Allemagne : nouvelles règles de bien-être animal

Le 3 juillet, les autorités allemandes ont adopté une nouvelle réglementation bien-être animal pour l'élevage des truies. Ceci met fin à une longue période d’incertitude pour les naisseurs. Après une période transitoire de huit ans, les truies ne pourront plus être en stalle individuelle, sauf en maternité. En moyenne, 5 m2 devraient être disponibles pour chaque truie en période d’insémination. Dans la période de 8 ans, le permis de construire doit être déposé et les investissements réalisés. Pour la maternité, la période transitoire reste de 15 ans, mais la contention des truies dans une stalle ne sera plus autorisée que pendant 5 jours. Les cases de mises bas devraient être de 6,5 m2 après la période de transition.

Les producteurs de truies qui abandonnent la production doivent soumettre une déclaration correspondante dans les trois ans. Après cela, ils seront autorisés à détenir les truies sous leur ancienne forme pendant encore deux ans.

L'Allemagne a dégagé un budget de 300 millions d'euros pour financer ces adaptations. A suivre…

Source: 
Ifip d’après TopAgrar
Date: 
Mardi, 7 Juillet, 2020
Pays: 
Allemagne