La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 681 à 700 de 4771 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

L'élevage sous le feu des critiques : comprendre pour agir

Consulter le resumé

Visuels de Christine Roguet et al., au Space 2017, le 14 septembre, à Rennes (Matinales de l'IFIP)

PDF icon Visuels de Christine Roguet et al., au Space 2017 (Matinales de l'IFIP)
2017

Les points de vue et attentes des citoyens français sur l'élevage

Consulter le resumé

Visuels de Anne-Charlotte Dockès (IDELE) et al., au Space 2017, le 14 septembre, à Rennes (Matinales de l'IFIP)

PDF icon Visuels de Anne-Charlotte Dockès (IDELE) et al., au Space 2017 (Matinales de l'IFIP)
2017

Dynamique chinoise et impacts sur le marché mondial du porc

Consulter le resumé

Visuels de Jan-Peter Van Ferneij au Space 2017, le 15 septembre 2017, à Rennes (Matinales de l'IFIP)

PDF icon Visuels de Jan-Peter Van Ferneij au Space 2017 (Matinales de l'IFIP)
2017

Modélisation des flux d'énergie directe et indirecte pour les bâtiments des filières porcine et avicole

Consulter le resumé

Michel Marcon et al., Innovations Agronomiques (FRA), 2017, volume 55, février,  p. 55-70

Dans les élevages de porcs et de volailles dits « hors-sol », les consommations d’énergies directes sont, par nature, dépendantes des échanges thermiques entre les bâtiments et leur environnement, eux-mêmes conditionnés par la gestion de l’ambiance. L’impact de ces conditions d’ambiance sur les performances est par ailleurs bien connu au travers de nombreuses publications au cours des vingt dernières années. Il est donc apparu possible et pertinent de réaliser un outil d’aide au conseil basé sur un modèle dynamique (MEDIBATE). L’objectif de ce modèle est de prédire les consommations d’énergie occasionnées par le chauffage et la ventilation des bâtiments porcins et avicole, en relation avec des variables d’action comme les caractéristiques de la salle (isolation…), les équipements (chauffage, ventilation), la gestion de l’ambiance (températures de consigne…) et les animaux (type, nombre, stade). Les flux d’énergie indirects sont estimés à partir de la prédiction de la consommation moyenne journalière d’aliments, en tenant compte du poids vif des animaux et de la température ambiante. L’intégration future d’un bilan économique dans ce modèle permettra d’évaluer le résultat de la mise en oeuvre de différents choix techniques.

ENG

Dynamic model of direct and indirect energy exchanges in pig and poultry barns for fiels decision support

In pig and poultry farms, direct consumption of energy depends on thermal exchanges between indoor and outdoor, which are related to the rules of air parameters management in the rooms. Besides, the impact of indoor conditions is well known through an extensive literature over the last twenty years.
Therefore, it appeared possible and consistent to support field advice by designing a tool based on a dynamic model (called MEDIBATE). This model represents and predicts at barn room level the energy balance impacted by ‘action levers’ such as room characteristics (insulation) and equipment (heating, ventilation), climate control management (temperature driving) and animals (number, status). Indirect energy is calculated through the prediction of daily feed intake, considering the effect of both the live weight and ambient temperature. Finally, economic calculations will be included into the model to allow the comparison of different housing designs and management strategies.

2017

Mettre en lumière l'intérêt de l'éclairage LED

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octbore, p. 9-10

L’éclairage LED, une nouvelle source lumineuse, fait sa place en élevage porcin. Ce dispositif offre de nouvelles possibilités comme la création de programmes lumineux tout en garantissant des économies d’énergies non négligeables.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octbore, p. 9-10
2017

Aussi sec, le « Maternéo » revêt une nouvelle sonde !

Consulter le resumé

Michel Marcon, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 11-12

Les technologies de suivi des consommations d’aliment se développent en élevage porcin.
Alors qu’il y a seulement 4 ans, seul le « Gestal » très peu connu existait sur le marché français, il y a aujourd’hui des équipementiers français qui proposent de nombreuses solutions.
Ainsi, qu’il s’agisse du « Maternéo », du « Modulosec » ou encore d’autres dispositifs, il est aujourd’hui possible de suivre le comportement alimentaire et les consommations d’aliment pour les truies en maternité.

PDF icon Michel Marcon, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 11-12
2017

Pesée automatique des porcelets en post-sevrage, un « détecteur » précoce de pathologies

Consulter le resumé

Michel Marcon, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 13-14

L’élevage a fait d’énormes progrès pour réduire l’usage de médicament en appliquant les règles du guide des bonnes pratiques d’hygiène. Pour aller encore plus loin, le concept de détection précoce de pathologies semble être une solution prometteuse. Il apparaît que la connaissance fine et, en routine, du poids des animaux sont la clé pour construire un outil d’alerte sur l’état sanitaire des porcelets.

PDF icon Michel Marcon, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 13-14
2017

Pesée 3D en élevage : réalité ou fiction ?

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 15-16

Avec l’avènement des nouvelles technologies, certaines innovations initialement destinées à d’autres secteurs d’activités (industrie, divertissement, etc.) peuvent trouver un nouvel essor en élevage : c’est le cas de la reconstruction 3D en production porcine.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 15-16
2017

Des éco-aliments pour réduire les impacts environnementaux

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol (IFIP) et Florence Garcia-Launay (INRA), Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 17-19

Les éco-aliments sont des aliments formulés avec un objectif classique de moindre coût auquel s’ajoute un objectif de moindres impacts environnementaux. Les éco-aliments en engraissement ont des impacts à la tonne réduits de plus de 10 % pour un surcoût inférieur à 2 %.

PDF icon Sandrine Espagnol (IFIP) et Florence Garcia-Launay (INRA), Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 17-19
2017

Nouvelle version de MéthaSim, simulateur web de l’ifip pour dimensionner un projet de méthanisation

Consulter le resumé

Pascal Levasseur, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 22-23

La méthanisation agricole prend progressivement son essor. Plus de sept ans après le lancement de la première version, MéthaSim vient d’être actualisée pour prendre en compte l’évolution des coûts d’investissement et de fonctionnement de cette filière, la diversification des modes de valorisation du biogaz (cogénération ou injection du biométhane) et de gestion des digestats.

PDF icon Pascal Levasseur, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 22-23
2017

L’exposition des travailleurs à l’ammoniac et aux particules est-elle importante ?

Consulter le resumé

Solène Lagadec et al., Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 25-27

Dossier : ammoniac et particules dans l'air : mieux connaître pour mieux prévenir

En élevage, les travailleurs, éleveurs et salariés, évoluent dans un air potentiellement chargé en gaz et particules. Cela peut avoir un impact sur leur santé. Connaître les niveaux d’exposition des travailleurs et identifier les facteurs de variabilité sont les bases pour prévenir au mieux du risque.

PDF icon Solène Lagadec et al., Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 25-27
2017

Moins d’ammoniac et de particules dans l’air, comment faire ?

Consulter le resumé

Solène Lagadec et al., Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 32-34

Dossier : ammoniac et particules dans l'air : mieux connaître pour mieux prévenir

Bien gérer l’ambiance dans les salles, évacuer fréquemment les déjections et limiter l’utilisation d’asséchants, telles sont les solutions identifiées dans l’étude AIR Éleveur pour réduire l’exposition des travailleurs à l’ammoniac et aux particules. Pour compléter ces résultats, voici d’autres techniques pour limiter la mise en suspension des particules ou réduire la teneur en ammoniac dans l’air.

PDF icon Solène Lagadec et al., Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 32-34
2017

Grâce aux outils connectés, vers un phénotypage fin des porcelets en élevage de sélection

Consulter le resumé

Pauline Brenaut, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 44-45

Ce n’est un secret pour personne, le poids des animaux est une donnée essentielle pour un éleveur de porc. Pourtant, en maternité, cette mesure à l’échelle de l’animal reste difficile à obtenir en routine. Les organismes de sélection porcine français, l’Ifip et Asserva ont donc développé un automate de pesée individuelle des porcelets sous la mère. En attendant de voir les opportunités qu’offre cette nouvelle technique, voici un aperçu de ses fonctionnalités.

PDF icon Pauline Brenaut, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 44-45
2017

La caudophagie : un trouble du comportement majeur

Consulter le resumé

Valérie Courboulay, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 1-2

Fiche n° 6 : morsure de queue

PDF icon techporc_n37_fche06_2017.pdf
2017

Porsim de l'Ifip : disposer d'indicateurs clés avant d'investir

Consulter le resumé

Alexia Aubry, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 7-8

De nombreux éleveurs envisagent une extension, un changement d’orientation, ou une restructuration de leur élevage. Mais investir demande à appréhender mûrement les conséquences de cette décision sur la situation financière de l’élevage. Comment mesurer facilement la rentabilité d’un projet ? Comment analyser son impact sur la trésorerie globale de l’exploitation ? C’est ce que propose ce tout nouvel outil.

PDF icon Alexia Aubry, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 7-8
2017

Assessment of the dynamic growth of the fattening pigs from body weight measured daily and automatically to elaborate precision feeding strategies

Consulter le resumé

8e European Conference on Precision Livestock Farming (ECPLF), le 12-14 septembre 2017, Nantes, in : Precision Livestock Farming 17, 2017, p. 593-602, par Nathalie Quiniou et al.

Growing pigs are often fed below ad libitum to increase their feed efficiency and carcass leanness. When energy supply is under control, precision feeding is implemented through the amino acids (AA). As the AA requirement depends on the body weight (BW) for the maintenance part and on its daily variation (ΔBW) for the growth part, the adequacy between requirements and supplies on day D+1 depends on the adequacy of predicted BWD+1 and ΔBWD+1. Data sets from four trials were used to forecast BW from time series analyses based either on multivariate adaptive regression splines (MARS) or double exponential smoothing (HWα) methods using the k latest data (8, 14 or 20). Pigs (n = 117) were group-housed and restrictively fed, and their BW was recorded daily and individually with an automatic scale (n = 11 736). With HW0.6, the RMSEP of BWD+1 was the smallest one (1.21 kg) and not influenced by k. Linear regression on the l latest forecasted BW was used to assess ΔBWD+1. At the beginning of the trial, ΔBWD+1 was more difficult to predict from BW forecasted with MARS than with HW0.6. Descriptive statistics of individual variation of ΔBWD+1 based on MARS and HW0.6 were comparable with k = l = 20 only after removal of the first 19 days. Compared to other methods studied, the method HW0.6 seems to be the best compromise to forecast BWD+1 and ΔBWD+1 of restrictively fed pigs.

PDF icon Nathalie Quiniou et al., 8e ECPLF, 12-14 septembre 2017, Nantes
2017

Accelerometer technology to perform precision feeding of pregnant sows and follow their health status

Consulter le resumé

8e European Conference on Precision Livestock Farming (ECPLF), le 12-14 septembre 2017, Nantes, in : Precision Livestock Farming 17, 2017, p. 666-673, par Michel Marcon et al.

Two trials were conducted at experimental stations of IFIP, located in Romillé (France, Trial 1), and INRA, located in Saint Gilles (France, Trial 2), on pregnant sows equipped with individual ear tag accelerometers to record their activity level: duration of lying, standing and moving sequences. The first trial involved 72 sows penned on a slatted floor in a dynamic group with connected drinkers and automatic feeders, whereas the second trial was carried out on 4 small groups of 6 sows penned on a concrete floor with straw and fed in individual stalls. Firstly, an algorithm was built from video recordings of 24 sows on the slatted floor (2 x 2 h sequences per sow, 96 h). Secondly, the accuracy of the algorithm was assessed by recording and sequencing 96 h and 109 h, respectively, on the slatted floor and concrete floor with straw. The respective sensitivities of the lying, standing and moving behaviours on the slatted floor were 94.4%, 66.9% and 68.4%. With straw, lower sensitivity values were found: 93.65% for lying, 68.35% for standing and 38.83% for moving, linked to more investigative behaviours using the head. The final step was to use these data to improve the feeding practices of pregnant sows, taking their activity level into account. The strong inter- and intra-individual variability shown in the physical activity is a limiting factor for detection of health problems, such as lameness, through the accelerometers. Thus we need additional information, especially the behaviour data generated by identified drinkers and automatic feeders.

PDF icon Michel Marcon et al., 8e ECPLF, 12-14 septembre 2017, Nantes
2017

Monitoring of the individual drinking behaviour of healthy weaned piglets and pregnant sows

Consulter le resumé

8e European Conference on Precision Livestock Farming (ECPLF), le 12-14 septembre 2017, Nantes, in : Precision Livestock Farming 17, 2017, par Yvonnick Rousselière, Anne Hémonic et Michel Marcon

Trials were conducted on the experimental station of Ifip in Romillé (Brittany, France) to assess the individual dinking behavior of healthy weaned piglets and pregnant sows. To collect this type of data, a specific connected drinker has been developed. It is composed of an antiwastage bowl drinker surrounded by shoulder partitions, a precision water meter (± 0.01 l for piglets and ± 0.1 l for sows) and a RFID (Radio Frequency IDentification) antenna to detect animals near the drinker thanks to the electronic and individual ear tag on each pig. Observations on animals have been made twice a week to evaluate their health status. This study only focuses on healthy animals. Weaned piglets were bred in pens of 19 animals. On average, the individual water consumption was 10.7% of body weight. Sows were bred in a dynamic group equipped with 6 connected drinkers and automatic feeders. On average, the daily water consumption was 8.2l/day (1.6l during the meal and 6.6l directly to bowl drinker). For the two types of animal, it exists an important inter and intra individual variability on the water consumption (more than 30%). Thus, working only on the health status of piglets or sows only thanks to the drinking behavior seems to be difficult. The next step is to cross this information with other data (feeding system, automatic weighing station, accelerometer…) to determine a behavioral pattern of healthy animals.

PDF icon 8e ECPLF, 12-14 septembre 2017, Nantes, par Yvonnick Rousselière et al.
2017

Commerce des pièces de porc dans l’UE. Des circuits complexes à maîtriser

Consulter le resumé

Baromètre Porc (FRA), 2017, n° 478, septembre, p. 8, par Jan-Peter Van Ferneij

Le commerce intra-communautaire du porc est dominé par les pièces fraîches ou réfrigérées. Les quatre grands exportateurs de l’UE, Allemagne, Espagne, Danemark et Pays-Bas, cumulent trois quarts des volumes. L’Italie se distingue comme premier importateur. Les échanges de viandes désossées continuent de gagner en importance, au détriment des pièces avec os.

PDF icon Jan-Peter Van Ferneij, Baromètre Porc (FRA), 2017, n° 478, septembre, p. 8,
2017

Synthèse des audits sur la conformité des élevages de porcs aux mesures du Guide de Bonnes Pratiques d'Hygiène

Consulter le resumé

Anne Hémonic et al., 49es Journées de la Recherche Porcine, Paris, 31 janvier et 1er février 2017, poster

L'objectif du Guide de Bonnes Pratiques d'Hygiène (GBPH) est d'aider les éleveurs à maîtriser la séucrité sanitaire de la viande de porc pour le consommateur. Il a été officiellement validé par les services de l'Etat en 2012.
Entre 2010 et 2013, les Organisations de Producteurs ont réalisé des audits pour vérifier le niveau de conformité des élevages aux mesures du GBPH et définir les points de pregression. Cet article fait la synthèse de l'ensemble des audits transmis à l'Ifip.

PDF icon Anne Hémonic et al., 49es Journées de la Recherche Porcine, Paris, 31 janvier-1er février 2017, poster
2017

Pages