La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 4461 à 4480 de 4764 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

L'année porcine 1998

Consulter le resumé

PDF icon L'année porcine 1998
1999

Principaux facteurs de variation du besoin en acides aminés du porc en croissance

Consulter le resumé

L'aliment distribué au porc en croissance doit à la fois couvrir ses besoins protéiques (acides aminés essentiels et azote "indifférencié") et ses besoins énergétiques avec comme conséquence pratique en formulation la nécessité de définir un rapport entre la valeur protéique et la valeur énergétique de l'aliment. Cet article passe en revue les effets de quelques facteurs de variation (le génotype, le type

sexuel, le poids vif, la conduite alimentaire, l'environnement climatique
PDF icon Principaux facteurs de variation du besoin en acides aminés du porc en croissance
1999

Raisonner globalement l'exploitation ayant un atelier porcin

Consulter le resumé

Les exploitations agricoles françaises avec porcs, soit 11 % des exploitations,

ont en moyenne, en 1997, une Surface Agricole Utile (SAU) de 48 ha, celle de l’ensemble des exploitations étant de 42 ha. Les effectifs porcins français sont de moins en moins nombreux dans les exploitations de taille inférieure à 20 ha (12 % en 1997 contre 47 % en 1968) au profit de celles de plus de 50 ha (54 % contre 13 %) (Figure 1).
PDF icon Raisonner globalement l'exploitation ayant un atelier porcin
1999

Résidus dans la viande de porc - Résultats des plans de surveillance

Consulter le resumé

Les résultats des plans de surveillance effectués par la Direction Générale de l’Alimentation de 1992 à 1997 pour la recherche des résidus dans la viande de porc sont présentés. Les seuls contaminants

régulièrement présents sont des substances anti-microbiennes et plus particulièrement des sulfamides. Les taux de contamination sont limités. Ce sont les derniers résultats obtenus à partir d’un échantillonnage

effectué de manière aléatoire. A partir de 1998, les plans de surveillance répondent à la mise en application d’une nouvelle
PDF icon Résidus dans la viande de porc - Résultats des plans de surveillance
1999

Sélection collective : bilan des performances pour l'année 1998

Consulter le resumé

Les trois Populations Animales Sélectionnées (P.A.S.) collectives (Large White, Landrace Français et Piétrain) représentent plus des deux tiers des truies en sélection en France. Depuis 1995, les effectifs de contrôle en ferme sont relativement stables si l’on excepte une réduction de la

base de sélection Piétrain liée à une chute du nombre de sélectionneurs. L’amélioration des performances mesurées en ferme et en station se poursuit à un rythme constant, notamment sur la croissance et la prolificité.
PDF icon Sélection collective : bilan des performances pour l'année 1998
1999

La granulométrie des aliments porcins fabriqués à la ferme

Consulter le resumé

La bonne mouture des matières premières est l'un des principaux critères de la qualité des aliments fabriqués à la ferme. La taille des particules influence l'homogénéité du mélange des différentes matières premières, ainsi que l'assimilation des nutriments par les animaux.

La dimension des particules peut être qualifiée par les mesures de granulométrie.
PDF icon La granulométrie des aliments porcins fabriqués à la ferme
1999

Feed intake behaviour of group-housed Piétrain and Large White growing pigs. Consommation alimentaire de porcs Piétrain et Large White élévés en groupe.

Consulter le resumé

Comportement alimentaire de porcs en croissance Piétrain et Large White élevés en groupe. À l'aide d'automates d'alimentation « Acema 48 », sept caractères de comportement alimentaire (quantité consommée et durée de consommation par jour, nombre quotidien de visites à l'automate et de repas, taille et durée des repas, vitesse d'ingestion) ont été étudiés chez des mâles entiers Large White (n = 210) et Piétrain (n = 114) contrôlés entre 35 et 95 kg. Les animaux étaient élevés en loges collectives monoraciales (taille du groupe variant de 8 à 13) et avaient accès 24 h sur 24 à l'automate.

1999

Influence of high ambient temperatures on feed intake and feeding behaviour of multiparous lactating sows

Consulter le resumé

Multiparous Large White sows (n = 63) were used to investigate the effects of five ambient temperatures (18, 22, 25, 27, and 29 degrees C) and two dietary protein contents on their lactation performance. At each temperature treatment, ambient temperature was maintained constant over the 21-d lactation period. Dietary protein content was either 14 or 17% with essential amino acids levels calculated not to be limiting. The animals had ad libitum access to feed between the seventh and the 19th day of lactation. Diet composition did not influence lactation performance.
1999

Influence of energy supply on growth characteristics in pigs and consequences for growth modelling

Consulter le resumé

L’objectif de l’article est d’étudier les conséquences du niveau d’apport énergétique sur la croissance du porc en s’appuyant, notamment, sur les résultats d’un programme expérimental mené à la Station de Recherches Porcines de l’INRA entre 1992 et 1994. Soixante porcs issus de trois types différents et répartis entre cinq niveaux d’apports énergétiques ont été étudiés.
1999

Bâtiments porcins : le prix de la sophistication

Consulter le resumé

Le coût des bâtiments a fortement progressé au cours des dernières années. Un travail d'enquête mené par l'ITP auprès d'élevages naisseurs-engraisseurs, récents investisseurs, montre une grande diversité de situations et de combinaisons techniques; Des grandes tendances permettent cependant de définir un "bâtiment-type" représentatif des choix actifs. Les contraintes nouvelles qui se font jour (environnement, bien-être animal) auront des conséquences sur la conception des bâtiments et l'intérêt relatif des différentes options.
PDF icon Bâtiments porcins : le prix de la sophistication
1999

Intérêt de l’ATP-métrie pour la validation et l’optimisation du nettoyage-désinfection dans le secteur abattage-découpe

Consulter le resumé

Le nettoyage et la désinfection sont des étapes primordiales de la fabrication des denrées alimentaires, en particulier pour le secteur abattage-découpe. Les matériels et les surfaces de travail sont naturellement contaminés au cours des étapes des process, surtout lors de l'éviscération. Il convient donc d'éviter la multiplication des microorganismes durant la phase d'inactivité et de reprendre l'activité avec des matériels et des surfaces de travail propres.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1999

Forte augmentation de la production porcine en Espagne et aux Etats-Unis

Consulter le resumé

1999

Marché porcin : situation et perspectives

Consulter le resumé

1999

Dust concentrations in piggeries : influence of season, age of pigs, type of floor and feed presentation in farrowing, post-weaning and finishing rooms

Consulter le resumé

1999

La gestion des dechets gras. 1ère partie : l'enquête auprès des industriels

Consulter le resumé

Bilan d'une enquête sur la gestion des déchets gras réalisée auprès d'industriels de la charcuterie-salaison. Les graisses à traiter sont classées en quatre catégories (andouilles et andouillettes, charcuteries cuites, productions mixtes, salaisons). La gestion des déchets gras, les rejets des matières grasses dans les effluents, les dégraisseurs et les graisses récupérées dans ceux-ci, et les mode d'élimination ou de valorisation des graisses d'effluents sont considérés.
PDF icon La gestion des dechets gras. 1ère partie : l'enquête auprès des industriels
1999

Phénomènes d'adhésion et d'encrassement des tapis convoyeurs et conséquences sur la sécurité alimentaire

Consulter le resumé

Afin de réduire la contamination des produits alimentaires par l'intermédiaire des bandes convoyeuses, les phénomènes d'encrassement organique et bactérien (par Bacillus cereus et Bacillus subtilis) sont étudiés. La fixation des bactéries sur les supports, les phénomènes d'encrassement et les incidences du nettoyage sur les surfaces traitées sont donnés. Afin de limiter la contamination ultérieure du produit, l'adhésion aux bandes de polyuréthane doit être limitée dès le début de la production. (Travail effectué dans le cadre d'une thèse).
PDF icon Phénomènes d'adhésion et d'encrassement des tapis convoyeurs et conséquences sur la sécurité alimentaire
1999

Royaume-Uni : la production porcine en question

Consulter le resumé

Un quart de l'approvisionnement porcin du Royaume-Uni dépend des importations. Le bacon concentre le déficit, alors que les autres produits sont excédentaires. L'organisation de la filière est faible : l'individualisme règne et la participation aux groupements de producteurs ne dépasse pas un tiers de la production Les élevages sont de grande dimension et les liaisons avec l'aval, peu développées.
PDF icon Royaume-Uni : la production porcine en question
1999

Royaume-Uni : la production en difficulté

Consulter le resumé

Les normes nationales sur le bien-être placent aujourd'hui le secteur porcin du Royaume-Uni au pied du mur. La production

est loin de couvrir les besoins. Fortement ouvert aux échanges avec ses partenaires européens, le pays est soumis à une vive concurrence extérieure.

Le point sur une situation originale à bien des égards.
PDF icon Royaume-Uni : la production en difficulté
1999

Compétitivité de la production porcine - Comparaisons entre les Etats-Unis et la France

Consulter le resumé

Vers le milieu des années 80, la production porcine aux États-Unis, traditionnelle et située dans le Corn Belt, s'est révélée incapable de satisfaire la demande. Des firmes ont alors investi lourdement pour développer de nouveaux systèmes de production dans le sud-est du pays. Très rentables, ceux-ci ont progressé rapidement, gagné d'autres régions et poussé certains éleveurs à s’adapter. On observe actuellement
PDF icon Compétitivité de la production porcine - Comparaisons entre les Etats-Unis et la France
1999

Le comportement maternel de la truie primipare élevée en plein air. Conséquences sur les risques d'écrasement de porcelets sous la mère

Consulter le resumé

Le comportement maternel de la truie en liberté dans une cabane plein air standard (demi-lune) n’a jamais été étudié en dehors de la présence d’un observateur, et particulièrement les événements comportementaux liés aux écrasements de porcelets.

Dans cette pré-étude exploratoire, on a cherché à mettre en relation les comportements de la truie primipare et, soit les écrasements, soit les événements qui présentent un risque d’étouffement ou d’écrasement.
PDF icon Le comportement maternel de la truie primipare élevée en plein air. Conséquences sur les risques d'écrasement de porcelets sous la mère
1999

Pages