Actualités

Dans un contexte de difficultés économiques pour l’ensemble des maillons de la filière française, cet outil d’aide à la décision permet de positionner la France par rapport à ses principaux concurrents en Europe : Allemagne, Espagne, Pays-Bas et Danemark.

L’Ifip s’est penché sur la gestion du statut sanitaire des reproducteurs en France.

 Plus de 850 congressistes provenant de tous les pays européens mais également d’Amérique du nord et d’Asie étaient présents. Parmi les thèmes abordés (40 présentations orales et 220 posters) : l’antibiorésistance, l’utilisation des antibio

L’Union Européenne finance un projet visant à harmoniser les contrôles relatifs au bien-être dans les différents pays membres. Différents moyens sont testés, en prenant des exemples en production porcine, avicole et à l’abattage.

Les infections à Salmonella constituent une des principales zoonoses alimentaires en Europe et en France, les œufs et ovoproduits restant la principale

Le nombre de cas de salmonellose chez l'homme (95 548 cas signalés en 2011) a diminué de 5,4% par rapport à 2010 et de près de 38% par rapport à 2007. Le rapport annuel Européen sur les Zoonoses alimentaires* explique cette baisse par le

Dans le cadre de l’appel à projets REACCTIF  (REcherche sur l'Atténuation du Changement ClimaTique par l'agrIculture et la Forêt ) de l’ADEME, l’IFIP a été retenu pour un projet visant à améliorer l’efficacité alimentaire du porc à l’engrais par une alimentation individualisée

Une journée a étéconsacrée à l'utilisation pratique de la microbiologie prévisionnelle dans le cadre de l'ICPMF8. Une foire aux logiciels a été organisée et les industriels qui ont pu tester les logiciels présentés et interagir avec les concepteurs des outils.

Les résultats du programme de recherche ANR Na- co-coordonné par l'IFIP portant sur le thème « Comment réduire la teneur en sel des charcuteries et salaisons par l'amélioration des procédés ? » seront présentés lors d’une journée technique qui se déroulera le jeudi 5 décembre 2013 de 9h45 à 16h15 à Paris.

L’IFIP intervient en appui des entreprises françaises impliquées dans le programme de certification européen des postes de contrôleUn poste de contrôle ou « Control Post » est un point d’arrêt prévu par la réglementation sur les

Dans le cadre du RMT Florepro : « Les flores protectrices pour la conservation des aliments », coordonné par l’Adiv et co-animé par l’Ifip et Actilait, les membres du réseau ont rédigé un ouvrage consacré à la biopréservation des aliments.

L’IFIP participe à l’étude européenne Boarcheck ou « Détection des odeurs de verrat en abattoir ». Cette étude animée par Nofima en Norvège avec la participation des pays d’Europe leaders en production porcine (Allemagne, Espagne,

En matière de nettoyage et de désinfection des couteaux, l’immersion (pendant un temps non précisé) dans de l’eau à 82°C est universellement reconnue par la réglementation comme méthode de référence.

L’Ifip participe actuellement au projet de recherche européen MeatCoat qui vise à développer un emballage « intelligent » permettant d’augmenter la durée de vie des viandes fraîches grâce à l’application à leurs surfaces d’un film comestible invisible aux fonctions antimicrobiennes.

Les nitrites représentent l’additif le plus caractéristique de la charcuterie.

La 8ème International Conference on Predictive Modeling in Food s'est déroulée du 16 au 20 septembre 2013 à l’Institut Pasteur de Paris.

La résistance aux antimicrobiens est une préoccupation majeure de la Santé Publique et l’utilisation d’antibiotiques en production animale est fréquemment mise en cause. 

Merci de bien vouloir noter la nouvelle adresse des bureaux parisiens de l'IFIP-Institut du porc : 5 rue Lespagnol, 75020 Paris - Tél. : 01 58 39 39 50 - Fax : 01 58 39 35 69 - ifip@ifip.asso.fr

Face au défi de compétitivité des élevages porcins, notamment comparés à ceux des pays d’Europe du nord réputés très performants, il faut se demander quel est le niveau technique des meilleurs élevages français.

Il s'agissait de mettre à jour et de normaliser les durées de vie indicatives des produits publiées dans le guide des bonne pratiques d'hygiène. Dans un second temps, définir une méthode et des critères méthodologiques permettant aux professionnels de vérifier leur durées de vie.

Pages