La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 4621 à 4640 de 4764 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Intérêt de la réalisation d'une désinfection par voie aérienne dans les ateliers de découpe et chambres froides

Consulter le resumé

Certaines entreprises spécialisées dans le nettoyage-désinfection préconisent la réalisation d’une désinfection par voie aérienne en complément d’une désinfection classique par pulvérisation ou par application mousse. Ce type de désinfection est, par ailleurs, déjà utilisé quotidiennement dans certaines industries de 3ème transformation. Cependant, le coût de cette méthode est important du fait du traitement d’un volume et non plus d’une surface comme en désinfection classique.
PDF icon Intérêt de la réalisation d'une désinfection par voie aérienne dans les ateliers de découpe et chambres froides
1998

Composition des lisiers de porc, facteurs de variation et méthodes d'évaluation

Consulter le resumé

Le lisier est une source de multiples constituants minéraux: macroéléments primaires (N, P, K), secondaires (Mg, Ca, Na) et oligo-éléments (Cu, Zn, Mn, Fe, S, B, Mo). La disponibilité des macroéléments du lisier de porc pour les cultures est bonne (N, P) voire comparable aux engrais minéraux (K, Mg). Le devenir agronomique des oligo-éléments semble moins connus.

Pour une bonne adaptation des volumes de lisier épandus aux besoins des cultures, la composition du lisier doit être bien connus.
PDF icon Composition des lisiers de porc, facteurs de variation et méthodes d'évaluation
1998

Qualité de l'air dans les porcheries

Consulter le resumé

L’élevage porcin est considéré comme une production hors-sol, c’est-à-dire une production n’exigeant pas une surface supérieure à celles des bâtiments et des abords.
PDF icon Qualité de l'air dans les porcheries
1998

Utilisation des déchets de restauration collective dans l'alimentation du porc : moyenne et variabilité de la composition chimique du co-produit

Consulter le resumé

Utilisation des déchets de restauration collective dans l’alimentation du porc : moyenne et variabilité de la composition chimique du co-produit.

Moyennant dérogation préfectorale, les déchets de restauration collective

stérilisés peuvent être utilisés dans l’alimentation des porcins.

Leur composition chimique reste cependant peu connue.

Cette courte note descriptive présente, dans un premier temps, les principales caractéristiques du co-produit, issues de l’analyse de 18 échantillons prélevés sur une année entière, permettant de tester
PDF icon Utilisation des déchets de restauration collective dans l'alimentation du porc : moyenne et variabilité de la composition chimique du co-produit
1998

Nouvelle estimation des paramètres génétiques des caractères de production dans les races Large White et Landrace Français

Consulter le resumé

Les paramètres génétiques des caractères de production mesurés en station publique de

contrôle de performance et en ferme ont été estimés par la méthode du maximum de vraisemblance restreinte appliquée à un modèle animal multi-caractères. Les caractères mesurés en station sont le gain moyen quotidien (GMQ1), l’épaisseur moyenne de lard dorsal (ELD) des candidats contrôlés en station ainsi que l’indice de consommation (IC), le gain moyen quotidien

(GMQ2), le rendement de carcasse (RDT), la teneur en viande maigre (TVM) et l’indice
PDF icon Nouvelle estimation des paramètres génétiques des caractères de production dans les races Large White et Landrace Français
1998

Le prix du porc : européen et libéral

Consulter le resumé

Le prix du porc est conditionné par l’offre et la demande sur le marché de l’Union européenne, géré selon un mode libéral
1998

La prolificité des truies françaises en 1995-1996 : un spectaculaire bon en avant

Consulter le resumé

La productivité des truies, mesure en nombre de porcelets sevrés par truie productive et par an, est un des facteurs déterminants de la rentabilité d’un élevage. Cette productivité dépend elle-même de la taille des portées à la naissance, laquelle explique à elle seule la moitié des écarts de productivité observés entre les tiers supérieur et inférieur des élevages suivis en Gestion Technique des Troupeaux de Truies.
1998

Pour maîtriser le sanitaire : cloisonnez la quarantaine

Consulter le resumé

1998

Restructuration de l'élevage porcin aux Pays-Bas

Consulter le resumé

Un mois avant les élections nationales et à l'issue de violents débats, le Sénat néerlandais a adopté début avril le projet de loi sur la restructuration de l'élevage porcin. Il prendra effet très prochainement et devrait conduire à une baisse de 15 à 20% du cheptel dans les années à venir. Son application s'annonce cependant difficile, avec de fortes pertes prévisibles pour la filière.
PDF icon Restructuration de l'élevage porcin aux Pays-Bas
1998

Bien-être en élevage intensif : incidence des recommandations des experts sur l'investissement et le coût de production du porc charcutier

Consulter le resumé

Pierre Rousseau, Yvon Salaün, rapport d'études, mai 1998, 35 pages

Évaluer les surcoûts résultant des investissements nécessaires au respect des préconisations des experts du comité scientifique vétérinaire de l’Europe en matière de bien-être animal. Application en production porcine. 

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1998

La compétitivité de la production porcine en France

Consulter le resumé

1998

Jambon cuit : le collagène soluble pour prédire le rendement technologique

Consulter le resumé

Les Français sont friands de jambon de qualité supérieure.

Sa vente en libre service impose un excellent comportement au tranchage. Le tissu conjonctif joue un rôle essentiel dans la cohésion des micro-fibres, surtout par son composant fibrillaire majeur, le collagène de type I. La concentration de ce dernier dans le jus de cuisson, rapportée au poids de viande, est un bon prédicteur du rendement technologique.

PDF icon Jambon cuit : le collagène soluble pour prédire le rendement technologique
1998

Plan de contrôle microbiologique en viandes de porc : mieux connaître la qualité hygiénique des produits

Consulter le resumé

Le plan de contrôle proposé après deux campagnes d'étude permettra aux entreprises d'abattage-découpe de porcs de mieux connaître la qualité de leurs produits et de mieux répondre aux demandes des services vétérinaires ou de leurs clients. Il est indispensable au contrôle de la méthode HACCP.
PDF icon Plan de contrôle microbiologique en viandes de porc : mieux connaître la qualité hygiénique des produits
1998

France : bilan porc 97 - Présence accrue à l'extérieur

Consulter le resumé

La production porcine française accélère sa croissance en 1997, tandis que la consommation intérieure poursuit son érosion. La présence des produits porcins made in France s'accroît donc sur les marchés extérieurs, aussi bien chez nos partenaires de l'Union européenne que vers les pays tiers, secoués par la tourmente sanitaire.
PDF icon France : bilan porc 97 - Présence accrue à l'extérieur
1998

La filière porcine française et ses échanges en 1997

Consulter le resumé

PDF icon La filière porcine française et ses échanges en 1997
1998

La grande mutation de la production porcine en France

Consulter le resumé

PDF icon La grande mutation de la production porcine en France
1998

Approvisionnement en alimentation porcine : conséquences de la réforme de la PAC aux Pays Bas et au Danemark

Consulter le resumé

La réforme de la PAC, à partir de 1993/94 a fortement augmenté l’utilisation des céréales dans l’Union européenne.

Aux Pays-Bas, la compétivité des produits de substitution s’est affaiblie.

La consommation de manioc a fortement reculé. Ainsi, le nouveau contexte des marchés a apporté un relèvement des taux d’incorporation des céréales dans les aliments porcs mais leur niveau reste modeste par rapport aux autres bassins de production européens.
PDF icon Approvisionnement en alimentation porcine : conséquences de la réforme de la PAC aux Pays Bas et au Danemark
1998

Stockage et épandage du lisier : impact sur la qualité de l'air en porcheries et sur l'environnement

Consulter le resumé

En France, la production porcine est majoritairement réalisée en bâtiments fermés ; seulement 10 % des installations porcines sont en plein-air. Au niveau national, l’orientation principal des éleveurs de porcs est « naisseur-engraisseur » avec 40.9 % des élevages (SCEES, 1994-1995). L’analyse des caractéristiques des élevages naisseurs-engraisseurs de plus de 75 truies nominés au prix des Cochons d’or en 1994, 1995 et 1996 montre que 95 % d’entre eux sont équipés en ventilation dynamique et que 90 % ont des sols en caillebotis intégral (Dagorn et al, 1997).
PDF icon Stockage et épandage du lisier : impact sur la qualité de l'air en porcheries et sur l'environnement
1998

Incidence des opérations d'abattage et de découpe sur la contamination par Listeria monocytogenes

Consulter le resumé

PDF icon Incidence des opérations d'abattage et de découpe sur la contamination par Listeria monocytogenes
1998

Les cotations 2ème semestre 1997

Consulter le resumé

A la mi-juin 1997, les cotations du porc ont subi des changements, qui ont déjà été présentées dans cette rubrique (Techni Porc n° 4-1997):

un nouveau système de classement des carcasses selon la teneur en viande maigre estimée (TVME) et non plus le pourcentage de muscle,

la présentation de la carcasse sans panne, rognon et diaphragme.

Les cotations du deuxième semestre de 1997 sont entièrement établies sur ces bases et donc homogènes dans le temps.
1998

Pages