La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 901 à 920 de 4969 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Contamination en salmonelles des camions de transport de porcs charcutiers et des porcheries d'attente à l'abattoir

Consulter le resumé

La totalité des camions de transport de porcs charcutiers et près de la moitié des travées des porcheries d’attente à l’abattoir sont contaminées en salmonelles après le passage de porcs. Ils sont donc des

sources potentielles de contamination en salmonelles des animaux indemnes.

Des procédures de nettoyage-désinfection des camions, efficaces contre les Salmonelles et compatibles avec l’activité des chauffeurs, ont été définies.

Leur application après toute livraison à l’abattoir permet d’éviter les contaminations

croisées entre lots.
PDF icon Contamination en salmonelles des camions de transport de porcs charcutiers et des porcheries d'attente à l'abattoir
2002

Contamination par Campylobacter coli en élevage porcin

Consulter le resumé

2004

Contenido en lisina digestible por unidad de energia neta del alimento entre los 12 y los 25 kg.<br /><br />Incidence zootechnique de la teneur en lysine digestible par unité d'énergie nette de l'aliment distribué entre 12 et 25 kg de poids vif.

Consulter le resumé

En este articulo se analizan los efectos de diferentes indices de relacion entre lisina digestible y energia neta para lechones, tanto en alimentacion de primera como de segunda edad.

El objetivo es encontrar el indice apropiado que permita mejorar el rendimiento zootecnico sin exceder los limites que pueden causar alteraciones medioambientales.

Dans cet article, on analyse les effets de différents indices de relation entre lysine digestible et une énergie nette pour des porcelets, tant dans une alimentation de première comme du deuxième âge.
2007

Contestation sociale de l’élevage porcin en France. Regards croisés de professionnels de la filière et d’associations

Consulter le resumé

L’élevage porcin doit actuellement faire face à des interpellations fortes de la part de différentes arènes sociales : grand public, associations, médias, monde médical, etc. Ces interpellations concernent certaines pratiques ou bien l’élevage en général. Cet article se propose d’étudier les controverses concernant l’élevage porcin en France. En partant d’entretiens auprès de professionnels de la filière (interprofession, éleveurs, techniciens, syndicats, instituts et chambres) et d’associations contestant le modèle dominant, un panorama des grands sujets de débat sur l’élevage porcin est dressé. Il ressort des entretiens que les points de controverse peuvent être classés en cinq grandes thématiques : l’environnement, le bien‐être animal, le risque sanitaire, le système de production et, en chapeau, la thématique plus générale de la consommation de viande. Pour l’élevage porcin, la thématique environnementale concerne la pollution de l’eau, l’alimentation des animaux (soja et OGM) et les enquêtes publiques.

Celle du bien‐être animal porte sur sa définition même, les conditions de logement des animaux, et les interventions douloureuses sur l’animal. Le risque sanitaire interroge l’utilisation d’antibiotiques, les zoonoses et les épizooties. Enfin, les controverses sur les systèmes de production visent le caractère intensif de l’élevage, son manque de lien au sol et la concentration géographique des élevages. La controverse de la consommation de viande reprend des points abordés dans les quatre autres thématiques. Des points de convergence ou de blocage entre les discours sont identifiés et les relations entre les différentes parties prenantes étudiées, afin d’améliorer la compréhension de ces controverses.

PDF icon jrp2014-ecosocio-delanoue.pdf
2014

Context and prospects of the European pig production

Consulter le resumé

1999

Contexte, atouts et faiblesses des effluents porcins et avicoles destinés à être exportés

Consulter le resumé

Le transfert d’effluents avicoles et de co-produits de traitement des lisiers de porcs est indispensable pour la résorption des excédents, particulièrement de phosphore. La filière avicole exporte des fumiers de poulets et des fientes sèches de pondeuses, soit environ 700 000 t de produit brut. Le transfert

des co-produits de traitement des lisiers de porcs est récent.
PDF icon Contexte, atouts et faiblesses des effluents porcins et avicoles destinés à être exportés
2006

Continuous genetic evaluation of on-farm and station tested pigs for production and reproduction traits in France

Consulter le resumé

1998

Contrats de commercialisation des porcs : Que nous enseignent les USA ?

Consulter le resumé

Les contrats de commercialisation des porcs sont principalement utilisés pour garantir un débouché, un approvisionnement
ou une qualité de produit. Ils permettent aussi aux éleveurs de garantir une marge ou un prix. Très développés aux Etats-Unis
avec des modalités et des références de prix diverses, ils le sont peu en France. Avec la mise en oeuvre de deux démarches
de contrat à livraison différée en 2011, se pose la question de leur intérêt pour la production porcine française.

PDF icon 2013bpn436.pdf
2013

Contribution à l'évaluation de techniques de typage bactérien. Initiation d'une banque de données de typage bactérien (BDT - ACTIA) en vue de l'étude de l'écologie microbienne d'ateliers en industrie agro-alimentaire

Consulter le resumé

L'objectif de ce projet était de comparer la complémentarité de différentes techniques de typage des micro-organismes et d'apprécier le gain d'information qui résulterait d'une banque de données référente.

Trois méthodes moléculaires (Ribotypage, RAPD et pulsotypage) et deux méthodes phénotypiques (Biotype 100 et IRTF) ont été évaluées pour 4 flores : Salmonella, Enterococcus, Pseudomonas et les bactéries corynéformes.

Rapport final - Contribution du CTSCCV - PROJET ACTIA 00.9
2003

Contribution à l’étude du concept de tradition en charcuterie cuite - version électronique

Consulter le resumé

Deux exemples : le jambon cuit et le pâté de campagne.

Thèse de doctorat de Françoise Siret.

216 pages + Figures, Tableaux et Annexes

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2005

Contribution au contrôle de la fabrication du jambon cuit supérieur

Consulter le resumé

Thèse de doctorat de Anne Ripoche.

129 pages + Figures et Tableaux



Version électronique, format pdf

50,00 €
2000

Contribution de ELFE à l’établissement de facteurs d’émission d’ammoniac par les bâtiments et le stockage en élevage porcin

Consulter le resumé

50es Journées de la Recherche Porcine, 6 et 7 février 2018, Paris, p. 13-24, par  Aurore Vigan (IFIP) et al.

 Un consortium regroupant des acteurs de la recherche et du développement s’est créé afin de construire une base de données (ELFE) compilant les valeurs publiées dans la littérature internationale des facteurs d’émission d’ammoniac, gaz à effet de serre, odeurs, particules et métadonnées associées. Environ 1 000 références ont été identifiées et ont permis de fournir des FE par poste d’émission (bâtiment, stockage, traitement, épandage, pâturage) et par itinéraire technique. Les FE ont été convertis dans des unités communes afin de permettre leur comparaison par espèce animale et par poste d’émission. Des moyennes de FE associées à leurs écarts-types sont ensuite calculées pour un ensemble d’itinéraires techniques définis par filière. L’analyse permet également d’évaluer l’incidence de la mise en place de pratiques de réduction et de préciser l’influence des métadonnées sur les niveaux d’émissions. Cette synthèse illustre la valorisation de la base de données dans le cas des émissions d’ammoniac des élevages porcins au niveau des postes bâtiment et stockage. Les émissions d’ammoniac en élevage standard pour les porcs en engraissement s’élèvent pour le bâtiment à 3,93 ± 1,69 kg NH3.place-1.an-1 et pour le stockage à 11,9 ± 11,0 % N stocké. Bien que ces moyennes de NH3 soient cohérentes avec les valeurs des documents officiels de référence (BREF, EMEP, UNECE), les écart-types associés valident l’intérêt d’intégrer les métadonnées pour identifier de nouveaux paramètres de variation. Enfin, cette étude permet de dresser un bilan des informations nécessaires à l’utilisation des données de la littérature. Ces informations sont ensuite comparées à celles réellement trouvées dans les publications consultées ce qui dévoile un manque d’information conséquent conduisant à l’exclusion de nombreuses données ne pouvant pas être analysées.

 ELFE contribution to the development of ammonia emission factors from building and manure storage in pig production

A consortium involving research and extension services partners was created to develop a database (ELFE) gathering international literature references on gaseous emissions in pork, poultry and ruminants productions and related metadata. Around 1 000 publications were recorded and provided emission factors according to processing steps in manure management (i.e. indoor and outdoor storage, treatment, spreading and pasture) in different technical itineraries. EF were converted to allow their comparison by animal production and manure step management. Average EF and their standard deviation were calculated per technical itinerary and EF-variability due to metadata and mitigation practices were analyzed. Technical itineraries were previously defined for each animal production and depending on the emission source. The first ammonia emission results in pig production during indoor and outside manure storage phases are presented and commented in this paper. In a standard configuration of pig farm, the calculated average NH3 emission is 3,93 ± 1,69 kg NH3.animal place-1.year-1 from building and 11,9 ± 11,0 % N stored from outside storage. These results are consistent with official reference documents values on gaseous emissions (BREF, EMEP, UNECE) but standard deviation associated to average values illustrate the importance of meta data in the determination of variation factors. Finally, this paper lists the information that remains necessary to analyze literature data. This list is then compared to information really found in the collected publications. This approach shows an important lack of data in a lot of the publications leading to emission values which could not be analyzed in this project.

PDF icon Aurore Vigan (IFIP) et al., 50es JRP, 6 et 7 février 2018, Paris, p. 13-24
2018

Contributions de l'imagerie par résonance magnétique à la recherche de prédictrices de la teneur en viande maigre des carcasses de porc

Consulter le resumé

L’objectif principal était de tester le potentiel de l’Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) pour la recherche de nouvelles prédictrices de la Teneur en Viande Maigre (TVM). Dans deux essais, l’un français et l’autre européen, respectivement 18 et 120 demi-carcasses ont été scannées tous les cm, puis disséquées soit selon la méthode européenne de référence soit totalement. Des algorithmes de seuillage ont été utilisés pour segmenter les pixels de muscle des pixels de gras et d’os.
PDF icon Contributions de l'imagerie par résonance magnétique à la recherche de prédictrices de la teneur en viande maigre des carcasses de porc
2005

Control of biotrickling filter efficiency on NH3 emitted by piggeries

Consulter le resumé

E. Dumont (IMT Atlantique) et al., 70th Annual Meeting of the European Federation Animal Science (EAAP), 26-30 août 2019, Gand Belgique, p. 319, poster

Ammonia emitted by piggeries can be removed using biotrickling filtration. As ammonia is a very soluble compound in water, removal efficiency (RE) around 70-80% can be expected. However, the accumulation of nitrogen salts in water leads to a decrease in RE. Consequently, there is need to improve the management of equipment by controlling the amount of water which has to be discharged and replaced by fresh water in order to limit the accumulation of nitrogen salts. Such an improvement is based on the knowledge of the nitrogen mass balance between the gas phase and the liquid phase. The objective of this study was to establish the nitrogen mass balance of a pilot-scale biotrickling filter treating ammonia emitted by a pig house. The experiment was carried out for 14 weeks on a French pig farm.
The biotrickling filter installed to treat the polluted air generated by 54 fattening pigs was filled with a structured plastic packing WAT NET 150 NC 20/48 (0.9×0.9×0.45 m). The airflow rate was of 1,350 m3/h corresponding to an Empty Bed Residence Time (EBRT) of 1 s. In the gas phase, temperature, relative humidity, ammonia and nitrous oxide concentration were hourly measured. In the liquid phase, temperature, pH, electrical conductivity, and concentration of nitrogen salts (NH4+, NO2-, NO3-) were weekly measured. Results showed that nitrogen mass balances carried out on both phases are in agreement (5% difference). A steady transfer rate of ammonia from the gas phase to the liquid phase was obtained (3.22 gN/h corresponding to 10.0 gN/pig/week). From the measured concentrations of nitrogen salts in the liquid phase, it was calculated that the nitrogen mass transfer was 9.5 gN/ pig/week. Moreover, it was also evidenced that the amount of nitrogen salts dissolved in water could be correlated to the water conductivity. As a result, the measurement of this parameter could be a useful tool to determine the amount of ammonia removed from the gas phase.

PDF icon E Dumont (IMT Atlantique), 70th EAAP, 26-30 août 2019, Gand, Belgique, poster
2019

Contrôle d'ovulation simplifié : un appui dignostique précieux

Consulter le resumé

Guillaume Friocourt, vétérinaire chez Selvet, cabinet du groupe Chêne Vert Conseil, a testé l'intérêt d'un contrôle d'ovulation simplifié dans un élevage souhaitant améliorer ses performances de reproduction. Une expérience très positive.

PDF icon techporc_boulotb_n16_2014.pdf
2014

Contrôle de la qualité du nettoyage des salles d'élevage

Consulter le resumé

Fiche sanitaire n° 8

La méthode décrite ci-dessous permet d'optimiser les protocoles de nettoyage-désinfection, et de valoriser un travail souvent fastidieux et difficile.

PDF icon techporc_fiche_sanitaire_n20_2014.pdf
2014

Contrôle des pertes avant le sevrage : savoir-faire dans le Finistère

Consulter le resumé

1998

Contrôle du nettoyage et de la désinfection : l'ATP-métrie en complément du contrôle microbiologique

Consulter le resumé

Utilisée par les industries laitières ou des boissons, l'ATP-métrie permet de contrôler en temps réel l'efficacité du nettoyage. La méthode demande à être standardisée en entreprise avant d'être appliquée en routine dans le secteur abattage découpe.
PDF icon Contrôle du nettoyage et de la désinfection : l'ATP-métrie en complément du contrôle microbiologique
2000

Contrôles de gestation précoces et mesures d’ELD : les équipements de terrain sont-ils performants ?

Consulter le resumé

Poster présenté par Sylviane Boulot et al., aux 51es Journées de la Recherche Porcine, 5 et 6 février 2019

L’échographie est pratiquée en routine par un grand nombre d’éleveurs, à la fois pour piloter la reproduction et la conduite alimentaire. Or la fi abilité des
mesures dépend de nombreux facteurs : équipement, sonde, stade, opérateur… L’objectif de cette étude est d’évaluer les performances de différents
appareils de terrain, utilisés dans les mêmes conditions, pour détecter précocement les gestations et mesurer les épaisseurs de lard dorsal (ELD).

PDF icon Sylviane Boulot et al., 51e JRP, 5 et 6 février 2019, poster
2019

Contrôles de gestation précoces et mesures d’ELD : les équipements de terrain sont-ils performants ?

Consulter le resumé

51es Journées de la Recherche Porcine, 5 et 6 février 2019, Paris, p. 45-46, par Sylviane Boulot et al., poster

Poster.

Les technologies à ultrasons sont largement répandues dans les élevages porcins et participent au bon pilotage de la reproduction et de la conduite alimentaire. Dans un souci de maîtrise de la biosécurité et des coûts, la majorité des élevages réalisent eux-mêmes les contrôles de gestation, et plus de 20% d’entre eux disposent d’appareils de mesure de l’épaisseur du lard dorsal (ELD). Or, la qualité des contrôles dépend de nombreux facteurs : type d’équipement, sonde, stade ou site de mesure, technicité de l’opérateur… L’objectif de ce travail est d’évaluer les performances de différents appareils de terrain, utilisés dans les mêmes conditions, pour détecter précocement les gestations et mesurer des ELD.

Early pregnancy diagnosis and backfat measurements: are field equipments efficient ?

Ultrasound technologies (US) are now frequently used in pig farms for diagnosis or routine management of reproduction and feeding. Most farmers diagnose pregnancy themselves, and over 20% have specific tools to measure backfat (BF). However, the quality of US measurements depends on many factors: equipment, physiological stage, body site, operator skills, etc. The aim of this study was to evaluate different US field equipments used under the same conditions on the IFIP experimental farm. The ability to diagnose pregnancy early was evaluated for two different devices with sectorial probes, on 28 sows at three pregnancy stages: 18, 21 and 24 days after insemination (range: 16 to 26 days). The accuracy of early pregnancy diagnosis was low around 18 days, but increased during gestation with large differences depending on the equipment. BF was measured on the same sows (N=24, 2 points) with three US machines: Mode B + linear probe (reference), Mode B + sector probe + automatic BF, and Mode A Lean-meter. Within the range of BF observed (8.2-21.9 mm) field tool BF values were strongly correlated with reference values (R2>0.93). Reliable BF results depend on correctly positioning the sector probes.

PDF icon Sylviane Boulot et al., 51es JRP, 5 et 6 février 2019, Paris, p. 45-46
2019

Pages