Abonnez vous à Baromètre Porc de l'IFIP en 2021, le mensuel d'information économique de la filière porcine

Chaque mois,  le Pôle Economie de l'IFIP propose ses analyses sur la base des derniers prix du porc à chaque maillon de la filière porcine en 8 pages 

S'abonner en 2021 et recevoir sur son mail le mensuel Baromètre Porc, c'est un regard objectif sur la conjoncture porcine ... pour prendre les bonnes décisions.

Au sommaire de chaque numéro de Baromètre Porc :

- p1 : l'Essentiel de la conjoncture porcine : 1 graphe sur l'année, et n-1 et n-2  + 1 phrase de commentaires + 2 indicateurs de tendances/1 mois et  /1 an sur les prix de l'aliment, du porc, pièces, des charcuteries et au détail...

- p2 : Marché des matières premières et aliment (céréales, matières azotées), prix de l'aliment Ifip et indicateur de marge brut de l'élevage

- p 3 : Marché du porc : prix du porc charcutier en France, UE et monde + nombreux graphes + abattages mensuels dans l'UE, prix des porcelets et des coches...

- p 4 : Marché de la viande : des pièces (achetées par els salaisonniers / 2 ans et prix du jambon dans l'UE) et commerce international (exportations de l'UE vers pays tiers, Chine...) 

- p 5 : Marché des produits finis industriels ( prix des rôtis frais, produits cuits) et consommation à domicile (achat des ménages, prix détail frais et charcuterie)

- p 6-7 : Panorama de l'actualité de la filière porcine en France, UE  et monde + le Flash sur la concurrence UE et monde en 1/2 page

- p 8 : Synthèse du mois : en 1 page ce qu'il faut savoir sur un facteur important de l'économie porcine 

Avis aux abonnés, il est temps de vous réabonner ! et pour ceux qui ne reçoivent pas Baromètre Porc, c'est le moment de vous abonner ...

Par exemple ce que vous avez (ou auriez) pu llire dans le Numéro de décembre : 

Au mois de novembre, les prix des matières premières enregistrent de nouvelles hausses sous l’effet d’une intense demande chinoise en soja et en céréales. Ce regain
des cours sur le marché de l’alimentation animale impacte les résultats d’élevage (p. 2). Sur les marchés internationaux, les importations chinoises de viandes et coproduits sont elles aussi dynamiques, mais le pays impose une certaine pression sur les prix mondiaux. 
La baisse des prix du porc se renforce en France et en Europe (p. 3) face à une offre européenne en croissance et à cette demande moins rémunératrice (p.4). Enfin, à la veille des fêtes de fin d’année, ce numéro de Baromètre Porc revient sur la filière ibérique espagnole qui fait actuellement face aux impacts économiques majeurs de la crise de la Covid-19 (Flash p. 7). Les résultats d’élevage, en amélioration en 2019 (Synthèse p. 8), pourraient être impactés par les perturbations continues sur le marché du porc durant toute l’année.

Version envoyée chaque mois dès bouclage sur votre mail en format électronique (pdf) 

S'abonner pour seulement 75€ / an 8 pages/numéro - Abonnement annuel 11 numéros + 2 bilans annuels (marchés du porc + marché de l'aliment)...

Contact abonnement : manuela.pinel@ifip.asso.fr