La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 19 de 19 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

High load of hepatitis E viral RNA in pork livers but absence in pork muscle at French slaughterhouses

Consulter le resumé

International Journal of Food Microbiology, 9 octobre 2017, sous presse, par Carole Feurer et al.

L’IFIP (Carole Feurer), l’INRA et l’AREPSA ont publié un article sur la charge virale de l’hépatite E dans les foies et muscles de porc dans l’International journal of food microbiology.

Cette étude avait pour but de déterminer la prévalence du virus de l’hépatite E (VHE) dans les muscles du jambon au moment de l’abattage, de façon à évaluer s’il existe un risque pour la contamination humaine par la consommation de jambon sec. C’est la première fois qu’une étude analysait plus de 1000 échantillons appariés de sang, muscle et foie dans un abattoir français. Même si 2,8 % des foies étaient contaminés, aucun muscle de jambon n’était positif pour la présence du virus. Le risque de contamination humaine par VHE via la consommation des muscles du jambon est donc limité.

ENG

Pork ham muscle can be contaminated with HEV via blood vessels during viremia and represents a possible source of human contamination via the consumption of dried ham. This study evaluated the prevalence of HEV RNA in pork ham muscles and pork livers at slaughterhouses. Serology was determined on the corresponding serum samples. The apparent individual seroprevalence rate in the 49 pig farms studied was 59% [55.5%–61.4%]. None of the 1134 ham muscles tested was positive for the presence of HEV. HEV prevalence in paired liver samples was 2.8% with a level of contamination of up to 1.46 108 copies/g. Sequences of viral strains isolated from positive livers belonged to genotype 3 and subtypes 3c, 3e, 3f and 3j. Our results confirmed that raw pork liver food products are a source of risk for humans but they also showed that there is a limited risk of human infection by HEV through the consumption of ham muscle.

2017

Nutritional values of 11 pork secondary meat-cuts and liver

Consulter le resumé

Martine Carlier et al., 63e International Congress of Meat Science and Technology, Cork, Irlande, 13-18 août 2017

Analyses to establish nutrition labelling defined by the EU Regulation 1169/2011, i.e fat, saturated fatty acids, carbohydrate, sugars, proteins and salt were applied for 11 meat-cuts and liver from for pork carcasses commonly pigs produced in France. The nutritional data are compared to those from earlier studies.

PDF icon Martine Carlier et al., 63e ICOMST, Cork, Irlande, 13-18 août 2017
2017

Nutritional values of 11 pork secondary meat-cuts and liver

Consulter le resumé

Martine Carlier et al., 63e International Congress of Meat Science and Technology, Cork, Irlande, 13-18 août 2017, poster

Nutritional analysis for nutritional labelling has been carried out on 11 meat-cuts and liver from pigs commonly produced in France. Meat-cuts have been prepared in slaughterhouses for their use in processed meat preparations or products.

PDF icon Martine Carlier et al., 63e ICOMST, Cork, Irlande, 13-18 août 2017, poster
2017

Modélisation générique du devenir dans la viande d’un contaminant chimique

Consulter le resumé

Eric Royer, Bilan 2016, éditions IFIP, mai 2017, p. 78

Dans le but d’évaluer le risque de contamination des produits animaux par des polluants organiques persistants, plusieurs modèles mathématiques ont déjà été développés.

Cependant, la plupart sont paramétrés spécifiquement pour un polluant et une espèce animale précise, ce qui rend difficile leur utilisation professionnelle en situation concrète, par exemple lors d’un cas de contamination.

Le projet Braviporc a permis de développer un modèle générique et permettant d’estimer la contamination des tissus animaux par les contaminants chimiques de type lipophile.

La molécule choisie pour ce travail, l’HBCD, est un retardateur de flamme ajouté dans certains polystyrènes utilisés comme isolants, y compris dans les bâtiments d’élevage.

Ce composé, qui est un perturbateur endocrinien, est retrouvé dans plusieurs produits alimentaires d’origine animale.

PDF icon Eric Royer, Bilan 2016, mai 2017, p. 78, fiche n° 41
2017

Paramètres influençant la présence des contaminants chimiques et environnementaux : le cas des éléments traces chez le porc

Consulter le resumé

Journée steak expert, 22-12 juin 2016, Angers, Steakexpert.fr, séance : modes d'élevage, environnement et société, visuels, par Eric Royer

PDF icon Journée steak expert, 22-23 juin 2016, Angers, par Eric Royer
2017

Valeurs nutritionnelles : analyses sur 10 pièces ou morceaux de découpe de porc

Consulter le resumé

Martine Carlier et al., 16es Journées Sciences du Muscle et Technologies des Viandes, 21-22 novembre 2016, Paris, France, p. 77-78

Une campagne d’analyses des paramètres de l’étiquetage nutritionnel a été réalisée sur des produits tels que préparés dans les abattoirs de porc en vue de leur utilisation dans la fabrication de produits carnés. Cette campagne permettra de disposer de valeurs communes pour les entreprises du secteur abattage-découpe et leurs clients. Cette action fait partie d’une étude plus large financée par INAPORC. Les résultats présentés ci-dessous sont les valeurs moyennes de données représentatives de la production française actuelle issues de prélèvements réalisés sur des lots « tout venant ».

ENG

Nutritional data of pork meat – analyses of 10 cuts or pieces

Useful analyses to establish nutrition labeling defined by the EU Regulation 1169/2011, energy, fat, saturated fatty acids, carbohydrate, sugars, proteins and salt were applied on 10 meat-cuts or pieces from « standard » pork carcasses chosen from three French slaughterhouses. Mean values and standard-deviation are available for stakeholders. A complementary work was necessary to get nutritional values by a calculation from generally established and accepted data, as it is defined in regulation 1169/2011 and in the respect of the UE Guide on tolerances for nutrition labeling.

PDF icon Martine Carlier et al., 16es Journées Sciences du Muscle et Technologies des Viandes, 21-22 novembre 2016,Paris, p. 77-78
2016

Chumbo e cádmio, um risco controlado no gado suíno

Consulter le resumé

Eric Royer, Albéitar (ESP), 2016, n°5, septembre-octobre, p. 58-63, en version portugaise

Os riscos de contaminação por metais pesados que superam os valores máximos regulamentados para o consumos humano são escassos, mas a legislação torna-se mais rigorosa.

2016

Valeurs nutritionnelles : analyses sur 10 pièces ou morceaux de découpe de porc

Consulter le resumé

Poster.

Cette étude permet de disposer des valeurs moyennes et des écarts-types des paramètres nutritionnels du règlement UE 1169/2011 sur un ensemble de pièces et morceaux de découpe faisant l’objet d’échanges courants entre les abattoirs et leurs clients. Ces résultats constituent également, pour des produits composés élaborés à partir de viande de porc de production dite « standard », une base de travail en vue de proposer des données utilisables pour l’établissement des valeurs nutritionnelles par calcul effectué à partir de données généralement établies et acceptées, tel que prévu par le règlement. De telles valeurs devront également prendre en compte les exigences du Guide UE.

PDF icon jsmtv_2016carlier.pdf
2016

Transfert d'éléments traces métalliques de l'aliment vers les tissus du porc : gestion des seuils réglementaires

Consulter le resumé

visuel de Eric Royer, présenté aux 6èmes Rencontres du RMT Quasaprove « Recherche appliquée, Formation & Transfert», Paris, le 8 mars 2016, 35 pages

PDF icon visuel de Eric Royer, 6es Rencontres du RMT Quasaprove « Recherche appliquée, Formation & Transfert», Paris, le 8 mars 2016. 35p
2016

The preventive role of feeding practices

Consulter le resumé

2013

Plomo y cadmio, un riesgo controlado en el porcino

Consulter le resumé

Los casos  de contaminacion por metales pesados que superan los valores maximos reglamentarios para el consumo humano son escasos, pero las regulaciones se vuelven mas rigurosas.

2013

Transfer of trace elements from feed to pig tissues : management of feed and food limits

Consulter le resumé

Cadmium (Cd) and lead (Pb) are environmental contaminants resulting from human activity. Pressure of these heavy metals in the animal production chain may result from contamination of agricultural soils or pollution of minerals added to feed most notifications to the European Union (RASFF) rapid alert system concerning high levels of heavy metals are related to mineral raw materials. A pig study was undertaken to evaluate the effects of long-term dietary exposure to cadmium or lead at levels slighty below regulatory limits for feed on tissue concentrations of these elements.
PDF icon Transfer of trace elements from feed to pig tissues : management of feed and food limits
2012

Influence of exposure time to low cadmium contamination in feed on retention in pig liver and kidney

Consulter le resumé

Kidney and liver are the critical animal organs affected by dietary exposure to Cadmium (Cd). A total of 36 female pigs (LWxLD x LWxPietrain) were used to evaluate tissue accumulation following low dietary contamination during the weaning and growing period or the whole fattening period. After weaning, pigs were blocked (mean initial weight 9.2 kg) and housed in plastic and stainless steel pens until slaughtering.
PDF icon Influence of exposure time to low cadmium contamination in feed on retention in pig liver and kidney
2012

Effet de la présence de cadmium ou de plomb dans l'alimentation du porc sur les teneurs dans les tissus comestibles

Consulter le resumé

Le cadmium (Cd) et le plomb (Pb) sont des contaminants présents dans l’environnement, naturellement et à la suite des activités humaines. Leur présence dans l’alimentation du bétail, lorsqu’elle survient, entraine principalement une accumulation dans les reins et les foies des animaux. Aussi, bien que les teneurs dans les produits carnés soient généralement bien en dessous des limites réglementaires, les organes comestibles du porc contribuent à l’exposition totale chez l’homme (EFSA, 2009, 2010).
PDF icon Effet de la présence de cadmium ou de plomb dans l'alimentation du porc sur les teneurs dans les tissus comestibles
2010

Relationship between the hepatic SULT2A1 protein expression and backfat androstenone level in pigs of three breeds

Consulter le resumé

PDF icon Relationship between the hepatic SULT2A1 protein expression and backfat androstenone level in pigs of three breeds
2010

Incidence technico-économique des maladies pulmonaires

Consulter le resumé

Cette étude évalue l’incidence des lésions pulmonaires sur les performances techniques et économiques d’un échantillon d’élevages de porcs du Grand Ouest de la France.

Les données de Gestion Technico-économique (GTE) de 100 élevages situés dans l’ouest de la France ont été analysées, en particulier l’indice de consommation, le taux de pertes et les dépenses de santé. Les élevages ont été classés en 5 puis 3 catégories, selon la gravité des lésions pulmonaires observées à l’abattoir sur un lot de porcs .
PDF icon tp3aubry10.pdf
2010

Evaluation du risque viral associé à la consommation de produits à base de porc

Consulter le resumé

Jusqu’ici mal appréhendés, quels que soient les pays, les risques liés aux virus transmissibles par voie orale ont une prévalence certainement significative dans les toxi-infections alimentaires non identifiées, prévalence confirmée par des données épidémiologiques récentes. Les virus entériques généralement les plus impliqués dans les cas d’infections transmises par ingestion d’aliments ou d’eau contaminés sont l’hépatite A, les norovirus et dans une moindre mesure, les rotavirus.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2007

Résidus dans la viande de porc - Résultats des plans français de 2001 à 2003

Consulter le resumé

Etant donné le haut niveau souhaité de protection de la santé des consommateurs, la mise en place de contrôles de résidus dans les denrées d’origine animale est réglementée au niveau européen par une directive, surnommée « directive résidus ».
PDF icon Résidus dans la viande de porc - Résultats des plans français de 2001 à 2003
2005

Abats rouges de porc (foie, coeur, langue) : la qualité bactériologique passe par l'hygiène

Consulter le resumé

La qualité bactériologique des abats rouges pose des problèmes. Son amélioration passe par la maîtrise des manipulations, de la collecte à l'expédition, par la rapidité de la réfrigération et par la rigueur du nettoyage-désinfection.
PDF icon Abats rouges de porc (foie, coeur, langue) : la qualité bactériologique passe par l'hygiène
1998