La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 601 à 620 de 4954 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre croissant Année

Résultats techniques et économiques 2000 : retour à l'équilibre

Consulter le resumé

Après deux années de crise sévère, les résultats de la production porcine sont devenus plus encourageants en 2000.

Le prix moyen du porc a progressé de 21%. Les marges se rapprochent de leurs plus hauts niveaux de 1992 et 1996/97, limitées cependant par l'augmentation du prix de l'aliment.

PDF icon bp2001n294.pdf
2001

Résultats techniques et économiques 1999 : revenu négatif

Consulter le resumé

La production porcine a connu une seconde année difficile en 1999. Une nouvelle baisse du prix du porc n'a été que partiellement compensée par la diminution du coût de l'aliment. Bien qu'elles aient progressé, les marges moyennes n'ont pas pu couvrir la totalité des charges fixes ni, à fortiori, compenser les pertes de l'année précédente.

Au delà de l'effet conjoncturel, la part des charges non alimentaires continue de s'accroître dans le coût de production du porc, rendant d'autant plus nécessaire de bien les connaître, pour mieux les maîtriser.

PDF icon bp2000n282.pdf
2000

Résultats techniques et économiques 1997 : l'effet peste

Consulter le resumé

1997 restera une année exceptionnelle pour la production porcine, du fait des problèmes sanitaires qui ont maintenu le prix du porc sur son haut niveau de l'année précédente.

L'augmentation des charges, alimentaires notamment, réduit légérement les résultats, comme en témoignent les références issues des outils de Gestion Technico Economique.

Mais 1998 annonce des baisses beaucoup plus importantes qui vont consommer les résultats passés. Au delà, il faudra prendre en compte l'effet des mesures concernant l'environnement et le bien-être.
PDF icon Résultats techniques et économiques 1997 : l'effet peste
1998

Résultats techniques des élevages porcins bio en France 2014

Consulter le resumé

Ce document propose une synthèse nationale des résultats GTE/GTTT compilés par l’IFIP pour la production porcine biologique en 2014. Il s’agit du 1er travail de ce type à l’échelle nationale. Les résultats présentés ici concernent uniquement les résultats techniques des élevages. Ce premier travail met en avant une grande variabilité des performances techniques, et des marges de progrès à mobiliser pour améliorer les résultats techniques en élevage. La base de données GTE/GTTT Bio doit être complétée en terme de représentativité afin d’avoir une meilleure connaissance des résultats techniques en élevage

PDF icon résultats techniques des élevages biologiques de porcs
2016

Résultats technico-économiques des exploitations avec élevage de porcs du réseau de références de la Réunion. Programme POSEI FRANCE

Consulter le resumé

Le Réseau de références bovins-lait de la Réunion est constitué de 10 exploitations avec élevage de porcs représentant les 2 principaux types de systèmes de production existants, dont le suivi technico-économique est assuré par un conseillers de la CPPR, sous l’encadrement de la Chambre d’Agriculture, avec l’assistance technique de l’IFIP et méthodologique de l’Institut de l’Elevage.


2010

Résultats technico-économiques 2009 du réseau de références porcin de Martinique

Consulter le resumé

2010

Résultats technico-économiques 2009 du réseau de références porcin de Guadeloupe

Consulter le resumé

2010

Résultats régionaux 1998 : les performances techniques progressent malgré la crise

Consulter le resumé

1999

Résultats nationaux GTTT : plus de 24 porcelets par truie en 1998

Consulter le resumé

1999

Résultats nationaux GTTT : les performances des truies progressent toujours

Consulter le resumé

2000

Résultats GTTT, 1er semestre 98 : la prolificité progresse encore, la Bretagne toujours en tête pour la productivité

Consulter le resumé

1998

Résultats GTTT 2000 : la barre des vingt-cinq porcelets est franchie

Consulter le resumé

2001

Résultats GTE-TB : un coût moyen de 1,363 € par kilo de carcasse

Consulter le resumé

2003

Résultats GTE, 1er semestre 98 : fortes disparités et légère baisse des coûts

Consulter le resumé

1998

Résultats GTE 1999 : des résultats économiques médiocres - Tableau de Bord : des coûts de production supérieurs aux prix de vente

Consulter le resumé

2000

Résultats GTE 1998 : les marges ne couvrent plus les charges - Résultats GTE-TB 1998 : baisse des coûts de production

Consulter le resumé

1999

Résultats économiques des élevages de porcs en France

Consulter le resumé

Lisa Le Clerc, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 111

Maintenir et développer la production nationale de porcs et dans les différents territoires dépend dans une large mesure de la rentabilité des élevages. Pour chacun d’entre eux, la viabilité économique impacte fortement leur capacité
à préserver leur activité, à croître et à se moderniser.
Ces résultats dépendent de facteurs externes, en particulier les prix du porc et de l’aliment, sur lesquels les éleveurs disposent toutefois de moyens d’agir. Les performances techniques font naître une grande dispersion des coûts de revient. Leur analyse permet de mesurer et d’expliquer la compétitivité des élevages en France et dans les différentes régions, par rapport à leurs concurrents européens et internationaux. Elle donne des clés pour améliorer la situation.
PDF icon Lisa Le Clerc, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 111
2019

Résultats économiques des élevages de porcs en France

Consulter le resumé

Lisa Le Clerc, Bilan 2019, éditions IFIP, mai 2020, p. 87

Maintenir et développer la production nationale de porcs et dans les différents territoires dépend dans une large mesure de la rentabilité des élevages. Pour chacun d’entre eux, la viabilité économique impacte fortement leur capacité à préserver leur activité, à croître et à se moderniser. Ces résultats dépendent de facteurs externes, en particulier les prix du porc et de l’aliment, sur lesquels les éleveurs disposent toutefois de moyens d’agir. Les performances techniques font naître une grande dispersion des coûts de revient. Leur analyse permet de mesurer et d’expliquer la compétitivité des élevages en France et dans les différentes régions, par rapport à leurs concurrents européens et internationaux. Elle donne des clés pour améliorer la situation.

PDF icon Lisa Le Clerc, Bilan 2019, éditions IFIP, mai 2020, p. 87
2020

Résultats économiques 2012 des élevages de porcs en France

Consulter le resumé

Les élevages français ont atteint en 2012 leurs meilleurs résultats économiques depuis 2006. L’augmentation du prix du porc a permis une amélioration sensible des marges, malgré des coûts alimentaires très élevés. On reste loin cependant des «grandes» années comme 2001 ou 2006. La situation financière de nombreux élevages reste fragile après cinq années très difficiles.

PDF icon techporc_duflot_n13.pdf
2013

Résultats du test officiel de détectabilité des aiguilles vétérinaires utilisables dans la filière porcine française : Mise en place d’une liste positive d’aiguilles ayant un niveau de détectabilité acceptable pour la filière

Consulter le resumé

Le premier volet des tests de détectabilité effectué en 2006 sur 49 aiguilles vétérinaires utilisées dans les élevages français a montré que plus de 75 % des éléments étudiés n’étaient pas suffisamment détectables pour garantir une sécurité optimale des aliments (cf. détectabilité des aiguilles vétérinaires dans la filière porcine, Pierre FROTIN, 2006).

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2007

Pages