La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 95 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Commerce des pièces de porc dans l’UE. Des circuits complexes à maîtriser

Consulter le resumé

Baromètre Porc (FRA), 2017, n° 478, septembre, p. 8, par Jan-Peter Van Ferneij

Le commerce intra-communautaire du porc est dominé par les pièces fraîches ou réfrigérées. Les quatre grands exportateurs de l’UE, Allemagne, Espagne, Danemark et Pays-Bas, cumulent trois quarts des volumes. L’Italie se distingue comme premier importateur. Les échanges de viandes désossées continuent de gagner en importance, au détriment des pièces avec os.

PDF icon Jan-Peter Van Ferneij, Baromètre Porc (FRA), 2017, n° 478, septembre, p. 8,
2017

Des pièces de porc bien adaptées aux besoins des artisans

Consulter le resumé

Thierry Lhommeau, Bilan 2016, éditions IFIP, mai 2017, p. 47

La qualité de la viande est primordiale pour les artisans : satisfaction et confiance du client, rendements de transformation, et capacité de la viande à se conserver sont en jeu.

Cette étude visait à déterminer des caractéristiques objectives et leurs valeurs correspondant aux souhaits des artisans en termes de qualité des matières premières.

L’étude s’est déroulée en 2 étapes : envoi d’un questionnaire aux artisans, enquête terrain auprès des entreprises artisanales dans 3 régions de France.

PDF icon Thierry Lhommeau, Bilan 2016, mai 2017, p. 47, fiche n° 17
2017

Promotions sur le porc frais : les prospectus à la loupe

Consulter le resumé

Tech Porc (FRA), 2017, n° 34, mars-avril, p. 11-12, par Vincent Legendre

L’analyse des prospectus permet de mieux comprendre les caractéristiques des pratiques promotionnelles : saisonnalité, circuits de distribution concernés, typologie des produits par tranche de prix, etc. En janvier 2015, plus de 50 % des promotions sur le porc frais ont été réalisées en dessous de 3 €/kg, contre seulement 3 % en juillet.

2017

Bilan porcin français : année de la Chine

Consulter le resumé

Baromètre Porc (FRA), 2017, n° 474, avril, synthèse du mois, p. 8, par Jan-Peter Van Ferneij

En 2016, le bilan d’approvisionnement confirme le resserrement des échanges. Le déficit se réduit grâce au recul des importations. Avec une légère hausse des exportations, la Chine s’est installée comme principale destination. La production se redresse légèrement. La consommation poursuit sa tendance lourde à la baisse.

PDF icon Baromètre Porc (FRA), 2017, n° 474, avril, synthèse du mois, p. 8, par Jan-Peter Van Ferneij
2017

Valeurs nutritionnelles : analyses sur 10 pièces ou morceaux de découpe de porc

Consulter le resumé

Martine Carlier et al., 16es Journées Sciences du Muscle et Technologies des Viandes, 21-22 novembre 2016, Paris, France, p. 77-78

Une campagne d’analyses des paramètres de l’étiquetage nutritionnel a été réalisée sur des produits tels que préparés dans les abattoirs de porc en vue de leur utilisation dans la fabrication de produits carnés. Cette campagne permettra de disposer de valeurs communes pour les entreprises du secteur abattage-découpe et leurs clients. Cette action fait partie d’une étude plus large financée par INAPORC. Les résultats présentés ci-dessous sont les valeurs moyennes de données représentatives de la production française actuelle issues de prélèvements réalisés sur des lots « tout venant ».

ENG

Nutritional data of pork meat – analyses of 10 cuts or pieces

Useful analyses to establish nutrition labeling defined by the EU Regulation 1169/2011, energy, fat, saturated fatty acids, carbohydrate, sugars, proteins and salt were applied on 10 meat-cuts or pieces from « standard » pork carcasses chosen from three French slaughterhouses. Mean values and standard-deviation are available for stakeholders. A complementary work was necessary to get nutritional values by a calculation from generally established and accepted data, as it is defined in regulation 1169/2011 and in the respect of the UE Guide on tolerances for nutrition labeling.

PDF icon Martine Carlier et al., 16es Journées Sciences du Muscle et Technologies des Viandes, 21-22 novembre 2016,Paris, p. 77-78
2016

Valeurs nutritionnelles : analyses sur 10 pièces ou morceaux de découpe de porc

Consulter le resumé

Poster.

Cette étude permet de disposer des valeurs moyennes et des écarts-types des paramètres nutritionnels du règlement UE 1169/2011 sur un ensemble de pièces et morceaux de découpe faisant l’objet d’échanges courants entre les abattoirs et leurs clients. Ces résultats constituent également, pour des produits composés élaborés à partir de viande de porc de production dite « standard », une base de travail en vue de proposer des données utilisables pour l’établissement des valeurs nutritionnelles par calcul effectué à partir de données généralement établies et acceptées, tel que prévu par le règlement. De telles valeurs devront également prendre en compte les exigences du Guide UE.

PDF icon jsmtv_2016carlier.pdf
2016

Valorisation des plans de contrôle des carcasses et pièces via un outil web

Consulter le resumé

Fiche n° 062 : animation de réseaux partenariaux

Depuis 1996, les entreprises du secteur abattagedécoupe de porc mettent en application le plan Certiviande(1) pour le suivi de la qualité microbiologique des carcasses et pièces de découpe de porc. Ainsi depuis 1997, l’IFIP mutualise, sur la base du volontariat, les résultats anonymés
d’une vingtaine d’abattoirs et d’une douzaine de découpes lors d’une synthèse annuelle. De 1996 à 2010, une base de données de 100 000 prélèvements a pu être constituée avec des résultats d’Entérobactéries, de Pseudomonas, de Flore totale et de Salmonelles. Cette synthèse annuelle permet aux entreprises d’évaluer et d’interpréter leurs résultats individuels sur les 3 dernières années, mais aussi se positionner les unes par rapport aux autres. De plus, l’historique des autocontrôles permet de suivre l’évolution du niveau d’hygiène des produits du secteur abattage-découpe de porc.
L’exploitation collective des résultats fournit des références nationales qui sont régulièrement valorisées lors des discussions sur les évolutions réglementaires (DGAL) ou professionnelles. Ces références sont également utilisées lors de discussions entre les différents maillons de la filière jusqu’à la distribution (FICT, FCD).
L’objectif est de développer une plateforme web, adossée à une base de données. Cette plateforme Web est conçue pour la collecte, l’analyse et la
diffusion des résultats des autocontrôles des entreprises, avec la mise au point d’outils d’interprétation personnalisée (carte de contrôle, comparaison statistique de prévalence en Salmonelles,…).

PDF icon fiche_bilan2015_062.pdf
2016

Definition of standards ofr anatomical specifications of French cuts of pork meat

Consulter le resumé

Poster.

The proportion of carcasses cut into the French pork slaughterhouses is now very important and is still increasing.
To assess the cuts fl ows it is needed to have standards of pork cuts. This would avoid any confusion when describing all the specifi c meat cuts that could be recorded in the French market.
Moreover, these standards could be helpful to re-normalize a French industrial cutting for grading and marketing carcasses based on the quality of the cuts.

PDF icon vautier2015faim.pdf
2015

Décontamination des carcasses et pièces : évaluation et optimisation des traitements thermiques par caméra infrarouge

Consulter le resumé

Fiche n° 044 : maîtrise de l'hygiène des produits

La maîtrise de l’hygiène à l’abattoir est essentielle pour assurer la salubrité des carcasses et des produits qui en sont issus. Le flambage, simple ou double, a un effet décontaminant.
Par ailleurs, des traitements thermiques localisés sont réalisés à l’abattoir et en découpe comme action correctrice après un défaut de maîtrise du process (carcasses ou pièces tombées au sol, présence de matières fécales ou d’abcès) afin de ramener la contamination à un niveau acceptable.
L’utilisation d’une caméra thermique permettrait d’évaluer l’uniformité des températures en surface pendant le traitement, mais également d’obtenir des données sur les températures atteintes lors de ces traitements thermiques. Une amélioration de la maîtrise du flambage permettrait de diminuer le nombre et la fréquence des non-conformités, lourdes économiques et en termes d’image, et vraisemblablement d’allonger les durées de vie microbiologiques des produits.
En termes de maîtrise plus spécifique des salmonelles, qui constitue un enjeu majeur pour la filière, ces traitements thermiques font partie des mesures d’intervention pratiquées ou possibles que la filière doit être capable d’évaluer, en prenant en compte leur efficacité et leur coût.

PDF icon fiche_bilan2014_044.pdf
2015

Mises à jour 2015 du Mémento viandes et charcuteries (5 synthèses)

Consulter le resumé

Ensemble des 5 cahiers illustrés de la mise à jour 2015 du Mémento viandes et charcuteries, disponibles immédiatement en téléchargement :

·         Les tissus adipeux du porc,

·         Hématomes et pétéchies, défauts de la viande de porc,

·         Risque d’odeurs des viandes de porcs mâles non castrés en abattoir et salaison,

·         Composition corporelle des porcs charcutiers,

·         Le typage bactérien.

75,00 €
2015

Composition corporelle des porcs charcutiers (mise à jour 2015 du Mémento viandes et charcuteries)

Consulter le resumé

Cahier illustré tiré du Mémento viandes et charcuteries, disponible immédiatement en téléchargement.
A partir des savoirs de ses experts, l’IFIP propose aux professionnels des viandes et produits carnés un classeur constitué de cahiers illustrés (de 6 à 20 pages) traitant chacun un sujet important pour le secteur. Ni publication scientifique, ni vulgarisation, ce Mémento s’adresse aux techniciens des entreprises comme outil du quotidien pour mieux comprendre les technologies et les produits du porc.

35,00 €
2015

Bilan français des pièces de jambon ; le déficit du marché français

Consulter le resumé

Le jambon est la pièce de porc la plus utilisée sur le marché français. Le bilan d'approvisionnement complet des échanges de jambon, intégrant les pièces brutes, désossées et celles incluses dans les carcasses non découpées, met en évidence un taux d’auto-approvisionnement de la France de 80%. 

Par ailleurs, les jambons importés représentent 37% des jambons utilisés en France.

PDF icon 2014bpn442.pdf
2014

Hausse des prix en 2013 : L’aliment élevé fragilise la filière

Consulter le resumé

L’année 2013 a été marquée par une nouvelle hausse des prix dans l’ensemble de la filière, mais les amplitudes sont variable selon les maillons.
Pour la troisième année consécutive, le prix de l’aliment IFIP porc charcutier progresse fortement: +7,5%, tandis que le prix du porc payé à l’éleveur n’augmente que de 1% sur l’année.

PDF icon 2014bpn439-antoine-legendre.pdf
2014

Une analyse de la relation entre prix du porc et prix des pièces

Consulter le resumé

Poster. En raison de sa nature libérale et concurrentielle, le marché du porc génère d’importantes fluctuations de cours, des animaux et des pièces qui en sont issues. Depuis toujours, ces prix apparaissent liés, mais la relation entre eux est plus complexe qu’il n’y paraît.
PDF icon Une analyse de la relation entre prix du porc et prix des pièces
2013

Une analyse de la relation entre prix du porc et prix des pièces

Consulter le resumé

Poster. Soumis depuis toujours à des fluctuations importantes de par la nature libérale et concurrentielle du marché du porc, les marchés du porc et des pièces ont historiquement été considérés comme étroitement liés. La réalité apparaît plus complexe aujourd’hui. L’objectif de cette étude est de proposer des éclairages sur la formation et la logique d’évolution du prix des pièces et du porc, d’établir s’il existe des relations solides et durables entre eux, pour finalement proposer des perspectives d’évolution du prix des pièces à court terme (entre 6 et 9 mois).

PDF icon jrp-2013-economie09_0.pdf
2013

Une analyse de la relation entre prix du porc et prix des pièces

Consulter le resumé

Poster. Soumis depuis toujours à des fluctuations importantes de par la nature libérale et concurrentielle du marché du porc, les marchés du porc et des pièces ont historiquement été considérés comme étroitement liés. La réalité apparaît plus complexe aujourd’hui. L’objectif de cette étude est de proposer des éclairages sur la formation et la logique d’évolution du prix des pièces et du porc, d’établir s’il existe des relations solides et durables entre eux, pour finalement proposer des perspectives d’évolution du prix des pièces à court terme (entre 6 et 9 mois).

PDF icon jrp-2013-economie09.pdf
2013

Quelle relation entre prix du porc et des pièces en France ?

Consulter le resumé

De par sa nature libérale et concurrentielle, le marché du porc génère d’importantes fluctuations de prix, des animaux comme des pièces qui en sont issues. Si les prix sont souvent considérés comme étroitement liés, la relation entre ces cotations est plus complexe qu’il n’y paraît.

PDF icon techporc_antoine_n6_2012.pdf
2012

Les prix des pièces : Quelle relation avec le prix du porc ?

Consulter le resumé

La nature libérale et concurrentielle du marché européen génère des fluctuations amples et nombreuses du prix du porc et des pièces. Historiquement, ces cotations ont été considérées comme étroitement liées, dans les filières porcines françaises et européennes, mais la réalité semble de plus en plus complexe. Or la maîtrise du prix des pièces est déterminante pour la rentabilité et la compétitivité des opérateurs de l’aval. La connaissance des évolutions futures des prix de pièces devient un enjeu important.

PDF icon bp2012n420.pdf
2012

Comparaison entre la tomodensitométrie et la dissection pour calibrer les méthodes de classification du porc

Consulter le resumé

Poster.
PDF icon Comparaison entre la tomodensitométrie et la dissection pour calibrer les méthodes de classification du porc
2011

Comparison between computed tomography and dissection for calibrating pig classification methods (Comparaison entre la tomodensitométrie et la dissection pour calibrer les méthodes de classification du porc)

Consulter le resumé

Since 2009 the EU regulation concerning pig classification has authorised dissection as well as Computed Tomography (CT). The aim of this study was to compare the errors in both references when calibrating the French classification methods. A new CT procedure, which is both accurate and simple to use, was tested.

A representative sample of sixty-three pig carcases were measured using two French classification methods, CGM and ZP. Left sides were jointed into the four primal cuts and scanned using a spiral CT, before dissection. The four cuts were then fully dissected.

PDF icon Comparison between computed tomography and dissection for calibrating pig classification methods<br /><br /><br />(Comparaison entre la tomodensitométrie et la dissection pour calibrer les méthodes de classification du porc)
2011

Pages