La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 201 à 220 de 5002 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Le Covid-19 profite aux supermarchés et au e-commerce

Consulter le resumé

Valérie Diot, Porc Mag (FRA), 2020, n° 552, mai, p. 29

Le confinement de la France en réponse à l'épidémie de coronavirus a profondément modifié les habitudes de consommation et d'achat de denrées alimentairesdes Français, perturbation à laquelle s'ajoute un pouvoir d'achat réduit.

2020
guide de l'identification des sangliers

Guide de l’éleveur pour l’identification des sangliers (actualisation 2020)

Consulter le resumé

L’ELEVEUR EST RESPONSABLE DE L’IDENTIFICATION DES SANGLIERS : Les modalités de l’identification des sangliers évoluent ; Quelle est la définition d’un site d’élevage ?

PDF icon guide de l'identification des sangliers actualisé en 2020
2020

GUIDE POUR LA NOTIFICATION DES MOUVEMENTS DE SANGLIERS

Consulter le resumé

La notification des mouvements est obligatoire : Qui est responsable de la notification ? Que dois-je notifier ? Quelles informations dois-je notifier ? Comment notifier ? Comment notifier les mouvements à BDPORC ? Dans tous les cas, je reste responsable de la notification et de la notification doit être réalisée dans un délai maximum de 7 jours calendaires (délai calculé entre la date du mouvement et selon le cas la date de saisie dans BDPORC ou la date de réception du courrier par l’EdE).

PDF icon sangliers_guide_notification_eleveur_2020.pdf
2020
comment identifier les porcins ?

Guide de l’éleveur pour l’identification des porcins

Consulter le resumé

Il s’agit d’une mise en conformité des modalités d’identification françaises à la réglementation européenne. Elles généralisent les garanties concernant l’origine des porcs, notamment lorsque les sites de naissage ou de post-sevrage sont différents du site d’engraissement. La traçabilité est donc améliorée.

PDF icon Guide de l’éleveur pour l’identification des porcins
2020
L'éleveur est responsable de la notification à réaliser dans un délai max de 7 jrs

Guide de l'éleveur pour la notification des mouvements de porcins (actualisation 2020)

Consulter le resumé

La notification des mouvements est obligatoire : elle consiste à transmettre dans un délai maximum de 7 jours les informations décrivant un mouvement d’animaux à BDPORC, la base de données nationale agréée par le Ministère en charge de l’Agriculture. 

PDF icon guide de l'éleveur pour la notification des mouvements de porcins
2020

Guide de l'éleveur pour l'identification des porcins : rôle de l'éleveur (à partir de 1 porc détenu)

Consulter le resumé

L'éleveur doit avoir un indicatif de marquage pour chacun de ses sites d’élevage, marquer ses porcins avant toute sortie d’un de ses sites d’élevage, compléter et signer le document d’accompagnement, mettre à jour le registre d’élevage, notifier le mouvement à la base de données nationale.

PDF icon rôle de l'éleveur dans l'identification des porcins
2020

Commerce mondial du porc en 2019. La Chine rafle le porc européen

Consulter le resumé

Elisa Husson, Baromètre Porc (FRA), 2020, n° 507, avril, synthèse du mois, p. 8

En 2019, le commerce mondial du porc est ébranlé par la situation du marché chinois. Le pays doit faire face à un déficit majeur d’offre et au regard de son niveau de consommation gigantesque. La Chine accroît alors massivement les importations pour répondre aux besoins de sa population. L’Union euro- péenne a ainsi fourni plus de la moitié des commandes chinoises.

PDF icon Elisa Husson, Baromètre Porc (FRA), 2020, n° 507, avril, synthèse du mois, p. 8
2020

Arrêt de la sélection collective en France

Consulter le resumé

Joël Bidanel, directeur du pôle Génétique, Réussir Porc/Tech Porc, 2020, n° 277, avril, p. 10

Pour plus de lisibilité sur la scène internationale,...

PDF icon Joël Bidanel, directeur du pôle Génétique, Réussir Porc/Tech Porc, 2020, n° 277, avril, p. 10
2020

Le coronavirus pèse sur les marchés des matières premières

Consulter le resumé

Manon Sailley, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 11

Après une période de stabilité au dernier trimestre 2019,..

PDF icon Manon Sailley, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 11
2020

Le marché du porc britannique dans l'incertitude après le Brexit

Consulter le resumé

Elisa Husson, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 12-13

En février, le Royaume-Uni est officiellement sorti de l’Union européenne. Ce pays est un marché d’importance pour les exportateurs européens et les conséquences de ce retrait restent incertaines.

PDF icon Elisa Husson, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 12-13
2020

Mieux travailler en gagnant la confiance des animaux

Consulter le resumé

Françoise Pol (Anses) et Valérie Courboulay (Ifip), Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 18-19

Des chercheurs ont identifié trois groupes d’éleveurs selon la relation qu’ils entretiennent avec leurs animaux. Selon leurs pratiques, les animaux sont plus ou moins confiants et faciles à manipuler.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2020

Mesurer les particules émises par les bâtiments

Consulter le resumé

Solène Lagadec (CRAB), Nadine Guingand (Ifip) et Mélynda Hassouna (Inrae), Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 227, avril, p. 22-23

Des chercheurs ont mis au point une méthode de mesure des émissions de particules issues des bâtiments porcins. L’objectif principal est d’identifier les typologies d’élevages les moins émetteurs.

PDF icon Solène Lagadec (CRAB), Nadine Guingand (Ifip) et Mélynda Hassouna (Inrae), Réussir Porc (FRA), 2020, n° 227, avril, p. 22-23
2020

L'efficacité digestive est un caractère héritable

Consulter le resumé

Alban Bouquet, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 24-25

Une sélection sur l’aptitude des porcs à digérer permettrait de produire des animaux qui valorisent mieux les rations et qui s’adaptent à une plus grande diversité des matières premières.

PDF icon Alban Bouquet, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 24-25
2020

Protéines européennes, une bonne idée pour le climat

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol (Ifip) et Florence Garcia-Launay (Inrae), Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 26-27

Utilisées en substitution à 10 % de soja brésilien, les protéines européennes ont une action positive sur le climat. Mais leurs émissions en ammoniac et les surfaces requises sont plus importantes.

PDF icon Sandrine Espagnol (Ifip) et Florence Garcia-Launay (Inrae), Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 26-27
2020

L'alimentation du bétail, un débouché important pour les productions végétales

Consulter le resumé

Cécile Cordier, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 28

En 2015, les animaux d’élevage français ont consommé 34 millions de tonnes (Mt) de matières premières...

PDF icon Cécile Cordier, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 28
2020

80% des protéines dans les aliments porcs sont françaises

Consulter le resumé

Cécile Cordier, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 28-29

Les coproduits et les grains de céréales produits en France constituent l’essentiel des apports protéiques dans les rations de nos porcs, selon les travaux du GIS avenir élevages.

PDF icon Cécile Cordier, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 28-29
2020

Un échographe de contrôle de gestation sur smartphone

Consulter le resumé

Sylviane Boulot, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 40

L’Ifip a testé un nouvel échographe sans-fil qui permet de faire des contrôles de gestation avec son smartphone. Le confort d’utilisation et la biosécurité sont ses principaux atouts.

PDF icon Sylviane Boulot, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 40
2020

Quand prévention rime avec formations

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Porc Mag (FRA), 2020, n° 551, avril, p. 23

Face aux nouvelles exigences en matière de biosécurité, l'Ifip accompagne les différents maillons de la filière en proposant des formations sur notamment les mesures de prévention lors du transport des porcs et sur le nettoyage-désinfection des élevages pour les vétérinaires et les techniciens.

2020

European survey and evaluation of sampling methods recommended by the standard EN ISO 18593 for the detection of Listeria monocytogenes and Pseudomonas fluorescens on industrial surfaces

Consulter le resumé

Thomas Brauge et al., FEMS Microbiology Letters, 2020, volume 267, n° 7, 1er avril, p. 1-6

The ready-to-eat products can be contaminated during processing by pathogen or spoilage bacteria, which persist in the industrial environment. Some bacterial species are able to form biofilms which protect them from environmental conditions. To check the bacterial contamination of the surfaces in the food industries, the professionals must regularly use surface sampling methods to detect the pathogen such as Listeria monocytogenes or the spoilage such as Pseudomonas fluorescens. In 2010, we designed and carried out a European survey to collect surface sampling information to detect or enumerate L. monocytogenes in food processing plants. A total of 137 questionnaires from 14 European Union Member States were returned. The outcome of this survey showed that the professionals preferred friction sampling methods with gauze pad, swab and sponges versus contact sampling methods. After this survey, we compared the effectiveness of these three friction sampling methods and the contact plates, as recommended in the standard EN ISO 18593 that was revised in 2018, on the recovery of L. monocytogenes and of P. fluorescens in mono-specie biofilms. This study showed no significant difference between the effectiveness of the four sampling methods to detach the viable and culturable bacterial population of theses mono-specie biofilms.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7195815/pdf/fnaa057.pdf

2020

Biopréservation et hautes pressions pour la sécurité microbiologique des produits carnés réfrigérés

Consulter le resumé

Stéphane André (CTCPA, Avignon) et al., Viandes & Produits Carnés (FRA), 2020, 17 mars, 8 pages

Dans le cadre du projet ANR BlacHP, l’efficacité d’un ferment et d’un barème de traitements hautes pressions sélectionnés suite aux essais réalisés à l’échelle laboratoire, a été évaluée en conditions industrielles. Dans un premier temps l’implantation du ferment concomitante à la maitrise d’une flore pathogène (Listeria monocytogenes) ou de flores d’altération sporulantes psychrophiles a été validée dans le jambon cuit à l’aide de la méthodologie des tests de croissance. En parallèles l’absence de modification organoleptique du produit traité par le procédé combiné a été vérifiée. Dans un deuxième temps, le procédé développé a été transféré avec succès sur trois autres matrices carnées, en permettant d’assurer la qualité et la sécurité microbiologique sur l’ensemble de leur durée de vie microbiologique.

Source : https://viandesetproduitscarnes.com/phocadownload/vpc_vol_36/Vol_3615_Securit%20microbiologique.pdf

ENG

Combined use of biopreservation and high pressure to ensure the microbiological safety of refrigerated meat products

Within the framework of the ANR BlacHP project, the effectiveness of a protective culture combined to a high-pressure treatment selected following laboratory scale tests was evaluated under industrial conditions. First, the implantation of the protective culture concomitant with the control of a pathogenic flora (Listeria monocytogenes) or spoiled psychrophilic spore-forming flora was validated in the cooked ham using the challenge-test methodology. In parallel, absence of organoleptic modifications of the product treated by the combined process was checked. In a second step, the developed process was successfully transferred to three other meat products, ensuring microbiological quality and safety over their entire microbiological shelf life.

PDF icon Viandes & Produits Carnés (FRA), 2020, 17 mars, 8 pages
2020

Pages