3 Guides pour l’identification et la notification des mouvements des porcins : rôle des éleveurs (actualisation 2020)

Trois guides pratiques sur l'identification des porcins viennent d'être mis à jour et sont à télécharger librement :

  • Guide de l'éleveur pour l'identification des porcins (4 pages)
  • Rôle de l'éleveur (fiche synthétique 1 page)
  • Guide de l'éleveur pour la notification des mouvements (2 pages)

Voir liens ci-contre ... 

Ces 3 documents sont destinés aux éleveurs et à leurs conseillers afin garantir une bonne traçabilité des porcs, un enjeu au coeur de la filière.

Le renforcement de l’identification porcine est soutenu par les professionnels dans l’intérêt de l’ensemble de la filière. La traçabilité est en effet indispensable pour répondre aux attentes des consommateurs et accéder aux marchés mondiaux.

Ces documents sont coordonnés par l'IFIP en réseau avec la Fédération Nationale Porcine, la Coopération agricole - Filière porcine, BDPORC, les Chambres d'agriculture et le Ministère de l'Agriculture.

Contact : alexia.aubry@ifip.asso.fr

1 - GUIDE DE L'ELEVEUR POUR L'IDENTIFICATION DES PORCINS (actualisation 2020)
 L’ELEVEUR EST RESPONSABLE DE L’IDENTIFICATION DES PORCINS (4 pages) :  cliquez ici

Quelles sont les opérations d’identification des porcins ? 
• l’identification des exploitations et des sites d’élevage par un numéro unique,
• le marquage des porcins par un numéro propre au site d’élevage, l’indicatif de marquage,
• la tenue d’un registre d’élevage,
• l’établissement d’un document d’accompagnement lors du transport de porcins,
• la notification des mouvements des porcins auprès d’une base de données.
Qui est concerné ? Tout éleveur détenant au moins 1 porc
Pourquoi ces règles ? Il s’agit d’une mise en conformité des modalités d’identification françaises à la réglementation européenne. Elles généralisent les garanties concernant l’origine des porcs, notamment lorsque les sites de naissage ou de post-sevrage sont différents du site d’engraissement. La traçabilité est donc améliorée. L’enregistrement des mouvements de porcs entre sites d’élevage dans une base de données permet une meilleure gestion sanitaire du cheptel porcin français, notamment en cas de crise sanitaire.

Au sommaire :

  • A l’entrée des porcins sur le site d’élevage : Quelle est la définition d’un site d’élevage ? Quel est le rôle de l’éleveur ? Comment marquer les porcins ?
  • A la sortie des porcins du site d’élevage… pour un autre site d’élevage, pour l’abattoir, pour l’équarrissage : Quel est le rôle de l’éleveur ? Comment remplir ou compléter le document d’accompagnement ? Comment tenir le registre d’élevage ? Comment notifier les mouvements à la base de données nationale ?
  • Comment identifier les reproducteurs ?
  • Cas des porcins en provenance d’un autre pays que la France

Les critères sont ceux que l’Administration est susceptible de contrôler, notamment dans le cadre de la conditionnalité ou lors des contrôles réguliers sur l’identification.

+  2 - GUIDE DE L’ÉLEVEUR POUR L’IDENTIFICATION DES PORCINS : RÔLE DE L’ELEVEUR  à partir de 1 porc détenu  (actualisation 2020) en 1 page : cliquez ici

+ 3 - GUIDE DE L’ELEVEUR POUR LA NOTIFICATION DES MOUVEMENTS DE PORCINS (actualisation 2020) en 2 pages : cliquez ici

La notification des mouvements est obligatoire. Elle consiste à transmettre dans un délai maximum de 7 jours les informations décrivant un mouvement d’animaux à BDPORC, la base de données nationale agréée par le Ministère en charge de l’Agriculture.

  • Qui est responsable de la notification ? Que dois-je notifier ? Quelles informations dois-je notifier ? Comment notifier ?
  • BDPORC, une base de données professionnelle agréée par le Ministère en charge de l’Agriculture : comment notifier les mouvements à BDPORC ?