La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 281 à 300 de 398 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Nouveaux objectifs de sélection des lignées femelles

Consulter le resumé

Les objectifs de sélection des lignées collectives Large-White femelle et Landrace ont été récemment réactualisés par France Génétique Porc. Ils répondent aux objectifs fixés par les éleveurs et la filière et intègrent de nouveaux caractères de qualités maternelles.

PDF icon techporc_bidanel_n21_2015.pdf
2015

Nouvelle grille de paiement au poids : quelle incidence économique pour les éleveurs ?

Consulter le resumé

Mieux valoriser les carcasses plus lourdes et gagner en compétitivité, voilà les objectifs annoncés de la nouvelle grille de paiement au poids des porcs. Qu’en est-il réellement ? De quels leviers d’action disposent les éleveurs pour optimiser la rémunération des carcasses selon cette nouvelle grille ?

PDF icon techporc_aubry_n25_2015.pdf
2015

Nouvelle méthode de classement, nouveaux repères pour la conduite d’élevage

Consulter le resumé

Disparus les célèbres G2 et M2 du CGM. Place aux G3 et M3 de l'Image-Meater ! Oui mais quels repères alors ? Voici quelques clés de correspondance pour adapter la gestion de son élevage.

PDF icon techporc_daumas_n14_2013.pdf
2013

Nouvelle version de MéthaSim, simulateur web de l’ifip pour dimensionner un projet de méthanisation

Consulter le resumé

Pascal Levasseur, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 22-23

La méthanisation agricole prend progressivement son essor. Plus de sept ans après le lancement de la première version, MéthaSim vient d’être actualisée pour prendre en compte l’évolution des coûts d’investissement et de fonctionnement de cette filière, la diversification des modes de valorisation du biogaz (cogénération ou injection du biométhane) et de gestion des digestats.

PDF icon Pascal Levasseur, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 22-23
2017

Nouvelles technologies : des perspectives très prometteuses pour la sélection

Consulter le resumé

Tech Porc (FRA), 2017, n° 34, mars-avril, p. 40-42, par Joël Bidanel et Marie-José Mercat

Les recherches en matière de génomique s'accélèrent. La connaissance précise du génome, de sa gouvernance et le développement de nouveaux outils laissent entrevoir une accélération du progrès génétique sur de nouveaux caractères.

PDF icon Tech Porc (FRA), 2017, n° 34, mars-avril, p. 40-42, par Joël Bidanel et Marie-José Mercat
2017

Nouvelles valeurs d'excrétion en azote, phosphore et potassium des porcs

Consulter le resumé

Pascal Levasseur, Tech Porc (FRA), 2017, n° 35, mai-juin, p.38-39

De nouvelles valeurs de rejet d’azote, phosphore, potassium, cuivre et zinc des porcs ont été déterminées afin de tenir compte des évolutions des conditions de production. Ces valeurs remplacent les références CORPEN de 2003. Les quantités d’azote épandables doivent notamment être appliquées depuis la publication de l’arrêté du 11 octobre 2016, arrêté, autorisant de nouveau l’utilisation du bilan réel simplifié, au choix de l’éleveur de porcs.

PDF icon Pascal Levasseur, Tech Porc (FRA), 2017, n° 35, mai-juin, p.38-39
2017

Nutrition : s’affranchir totalement du soja ?

Consulter le resumé

La question de l’autonomie protéique des productions animales européennes reste d’actualité malgré plusieurs décennies d’efforts de réduction de la dépendance au tourteau de soja américain. Aujourd’hui le colza, poussé par l’essor des agro-carburants, est un atout dans cette voie. Le tourteau de colza, complémenté par des acides aminés, représente une excellente solution alternative au tourteau de soja en alimentation porcine.
PDF icon Nutrition : s’affranchir totalement du soja ?
2011

Odeur de verrat : trois populations Piétrain utilisées en France à faible risque

Consulter le resumé

Des porcs mâles entiers de type Piétrain ou croisés Piétrain x Large White présentent un risque limité d’odeur sexuelle. C’est ce que révèle une vaste étude réalisée en station de contrôle. Les animaux de types croisés présentent toutefois des teneurs en androsténone et scatol supérieures aux animaux de race pure.

PDF icon techporc_mercat_n11_2013.pdf
2013

Odeurs des mâles entiers : réduire la teneur en protéines ne suffit pas

Consulter le resumé

A priori, réduire les apports en protéines non digestibles pourrait réduire les odeurs pour les mâles entiers. Une étude récente montre cependant que les fibres jouent un rôle primordial.

PDF icon techporc_gaudre_n9_2013.pdf
2013

Organisation des filières porcines dans l’Union européenne

Consulter le resumé

En concurrence sur le marché européen ou mondial, les filières porcines européennes présentent des modes d’organisation et de pilotage très variables, résultats de l’histoire, de leur culture… Ces différences expliquent une partie des écarts de compétitivité entre les bassins de production porcine.

PDF icon techporc_roussillon_n13.pdf
2013

Participation au réseau environnemental des élevages porcins

Consulter le resumé

Loïc Dupont est technicien environnement au sein d’Aveltis. Il a accompagné un groupe de sept éleveurs porcins dans la mise en place du réseau environnemental et témoigne de son expérience
PDF icon Participation au réseau environnemental des élevages porcins
2012

Pays-Bas : croissance de la production et modernisation des élevages

Consulter le resumé

Avec seulement 17% de SAU supplémentaire, les Pays-Bas élèvent 48% de porcs de plus que la Bretagne. Comment ont-ils accroitre leur production porcine depuis 2003 malgré la situation environnementale du pays ? Repères et éléments de compréhension.

PDF icon techporc_roguet_n4_2011.pdf
2012

Pays-Bas et Danemark : des élevages à haute productivité du travail

Consulter le resumé

Les élevages du bassin nord-européen ont connu ces dernières années un accroissement spectaculaire de leur taille. Celui-ci s’est accompagné de transformations profondes et durables du travail en élevage et du métier d’éleveur de porcs.

PDF icon techporc_duflot_n6_2012.pdf
2012

Perception et prise en compte par les éleveurs du regard de la société sur l’élevage

Consulter le resumé

Christine Roguet (IFIP) Marie-Laurence Grannec (CRAB) et Delphine Neumeister (IDELE), Tech Porc (FRA), 2017, n° 36, juillet-août, p. 17-19

Dossier économie ACCEPT : regards croisés entre la  société civile et les éleveurs

Une enquête réalisée auprès de 468 éleveurs montre leur bonne connaissance des sujets qui font débat dans la société sur l’élevage. Si, pour 60 % d’entre eux, l’amélioration de l’image de l’élevage auprès des citoyens passe par une meilleure communication, un éleveur sur cinq estime qu’il faudra aussi faire évoluer les modes de production standard et avoir des systèmes de production plus diversifiés.

PDF icon Christine Roguet (IFIP) et al., Tech Porc (FRA), 2017, n° 36, juillet-août, p. 17-19
2017

PERSPECTIVES 2018 : pression accrue sur les cours

Consulter le resumé

Michel Rieu et Elisa Husson, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 258, mai, p. 6-8

En 2018, le prix du porc européen pourrait baisser de 9 % environ. Il faudra compter avec une hausse de la production de l’UE et une plus forte concurrence sur le marché mondial.

PDF icon Michel Rieu et Elisa Husson, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 258, mai, p. 6-8
2018

Perspectives 2018 : vers un marché de porc plus tendu

Consulter le resumé

Michel Rieu et Jan-Peter Van Ferneij, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n°255, janvier, p. 22-23

Le marché du porc s'annonce plus dur en 2018, après deux années dopées par la demande chinoise et les exportations hros UE. Dans les principaux pays de l'UE, on s'attens à des baisses de prix de 5 à 8%.

PDF icon Michel Rieu et Jan-Peter Van Ferneij, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n°255, janvier, p. 22-23
2018

Perspectives 2019 : La production européenne poursuit sa hausse

Consulter le resumé

Elisa Husson et Hervé Marouby, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2019, n° 265, janvier, p. 6-7

L’Espagne et le Danemark vont tirer la production européenne à la hausse, mettant encore les cours sous pression dans les premiers mois. Mais la fièvre porcine africaine pourrait changer la donne.

PDF icon Elisa Husson et Hervé Marouby, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2019, n° 265, janvier, p. 6-7
2018

Perspectives de la filière porcine en Lorraine

Consulter le resumé

En 2010, la  Lorraine comptait 756 élevages de porcs pour un cheptel total de 103 127 têtes, dont 146 élevages détenant 9500 truies (tableau 1). Mais seulement une centaine d'élevages réalise l'essentiel de la production (94% en 2007). Malgré une situation géographique intéressante et des surfaces disponibles pour l'épandage des déjections (9 porcs /km2) dre SAU contre 500 en Bretagne, et plus de 100 ha de SAU par exploitation porcine dans la Meuse), la production porcine a reculé de 4,3% ces dix dernières années en Lorraine. La Meuse est le principal département de productionde la région avec 44% du cheptel (et 13% des exploitations), et la seule à résister à l'érosion (10 000 porcs dont 500 truies en plus en 10 ans).

Les résultats économiques sont bien placés grâce à des performances techniques de bon niveau (contexte sanitaire favorable) et coût alimentaire maîtrisé (fabrication à la ferme reposant sur l'utilisation des céréales produites sur l'exploitation). Les acteurs de la "filière" porcine lorraine se mobilisent pour dynamiser la production régionale qui peut compter sur de nombreux atouts (Tableau 2) mais peine à transmettre ses outils ou à se développer faute de candidats.

PDF icon 2012n4techporc-roguet.pdf
2012

Perspectives de prix du porc : vers une hausse notable des cours en 2019

Consulter le resumé

Elisa Husson, Réussir Porc / Tech Porc (FRA), 2019, n° 269, juin, p. 6-7

La production porcine européenne devrait se stabiliser, alors qu'en France, elle augmenterait à nouveau. Une consommation intérieure baissière dans l'UE à 28 et une forte demande des pays tiers pourraient tirer le prix du porc à la hausse.

PDF icon Elisa Husson, Réussir Porc / Tech Porc (FRA), 2019, n° 269, juin, p. 6-7
2019

Pesée 3D en élevage : réalité ou fiction ?

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 15-16

Avec l’avènement des nouvelles technologies, certaines innovations initialement destinées à d’autres secteurs d’activités (industrie, divertissement, etc.) peuvent trouver un nouvel essor en élevage : c’est le cas de la reconstruction 3D en production porcine.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 15-16
2017

Pages