Systèmes d’identification et de traçabilité des porcs dans différents pays de l’UE

L’identification et le suivi des mouvements des porcins au sein de l’Union Européenne sont soumis à la réglementation communautaire qui fixe les obligations de base communes à tous les états membres. Néanmoins, chaque état a adopté des systèmes spécifiques, intégrant des exigences nationales liées à des problématiques sanitaires ou de bien-être animal.
Cette étude, menée par l’IFIP à la demande de la DGAL, s’inscrit dans une réflexion plus globale de l’administration française sur la simplification réglementaire. Les systèmes mis en place au Danemark, aux Pays-Bas, en Belgique et en Allemagne sont analysés. Au‐delà de l’état des lieux constitué, cette étude permet d’identifier des tendances d’évolutions des systèmes d’identification qui pourraient constituer un tournant pour l’ensemble des pays dans les années à venir.