La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 181 à 200 de 1253 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre décroissant

La situation économique des élevages de porcs français, résultats 2005

Consulter le resumé

Le prix du porc a légèrement augmenté en 2005 et le prix de l’aliment a baissé plus sensiblement.

Ces deux évolutions permettent une amélioration de la marge des élevages.

Celle-ci est confortée par des résultats techniques, meilleurs dans l’ensemble (productivité des truies en hausse, indice de

consommation plus faible, pertes d’animaux en léger recul).

Le coût de revient des élevages naisseurs-engraisseurs mesuré par le Tableau de Bord recule de 1,32 € en 2004 à 1,25 €.
PDF icon La situation économique des élevages de porcs français, résultats 2005
2006

Quand sortir les porcs charcutiers sur le local d'embarquement à l'élevage ? Impact sur le rendement carcasse, le poids des estomacs, la qualité de la viande et les rendements à la transformation en jambons cuits

Consulter le resumé

Sortir les porcs sur le local d’embarquement 1 h après le dernier repas affecte particulièrement le rendement carcasse en période de températures élevées quel que soit le mode d’alimentation (soupe ou nourrisseur).

Les poids d’estomacs contrôlés à l’abattoir sont peu influencés par l’heure de sortie sur le local d’embarquement.

Les poids d’estomacs contrôlés à un intervalle de 24 heures entre le dernier repas et l‘abattage sont plus influencés par
PDF icon Quand sortir les porcs charcutiers sur le local d'embarquement à l'élevage ? Impact sur le rendement carcasse, le poids des estomacs, la qualité de la viande et les rendements à la transformation en jambons cuits
2006

Detection of quantitative trait loci for reproduction and production traits in Large White and French Landrace pig populations

Consulter le resumé

During the last decade, many QTL detection experiments have been conducted in the pig, most of the time using experimental designs based on crosses between two distant breeds, as for example Meishan and Large White (Bidanel et al. 2001). Very few experiments have been conducted in pure breeds (e.g. Evans et al. 2003), even though the QTL detected in such populations should be more directly usable in breeding programs.
PDF icon Detection of quantitative trait loci for reproduction and production traits in Large White and French Landrace pig populations
2006

Importance des avortements dans les troupeaux porcins français

Consulter le resumé

Des avortements ne sont rapportés que par 60 % des éleveurs alimentant la base nationale de gestion technique.

Dans ces ateliers, la prévalence annuelle était faible en 2004, environ 1% des gestations interrompues. Ce chiffre peut masquer des fréquences instantanées plus élevées pendant des périodes courtes. Plus de

10 % des élevages dépassent le seuil d’alerte annuel de 2 %.

Les avortements se produisent tardivement (85 j de gestation en moyenne) et la proportion de truies ayant avorté et remises
PDF icon Importance des avortements dans les troupeaux porcins français
2006

La production porcine face aux règles environnementales, dans quelques pays de l'Union européenne

Consulter le resumé

L'organisation commune du marché du porc (OCM) dans le cadre de la Politique agricole commune (PAC), est très légère. Cette production ne béneficie ni d'un prix garanti, ni d'aides publiques. Sa production n'est pas contingentée, ni régulée par un dispositif public de gestion. Le soutien apporté au marché de porc par le budget européen est très faible. A l'exception de mécanisme de protection vis-à-vis des pays tiers, le marché commun du porc est donc entièrement soumis à la loi de l'offre et de la demande.
PDF icon La production porcine face aux règles environnementales, dans quelques pays de l'Union européenne
2006

Conditions de mise en oeuvre et intérêt du contrôle échographique de puberté en élevage porcin

Consulter le resumé

L’intérêt du contrôle échographique de puberté est évalué pour la 1ère fois dans des conditions d’élevage et avec du matériel de qualité standard. Les mesures ont été réalisées par voie externe, sur 63 cochettes âgées de 180 à 200 jours. L’exactitude des contrôles effectué, avec un appareil portable équipé d’une sonde linéaire, est comparable à celle obtenue avec des appareils de qualité médicale.
PDF icon Conditions de mise en oeuvre et intérêt du contrôle échographique de puberté en élevage porcin
2006

Perspectives de la production porcine en Allemagne. Les structures de la filière, les coûts et les résultats des élevages

Consulter le resumé

Premier pays producteur de porc, avec un cinquième de la production de l’UE à 25, et

premier pays de consommation, l’Allemagne est un acteur majeur de l’échiquier porcin

européen. Sa position au coeur de l’UE élargie renforce sa situation de carrefour d’échanges très actif. En 2005, elle importe plus du tiers de sa production et en exporte plus du quart. Ce dynamisme à l’export et la consommation intérieure tirent la production vers le haut.

Après son effondrement en 1990, lié à une décapitalisation massive à l’Est lors de la

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2006

Les performances des élevages français de porcs vis-à-vis de leurs concurrents

Consulter le resumé

La présente fiche synthétique donne à voir la comparaison de données disponibles et publiées par les différents pays. Elles sont issues d’échantillons d’élevages de tailles très différentes. Un travail plus approfondi est à conduire pour comparer des résultats d’élevages de même taille ou correspondant à la frange la plus dynamique de la production nationale dans les différents pays. Il permettrait en particulier de mieux situer les tendances de la productivité numérique des truies dans les différents pays.
PDF icon Les performances des élevages français de porcs vis-à-vis de leurs concurrents
2006

L'échographie, un outil fiable pour détecter la puberté chez la truie

Consulter le resumé

2006

La production porcine en Espagne. Structures, coûts et résultats

Consulter le resumé

Vingt ans après l'entrée de l'Espagne dans la Communauté économique européenne, la production porcine espagnole a doublé et le pays est devenu un acteur important sur le marché européen de la viande porcine.

Depuis 2004 toutefois, des changements se sont produits, année à partir de laquelle la production s'est stabilisée, tandis que la consommation manifeste des signes de faiblesse.

Dans le même temps, les coûts de revient du porc à la production se sont renchéris. Proches de 1 euro par kg vif en moyenne, ils sont devenus du même ordre de grandeur qu'en France.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2006
Les consommations énergétiques dans les bâtiments porcins

Les consommations énergétiques dans les bâtiments porcins

Consulter le resumé

Brochure gratuite !

Dans un contexte de prix élevé des énergies, cette charge doit être réduite, car ce poste est en augmentation et les coûts devraient progresser dans le futur.

La maîtrise de la consommation énergétique est nécessaire à la réduction de l’impact environnemental de l’élevage et constitue une occasion d’améliorer l’image de l’élevage de porcs. Une enquête a été conduite, sous l’impulsion de l’ADEME, pour la filière porcine afin d’obtenir des références sur les consommations énergétiques des bâtiments.

 

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2007

Valorisation de l'identification électronique par la filière porcine. Application à la réalisation de la GTTT en élevage

Consulter le resumé

2007

Body condition score

Consulter le resumé

Body condition scoring is used for sows in order to evaluate their body composition.

Thus diet quality and amount can be modified to prevent deficiencies or overweight.

Two parameters can be taken into account :

- The weight of the animal.

- The fatness of the animal (backfat measurement or body condition score).



As it is often impossible to weight sows on farm, body condition is mainly linked to the fatness evaluation.


2007

Production porcine française, quel modèle de développement durable ?

Consulter le resumé

Lors de la mise en place du Marché commun agricole, une organisation de marché très modérément interventionniste a été choisie pour la production porcine. Celle-ci a protégé le secteur de la concurrence extérieure. Par contre, à l’intérieur de la Communauté économique européenne, puis de l’Union européenne, elle l’a laissé se structurer sous l’effet déterminant des forces du marché. Cette logique a conduit à concentrer la production dans des bassins géographiques et des exploitations agricoles de plus en plus spécialisées.
2007

Cleanliness

Consulter le resumé

The score takes into account the proportion of animals soiled (or not soiled) by faeces and/or urine. Few studies include this parameter as a welfare indicator. Madec (1984) shwoed that sows that have to lie on their faeces were more likely to have urinary disorders; Bertschinge et al. (1990) made counts of enterobacteria and somatic cells on twelve sows and concluded that puerperal mastitis was linked to fecal contamination of the mammary gland.
2007

Mesure de la relation Homme-Animal chez le porc en croissance : validation d'un test applicable en élevage

Consulter le resumé

Les études sur la relation Homme-Animal (HAR) mettent en oeuvre de nombreux tests dans lesquels la réponse de l’animal à la présence de l’homme est évaluée en fonction de la mobilité de l’observateur (stationnaire ou mobile), selon différents types d’intervention préalable (aversive, neutre, positif avec une récompense). Ces tests sont généralement réalisés en conditions d’expérimentation, au niveau individuel et dans la loge de vie (Waiblinger et al, 2006). Aucun test n’a été aujourd’hui validé en conditions d’élevage.
PDF icon Mesure de la relation Homme-Animal chez le porc en croissance : validation d'un test applicable en élevage
2007

Les porcins doivent être identifiés avec le matériel autorisé

Consulter le resumé

Les éleveurs de porcins doivent dorénavant identifier leurs animaux avec du matériel autorisé par le Ministère chargé de l’agriculture, dont la liste est parue fin 2006. Si les éleveurs ne disposent pas déjà d’un matériel autorisé, ils ont jusqu’au 29/03/2007 pour s’équiper. L’ensemble des éleveurs doit respecter les modalités d’identification décrites dans l’annexe de l’arrêté du 24 novembre 2005 modifié, ainsi que les modalités d’apposition des identifiants précisées dans cet article.

PDF icon Les porcins doivent être identifiés avec le matériel autorisé
2007

Bien-être et élevage des porcs

Consulter le resumé

Le développement intensif de la production porcine découle d’une meilleure maîtrise de l’environnement des animaux, d’une prophylaxie des maladies infectieuses, d’une alimentation au plus près des besoins nutritionnels des porcs et d’une sélection génétique orientée vers des performances de croissance et de reproduction optimales. Parallèlement, certaines pratiques se sont avérées défavorables au bien-être du porc.
2007

Le renouvellement des truies - Résultats d'enquêtes et simulations

Consulter le resumé

L'augmentation de la taille des ateliers porcins, l'environnement sanitaire des élevages et la volonté de réduire les coûts de revient amènent les éleveurs et techniciens à s'interroger sur les différentes pratiques de renouvellement des troupeaux de truies. Cette étude vise à identifier l'importance des différents modes de renouvellement, décrire les pratiques, apprécier les résultats techniques et chiffrer les coûts de production.
PDF icon Le renouvellement des truies - Résultats d'enquêtes et simulations
2007

Comparaison de méthodes d'estimation des rejets d'azote, de phosphore et de potassium en élevage de porc

Consulter le resumé

Cette étude consiste à comparer trois méthodes d’estimation des rejets d’azote, de phosphore et de potassium dans 13 élevages porcins. Deux méthodes sont basées sur des calculs (références Corpen et bilan réel simplifié) et la troisième, sur des mesures par quantification et analyse des lisiers de l’élevage, selon trois techniques d’échantillonnage.
PDF icon Comparaison de méthodes d'estimation des rejets d'azote, de phosphore et de potassium en élevage de porc
2007

Pages