Allemagne : Fin des contrats d’intérim dès 2021 dans le secteur de la viande

Le secteur de la viande allemande a été soumis à rude épreuve ces dernières semaines en raison de multiples contaminations de Covid-19 dans les outils d’abattage. Les critiques politiques et de l’opinion publique pointent sur l’absence des contrats de travail, les conditions de travail déplorables et les mauvaises situations de logement. Le gouvernement allemand a décidé d'intervenir avec de nouvelles règles plus strictes qui seront contrôlées à l'avenir.

A partir de janvier 2021, les travailleurs temporaires (intérimaires sous contrat d’un employeur intermédiaire) ne seront plus autorisés dans l'industrie de la viande allemande. Cela signifie que les employés devront tous avoir un contrat de travail avec l'abattoir quelle que soit leur nationalité.

Les enregistrements de temps de travail seraient rendus obligatoires et les contrôles renforcés. L’amende pour non-respect du temps de travail pourrait atteindre 30 000 euros. Selon la Fédération des Industries de la Viande (VDF), les abattoirs verraient leurs coûts d’exploitation augmenter et l'une des conséquences éventuelles seraient  la migration de certaines activités vers l'Europe de l'Est.

 

Source: 
Ifip d’après TopAgrar, BMEL
Date: 
Lundi, 25 Mai, 2020
Pays: 
France