La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 4801 à 4820 de 4931 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre décroissant
L'éleveur est responsable de la notification à réaliser dans un délai max de 7 jrs

Guide de l'éleveur pour la notification des mouvements de porcins (actualisation 2020)

Consulter le resumé

La notification des mouvements est obligatoire : elle consiste à transmettre dans un délai maximum de 7 jours les informations décrivant un mouvement d’animaux à BDPORC, la base de données nationale agréée par le Ministère en charge de l’Agriculture. 

PDF icon guide de l'éleveur pour la notification des mouvements de porcins
2020

Guide de l'éleveur pour l'identification des porcins : rôle de l'éleveur (à partir de 1 porc détenu)

Consulter le resumé

L'éleveur doit avoir un indicatif de marquage pour chacun de ses sites d’élevage, marquer ses porcins avant toute sortie d’un de ses sites d’élevage, compléter et signer le document d’accompagnement, mettre à jour le registre d’élevage, notifier le mouvement à la base de données nationale.

PDF icon rôle de l'éleveur dans l'identification des porcins
2020
guide de l'identification des sangliers

Guide de l’éleveur pour l’identification des sangliers (actualisation 2020)

Consulter le resumé

L’ELEVEUR EST RESPONSABLE DE L’IDENTIFICATION DES SANGLIERS : Les modalités de l’identification des sangliers évoluent ; Quelle est la définition d’un site d’élevage ?

PDF icon guide de l'identification des sangliers actualisé en 2020
2020

GUIDE POUR LA NOTIFICATIO N DES MOUVEMENTS DE SANGLIERS

Consulter le resumé

La notification des mouvements est obligatoire : Qui est responsable de la notification ? Que dois-je notifier ? Quelles informations dois-je notifier ? Comment notifier ? Comment notifier les mouvements à BDPORC ? Dans tous les cas, je reste responsable de la notification et de la notification doit être réalisée dans un délai maximum de 7 jours calendaires (délai calculé entre la date du mouvement et selon le cas la date de saisie dans BDPORC ou la date de réception du courrier par l’EdE).

PDF icon sangliers_guide_notification_eleveur_2020.pdf
2020

Bilan des échanges porcins français : amélioration du solde commercial

Consulter le resumé

Elsa Husson, Baromètre Porc (FRA), 2020, n° 508, mai, synthèse du mois, p. 8

L’intensification des importations chinoises en 2019 a permis d’améliorer la balance commerciale française en volume et en valeur. Stimulée par la demande internationale, la hausse du prix du porc à la production en France et dans le monde, a fait rebondir la valeur des exportations françaises. Néanmoins, le solde commercial des échanges français de porc reste déficitaire en valeur.

PDF icon Elsa Husson, Baromètre Porc (FRA), 2020, n° 508, mai, synthèse du mois, p. 8
2020

Le Covid-19 affectera peu le commerce mondial du porc

Consulter le resumé

Jan-Peter Van Ferneij, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 278, mai, p. 6-7

Selon l’Ifip, le commerce mondial du porc pourrait être peu affecté à long terme par la crise du Covid-19. Même si, pour certains, la dépendance à l’égard des exportations ou des importations est désormais considérée comme une vulnérabilité.

PDF icon Jan-Peter Van Ferneij, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 278, mai, p. 6-7
2020

La consommation de porc poursuit son recul

Consulter le resumé

Valérie Diot, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 278, mai, p. 16-17

L’érosion des volumes d’achats des ménages s’est poursuivie en 2019 en faveur des produits élaborés. L’inflation des prix en porc frais et en charcuterie reste limitée malgré la hausse record des cours du porc.

PDF icon Valérie Diot, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 278, mai, p. 16-17
2020

La température de confort évolue avec le poids

Consulter le resumé

Nathalie Quiniou (Ifip) et David Renaudeau (Inrae), Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 278, mai, p. 21

Dossier coups de chaleur :

Dès que la température est 1 à 1,5 °C plus élevée...

PDF icon Nathalie Quiniou (Ifip) et David Renaudeau (Inrae), Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 278, mai, p. 21
2020

Stratégies alimentaires en cas de canicule

Consulter le resumé

Nathalie Quiniou (Ifip) et David Renaudeau (Inrae), Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 278, mai, p. 22-23

Dossier coups de chaleur :

Une modification de la conduite alimentaire et des solutions nutritionnelles peut atténuer les effets délétères d’un pic de température.

PDF icon Nathalie Quiniou (Ifip) et David Renaudeau (Inrae), Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 278, mai, p. 22-23
2020

Bien dimensionner son cooling

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 278, mai, p. 30-31

Dossier coups de chaleur :

Le refroidissement et l’humidification de l’air entrant peuvent être une solution pertinente pour lutter contre le stress thermique des porcs.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 278, mai, p. 30-31
2020

Les truies confiantes sèvrent plus de porcelets

Consulter le resumé

Valérie Courboulay (Ifip) et Françoise Pol (Anses), Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 278, mai, p. 38-39

L’Ifip et l’Anses prouvent que les truies qui perçoivent favorablement l’éleveur ont de meilleurs résultats techniques.

PDF icon Valérie Courboulay (Ifip) et Françoise Pol (Anses), Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 278, mai, p. 38-39
2020

Des chercheurs allemands testent l'identification RFID ultra haute fréquence

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 278, mai, p. 43

Une étude allemande démontre l’intérêt de la détection UHF (ultra haute fréquence) avec des puces RFID pour zoner le comportement de porcs charcutiers dans leur environnement.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 278, mai, p. 43
2020

Le Covid-19 profite aux supermarchés et au e-commerce

Consulter le resumé

Valérie Diot, Porc Mag (FRA), 2020, n° 552, mai, p. 29

Le confinement de la France en réponse à l'épidémie de coronavirus a profondément modifié les habitudes de consommation et d'achat de denrées alimentairesdes Français, perturbation à laquelle s'ajoute un pouvoir d'achat réduit.

2020

Bilan d'activité de l'IFIP-Institut du porc en 2019

Consulter le resumé

Au Sommaire :

PDF icon bilan_ifip_2019_web.pdf
2020

Do farming conditions influence brominated flame retardant levels in pig and poultry products?

Consulter le resumé

A. Huneau-Salaün (Anses) et al., Animal, 2020,volume 14, n° 6, juin, p.1313-1321

Brominated flame retardants (BFR) are primarily used as flame retardant additives in insulating materials. These lipophilic compounds can bioaccumulate in animal tissues, leading to human exposure via food ingestion. Although their concentration in food is not yet regulated, several of these products are recognised as persistent organic pollutants; they are thought to act as endocrine disruptors. The present study aimed to characterise the occurrence of two families of BFRs (hexabromocyclododecane (HBCDD) and polybrominated diphenyl ethers (PBDE)) in hen eggs and broiler or pig meat in relation to their rearing environments. Epidemiological studies were carried out on 60 hen egg farms (34 without an open-air range, 26 free-range), 57 broiler farms (27 without an open-air range, 30 free-range) and 42 pig farms without an open-air range in France from 2013 to 2015. For each farm, composite samples from either 12 eggs, five broiler pectoral muscles or three pig tenderloins were obtained. Eight PBDE congeners and three HBCDD stereoisomers were quantified in product fat using gas chromatography-high-resolution mass spectrometry, or high-performance liquid chromatography-tandem mass spectrometry, respectively. The frequencies of PBDE detection were 28% for eggs (median concentration 0.278 ng/g fat), 72% for broiler muscle (0.392 ng/g fat) and 49% for pig muscle (0.403 ng/g fat). At least one HBCDD stereoisomer was detected in 17% of eggs (0.526 ng/g fat), 46% of broiler muscle (0.799 ng/g fat) and 36% of pig muscle (0.616 ng/g fat). Results were similar in concentration to those obtained in French surveillance surveys from 2012 to 2016. Nevertheless, the contamination of free-range eggs and broilers was found to be more frequent than that of conventional ones, suggesting that access to an open-air range could be an additional source of exposure to BFRs for animals. However, the concentration of BFRs in all products remained generally very low. No direct relationship could be established between the occurrence of BFRs in eggs and meat and the characteristics of farm buildings (age, building materials). The potential presence of BFRs in insulating materials is not likely to constitute a significant source of animal exposure as long as the animals do not have direct access to these materials.

2020

La production porcine dans le Massif central : mixité et valeur ajoutée

Consulter le resumé

Christine Roguet, Baromètre Porc (FRA), 2020, n° 509, juin, synthèse du mois, p. 8

Les élevages porcins du Massif central sont en majorité mixtes avec des bovins. Dans un contexte de spécialisation et d’agrandissement des exploitations qui menace ces systèmes mixtes et questionne la pérennité de la production porcine du territoire, le programme de recherche APORTHE (www.aporthe.fr), financé par le Commissariat Général à l’Egalité des Territoires, a analysé les caractéristiques et conditions de maintien du porc dans ces territoires peu denses en porcins.

PDF icon Christine Roguet, Baromètre Porc (FRA), 2020, n° 509, juin, synthèse du mois, p. 8
2020

Le commerce mondial de viande de porc progresse

Consulter le resumé

Elisa Husson, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 279, juin, p. 8-9

En 2019, les dynamiques du commerce mondial du porc ont été ébranlées par la flambée des importations chinoises.

PDF icon Elisa Husson, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 279, juin, p. 8-9
2020

La balance commerciale s'améliore

Consulter le resumé

Elisa Husson, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 279, juin, p. 9

En France, l’intensification de la demande chinoise a permis d’améliorer la balance commerciale en volume et en valeur.

PDF icon Elisa Husson, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 279, juin, p. 9
2020

Des règles strictes pour transporter les animaux

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 279, juin, p. 20

L’administration a fixé des règles de biosécurité concernant le transport de porcs réalisé par les éleveurs, qui représente un risque de propagation de maladies entre élevages.

PDF icon Isabelle Corrégé, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 279, juin, p. 20
2020

Oxyde de zinc : pas d’effet retard sur les diarrhées

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 279, juin, p.26

En présence d’E. coli pathogènes, l’oxyde de zinc diminue les troubles digestifs et améliore les performances pendant son administration. Mais ces effets ne sont plus visibles après.

PDF icon Isabelle Corrégé, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 279, juin, p.26
2020

Pages