Conséquences de l’automatisation du classement des carcasses sur les écarts entre types sexuels et génotypes halothane

Gérard Daumas et  al., 49es Journées de la Recherche Porcine, Paris, 31 janvier et 1er février 2017, poster

L’automatisation du classement des carcasses à la mi-2013 s’est accompagnée d’un changement de localisation des épaisseurs mesurées.
Les épaisseurs mesurées sur le dos, latéralement à la fente, ont laissé place à des épaisseurs mesurées à la jonction jambon-longe, sur la fente.
Les écarts entre sous-populations, dont la connaissance est d’un grand intérêt dans la fi lière, ont donc été modifi és. L’objectif de ce travail était de quantifier, pour les méthodes de classement CGM et CSB Image-Meater® (I-M), ces écarts entre types sexuels et génotypes halothane, facteurs connus pour leur importance sur la composition corporelle.