La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 4521 à 4540 de 4764 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Evolution de la valeur fertilisante du lisier de porcs au cours de la vidange de la fosse de stockage. Influence du brassage

Consulter le resumé

L’objectif de ces travaux était d’étudier d’une part l’évolution de la composition du lisier dans l’épandeur au cours de la vidange de la fosse de stockage extérieure et d’autre part, l’efficacité du brassage sur la qualité de l’homogénéisation du lisier dans la fosse et à l’épandage. 30 élevages ont été retenus et répartis en trois niveaux de brassage. Les éleveurs du groupe 1 ne réalisent aucun brassage au moment de l’épandage, ceux du groupe 2 brassent le lisier uniquement avant de commencer à épandre et ceux du groupe 3 brassent avant et pendant la période d’épandage.
PDF icon Evolution de la valeur fertilisante du lisier de porcs au cours de la vidange de la fosse de stockage. Influence du brassage
1999

Amplitude de variation de la température au cours de la journée. Conséquences sur les performances du porc en croissance élevé à une température moyenne de 24°C

Consulter le resumé

L’influence de l’amplitude de variation nycthémérale de la température ambiante a été étudiée dans deux essais successifs portant chacun sur 192 porcs (mâles castrés et femelles croisés) entre 25 et 110 kg. Quatre traitements thermiques ont été mis en place: la température est maintenue constante à 24°C ou varie autour de cette valeur moyenne de ±1,5, ±3,0 ou ±4,5°C au cours de la journée. Les températures minimale et maximale sont atteintes respectivement à 7h00 et 19h00. La photopériode est fixée à 12 h de jour (entre 7h00 et 19h00).
PDF icon Amplitude de variation de la température au cours de la journée. Conséquences sur les performances du porc en croissance élevé à une température moyenne de 24°C
1999

Caractérisation des effets de l'augmentation de la température ambiante sur les performances des truies en lactation

Consulter le resumé

Les effets de la température ambiante (T) et de la teneur en protéines de l'aliment sont étudiés chez 63 truies multipares Large White. Les animaux sont répartis entre cinq traitements thermiques (18, 22, 25, 27 ou 29°C) et deux aliments ayant des teneurs en protéines de 14 ou 17%; les teneurs en acides aminés essentiels sont identiques dans les deux aliments.

La photopériode est de 14 h de jour. Les truies sont alimentées à volonté entre le 7ième et le 19ième jour de lactation.
PDF icon Caractérisation des effets de l'augmentation de la température ambiante sur les performances des truies en lactation
1999

Incidence du système d'extraction et du débit de renouvellement d'air en porcherie d'engraissement sur les concentrations en ammoniac et les performances des animaux

Consulter le resumé

L’objectif de cette étude est de déterminer l’incidence du débit de renouvellement d’air et du système de ventilation (extraction basse, extraction haute) sur l’évolution des concentrations d’ammoniac en ambiance et sur l’air rejeté vers l’extérieur. Les performances zootechniques des animaux ont également été contrôlées. Deux niveaux de ventilation, notés faible et élevé, ont été comparés: ils varient respectivement de 5 m3/h/porc à 16 m3/h/porc et de 15 m3/h/porc à 40 m3/h/porc du début à la fin de l’engraissement.
PDF icon Incidence du système d'extraction et du débit de renouvellement d'air en porcherie d'engraissement sur les concentrations en ammoniac et les performances des animaux
1999

Consommation résiduelle chez le porc en croissance alimenté à volonté. Méthode de calcul et variabilité génétique

Consulter le resumé

La consommation résiduelle journalière (CMJR) du porc en croissance se définit comme la différence entre la consommation observée et une consommation d’aliment « théorique », fonction des besoins estimés de l’animal pour l’entretien et la croissance. Les variations de la CMJR reflètent les différences d’efficacité pour la digestion et l’utilisation de l’énergie ingérée à niveau de performances comparable. La CMJR est supérieure de près de 70 g/jour dans les bandes d’hiver, sans doute en relation avec la dépense énergétique de thermorégulation.
PDF icon Consommation résiduelle chez le porc en croissance alimenté à volonté. Méthode de calcul et variabilité génétique
1999

Modélisation et optimisation du schéma suisse de sélection porcine. Comparaison du rôle des stations de contrôle de performances en Suisse et en France

Consulter le resumé

En Suisse, la station de contrôle de performances de Sempach est utilisée pour tester les collatéraux abattus (2 soeurs et 2 frères castrés) des verrats et truies contrôlés en ferme. Les équipements et le statut sanitaire de la station sont compatibles avec un contrôle en station des candidats à la sélection. Un modèle déterministe dynamique a été utilisé pour modéliser le noyau de sélection Large White suisse et prédire son évolution génétique au cours du temps dans le cas où les verrats d’insémination artificielle sont testés en station.
PDF icon Modélisation et optimisation du schéma suisse de sélection porcine. Comparaison du rôle des stations de contrôle de performances en Suisse et en France
1999

Comparaison, chez la truie reproductrice, d'un régime simple à base de céréales à deux régimes complexes isoénergétiques, par l'association de fibres et de matière grasse

Consulter le resumé

Trois régimes isoénergétiques différant par leurs teneurs en cellulose brute (36, 47 et 58 g/kg) et en matières grasses (27, 51 et 75 g/kg) ont été distribués à 330 truies qui ont sevré 1105 portées. Ils étaient composés de céréales (témoin type Amidon) partiellement substituées par 2 niveaux d'incorporation de tourteau de tournesol, de son, de maïs gluten feed et de graisse animale (régimes complexes).

La productivité numérique et pondérale était identique avec les trois traitements expérimentaux: 24,1 ± 0,4 porcelets et 187 ± 2 kg de poids de portée sevrés par truie par an.
PDF icon Comparaison, chez la truie reproductrice, d'un régime simple à base de céréales à deux régimes complexes isoénergétiques, par l'association de fibres et de matière grasse
1999

Intérêt du nourrisoupe pour le porc à l'engrais selon le mode de présentation des aliments (granulés ou farine)

Consulter le resumé

Trois essais, chacun sur 128 porcs de 30 à 110 kg, conduits à volonté, ont permis de comparer 4 traitements : NR-G : nourrisseur et granulés — NR-F : nourrisseur et farine — NS-G : nourrisoupe et granulés — NS-F : nourrisoupe et farine.
PDF icon Intérêt du nourrisoupe pour le porc à l'engrais selon le mode de présentation des aliments (granulés ou farine)
1999

Effet du rapport lysine / énergie sur les performances du porcelet. Incidence d'une distribution de l'aliment post-sevrage jusqu'à 40 kg

Consulter le resumé

Trois cent soixante porcelets sevrés, d'un poids moyen de 7,5 kg, sont mis en lots pour déterminer le rapport lysine digestible/énergie nette (lys. d/EN) optimum. Quatre traitements sont comparés dans un essai factoriel 2 x 2 : deux niveaux d'énergie nette 2300 et 2200 kcal/kg x 2 niveaux de lys. d./EN, 4,9 et 5,3 g. Les régimes sont à base de maïs, blé, orge et tourteau de soja. La consommation d'aliment n'est influencée ni par l'énergie ni par le taux de lysine.
PDF icon Effet du rapport lysine / énergie sur les performances du porcelet. Incidence d'une distribution de l'aliment post-sevrage jusqu'à 40 kg
1999

Acides gras alimentaires et TVM. Quel impact sur la qualité de la bardière du porc ?

Consulter le resumé

L’apport d’acides gras polyinsaturés (AGPI) dans l’alimentation du porc affecte la composition en acides gras et les propriétés technologiques (consistance, oxydabilité) des tissus adipeux. L’objectif de ce travail est de préciser les conséquences de l’apport de quantités croissantes de C18:2 n-6 et de C18:3 n-3 sur la composition lipidique (acides gras, triglycérides) et sur les propriétés physiques (taux de solide, dureté) de la bardière. 210 porcs issus de verrat Large White ont été répartis en quatre lots en fonction du régime alimentaire.
PDF icon Acides gras alimentaires et TVM. Quel impact sur la qualité de la bardière du porc ?
1999

Conséquences, sur les variables de composition corporelle des carcasses de porc, du changement de méthodes de pesée et classement introduit en France en 1997

Consulter le resumé

Le passage du taux de muscle à la TVM (Teneur en Viande Maigre) en France en 1997 s’est accompagné d’un changement des méthodes de classement et de pesée, provoquant une modification des variables mesurées sur les chaînes d’abattoir. L’analyse des modifications des distributions a été réalisée à partir des données de 5 organisations régionales couvrant les 9 / 10 èmes de l’abattage français.
PDF icon Conséquences, sur les variables de composition corporelle des carcasses de porc, du changement de méthodes de pesée et classement introduit en France en 1997
1999

Sélection pour un abaissement du potentiel glycolytique du muscle chez le porc Large White. II. Réponses corrélatives pour la qualité de la viande et la composition du muscle.<br /><br />Selection for reduced muscle glycolytic potential in Large White pigs. II. Correlated responses in meat quality and muscle compositional traits.

Consulter le resumé

Sélection pour un abaissement du potentiel glycolytique du muscle chez le porc Large White. II. Réponses corrélatives pour la qualité de la viande et la composition du muscle. Une expérience de sélection a été conduite sur six générations dans une population de porcs de race pure Large White français, présumée indemne des allèles HALn et RN-.
1999

La gestion des lisiers de porcs

Consulter le resumé

1999

Le porc dans les exploitations de grandes cultures systèmes "céréales-oléoprotéagineux-porcs

Consulter le resumé

Onésime Teffène, rapport d'études, février 1999, 49 pages

Le 1er objectif de cette étude est d’identifier et de caractériser les différents types d’exploitations céréales-oléoprotéagineux-porcs. Le 2nd porte sur la recherche de solutions compétitives pour ces exploitations.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1999

Le porc dans les exploitations de grandes cultures Systèmes "Céréales-Oléoprotéagineux-Porcs"

Consulter le resumé

~~Le 1er objectif de cette étude est d’identifier et de caractériser les différents types d’exploitations céréales-oléoprotéagineux-porcs. Le 2nd porte sur la recherche de solutions compétitives pour ces exploitations.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1999
Odeurs et environnement

Dossier “Odeurs” : Odeurs en environnement + Approche globale de l'olfaction et des odeurs

Consulter le resumé

Odeurs et environnement. Cas de la production porcine. Sources des émissions, principe et mesures

Techniques disponibles pour réduire les odeurs émises par les porcheries, pendant le stockage en fosses extérieures et à l’épandage, comparaison, évaluation et contraintes. Rôle des poussières et de l’ammoniac...

Édition 1999 - Dépliant 4 pages 21 x 29,7



Approche globale de l’olfaction et des odeurs

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1999

Production porcine en Hongrie : diagnostic et perspectives de développement

Consulter le resumé

L’agriculture en Hongrie. Les évolutions du cheptel, du bilan d’approvisionnement, du commerce extérieur et des prix. La compétitivité de la production : facteurs de productivité et coûts de production. L’aval : les structures, les outils, la concentration et la distribution. Perspectives.

PDF icon production_porcine_en_hongrie.pdf 38,00 €
1999

Le porc dans les exploitations de grandes cultures : systèmes céréales oléo-protéagineux porcs

Consulter le resumé

Le 1er objectif de cette étude est d’identifier et de caractériser les différents types d’exploitations céréales-oléoprotéagineux-porcs. Le 2nd porte sur la recherche de solutions compétitives pour ces exploitations.
38,00 €
1999

Le coût des investissements récents dans les élevages de porcs en France

Consulter le resumé

Au cours de différents travaux conduits sur l'analyse des coûts de production dans les principaux pays compétiteurs sur le Marché porcin européen, il est apparu que les lacunes les plus importants des dispositifs d'observation disponibles concernaient la connaissance des charges de structure et, notamment, de celles résultant des investissements réalisés.

PDF icon rao_invest_1999 18,00 €
1999

Hongrie : le poids du passé, le choc du futur

Consulter le resumé

La Hongrie devrait entrer dans l'Union européenne au cours de la prochaine décennie.

Depuis les bouleversements politiques et économiques du début des années 90, sa production porcine a fortement diminué et ses structures se sont affaiblies. En surcapacité et confronté à la concurrence, l'abattage hongrois a perdu des débouchés à l'exportation.

En l'absence d'importants transferts technologiques et financiers, de nouvelles réductions d'activité sotn probables.

PDF icon Hongrie : le poids du passé, le choc du futur
1999

Pages