La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 321 à 340 de 4646 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Appréciation Quantitative du Risque de listériose lors de la consommation de rillettes industrielles

Consulter le resumé

L'objectif de ce travail est de réaliser une Appréciation Quantitative du Risque (AQR) de listériose lors de la consommation de rillettes industrielles du Mans vendues en GMS en France.
PDF icon Appréciation Quantitative du Risque de listériose lors de la consommation de rillettes industrielles
2007

Approche typologique du fonctionnement, de l'organisation et des orientations des groupements de producteurs de porcs dans l'ouest de la France

Consulter le resumé

Les groupements de producteurs de porcs, créés sur l'initiative des Pouvoirs Publics dans les années 60 en France, ont pris une grande importance, surtout dans l'ouest du pays. En Bretagne, la part de la production des adhérents des groupements dépasse 95 % du total. Elle équivaut à la moyenne nationale, soit 90 %, en Pays-de-la-Loire.
PDF icon Approche typologique du fonctionnement, de l'organisation et des orientations des groupements de producteurs de porcs dans l'ouest de la France
1998

Approches explicative, diagnostique et préventive des viandes destructurées

Consulter le resumé

Depuis une dizaine d'années les salaisonniers sont confrontés à une problématique récurrente, dite des viandes déstructurées. Il est nécessaire de détecter les défauts de la matière première dans le but d'augmenter la qualité de celle-ci. La présente étude décrit les méthodes utilisées pour identifier les facteurs qui pourraient caractériser les quatre catégories de viandes déstructurées.
PDF icon Approches explicative, diagnostique et préventive des viandes destructurées
2004

Approvisionnement en alimentation porcine : conséquences de la réforme de la PAC aux Pays Bas et au Danemark

Consulter le resumé

La réforme de la PAC, à partir de 1993/94 a fortement augmenté l’utilisation des céréales dans l’Union européenne.

Aux Pays-Bas, la compétivité des produits de substitution s’est affaiblie.

La consommation de manioc a fortement reculé. Ainsi, le nouveau contexte des marchés a apporté un relèvement des taux d’incorporation des céréales dans les aliments porcs mais leur niveau reste modeste par rapport aux autres bassins de production européens.
PDF icon Approvisionnement en alimentation porcine : conséquences de la réforme de la PAC aux Pays Bas et au Danemark
1998

Approvisionnement en protéines de l'UE : un défi de taille

Consulter le resumé

Baromètre Porc (FRA), 2018, n° 483, février, synthèse du mois, p. 8, par Hervé Marouby

L’Union européenne est le deuxième importateur mondial de graines de soja, derrière la Chine, et le premier de tourteau. Le déficit en protéines pour l’alimentation animale appelle le développement d’une offre locale de matières premières riches en protéines. Ce dernier reste soumis aux contraintes économiques et au réglage adéquat des politiques agricoles et environnementales.

PDF icon Baromètre Porc (FRA), 2018, n° 483, février, synthèse du mois, p. 8, par Hervé Marouby
2018

Appui aux éleveurs fabriquant leur aliment à la ferme (AIRFAF)

Consulter le resumé

Laurent Alibert, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 123

L’IFIP apporte un appui technique auprès des 8 associations régionales AIRFAF et de leur fédération nationale. L’objectif de ces associations est d’apporter aux éleveurs adhérents une information technique et économique et de contribuer à la maîtrise de la qualité de l’aliment et du coût alimentaire Les Conseils d’Administration de chaque association établissent chaque année un programme d’activités, mis en oeuvre par un comité technique. Celui-ci est composé de techniciens des structures techniques et économiques des régions (unions régionales, groupements de producteurs, EDE-Chambres d’agriculture, ARVALIS, Terre Innovia, IFIP…), et présidé par des éleveurs spécialisés. Certaines actions sont également engagées par le bureau de la fédération nationale. L’IFIP apporte un appui méthodologique dans la conduite des différentes actions et réalise des interventions dans des contextes régionaux et sur des thèmes variés, concernant les matières premières, la conjoncture, la formulation, la technologie, les protocoles d’essai de validation sur le terrain… AIRFAF est un lieu d’échanges permanent pour les éleveurs, les techniciens des structures et les fournisseurs (de minéraux et de complémentaires, de matières premières ou de matériels de fabrication). Les préoccupations des éleveurs et de leurs partenaires peuvent ainsi être abordées de manière concertée et prises en compte rapidement.

PDF icon Laurent Alibert, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 123
2019

Appui aux éleveurs fabriquant leur aliment à la ferme : associations AIRFAF

Consulter le resumé

Laurent Alibert, bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 52

L’IFIP apporte un appui technique aux 8 associations régionales AIRFAF et à leur fédération nationale. L’objectif de ces associations est d’apporter à leurs adhérents éleveurs une information technique et économique et de contribuer à la maîtrise de la qualité de l’aliment et du coût alimentaire.
Les conseils d’administration de chaque association établissent chaque année un programme d’activité, mis en oeuvre par un comité technique. Celui-ci est composé de techniciens des structures techniques et économiques présentes dans les régions (unions régionales, groupements de producteurs, EDE-Chambres d’agriculture, Arvalis, Terres Innovia, IFIP…), et est présidé par des éleveurs spécialisés.
Certaines actions sont également engagées à l’initiative du bureau de la fédération nationale.
L’IFIP apporte un appui méthodologique dans la conduite des différentes actions et réalise des interventions dans des contextes régionaux variés, sur des thèmes variés, concernant les matières premières, la conjoncture, la formulation, la technologie, les protocoles d’essais de validation à mettre en oeuvre sur le terrain…

AIRFAF est un lieu d’échanges permanent pour les éleveurs, les techniciens des structures, et les fournisseurs (minéraux et complémentaires, matières premières, matériel de fabrication). Les préoccupations des éleveurs et de leurs partenaires peuvent ainsi être discutées de manière concertée et prises en compte rapidement.

PDF icon Laurent Alibert, bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 52, fiche n° 23
2018

Appui aux éleveurs fabriquant l’aliment à la ferme

Consulter le resumé

Fiche n° 063 : animation de réseaux partenariaux

L’IFIP participe à l’appui technique auprès des 8 associations régionales AIRFAF et de leur fédération nationale. L’objectif de ces associations est
d’apporter aux éleveurs adhérents une information technique et économique et de contribuer à la maîtrise de la qualité de l’aliment et du coût alimentaire. Les conseils d’administration de chaque association établissent chaque année un programme d’activité mis en oeuvre par un comité technique. Celui-ci est composé de techniciens des structures techniques et économiques des régions (unions régionales, groupements de producteurs, Chambres d’agriculture, ARVALIS, UNIP, IFIP…) et présidé par des éleveurs spécialisés.
Certaines actions sont également engagées par le bureau de la fédération nationale.
L’IFIP apporte un appui méthodologique dans la conduite de ces différentes actions et réalise des interventions dans des contextes régionaux variés et sur des thèmes concernant les matières premières, la conjoncture, la formulation, la technologie, les protocoles d’essais de validation sur le terrain…AIRFAF est un lieu d’échanges permanent pour les éleveurs, les techniciens des structures et les fournisseurs sur divers sujets (minéraux et complémentaires, matières premières, matériel de fabrication …). Les préoccupations des éleveurs et de leurs partenaires peuvent ainsi être abordées de manière concertée et prises en compte rapidement.

PDF icon fiche_bilan2015_063.pdf
2016

Appui aux entreprises de transformation pour la sécurité sanitaire des produits

Consulter le resumé

La sécurité sanitaire des procédés de fabrication et des produits qui en sont issus, demeure un enjeu fondamental pour le maintien de l’activité et le développement des industries de transformation de la viande.

La médiatisation des alertes sanitaires a été moins forte en 2011 que l’année précédente. Néanmoins, le nombre de notifications (alertes, informations ou blocages aux frontières) lancées par la DG Sanco a encore augmenté en 2011 par rapport à 2010.
PDF icon Appui aux entreprises de transformation pour la sécurité sanitaire des produits
2011

Appui aux organismes de sélection

Consulter le resumé

L’IFIP est financé par le Ministère de l’Agriculture pour fournir un encadrement technique aux Organismes de Sélection Porcine (OSP).

Cet appui se traduit notamment pour les OSP membres du dispositif collectif d’amélioration génétique, par l’animation des Livres Généalogiques Porcins Collectifs (LGPC) auxquels adhèrent les Organismes de Sélection ADN, Gène +, Nucléus, Bretagne Porc Sélection, France Sélection, CPPR.
PDF icon Appui aux organismes de sélection
2011

Appui aux organismes de sélection et aux centres d’insémination artificielle

Consulter le resumé

L’IFIP est financé par le Ministère de l’Agriculture pour fournir un encadrement technique aux Organismes de Sélection Porcine (OSP) et aux Centres d’Insémination Artificielle.

Cet appui se traduit notamment pour les OSP membres du dispositif collectif d’amélioration génétique, par l’animation des Livres Généalogiques Porcins Collectifs auxquels adhèrent les Organismes de Sélection ADN, Gène +, Nucléus, Bretagne Porc Sélection, France Sélection, CPPR.
PDF icon Appui aux organismes de sélection et aux centres d’insémination artificielle
2010

Appui sanitaire à la filière porcine

Consulter le resumé

L’IFIP apporte un appui technique aux acteurs concernés par la santé animale et l’hygiène en élevage de porc. Cet appui prend essentiellement 2 formes : :

- l’animation ou la participation à des groupes de travail ou projets d’études concernant le sanitaire,

- l’apport direct de réponses à des sollicitations de partenaires sous forme d’interventions lors de séminaires, d’expertises ou de prestations de services.
PDF icon Appui sanitaire à la filière porcine
2011

Appui technique au réseau des éleveurs fabriquant leur aliment à la ferme

Consulter le resumé

L’IFIP apporte un appui technique aux éleveurs fabriquant leur aliment à la ferme via 8 associations régionales AIRFAF et de leur fédération nationale.

L’objectif est d’apporter aux éleveurs une information technique et économique et de contribuer à la maîtrise de la qualité de l’aliment et du coût alimentaire.
PDF icon Appui technique au réseau des éleveurs fabriquant leur aliment à la ferme
2011

Appui technique auprès des associations Airfaf

Consulter le resumé

L’IFIP participe à l’appui technique auprès des 8 associations régionales AIRFAF et de leur fédération nationale. L’objectif de ces associations est d’apporter aux éleveurs adhérents une information technique et économique et de contribuer à la maîtrise de la qualité de l’aliment et du coût alimentaire.
PDF icon Appui technique auprès des associations Airfaf
2010

Appui technique auprès des associations Airfaf

Consulter le resumé

Fiche n° 59 : Analyse des formes d'élevage

L’IFIP participe à l’appui technique auprès des 8 associations régionales AIRFAF et de leur fédération nationale.
L’objectif de ces associations est d’apporter aux éleveurs adhérents une information technique et économique et de contribuer à la maîtrise de la qualité de l’aliment et du coût alimentaire.
Les conseils d’administration de chaque association établissent annuellement un programme d’activité, mis en œuvre par un comité technique. Celui-ci est composé de techniciens des structures techniques et économiques des régions (unions régionales, groupements de producteurs, EDE-Chambres d’agriculture, ARVALIS, UNIP, IFIP…) et présidé par des éleveurs spécialisés. Certaines actions sont également engagées par le bureau de la fédération nationale.
L’IFIP apporte un appui méthodologique dans la conduite des différentes actions et intervient dans des contextes régionaux variés et sur des thèmes concernant les matières premières, la conjoncture, la formulation, la technologie, les protocoles d’essai de validation sur le terrain…
AIRFAF est un lieu d’échanges permanent pour les éleveurs, les techniciens des structures et les fournisseurs (minéraux et complémentaires, matières premières, matériel de fabrication).
Les préoccupations des éleveurs et de leurs partenaires peuvent ainsi être abordées de manière concertée et prises en compte rapidement.

PDF icon fiche_bilan2013_59.pdf
2014

Appui technique auprès des éleveurs fabriquant leur aliment à la ferme (AIRFAF)

Consulter le resumé

Fiche n° 079 : facteurs de productivité des élevages

L’IFIP participe à l’appui technique auprès des éleveurs fabriquant leur aliment à la ferme, via les 8 associations régionales AIRFAF et leur fédération nationale.
L’objectif est d’apporter aux éleveurs fabriquant leur aliment à la ferme, une information technique et économique et de contribuer à la maîtrise de la qualité de l’aliment et du coût alimentaire
Chaque année, un programme d’activités proposé par les professionnels, est mis en oeuvre par des techniciens des structures techniques et économiques régionales : unions régionales, groupements de producteurs, EDE-Chambres d’agriculture, ARVALIS, UNIP, IFIP…
L’IFIP apporte un appui méthodologique dans la conduite de différentes études et, dans des contextes régionaux variés, et réalise des interventions relatives aux matières premières, à la conjoncture, à la formulation, à la technologie, aux protocoles d’essai et de validation sur le terrain…
Ces associations AIRFAF sont des lieux d’échange permanent pour les éleveurs, les techniciens des structures, et les fournisseurs (minéraux et complémentaires, matières premières, matériel de fabrication).
Les préoccupations des éleveurs et de leurs partenaires peuvent ainsi être abordées de manière concertée et prises en compte rapidement.

PDF icon fiche_bilan2014_079.pdf
2015

Aptitude de la longe pour la salaison : prédicteurs du rendement technologique et tranchage

Consulter le resumé

Le marché de la viande fraîche étant en perte de vitesse depuis quelques années (entre -0.5 et -1.0 % chaque année pour le porc), il est souhaitable pour l’ensemble de la filière de développer une gamme de produits transformés à base de longe.
PDF icon Aptitude de la longe pour la salaison : prédicteurs du rendement technologique et tranchage
2010

Aptitude technologique de la longe pour une transformation en salaison

Consulter le resumé

Sur un marché dynamique (+7.5% en volume en 2009 pour la charcuterie tranchée), la longe cuite tranchée libre service se positionne comme un nouveau produit à potentiel de croissance.

Les transformateurs font face à un manque de références techniques pour ce produit, aussi cette demande constitue l’objectif principal de cette étude.

PDF icon Aptitude technologique de la longe pour une transformation en salaison
2011

Aptitude technologique de la longe pour une transformation en salaison : identification des principaux prédicteurs du rendement technologique et tranchage

Consulter le resumé

Sur un marché dynamique (+ 7,5 % en volume sur 2009 pour la charcuterie tranchée – source France AgriMer), la longe cuite tranchée libre service se positionne comme un nouveau produit à fort potentiel de croissance. Les transformateurs font face à un manque cruel de références techniques pour ce produit, aussi cette demande constitue-t-elle l’objectif principal de cette étude.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2011

Aptitude technologique de la longe pour une transformation en salaison : identification des principaux prédicteurs du rendement technologique et tranchage / Technological processability of pork loin for meat-curing: The big predictors of technogical yield

Consulter le resumé

Les Cahiers de l'IFIP, 2(2), 45-55 - La revue R&D de la filière porcine française

La longe cuite tranchée en libre service est un produit à potentiel de croissance. Les transformateurs ont besoin de références techniques. Le modèle du jambon cuit est peut-être transposable à la transformation de la longe, mais les spécificités de celle-ci impliquent de réévaluer l’impact des critères de qualité technologique sur les rendements de transformation et les défauts musculaires. L’IFIP a étudié les relations entre les mesures de qualité de la longe et les rendements de fabrication. L’aptitude à prédire la qualité de la viande par spectroscopie visible proche infrarouge a également été testée. Une cartographie anatomique de ces relations a été proposée. Le pH ultime montre des relations permettant de prédire le rendement technologique et la spectroscopie proche infrarouge a montré une meilleure aptitude à la prédiction du rendement technologique que le pH. Cette étude a révélé qu’environ 30% des longes portaient un défaut de structure musculaire de type « pommade » comme sur le jambon cuit, surtout localisé dans le tiers antérieur de la longe.

PDF icon version_francaise.pdf, PDF icon english_version.pdf
2015

Pages