La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 201 à 220 de 1253 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre décroissant

Production porcine : structures des élevages

Consulter le resumé

Les résultats de l’enquête sur la structure des exploitations, réalisée en 2005, permettent de faire le point sur la situation de la production porcine française. Ils confirment la poursuite de la baisse du nombre des exploitations ayant des porcs. Les effectifs porcins totaux et la production restant stables, les ateliers sont de plus grande dimension, pour s'adapter à l'évolution du contexte qui, la concurrence aidant, demande toujours plus d’efficacité productive.
PDF icon Production porcine : structures des élevages
2007

Hygiénisation des effluents d'élevage porcin

Consulter le resumé

Cette étude bibliographique est l’occasion de faire le point des connaissances sur la présence de germes pathogènes dans les effluents porcins et les risques de contamination des hommes et des animaux, et sur l’efficacité hygiénisante des différentes modalités de gestion et de traitement de ces effluents.
PDF icon Hygiénisation des effluents d'élevage porcin
2007

Réduction des consommations énergétiques dans les bâtiments d'élevage

Consulter le resumé

Un état des lieux a été réalisé dans le secteur de l’élevage dans le cadre de l’étude Adème « Utilisation rationnelle de l’énergie dans les serres et dans les bâtiments d’élevage : situation technico-économique et leviers d’action actuels et futurs » confiée à l’IFIP- Institut du porc, l’ITAVI, l’Institut de l’Elevage et en collaboration avec les Chambres d’Agriculture de Bretagne et des Pays de la Loire. Dans les bâtiments porcins, les postes les plus consommateurs en énergie sont le chauffage et la ventilation avec respectivement 46 % et 39 % du total.
PDF icon Réduction des consommations énergétiques dans les bâtiments d'élevage
2007

Testing different methods to evaluate pig welfare on farm

Consulter le resumé

Feasibility and validity of protocols used to assess welfare were evaluated in two fattening rooms in twenty farms, chosen according to the group size, pen shape, floor and space per animal. The two rooms contained animals at the beginning or at the end of the fattening period, respectively. Behaviour was recorded either through direct observations of the pens (3 times per minute, at 5 min intervals), 15 minutes after entering the room (B1) or after the removal of an object given at the end of the visit (B3). The third protocol consisted of a 2 minute observation inside the pen (B2).
2007

Résultats 2006 des élevages : rééquilibrage des marges

Consulter le resumé

En 2006, le prix moyen du porc payé aux éleveurs a progressé de 5% par rapport à 2005, alors que le coût alimentaire par kilo de croît est resté stable. Les marges sur coût alimentaire et renouvellement se sont nettement améliorées, de 20% environ en un an, avec de légères différences selon les orientations. Les résultats de 2006 seront nécessaires pour passer 2007, dont les conditions de marché sont moins souriantes. Ils devraient aussi être mis à profit pour relancer l’investissement dans les élevages, insuffisant ces dernières années.
PDF icon Résultats 2006 des élevages : rééquilibrage des marges
2007

Les coûts des bâtiments en 2007

Consulter le resumé

De janvier 2006 à janvier 2007, l’indice national du coût de la construction
PDF icon Les coûts des bâtiments en 2007
2007

Recours aux examens complémentaires : règles pratiques d'échantillonnage.

Consulter le resumé

Les examens complémentaires, en particulier les analyses de laboratoire, sont des outils indispensables à la pratique vétérinaire actuelle. Il convient cependant de les utiliser de manière raisonnée, le nombre d’analyses réalisées étant souvent un élément clé dans la pertinence de l’interprétation des résultats. Les notions de sensibilité, de spécificité et de valeur prédictive d’un résultat négatif ou positif doivent être prises en compte dans l’élaboration d’un plan d’échantillonnage et dans l’interprétation des résultats.
PDF icon Recours aux examens complémentaires : règles pratiques d'échantillonnage.
2007

La situation économique des élevages de porcs français. Résultats 2006.

Consulter le resumé

En 2006, le prix moyen du porc payé aux éleveurs a progressé de 5 % par rapport à 2005, alors que le prix tous aliments a peu varié (+1,7%). Les marges sur coût alimentaire et renouvellement se sont ainsi nettement améliorées, de 20 % environ en un an, avec de légères différences selon les orientations, au-dessus de la tendance des années précédentes. Cette amélioration des marges est confortée par des résultats techniques en progrès dans l’ensemble. Les coûts de revient sont restés stables, à 1,24 €/kg de carcasse pour les naisseurs-engraisseurs.
PDF icon La situation économique des élevages de porcs français. Résultats 2006.
2007

Le parc bâtiment breton vieillissant

Consulter le resumé

2007

Les consommations d'énergie dans les bâtiments porcins

Consulter le resumé

Pour répondre à un manque avéré de références disponibles concernant ce sujet, une étude a été réalisée en 2006.

Ses principaux objectifs étaient de définir les niveaux des consommations énergétiques dans les exploitations et d’identifier les actions techniques à mettre en œuvre pour économiser l’énergie ou produire de l’énergie renouvelable.

Les données recueillies au cours de cette enquête ont permis d’obtenir de nouvelles références qui devraient permettre d’accroître l’efficacité énergétique dans les bâtiments d’élevage.
PDF icon Les consommations d'énergie dans les bâtiments porcins
2007

Energie : cernez vos marges de progrès

Consulter le resumé

Même si le coût énergétique dans les élevages porcins reste faible, raisonner des économies aujourd'hui pourrait être payant demain.
2007

Exploitations porcines : croissance et spécialisation

Consulter le resumé

L'élevage porcin est rarement la seule activité présente au sein des exploitations agricoles ayant des porcs. Une typologie, réalisée en 2003 par l'IFIP Institut du Porc sur les données du Recensement Agricole de 2000, avait identifié 4 systèmes productifs dominants, représentatifs de différentes associations entre le porc et les autres productions. Les données de l'enquête intermédiaire de 2005 sur les Structures permettent de l'actualiser et de suivre les évolutions.
PDF icon Exploitations porcines : croissance et spécialisation
2007

Réduire les consommations énergétiques dans les bâtiments porcins : les leviers d'actions.

Consulter le resumé

Il est avant tout indispensable pour l’éleveur de disposer de références et d’outils d’analyse de sa consommation.

Les consommations, une fois établies, doivent être comparées aux références existantes, de manière à pouvoir positionner l’éleveur sur une échelle de consommation.

Le simple fait de limiter le gaspillage énergétique va générer, dans une majorité des cas, d’importantes économies financières au sein de l’exploitation.

Plusieurs pistes d’actions prioritaires sont identifiées autour du bâtiment pour réduire les dépenses énergétiques.
PDF icon Réduire les consommations énergétiques dans les bâtiments porcins : les leviers d'actions.
2007

Le parc des élevages de porcs en France : état des lieux, évaluation du besoin d'investissement

Consulter le resumé

La présente étude dresse un état des lieux précis de l’âge, de l’état et de la cohérence des bâtiments d’élevages de porcs en France en 2006. Le retard d’investissement est mesuré par rapport aux préconisations techniques et réglementaires et est traduit en une évaluation de l’effort financier de modernisation nécessaire.

Une enquête postale auprès de nombreux éleveurs a permis de recueillir des données sur les caractéristiques de leurs bâtiments. Des diagnostics des bâtiments ont été réalisés en élevages. Les données économiques et financières ont été analysées.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2007

Pologne : une lente évolution

Consulter le resumé

Avec un cheptel de 18 millions de porcs, la Pologne se place au 3ème rang de l'UE à 27, derrière l’Allemagne et l’Espagne, devant la France. L’héritage de l’ancien régime pèse toujours.

Les faibles résultats techniques, essentiellement dus à la rémanence des petites structures, conduisent cependant à une production bien plus faible (24 millions de porcs).

La restructuration de l'élevage est lente mais l’aval de la filière commence à se concentrer, avec une présence accrue sur le marché mondial.
PDF icon Pologne : une lente évolution
2007

Méthanisation à la ferme : leviers de rentabilité en élevage porcin

Consulter le resumé

L’étude consiste à comparer les simulations économiques de projet de méthanisation en élevage porcin afin d’étudier l’impact de 3 critères :

1. l’économie d’échelle via la taille d’élevage, 100 et 500 truies NE ;

2. la valorisation (ou non) de la chaleur par le chauffage de la maison d’habitation de l’éleveur, son eau chaude sanitaire et les salles de post-sevrage ;

3. le type d’intrant utilisé : lisier de porc seul, en association avec du maïs ensilage ou en association avec des déchets de légumes et des graisses alimentaires usagées.
PDF icon Méthanisation à la ferme : leviers de rentabilité en élevage porcin
2007

Les techniques de récupération d'énergie : les échangeurs thermiques

Consulter le resumé

L’objectif est d’identifier les actions techniques à mettre en œuvre pour économiser l’énergie ou produire de l’énergie renouvelable dans les exploitations.

Les échangeurs thermiques (air-air, air-eau, air-terre) permettent de récupérer les calories issues de l’air ou du sol, pour les restituer au bâtiment, en atténuant les amplitudes thermiques quotidiennes.

Ces références permettent d’accroître l’efficacité énergétique dans les bâtiments d’élevage.
PDF icon Les techniques de récupération d'énergie : les échangeurs thermiques
2007

Bâtiments porcins en France : nécessité de réinvestir

Consulter le resumé

Le maintien de la compétitivité de la production porcine française nécessite d’améliorer les coûts de revient, notamment par le progrès des performances. Les bâtiments d’élevage permettent-ils de tirer pleinement parti des progrès génétiques et techniques ? En 2006, l'IFIP a évalué les bâtiments porcins en France. Certains ont besoin d'être rénovés, d'autres d'être reconstruits. Des mises aux normes sont nécessaires. Le coût total est évalué entre 2,5 et 2,9 milliards d'euros.
PDF icon Bâtiments porcins en France : nécessité de réinvestir
2007

Les bâtiments de porcs en France : état des lieux

Consulter le resumé

Une enquête postale portant sur le parc bâtiment a été menée auprès de 3000 éleveurs, elle a été complétée par 100 enquêtes terrain. Les résultats obtenus sur 1120 réponses donnent une représentation des élevages ayant des porcs en 2006. Le système naisseur-engraisseur est prédominant avec 90 % des truies et 86 % des places de porcs à l’engrais. La moitié du cheptel est détenue par des élevages spécialisés. Dans notre échantillon le sevrage est effectué à 28 jours avec une conduite en 7 bandes pour 70 % des truies.
PDF icon Les bâtiments de porcs en France : état des lieux
2007

Application de l'identification électronique à la réalisation de la GTTT en élevage

Consulter le resumé

2007

Pages