La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 881 à 900 de 4969 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre décroissant

Le système immunitaire du porcelet au sevrage : quel impact de l’alimentation ?

Consulter le resumé

PDF icon Le système immunitaire du porcelet au sevrage : quel impact de l’alimentation ?
2004

Les bactéries lactiques dans le milieu des viandes et produits carnés - 2e partie : aspects technologiques

Consulter le resumé

Dans la première partie de cet article (Bulletin de liaison du CTSCCV 2004, n° 1, p. 25-32), le rôle, les actions et les propriétés physiologiques spécifiques des bactéries lactiques ont été évoqués. Dans cette seconde et dernière partie, seront développés les effets positifs ou négatifs des bactéries lactiques dans différents produits de charcuterie, ainsi que les effets de différents traitements technologiques sur la maîtrise de la flore microbienne.
PDF icon Les bactéries lactiques dans le milieu des viandes et produits carnés - 2e partie : aspects technologiques
2004

La congélation des produits modifie-t-elle les résultats d'analyses microbiologiques - 2e partie : utilisation de molécules cryoprotectrices

Consulter le resumé

Dans le cadre de l'analyse microbiologique, le laboratoire peut être amené à congeler les produits avant analyse (report de l'analyse, conservation des échantillons dans l’attente d'une contre analyse). L'objectif de ce travail était de regarder l’impact de la congélation sur l'analyse microbiologique. Nous avons pu montrer que la contamination microbienne des produits est sous-estimée lorsque ceux-ci sont congelés avant l'analyse (Bulletin de liaison du CTSCCV 2002, vol.12 n°3, p. 3-14).
PDF icon La congélation des produits modifie-t-elle les résultats d'analyses microbiologiques - 2e partie : utilisation de molécules cryoprotectrices
2004

Résultats techniques et économiques 2003 : la crise se prolonge

Consulter le resumé

L’année 2003 ne se distingue guère de 2002, déjà médiocre. La canicule a dégradé les performances techniques des élevages, tandis que la conjoncture, toujours défavorable, n’a pas permis de renflouer les trésoreries. Après deux années difficiles, et un début 2004 peu enthousiasmant, la production porcine française est mise à mal.
PDF icon Résultats techniques et économiques 2003 : la crise se prolonge
2004

Impact économique de l'hyperprolificité en élevage : comparaison de 13 scénarios

Consulter le resumé

Avec l’augmentation de la taille de portée, le nombre de porcelets pesant moins de 1 kg augmente et leur mortalité périnatale est élevée. Différentes adaptations de la conduite d’élevage ont été chiffrées. En maternité, tous les porcelets sont supposés rester sous la mère ou certains sont sevrés précocément. A 8 ou 25 kg, les places supplémentaires sont construites ou les surnuméraires sont vendus ou engraissés à façon. L’effectif truie est soit constant, soit réduit. Les niveaux d’investissement des places à construire et les coûts de main d’œuvre sont pris en compte.
PDF icon Impact économique de l'hyperprolificité en élevage : comparaison de 13 scénarios
2004

Impact de la canicule 2003 sur les performances de lactation et reproduction à la station de l'ITP

Consulter le resumé

Quand la température ambiante en maternité est en permanence supérieure à 25°C, le stress thermique ressenti est tel que la production de lait et la consommation d'aliment de la truie chutent. Cela entraîne une dégradation des performances de lactation voire même de reproduction. La dégradation de la situation est encore pire quand la température reste supérieure à 27°C. De telles conditions ont été observées au cours de l'été 2003, en particulier pendant la période de canicule de la première quinzaine du mois d'août.
PDF icon Impact de la canicule 2003 sur les performances de lactation et reproduction à la station de l'ITP
2004

Viandes destructurées - Effets du système d'abattage et des conditions météorologiques

Consulter le resumé

Cette expérimentation consiste en l’étude de trois systèmes d’abattage industriels différents. Des paramètres météorologiques ont également été relevés dans le but d’expliquer les variations saisonnières de la qualité de viande.

Cette étude a mis en évidence un effet de la température extérieure sur la fréquence de viandes déstructurées, le défaut s’exprimant davantage avec l’élévation de la température.

Les liens entre la déstructuration, les pH et les mesures de couleur ont été confirmés.
PDF icon Viandes destructurées - Effets du système d'abattage et des conditions météorologiques
2004

Epandage d'eau résiduaire issue d'un traitement biologique - Effet de fortes doses de potassium sur le maïs

Consulter le resumé

La fraction liquide, obtenue après décantation du lisier aéré, représente 60 à 70 % du volume total initial.
PDF icon Epandage d'eau résiduaire issue d'un traitement biologique - Effet de fortes doses de potassium sur le maïs
2004

Quelques rappels sur l'utilisation de l'aliment par la truie gestante

Consulter le resumé

La truie gestante utilise l’essentiel de l’aliment alloué pour sa survie (entretien). Ce besoin est accru quand il fait froid ou que l’animal est très actif.

La quantité d’aliment allouée au-dessus du besoin d’entretien est utilisée pour le développement de la portée et pour la reconstitution des réserves mobilisées en excès lors de la lactation précédente.

Cette quantité doit donc être adaptée en fonction de l’état de la truie à la saillie et des objectifs à la mise bas.
PDF icon Quelques rappels sur l'utilisation de l'aliment par la truie gestante
2004

Les références CORPEN de rejets des porcs en N, P, K, Cu et Zn

Consulter le resumé

En 2003, le CORPEN proposait de nouvelles référencesde rejets pour l’azote, le phosphore et le potassium, et les complétait avec le cuivre et le zinc. Ces références tiennent compte des performances actuelles des élevages, des conduites alimentaires récentes économisant l’azote et le phosphore (alimentation standard et « biphase »), mais aussi du mode de logement et du type d’engrais de ferme produit (lisier, litière).
PDF icon Les références CORPEN de rejets des porcs en N, P, K, Cu et Zn
2004

Pig classification in Europe : why and how to change the reference ?

Consulter le resumé

2004

Conservation de la viande de porc 6 à 7 semaines sous vide

Consulter le resumé

A l’état frais, les pièces de découpe de porc ne se conservent pas plus d’une semaine en conditions courantes de réfrigération. Certains industriels français cherchent à augmenter les durées de conservation, pour accéder à des marchés géographiquement éloignés.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2004

Nettoyage-désinfection des porcheries d’attente à l’abattoir : maillon dans la lutte contre la contamination des porcs par les Salmonelles

Consulter le resumé

A l’égard des Salmonelles, le principal facteur de risque de contamination des carcasses de porcs est le portage intestinal. La contamination des animaux se produit certes, en partie à l’élevage mais plusieurs études montrent que les étapes transport et surtout attente à l’abattoir constituent des facteurs de risque importants, en terme de contaminations croisées des porcs par les Salmonelles.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2004

Marchés à terme : de la théorie à la réalité

Consulter le resumé

Les marchés à terme sont des outils de gestion des risques.

En théorie, le principe de couverture du risque des prix y est simple et séduisant. En pratique, leur utilisation nécessite formation et gestion. Pour le moment, les volumes échangés sont très faibles, ce qui limite leur efficacité.

PDF icon Marchés à terme : de la théorie à la réalité
2004

Hétérogénéité des portées - Les petits porcelets ne sont pas les seuls responsables

Consulter le resumé

2004

Les rejets d'azote et phosphore des exploitations porcines françaises face aux surfaces agricoles disponibles. Mise au point d'un outil d'évaluation

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol, Estelle Ilari, rapport d'études, juillet 2004, 27 pages

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2004
Référentiel de classification des pièces et parures de découpe en fonction de leurs taux de lipide et de collagène (volet 1)

Référentiel de classification des pièces et parures de découpe en fonction de leurs taux de lipide et de collagène (volet 1)

Consulter le resumé

Teneurs de 25 pièces courantes et co-produits de découpe d'une carcasse de porc

Outil de travail pour les découpeurs et transformateurs qui répond à la réglementation en matière d’étiquetage des produits élaborés utilisant de la viande. Un arrêté rend obligatoire la détermination de la teneur en viande (taux de lipides et de collagène) dans les produits à base de viande.

Une grille permet de classifier 25 pièces de découpe selon leur taux de lipides et de tissu conjonctif et selon une TVM moyenne,

élevée, ou basse.



Édition 2004 - 12 pages 21 X 29.7

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2004

Caractérisation et recherche de références sur la filière truies de réforme

Consulter le resumé

Actuellement, la viande issue de truies de réforme n’a fait l’objet que de très peu d’études en termes de qualité technologique et très peu de références existent au niveau qualité bactériologique. Une première enquête réalisée par l’ITP en abattoir et en découpe, permettant de créer une base de données, a montré que l’hétérogénéité entre les animaux était importante et qu’il y avait des différences de qualité évidentes entre la viande de truie et celle issue du porc charcutier.
95,00 €
2004

Les risques technologiques du secteur de l'industrie de la viande

Consulter le resumé

Depuis la catastrophe de Toulouse, les entreprises françaises sont incitées à revoir leur politique de gestion des risques technologiques. Les accidents passés sont répertoriés et classés dans la base de données ARIA, dans le but de mieux maîtriser les dangers critiques. Entre 1997 et 2003, 106 accidents ont été récensés dans l'industrie de la viande, prinicipalement des incendies et des rejets de matières organiques. Le facteur humain et organisationnel est la première cause de ces accidents, qui en 7 ans, ont provoqué 5 décès, 78 blessés et l'évacuation de 1335 personnes. Les conséquences les plus fréquentes sont cependant les dommages matériels qui se chiffrent souvent à plusieurs millions d'euros, sans compter les pertes de production, les licenciements et les mises au chômage technique. Un guide pratique sera présenté au prochain salon IPA, afin d'aider les industriels de l'agro-alimentaire à mettre en place leurs politiques de gestion de risques technologiques.

PDF icon 2004devillersbul4.pdf
2004

Union Européenne, une nouvelle configuration

Consulter le resumé

Le 1er mai, l’Union européenne est passée à 25 membres.

Au-delà des problèmes d’organisation politique que le changement d’échelle impose, c’est l’élargissement le plus important de l’Histoire de l’UE, par l’importance des nouveaux entrants, leur vécu, leurs cultures, les fondements et la nature même de leurs économies.

Une nouvelle configuration pour le marché euorpéen du porc.
PDF icon Union Européenne, une nouvelle configuration
2004

Pages