La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 4681 à 4700 de 4771 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Influence de l'élévation de la température ambiante et du poids vif sur le comportement alimentaire des porcs en croissance élévés en groupe

Consulter le resumé

Le comportement alimentaire individuel de porcs en croissance issus d'un croisement Piétrain x Large White est étudié à partir de groupes de 3 ou 4 porcs à deux stades de croissance (S1 et S2) correspondant respectivement à des poids moyens de 49 et 75 kg. Pendant chaque stade, les porcs sont soumis à des températures variant par paliers de 19 à 29°C et de 29 à 19°C; la température est maintenue constante pendant 3 ou 4 jours consécutifs aux paliers suivants: 19, 22, 25, 27 ou 29°C.
PDF icon Influence de l'élévation de la température ambiante et du poids vif sur le comportement alimentaire des porcs en croissance élévés en groupe
1998

Incidence de la température ambiante et du niveau de rationnement sur les performances zootechniques du porc en croissance-finition

Consulter le resumé

Une expérimentation a porté sur 360 porcs à l’engrais afin de déterminer l’effet de la température ambiante (24 vs 17 °C) et du niveau alimentaire sur les performances du porc en croissance-finition. Les porcs étaient nourris, soit à volonté, soit rationnés à 90 ou 80 % de l’à volonté. Au total, 6 traitements ont été mis en place (2 températures x 3 niveaux alimentaires).
PDF icon Incidence de la température ambiante et du niveau de rationnement sur les performances zootechniques du porc en croissance-finition
1998

Incidence du taux d'humidité relatice de l'air ambiant sur les performances zootechniques du porc à l'engrais élevé à 28°C

Consulter le resumé

Une expérience portant sur 144 porcs charcutiers de type croisé a été effectuée afin de déterminer l’influence du niveau d’humidité relative de l’air sur les performances et l’état de santé des animaux. Trois niveaux ont été mis en place (45 %, 60 % et 75 %) et la température ambiante a été maintenue à 28°C. L’alimentation a été conduite à volonté et un seul aliment a été utilisé.
PDF icon Incidence du taux d'humidité relatice de l'air ambiant sur les performances zootechniques du porc à l'engrais élevé à 28°C
1998

Effet du refroidissement évaporatif par cooling et brumisation sur l'ambiance et les performances zootechniques en porcherie d'engraissement

Consulter le resumé

Le refroidissement évaporatif permet de réduire la température ambiante de 2,5°C en moyenne lorsque la température extérieure est supérieure à 25°C. Au maximum, l’écart entre la salle témoin et la salle rafraîchie est égal à 4,4°C.

En contrepartie, l’humidité ambiante augmente en moyenne de 10 points pour une réduction de la température de 1°C.

L’ambiance plus fraîche et plus moite, caractéristique du refroidissement évaporatif, ne s’est pas soldée dans notre essai par des différences de performances zootechniques.
PDF icon Effet du refroidissement évaporatif par cooling et brumisation sur l'ambiance et les performances zootechniques en porcherie d'engraissement
1998

Ventilation d'une porcherie d'engraissement par recyclage partiel de l'air ambiant

Consulter le resumé

Dans deux salles d'engraissement identiques sur caillebotis total, deux systèmes de ventilation ont été comparés. Les mesures portent sur les performances zootechniques et l'état sanitaire des animaux ainsi que sur la qualité de l'air ambiant.
PDF icon Ventilation d'une porcherie d'engraissement par recyclage partiel de l'air ambiant
1998

Apports de la logique floue pour la régulation d'ambiance en porcherie

Consulter le resumé

Actuellement, les régulateurs d'ambiance de bâtiments d'élevage fonctionnent tous selon le même principe. Le niveau de ventilation dépend essentiellement de la température de consigne et de la plage. Bien que la simplicité du principe de régulation apparaisse dans un premier temps comme un avantage, l’ambiance obtenue n’est pas satisfaisante sur le plan zootechnique dans bon nombre de situations climatiques.
PDF icon Apports de la logique floue pour la régulation d'ambiance en porcherie
1998

Les pertes en porcelets avant sevrage : la rançon d'une prolificité croissante

Consulter le resumé

1998
Dossier ambiance

Dossier "Ambiance" : Maîtrise de la ventilation + Le refroidissement évaporatif : cooling et brumisation en porcherie

Consulter le resumé

Dossier composé de deux dépliants

Maîtrise de la ventilation


Rappel des règles à suivre pour un bon fonctionnement de la ventilation. Inventaire des observations, influences des conditions météorologiques et du poids des porcs. Conseils pratiques de réglage de la température et du débit.

Édition 1997 - Ifip, INSA Rennes, Sodalec - 4 pages 21 X 29.7



Le refroidissement évaporatif : cooling et brumisation en porcherie. 

Deux techniques de cooling et de brumisation. Intérêt du refroidissement évaporatif sur les performances des animaux. Rentabilité économique pour les porcs en engraissement.

Édition 1998 - Ifip, TBD, Intertec, Sodalec, Fancom, Chambres d’Agriculture de la Marne et des Pays de la Loire - 4 pages 21 X 29.7

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1998

Dossier "Génétique" : L’organisation de l’amélioration génétique porcine en France + Le dispositif collectif + Les races porcines françaises + Les races locales

Consulter le resumé

L’organisation de l’amélioration génétique porcine en France

Le schéma français, les élevages de sélection-multiplication, le cadre législatif, les organisations de sélection porcine, les centres d’insémination artificielle, les structures d’appui, les populations sélectionnées, les objectifs de sélection, les méthodes d’amélioration génétique, les plans de croisement et les hybrides, les références officielles.

Édition 2003 - Dépliant 8 pages



Le dispositif collectif français d’évaluation génétique

Le Blup, les populations, les objectifs de sélection et les performances mesurées, le contrôle des performances, la circulation de l’information dans le cadre du programme national, l’évaluation génétique, quelques chiffres, l’utilisation des résultats.

Édition 1998 - Dépliant 4 pages.



Les races porcines françaises

Les grandes races : le programme national de sélection, les races Large White, Landrace Français, Piétrain (caractéristiques,

performances, sélection et utilisation). Les races locales.

Édition 1999 - Dépliant 4 pages



Les races locales porcines françaises

Le programme national de conservation, le livre généalogique, les races locales porcines françaises, la cryoconservation. À qui s’adresser ?

Édition 1998 - Dépliant 4 pages


Les quatre dépliants : l’organisation de l’amélioration génétique porcine

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1998

Méthode rapide de caractérisation des tissus adipeux du porc pour un tri en fonction de leur aptitude à la transformation

Consulter le resumé

25,00 €
1998

Organisation et développement de la production porcine en Espagne

Consulter le resumé

38,00 €
1998

Caractéristiques techniques et économiques de la production porcine française en zones de faible densité

Consulter le resumé

PDF icon caracteristiques_techniques_et_economiques_de_la_production_porcine_francaise_en_zones_de_faible_densite.pdf 18,00 €
1998

Bien-être en élevage intensif - Incidence des recommandations des experts sur l’investissement et le coût de production du porc charcutier

Consulter le resumé

Évaluer les surcoûts résultant des investissements nécessaires au respect des préconisations des experts du comité scientifique vétérinaire de l’Europe en matière de bien-être animal. Application en production porcine.

15,00 €
1998

Canada : produire pour exporter

Consulter le resumé

Le Canada est au carrefour de tous les marchés : au sud, les Etats-Unis, client principal, de longue date ; à l'est, l'Europe, par l'Atlantique ; à l'ouest, les marchés émergents d'Asie, par le Pacifique. Avec en plus les céréales et ses vastes étendues.

PDF icon Canada : produire pour exporter
1998

Rôle du nitrite de sodium dans la composition phospholipidique du jambon cuit. Relation avec la flaveur. Role of sodium nitrite on phospholipid composition of cooked cured ham. Relation to its flavor.

Consulter le resumé

The role of sodium nitrite on phospholipid composition was studied during the processing of cooked cured ham. Evolution of the different classes of phospholipids in raw meat, cured meat with brine injected at 0, 50 and 100 mg of sodium nitrite/kg meat, and cooked meat, was determined as well as fatty acid content of phosphatidyl choline and phosphatidyl ethanolamine in raw and cooked meat. The major effect of sodium nitrite was observed on phosphatidyl ethanolamine whose content was significantly lowered in the presence of this salt.

1998

Identification des composés de saveur dans le jambon cuit : approches physiochimique et sensorielle. Identification of tasty compounds of cooked cured ham : physico-chemical and sensory approaches.

Consulter le resumé

Tasty compounds from meat have not been studied in depth. The aim of this work was to isolate, identify and quantify tasty compounds from cooked cured ham and to link them to the sensory evaluations of the fractions from which they are extracted.

1998

Continuous genetic evaluation of on-farm and station tested pigs for production and reproduction traits in France

Consulter le resumé

1998

The new pig carcass grading methods in France

Consulter le resumé

1998

Pig carcass grading in European Union

Consulter le resumé

1998

Odours emitted by piggeries in France

Consulter le resumé

1998

Pages