A la Une du Baromètre Porc de Juillet-Août 2019 ? Découvrez en bref le mensuel économique de la filière porcine

Au mois de juin, les marchés mondiaux des matières premières ont été perturbés par des conditions climatiques défavorables. L’impact a été plus limité en France, ce qui a permis aux éleveurs de bénéficier d’une nouvelle amélioration de la
rentabilité des élevages.

En revanche, le marché de la viande a manqué de dynamisme, et l’érosion des achats de porc frais des ménages s’est poursuivie. Dans ce contexte, le prix du porc à la production a faiblement progressé durant le mois de juin.
La pression sur les prix s’est aussi maintenue sur le marché de l’export. Après une année 2018 stable et principalement déterminée par la demande chinoise sur le commerce mondial du porc, le marché de l’export s’est animé début 2019. La crise sanitaire se développe en Asie et impacte la demande des marchés asiatiques. Plusieurs accords de libre-échanges ont récemment été négociés pour répondre à l’influence croissante des échanges mondiaux sur le prix du porc à la production.

Contact rédactrice en chef : elisa.husson@ifip.asso.fr

Contact secrétariat de rédaction : manuela.pinel@ifip.asso.fr
Contact abonnement : stephanie.duchene@ifip.asso.fr