La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 12 de 12 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Accuracy of genomic selection to improve litter traits in the French Landrace pig population

Consulter le resumé

Poster.

• To assess gains in accuracy due to integration of genomic information in genomic evaluations of pigs,
• Focus on litter traits and on the French Landrace dam line.

PDF icon poster ifip de Alain Bouquet et al., 67th EAAP Meeting, 29/08-02/09/2016, Belfast, Irlande, Royaume-Uni, session 67, poster 23
2016

Connexion génétique entre élevages dans les populations porcines collectives Françaises

Consulter le resumé

Poster. La finalité première de l’évaluation génétique est le choix des reproducteurs sur leur potentiel génétique. Cependant, la comparaison des valeurs génétiques des animaux d’élevages différents n’est fiable que si les connexions génétiques sont suffisantes. L’objectif de l’étude est de mesurer le degré de connexion existant entre les élevages de sélection des populations porcines collectives françaises.

PDF icon jrp2014-genetique-bouquet-poster.pdf
2014

Evaluation de la connexion génétique entre élevages dans les populations porcines collectives françaises

Consulter le resumé

Poster. 

Le BLUP (Best Linear Unbiased Prediction) est la méthode statistique de référence utilisée pour l’évaluation génétique des reproducteurs. Il utilise de façon optimale l’information phénotypique et généalogique pour estimer les valeurs génétiques des reproducteurs et les effets d’environnement.

Toutefois, la comparaison des valeurs génétiques entre élevages n’est possible que si les individus contrôlés dans des troupeaux différents sont suffisamment apparentés.

En effet, les individus apparentés établissent des connexions entre élevages qui améliorent l’estimation des effets génétiques et environnementaux. Il est donc important de mesurer la connexion génétique entre élevages.

Différents critères de connexion entre élevages ont été proposés dans la littérature (Laloë et al., 1996).

Développé par l’INRA et l’Institut de l’Elevage, le CACO (critère d’admission au rang des troupeaux connectés) est utilisé depuis 2002 dans les populations françaises de bovins allaitants (Fouilloux et al., 2008).

Dans cette étude, la méthode CACO a été appliquée pour évaluer la connexion existant entre les élevages inclus dans les évaluations génétiques des caractères de production des quatre populations porcines collectives françaises : les lignées Large White femelle (LWF) et mâle (LWM), Landrace (LRF) et Piétrain (PPC).

PDF icon Poster de Alban Bouquet
2014

Populations des Livres Généalogiques Porcins Collectifs. Evaluations génétiques BLUP 2001-2006.

Consulter le resumé

Les évolutions génétiques dans les 4 populations des Livres Généalogiques

Porcins Collectifs ont été calculées, pour les caractères de production, à partir

des valeurs génétiques des animaux contrôlés en ferme et en station, nés entre 2001 et 2006 (l'année 2001 étant fixée à 0). Pour l'évolution génétique sur la taille de portée, le calcul concerne les truies ayant eu des portées en sélection, nées entre 1995 et 2005 (l'année 1995 étant fixée à 0).

Ces données sont extraites du Porc par les Chiffres édition 2007 à paraître dès Juillet.
PDF icon Populations des Livres Généalogiques Porcins Collectifs. Evaluations génétiques BLUP 2001-2006.
2007

Le Programme Canadien d'Amélioration Génétique des Porcs

Consulter le resumé

Sur les marchés d’exportation, le Canada jouit d’une bonne réputation au niveau du sanitaire mais aussi de la qualité du produit. La génétique terminale Duroc confère au porc canadien une excellente qualité de viande, notamment en terme de gras intramusculaire.

Le système de production canadien doit aussi sa force à un schéma d’amélioration génétique reconnu et efficace.

Les progrès importants permis par l’amélioration génétique ont eu, au cours des dernières décennies, un impact considérable sur la productivité des élevages de porcs canadiens.
PDF icon Le Programme Canadien d'Amélioration Génétique des Porcs
2005

Hyperprolificité des truies... Situation actuelle et perspectives

Consulter le resumé

Le terme d’hyperprolificité a été employé pour la première fois par C. Legault,

en 1973 : il s’agissait d’augmenter la prolificité en diffusant les gênes de truies

exceptionnelles. En fait, cette technique n’est que l’une de celles utilisées à partir

de 1990, pour améliorer la taille de portée, et qui sont :

•l’utilisation de la voie hyperprolifique au sens strict, dans les élevages de sélection

Large White et Landrace Français des groupements de producteurs, essentiellement

entre 1989 et 1994.
PDF icon Hyperprolificité des truies... Situation actuelle et perspectives
2000

La détection de verrats porteurs d'anomalies chromosomiques - Utilisation du système d'information BLUP

Consulter le resumé

Une anomalie chromosomique portée par un verrat peut potentiellement induire une

baisse de prolificité importante chez ses conjointes. La détection de tels verrats, qualifiés d’hypoprolifiques, se basait historiquement sur l’analyse des données du programme GTTT.

Une nouvelle stratégie consistant à exploiter le système d’information développé dans le cadre de l’évaluation génétique

BLUP – modèle animal a été mise en place en complément du dispositif existant.
PDF icon La détection de verrats porteurs d'anomalies chromosomiques - Utilisation du système d'information BLUP
2000

Utilisation pratique à court terme de la connaissance du génome dans l'amélioration génétique porcine française

Consulter le resumé

Depuis la publication des premières cartes génétiques chez le porc en 1994 et 1995, la

connaissance du génome de cette espèce s'est accélérée : le génome est désormais quadrillé

par plus de 1000 marqueurs de diverses natures, pour lesquels des méthodes de typage sont disponibles de manière effective ou potentielle. Les perspectives d'utilisation de ces nouveaux outils se rapprochent donc et doivent être envisagées de manière concrète.
PDF icon Utilisation pratique à court terme de la connaissance du génome dans l'amélioration génétique porcine française
1999

Le dispositif collectif français d'évaluation génétique

Consulter le resumé

PDF icon Le dispositif collectif français d'évaluation génétique
1998

National genetic evaluation of pigs in France. Status report

Consulter le resumé

1998

Présentation du dispositif collectif français d'évaluation génétique porcin pour les caractères de production et de reproduction

Consulter le resumé

Un dispositif d’évaluation génétique fondé sur la méthodologie du BLUP-modèle animal a été mis en place en France pour estimer les valeurs génétiques pour les caractères de production et de reproduction des porcs contrôlés en ferme et dans les stations publiques de contrôle des performances. Ce dispositif comprend une évaluation hebdomadaire pour les caractères de production, et une évaluation mensuelle pour la reproduction, ces deux applications étant conduites indépendamment.
PDF icon Présentation du dispositif collectif français d'évaluation génétique porcin pour les caractères de production et de reproduction
1998

Dossier "Génétique" : L’organisation de l’amélioration génétique porcine en France + Le dispositif collectif + Les races porcines françaises + Les races locales

Consulter le resumé

L’organisation de l’amélioration génétique porcine en France

Le schéma français, les élevages de sélection-multiplication, le cadre législatif, les organisations de sélection porcine, les centres d’insémination artificielle, les structures d’appui, les populations sélectionnées, les objectifs de sélection, les méthodes d’amélioration génétique, les plans de croisement et les hybrides, les références officielles.

Édition 2003 - Dépliant 8 pages



Le dispositif collectif français d’évaluation génétique

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1998