Le travail en élevages de porcs

Boris Duflot, bilan 2012, éditions Ifip, juin 2013, p. 42

La question du travail en élevage est devenue centrale car elle touche aux enjeux majeurs de la compétitivité et de la durabilité.
Les évolutions structurelles des élevages mènent en effet à une augmentation du travail salarié, une spécialisation accrue des tâches en élevage, et de nettes économies d’échelle.
Les changements ont des conséquences multiples :
• augmentation de la productivité du travail et gains de compétitivité
• évolutions des compétences requises pour mener un élevage : du statut d’éleveur à celui de « manager d’équipe »
• besoin en recrutement de salariés compétents et autonomes
• plus grande souplesse dans l’organisation du travail de l’exploitant
• risques de lassitude ou d’épuisement des salariés spécialisés, effectuant des tâches répétitives