La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 241 à 260 de 597 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Productivité du travail en élevage porcin : comparaison européenne et facteurs de variation

Consulter le resumé

Poster. Le travail est une composante importante, économique et sociale, des élevages porcins et un élément déterminant de leur évolution structurelle. Le temps passé par truie est très variable entre élevages (CV de 40 % contre 11 % pour le nombre annuel de porcs produits par truie et 6 % pour l’indice de consommation ou la vitesse de croissance). Comme facteur de production, le travail a été beaucoup moins optimisé que les animaux, l’aliment ou le bâtiment.
PDF icon Productivité du travail en élevage porcin : comparaison européenne et facteurs de variation
2011

Clients aujourd'hui, concurrents demain : la Russie entre relance et menaces

Consulter le resumé

Alors que la Russie patiente aux portes de l'OMC, l'industrialisation de son élevage porcin stimule une production que menace cependant la peste porcine africaine.
2011

Evolution des structures de production et de transformation dans les filières porcines : la place de la France en Europe

Consulter le resumé

visuel d'intervention.
PDF icon Evolution des structures de production et de transformation dans les filières porcines : la place de la France en Europe
2011

Attentes en matière d'élevage des acteurs de la sélection animale, des filières de l'agroalimentaire et des associations

Consulter le resumé

Le projet COSADD a été conduit de 2007 à 2009 pour identifier, tester des objectifs de sélection animale compatibles avec une perspective de développement durable, et cohérents avec les attentes des acteurs concernés. Au cours des années 2008 et 2009 nous avons réalisé des entretiens semi-directifs auprès d'une soixantaine d'acteurs de la sélection animale, des filières, de la distribution et des associations (de consommateurs, de protection des animaux ou de l'environnement). Les priorités et attentes des différents types d'acteurs ont été identifiées, à la fois dans une perspective générale, et en focalisant l'approche autour du développement durable. Les acteurs du secteur économique partagent un certain nombre de points de vue autour de la priorité à accorder aux enjeux économiques et de marchés, autour de la nécessité de produire des animaux faciles à élever, robustes et résilients. L'environnement et le bien-être animal sont considérés comme des demandes «extérieures», mais importantes. Des spécificités existent bien entendu par rapport à chaque espèce. Pour les acteurs des associations, la perspective est inversée. Les enjeux économiques sont compris, mais l'accent est mis sur les enjeux sociétaux. En définitive deux paradigmes ou modèles productifs apparaissent, avec la possibilité d'une agriculture duale combinant les deux modèles. L'un que l'on peut qualifier «d'écologiquement intensif» autour d'un élevage productif, tourné vers des marchés de masse et de hauts niveaux de consommation, avec le respect de normes strictes ; et un «alternatif et extensif» où l'on accepte une diminution de la consommation de viande pour promouvoir des signes de qualité et des systèmes extensifs.

2011

Genetic variability, structure and assignment of Spanish and French pig populations based on a large sampling

Consulter le resumé

The Spanish and French pig populations share the common practice of quasi systematic paternity control of pure breed and composite line males. Ten microsatellite markers are in common between Spain and France controls, among the 17 markers used in France and the 13 used in Spain. After the adjustment of allele sizes, it is possible to merge the two datasets and to obtain a set of 5791 animals, including the vast majority of the males in the Duroc, Landrace, Large White and Piétrain French and Spanish breeds. Twelve French composite lines are also available.
2010

Les races porcines en France. Les races sélectionnées. Les races locales

Consulter le resumé

Affiche représentant les différentes races sélectionnées et les races locales

Poster
PDF icon Les races porcines en France. Les races sélectionnées. Les races locales
2010

Deciphering the genetic control of innate and adaptive immune responses in pig: a combined genetic and genomic study

Consulter le resumé

Improving animal robustness and resistance to pathogens by adding health criteria in selection schemes is one of the challenging objectives of the next decade. In order to better understand the genetic control of immunity in French Large White pigs, we have launched a program combining genetic and genomic studies not focussing on any particular pathogen.
2010

État des lieux de la filière et du marché du porc Bio en France et en Europe

Consulter le resumé

PDF icon État des lieux de la filière et du marché du porc Bio en France et en Europe
2010

Y a-t-il un marché pour les porcs dans l'UE ?

Consulter le resumé

Entre les pays de l'Union Européenne, la commercialisation des porcs charcutiers emprunte des voies diverses. Tour d'horizon.
2010

Organisation de la production porcine aux Etats-Unis : entre actions techniques et lobbying

Consulter le resumé

Environ 110 millions de porcs sont produits chaque année aux États-Unis, correspondant à un peu plus de 10 millions de tonnes équivalent carcasse, dont 20% sont exportées. La production porcine y est le fait de 67 000 producteurs, mais principalement de quelques milliers de très grands élevages. Les grandes firmes intégratrices ont un poids de plus en plus important et jouent un rôle moteur dans l’organisation de la production. Des associations nationales mettent en œuvre des actions pour renforcer la compétitivité du secteur et défendre les intérêts de leurs membres.
PDF icon bp2010n404.pdf
2010

Congrès mondial de la viande : en 2050, 9 milliards de bouches à nourrir

Consulter le resumé

Comment va évoluer le commerce mondial de la viande ? Réunis en Argentine, des experts ont confronté leurs projections.
2010

SwAn (Swine Anomalies) - Anomalies congénitales chez le porc : Cartographie fine des gènes sous-jacents. (2009-12)

Consulter le resumé

Les anomalies congénitales les plus courantes chez le porcelet sont les hernies (ombilicale, scrotale ou inguinale), la cryptorchidie, l’intersexualité. La fréquence d’animaux atteints est de 1 à 3% dans les populations commerciales porcines. En plus d’une perte économique directe, ces défauts ont un impact réel sur la santé et le bien-être des animaux. Certaines anomalies sont létales, d’autres nécessitent l’abattage des animaux. Pour toutes ces anomalies de nombreux arguments plaident en faveur d’un déterminisme génétique sous-jacent.
PDF icon SwAn (Swine Anomalies) - Anomalies congénitales chez le porc : Cartographie fine des gènes sous-jacents. (2009-12)
2010

DéLiSus : variabilité haplotypique et phénotypage haut-débit chez le porc

Consulter le resumé

Le projet DéLiSus est un projet intégré ayant pour but l'étude de la variabilité haplotypique du génome porcin à haute densité (puce SNP 60k). Les principales races francaises, et les races synthétiques dérivées détenues par les sélectionneurs de BIOPORC sont étudiées. Les animaux des races principales sont phénotypés au sein de la station de contrôle du Rheu. Outre les paramètres zootechniques détaillés et une analyse metabolomique du sérum, une mesure de paramètres de la réponse immune est réalisée sur certains animaux.
PDF icon DéLiSus : variabilité haplotypique et phénotypage haut-débit chez le porc
2010

Face aux enjeux de la compétitivité, les filières animales françaises unissent leurs moyens de R&D en économie

Consulter le resumé

En raison de choix de politiques agricoles et commerciales, mais aussi des stratégies d’entreprises, les filières animales françaises sont de plus en plus directement confrontées à la compétition internationale, au sein de l’Union européenne ou face au reste du monde. Pour les aider à s’organiser efficacement, à prendre les bonnes décisions, plusieurs organismes de recherche et développement, en particulier des Instituts techniques, coordonnent leurs moyens pour renforcer la qualité de leurs apports.
PDF icon Face aux enjeux de la compétitivité, les filières animales françaises unissent leurs moyens de R&D en économie
2010

Groupes et outils d’abattage dans l’UE : Restructurations et concentrations

Consulter le resumé

L’abattage porcin européen change à grand pas. Les investissements des 10 dernières années, les reprises et fusions réalisées ont conduit à la création de grands groupes, souvent multi-espèces, travaillant à partir de plusieurs sites d’abattage, et sur plusieurs pays. Ils intégrent souvent une activité de transformation. La taille des abattoirs a fait un bond remarquable : les dernières constructions ou rénovations ont poussé les capacités au-delà des trois millions de porcs à l’année.
PDF icon bp2010402.pdf
2010

Rencontre éleveurs de porcs Québec – Rhône-Alpes

Consulter le resumé

PDF icon Rencontre éleveurs de porcs Québec – Rhône-Alpes
2010

Le gène de sensibilité à l'halothane : effet du génotype halothane sur les performances de croissance, qualité de carcasse et de viande

Consulter le resumé

L’allèle de sensibilité à l’halothane n’est en ségrégation dans la population collective française Piétrain. Les données relatives à 1557 femelles Piétrain contrôlées en stations publiques ont été analysées. Les performances de production, de qualités de carcasse et de viande des trois génotypes (128 NN, 334 Nn et 1 095 nn) ont été comparées. Les animaux nn présentent des carcasses plus conformées mais pour lesquelles les indicateurs de qualité de viande sont fortement affectés. Cette étude confirme l’impact négatif majeur de l’allèle n sur la capacité de rétention en eau de la viande.
PDF icon Le gène de sensibilité à l'halothane : effet du génotype halothane sur les performances de croissance, qualité de carcasse et de viande
2010

Amélioration génétique des qualités maternelles des truies

Consulter le resumé

Aptitudes maternelles = un caractère complexe :

- Ensemble des caractéristiques qui influencent SURVIE et CROISSANCE de ses

porcelets ;

- Dépendent des gènes de la mère

(effet maternel) et des gènes du porcelet
PDF icon Amélioration génétique des qualités maternelles des truies
2010

Allemagne : carrefour européen du porc

Consulter le resumé

L’Allemagne est le premier pays producteur de porcs de l’Union européenne, devenu excédentaire en 2008 grâce à la croissance de sa production. L’importance économique de sa filière porcine s’est aussi accrue ces dernières années par le développement des achats d’animaux vifs. 14 millions de porcs et porcelets ont été importés en 2009 depuis les pays voisins du nord de l‘UE.

Aussi les abattages allemands ont-ils augmenté plus vite que la production indigène.
PDF icon bp2010401.pdf
2010

Interpig 2010 : le pas-à-pas de la comparaison des coûts

Consulter le resumé

Comparer son niveau de compétitivité pour affiner les stratégies de filière, c'est la vocation d'Interpig, le cercle européen d'experts économistes en production porcine.
2010

Pages