La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 241 à 260 de 413 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Les outils d’évaluation du bien-être en élevage

Consulter le resumé

En Europe, la réglementation a été le moteur de la prise en compte du bien-être dans les filières d’élevage. Des pays tiers, mais aussi des organisations commerciales en France et à l’étranger, intègrent eux aussi cette dimension dans la production des animaux et la mettent en avant.

PDF icon techporc_courboulay_n6_2012.pdf
2012

Les porcs ne manquent pas d’air

Consulter le resumé

Michel Marcon, Tech Porc (FRA), 2016, n° 31, septembre-octobre, p. 24-25

Véritable poumon de l’élevage, la ventilation apporte l’oxygène pour les animaux. Un bon système de ventilation assure une parfaite thermorégulation des salles et génère les conditions pour maximiser l’expression du potentiel génétique des animaux. Maîtriser la ventilation c’est donc s’assurer d’un parfait fonctionnement du système nerveux de l’élevage.

PDF icon Michel Marcon, Tech Porc (FRA), 2016, n° 31, septembre-octobre, p. 24-25
2016

Les possibilités de réduction de la douleur lors de la castration

Consulter le resumé

Valérie Courboulay, Tech Porc (FRA), 2017, n° 36, juillet-août, p. 40-42

Même si l’arrêt effectif de la castration semble peu probable en 2018, on constate une montée en puissance de pays promouvant la mise en place d’alternatives : parmi elles, la prise en charge de la douleur lors de la castration.

PDF icon Valérie Courboulay, Tech Porc (FRA), 2017, n° 36, juillet-août, p. 40-42
2017

Les producteurs européens de porcs lourds en démarche qualité, sont-ils prêts à abandonner la castration ?

Consulter le resumé

Patrick Chevillon, Tech Porc (FRA), 2017, n° 36, juillet-août, p. 38-39

L’étude Castrum, financée par l’Union européenne, a fait le point sur la définition d’un porc lourd et a consulté les producteurs et les filières qualités engagés dans la production de porcs lourds sur leur opinion quant aux alternatives possibles à l’arrêt de la castration chirurgicale : production de mâles entiers ou vaccination Improvac.

PDF icon Patrick Chevillon, Tech Porc (FRA), 2017, n° 36, juillet-août, p. 38-39
2017

Les produits du porc apportent leurs qualités à un régime alimentaire équilibré

Consulter le resumé

Gilles Nassy, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 257, avril, p. 26-27

Consommés en quantité raisonnable, les produits du porc nous nourrissent, nous réjouissent et nous réunissent grâce à leurs qualités sensorielles mais aussi leurs qualités nutritionnelles.

PDF icon Gilles Nassy, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 257, avril, p. 26-27
2018

Les recherches à l’Inra sur l’élevage de précision en production porcine

Consulter le resumé

Dossier Bâtiment : nouvelles technologies et élevage de précision

Ludovic Brossard est ingénieur d’études à l’Inra, à Saint-Gilles, en Ille-et-Vilaine, où il s’occupe notamment d’élevage de précision. Pour lui, la collecte et la valorisation de données individuelles sur les porcs prendront leur essor dans les années à venir.

PDF icon techporc_marcon2_n25_2015.pdf
2015

Les résultats des élevages de porcs en 2013

Consulter le resumé

Les performances techniques progressent en 2013, rompant avec la stabilité des années passées : le nombre de porcelets sevrés/truie productive/an augmente de 0,4 et l’indice de consommation global baisse de 0,03. Par rapport à 2012, le prix du porc, supérieur en moyenne de 2,3 cts d’€/kg de carcasse n’aura pas permis de compenser le prix d’aliment, plus élevé de 17 €/tonne.

PDF icon techporc_badouard_n19_2014.pdf
2014

Les résultats des élevages de porcs en France en 2011

Consulter le resumé

Encore un nouveau sommet pour le prix de l’aliment en 2011, et les marges des éleveurs sont entraînées vers le fond. Comment dans ce contexte dégager un résultat suffisant pour réaliser les investissements nécessaires à la pérennité des élevages, ou même seulement dégager un revenu raisonnable ?

PDF icon techporc_aubry_n6_2012.pdf
2012

Les tests olfactifs s’imposent en abattoir

Consulter le resumé

Patrick Chevillon, Réussir Porc / Tech Porc (FRA), 2019, n° 270, juillet-août, p. 40

La détection en abattoir des carcasses malodorantes par des méthodes sensorielles est, pour le moment, la seule à être utilisée en Europe.

PDF icon Patrick Chevillon, Réussir Porc / Tech Porc (FRA), 2019, n° 270, juillet-août, p. 40
2019

Les verrats terminaux Piétrain toujours premiers

Consulter le resumé

Claire Hassenfratz, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 263, novembre, p. 42-43

Les verrats terminaux de variétés piétrain sont plébiscités depuis les années 2000 par les éleveurs producteurs français. 2017 n’échappe pas à la règle.

PDF icon Claire Hassenfratz, Réussir Pprc -Tech Porc (FRA), 2018, n° 263, novembre, p. 42-43
2018

Limiter la douleur des porcs au quotidien

Consulter le resumé

Valérie Courboulay, Tech porc (FRA), 2016, n° 32, novembre-décembre, p. 34-36

Les animaux d’élevage sont confrontés à des situations douloureuses : bouclage, interventions (castration, écornage), vaccinations, maladies. La douleur a des conséquences sur laqualité de vie des animaux et leurs performances. Il est nécessaire de la prendre en comptedans son activité.

PDF icon Valérie Courboulay, Tech porc (FRA), 2016, n° 32, novembre-décembre, p. 34-36
2016

Limiter le gaspillage d'énergie : gestion du couple chauffage-ventilation

Consulter le resumé

Fiche  bâtiment n° 2

PDF icon Fiche bâtiment n° 2, par Kergourlay et al.
2015

Limiter les consommations d'énergie : mise en place d'une nurserie

Consulter le resumé

Fiche bâtiment n° 1

PDF icon Fiche bâtiment n° 1, par Kergourlay et al.
2015

L’abreuvement des porcs en cinq points

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Tech Porc (FRA), 2016, n° 31, septembre-octobre, p. 36-38

Dossier spécial : de l'eau de qualité disponible pour le porc

L’abreuvement représente 93,6 % de la consommation d’eau d’un élevage de porc naisseur-engraisseur, soit 14,5 l/kg de carcasse. La maîtrise des systèmes d’abreuvement est essentielle pour garantir l’abreuvement des porcs en limitant le gaspillage.

PDF icon YvonniYvonnick Rousselière, Tech Porc (FRA), 2016, n° 31, septembre-octobre, p. 36-38
2016

L’abreuvement, des informations qui coulent de source

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Tech Porc (FRA), 2016, n° 29, mai-juin, p. 42-43

Dossier Santé animale : maîtrise sanitaire : des fondamentaux aux techniques de pointe

La collecte d’informations sur la consommation d’eau et sur le comportement d’abreuvement individuel des porcs se présente comme un nouveau levier pour mieux appréhender l’état de santé des animaux. Le développement d’un automate capable d’enregistrer ces données ouvre de nouvelles perspectives, notamment sur la détection précoce de pathologie.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Tech Porc (FRA), 2016, n° 29, mai-juin, p. 42-43
2016

L’aliment d’engraissement moins cher et moins protéique en 2016

Consulter le resumé

Didier Gaudré, Tech Porc (FRA), 2017, n° 35, mai-juin, p. 4-5

Le coût de revient matières premières des aliments porcs à l’engrais se situe pour l’année 2016 à 168 €/t. En 2015, ce même coût de revient s’établissait à 188 €/t. Le taux d’incorporation moyen du tourteau de soja est de seulement 1,4 %. Le taux de protéines des aliments est bas : nos estimations établissent un taux moyen de 14,6 % en croissance et de 13,4 % en finition confirmant de nouveau l’évolution à la baisse de l’excrétion azotée des porcs constatée depuis plusieurs années.

PDF icon Didier Gaudré, Tech Porc (FRA), 2017, n° 35, mai-juin, p. 4-5
2017

L’alimentation animale bio manque de matières premières

Consulter le resumé

Cécilia Le Viol, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2019, n° 267, avril, p. 14-16

Les productions végétales françaises insuffisantes obligent le secteur de l’alimentation animale biologique à compléter ses besoins par des ressources importées.

PDF icon Cécilia Le Viol, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2018, n° 267, avril, p. 14-16
2019

L’alimentation de précision, outil de demain pour diminuer le coût alimentaire

Consulter le resumé

Dossier spécial : nouvelles technologies en élevage porcin

L’alimentation individuelle des porcs en engraissement permettrait de réduire le gaspillage d’aliment, en répondant plus précisément aux besoins de chaque porc. Un tel dispositif vient d’être installé à la station expérimentale de Romillé (35).

PDF icon techporc_massabie_n17_2014.pdf
2014

L’alimentation de précision, outil de demain pour diminuer le coût alimentaire

Consulter le resumé

L’alimentation individuelle des porcs en engraissement permettrait de réduire le gaspillage d’aliment, en répondant plus précisément aux besoins de chaque porc. Un tel dispositif vient d’être installé à la station expérimentale de Romillé (35).

PDF icon dac-intelligent-ifip.pdf
2014

L’échographie distingue les vrais mort-nés des faux

Consulter le resumé

Sylvie Boulot, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 259, juin, p. 22-23

L’Ifip propose une nouvelle technique qui détermine les stades et les causes de mortalité des porcelets en maternité. Une démarche essentielle pour améliorer leur survie.

PDF icon Sylvie Boulot, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 259, juin, p. 22-23
2018

Pages