Un guide européen pour développer des filières de porcs mâles entiers ou immunocastrés

La Commission européenne accompagne l’arrêt de la castration chirurgicale en finançant un guide des meilleures pratiques sur l’ensemble de la filière porcine, de l’éleveur au consommateur.

Au stade de l’élevage, ce guide rassemble les expériences terrain pour limiter la fréquence de porcs mâles odorants ou pour réussir à 100% l’immuno-vaccination des mâles.
En abattoir, la synthèse des méthodes de détection des carcasses odorantes fait état que la majorité des filières concernées pratiquent la méthode du « nez humain » selon des protocoles rigoureux. Les Danois indiquent qu’une technique objective de quantification des molécules odorantes est en cours de développement dans un abattoir.
Au stade de la salaison sont dévoilées des pratiques pour utiliser les quelques pourcents de carcasses odorantes.
Enfin, des exemples de filières ayant totalement ou en partie arrêté la castration chirurgicale mettent en évidence le rôle clé des commerçants pour promouvoir ces filières sous cahier des charges et le faire savoir auprès des consommateurs.

Pour disposer du rapport complet de 179 pages en anglais paru le 6 décembre 2018, le retrouver sur le site de l’Europe « ec.europa.eu » ou en faire la demande à l’IFIP par mail : patrick.chevillon@ifip.asso.fr