La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 44 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Animaux équipés, équipements connectés : en route vers l’élevage de précision

Consulter le resumé

Frédéric Kergourlay (CRAB) et Michel Marcon (IFIP),Tech Porc (FRA), 2017, n° 35, mai-juin, p. 31-33

Dossier : l'élevage connecté : une réalité à moyen terme ?

La conduite en élevage porcin repose sur la gestion de groupes ou tous les animaux sont élevés de façon similaire. Pourtant, chaque animal est différent. Il a des besoins spécifiques en fonction de son âge, de son poids et de son activité physique. Il peut être plus ou moins sujet aux maladies. L’élevage de précision s’appuie sur les nouvelles technologies pour prendre en considération l’individu avec comme objectif de fixer les interventions en fonction des besoins individuels.

2017

Noircissement des os : évaluation des facteurs de risques chez le porc

Consulter le resumé

Fiche n° 049 : gestion et amélioration des qualités technologiques des produits

Afin d’optimiser la conservation des viandes et leur attractivité visuelle, le conditionnement sous atmosphère protectrice s’est développé depuis une quinzaine d’années.
L’utilisation d’oxygène vise à suroxygéner la myoglobine du muscle afin de lui donner une couleur attractive lors de l’acte d’achat.
Le revers de ces mélanges gazeux est de favoriser les phénomènes oxydatifs notamment à la surface de la moelle osseuse. Dès 4 jours de conservation, des distributeurs observent un phénomène de ternissement voire de noircissement des os. Cette altération de la couleur d’une partie du produit occasionne des méventes importantes pour des industriels du secteur et laisse craindre des pertes de parts de marché.
Les travaux réalisés en 2009 par l’IFIP avaient pour objectif de dégager des pistes sur l’origine du phénomène de noircissement et de mettre en évidence les process influents. Dans la continuité, les travaux réalisés en 2014 visent à trouver des solutions techniques et opérationnelles directement transposables dans l’industrie de la viande.
Il s’agit d’identifier et de mieux cerner quelques uns des facteurs de risque favorisant l’apparition du défaut, tout particulièrement lors de la phase du process de préparation des UVCI, à savoir le raidissage et le tranchage des UVCI.

PDF icon fiche_bilan2014_049.pdf
2015

Identification porcine : vers une simplification des procédures

Consulter le resumé

Fiche n° 018 : contribution aux politiques publiques

A la demande de la DGAL, l’IFIP conduit des travaux concernant la faisabilité de la dématérialisation des documents d’accompagnement
des mouvements des porcins.
Au-delà de cette dématérialisation, c’est plus généralement la simplification des procédures d’identification des porcins qui a fait l’objet des discussions avec les professionnels, et le sujet prioritaire identifié en 2014 a concerné le transfert de porcelets entre sites liés.
Jusqu’à présent, tous les porcins quittant un site d’élevage pour être engraissés dans un autre site devaient être identifiés avant leur départ, par boucle ou tatouage à l’oreille.
Pour les éleveurs qui transfèrent toujours leurs porcelets vers le ou les mêmes sites d’engraissement (élevages en multi-sites, maternités collectives, contrats de long terme entre naisseur et engraisseur), cette pratique était jugée fastidieuse, en termes de temps de travail et de manipulation des animaux notamment.
L’objectif était donc de définir un dispositif permettant à ces éleveurs de ne pas identifier physiquement leurs porcelets, tout en apportant des garanties de traçabilité à l’Administration, condition nécessaire pour faire évoluer la règlementation.

PDF icon fiche_bilan2014_018.pdf
2015

Productions animales en Asie : le risque sanitaire, donnée essentielle du marché ?

Consulter le resumé

Tous les yeux sont rivés sur la montée en puissance de l’offre chinoise en produits animaux. Celle-ci, tout comme dans les autres pays asiatiques, reste liée à la maîtrise sanitaire des élevages. Devons-nous craindre de nouvelles crises ? L’U.E peut-elle tirer partie des efforts réalisés en terme de qualité et de traçabilité ?

PDF icon 2013chaumet-2.pdf
2013

Vers une simplification des procédures d’identification des porcs

Consulter le resumé

Les systèmes d’identification et de traçabilité des porcs au sein de l’Union européenne, dont les obligations de base sont fixées par la réglementation communautaire, sont performants. Toutefois, ils diffèrent selon les états, leur contexte sanitaire et la problématique du bien-être animal.

2013

Systèmes d’identification et de traçabilité des porcs dans différents pays de l’UE

Consulter le resumé

Poster. L’identification et le suivi des mouvements des porcins au sein de l’Union Européenne sont soumis à la réglementation communautaire qui fixe les obligations de base communes à tous les états membres. Les spécificités des systèmes d’identification ont été analysées dans 4 pays. Cette étude met en évidence des tendances d’évolutions qui pourraient constituer un tournant pour l’ensemble des pays de l’UE dans les années à venir.
PDF icon Systèmes d’identification et de traçabilité des porcs dans différents pays de l’UE
2013

Systèmes d’identification et de traçabilité des porcs dans différents pays de l’UE

Consulter le resumé

L’identification et le suivi des mouvements des porcins au sein de l’Union Européenne sont soumis à la réglementation communautaire qui fixe les obligations de base communes à tous les états membres. Néanmoins, chaque état a adopté des systèmes spécifiques, intégrant des exigences nationales liées à des problématiques sanitaires ou de bien-être animal.

PDF icon jrp-2013-economie08.pdf
2013

Catalogue des prestations IFIP Viandes et Charcuteries - Edition 2012-2013 : des experts de chaque métier pour la compétitivité et la durabilité de la filière

Consulter le resumé

PDF icon Catalogue des prestations IFIP Viandes et Charcuteries - Edition 2012-2013 : des experts de chaque métier pour la compétitivité et la durabilité de la filière
2012

Le point sur l'identification des sangliers d'élevage

Consulter le resumé

Une enquête menée par l’IFIP permet d’évaluer à 700 le nombre d’élevages de sangliers actifs en 2009. Ces élevages sont soumis aux mêmes règles de déclaration que les sites d’élevage porcins, et les fichiers initialement tenus par les DDT sont dorénavant tenus par les Etablissements de l’Elevage, lesquels attribuent à chaque site d’élevage un indicatif de marquage.

Le détenteur du site d’élevage doit tenir un registre d’élevage similaire à celui tenu par un détenteur de porcins.
PDF icon tp4aubry10.pdf
2010

Mouvements des porcs : la notification entre sites devient obligatoire

Consulter le resumé

Sept jours pour déclarer les mouvements d'animaux, c'est le délai donné aux éleveurs pour transmettre les informations à BDPORC.
2009

La notification des mouvements de porcins devient obligatoire

Consulter le resumé

l’association BDPORC est agréée par le Ministère en charge de l’Agriculture, en tant que gestionnaire de la base de données nationale d’identification des porcins.

La notification des mouvements, désormais obligatoire, consiste à transmettre à BDPORC, dans un délai maximum de 7 jours, les informations décrivant un mouvement d’animaux.

Les deux plaquettes « Guide de l’éleveur » et « Guide du délégataire » sont reproduites dans cet article.
PDF icon La notification des mouvements de porcins devient obligatoire
2009

Identificación electrónica del ganado porcino. <br /><br /><br />Identification électronique des porcins, application à la réalisation de la GTTT en élevage.

Consulter le resumé

Actualmente el uso de la identificación electrónica en ganado porcino es limitado pero puede convertirse en una herramienta que facilitará mucho el trabajo del ganadero, sobre todo a partir del año 2013, momento a partir del cual las cerdas gestantes deberán alojarse en grupos.



Actuellement, l'usage de l'identification électronique dans un élevage porcin est limité mais il peut se convertir en outil qui facilitera beaucoup le travail de l'éleveur, surtout à partir du 2013, le moment où les truies gestantes devront se loger aux groupes.
2008

Actualités québécoises en santé animale

Consulter le resumé

Les journées scientifiques de l'Institut National de la Santé Animale du Québec ont permis de cerner les centres d'intérêts canadiens en matière de santé animale. Les grandes préoccupations sont les systèmes de surveillance de la santé des animaux, la surveillance de l'antibiorésistance et la traçabilité. La réglementation sur le transport des animaux est également en cours de modification.
PDF icon Actualités québécoises en santé animale
2008

Tatouer ses porcs charcutiers avec un pistolet pneumatique dès le sevrage. Importance du respect des préconisations.

Consulter le resumé

Fin 2007, quatre modèles de pistolets pneumatiques sont autorisés pour tatouer l’indicatif de marquage à l’arrière de l’épaule des porcelets. Leurs caractéristiques sont précisées dans cet article. Ces pistolets pneumatiques ne peuvent être utilisés que par les naisseurs-engraisseurs engraissant tous leurs porcs sur le même site. Ce matériel est plus coûteux à l’achat qu’un simple marteau à tatouer, mais l’investissement initial peut vite être amorti compte tenu du gain de temps réalisé notamment.
PDF icon Tatouer ses porcs charcutiers avec un pistolet pneumatique dès le sevrage. Importance du respect des préconisations.
2008

Identification électronique des porcins : application à la réalisation de la GTTT en élevage

Consulter le resumé

Sous le pilotage de l’Institut de l’Élevage et en partenariat avec les Chambres d’Agriculture de Bretagne, l’IFIP a conduit en 2005 et 2006 un projet visant à analyser l’intérêt de l’identification électronique en élevage porcin.

L’objectif est de faciliter le travail de l’éleveur et de fiabiliser l’information recueillie, en évitant les saisies manuelles de données.
PDF icon Identification électronique des porcins : application à la réalisation de la GTTT en élevage
2007

Application de l'identification électronique à la réalisation de la GTTT en élevage

Consulter le resumé

2007

Les porcins doivent être identifiés avec le matériel autorisé

Consulter le resumé

Les éleveurs de porcins doivent dorénavant identifier leurs animaux avec du matériel autorisé par le Ministère chargé de l’agriculture, dont la liste est parue fin 2006. Si les éleveurs ne disposent pas déjà d’un matériel autorisé, ils ont jusqu’au 29/03/2007 pour s’équiper. L’ensemble des éleveurs doit respecter les modalités d’identification décrites dans l’annexe de l’arrêté du 24 novembre 2005 modifié, ainsi que les modalités d’apposition des identifiants précisées dans cet article.
PDF icon Les porcins doivent être identifiés avec le matériel autorisé
2007

Valorisation de l'identification électronique en filières porcine et ovine

Consulter le resumé

2007

Valorisation de l'identification électronique par la filière porcine. Application à la réalisation de la GTTT en élevage

Consulter le resumé

2007

Identification porcine : du nouveau dans la continuité

Consulter le resumé

Présentation des mesures d'identification des porcs contenues dans le décret n° 2005-482 du 10 mai 2005 relatif à l'identification du cheptel porcin.
2005

Pages