La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 301 à 320 de 402 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Perspectives de la filière porcine en Lorraine

Consulter le resumé

En 2010, la  Lorraine comptait 756 élevages de porcs pour un cheptel total de 103 127 têtes, dont 146 élevages détenant 9500 truies (tableau 1). Mais seulement une centaine d'élevages réalise l'essentiel de la production (94% en 2007). Malgré une situation géographique intéressante et des surfaces disponibles pour l'épandage des déjections (9 porcs /km2) dre SAU contre 500 en Bretagne, et plus de 100 ha de SAU par exploitation porcine dans la Meuse), la production porcine a reculé de 4,3% ces dix dernières années en Lorraine. La Meuse est le principal département de productionde la région avec 44% du cheptel (et 13% des exploitations), et la seule à résister à l'érosion (10 000 porcs dont 500 truies en plus en 10 ans).

Les résultats économiques sont bien placés grâce à des performances techniques de bon niveau (contexte sanitaire favorable) et coût alimentaire maîtrisé (fabrication à la ferme reposant sur l'utilisation des céréales produites sur l'exploitation). Les acteurs de la "filière" porcine lorraine se mobilisent pour dynamiser la production régionale qui peut compter sur de nombreux atouts (Tableau 2) mais peine à transmettre ses outils ou à se développer faute de candidats.

PDF icon 2012n4techporc-roguet.pdf
2012

Perspectives de prix du porc : vers une hausse notable des cours en 2019

Consulter le resumé

Elisa Husson, Réussir Porc / Tech Porc (FRA), 2019, n° 269, juin, p. 6-7

La production porcine européenne devrait se stabiliser, alors qu'en France, elle augmenterait à nouveau. Une consommation intérieure baissière dans l'UE à 28 et une forte demande des pays tiers pourraient tirer le prix du porc à la hausse.

PDF icon Elisa Husson, Réussir Porc / Tech Porc (FRA), 2019, n° 269, juin, p. 6-7
2019

Pesée 3D en élevage : réalité ou fiction ?

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 15-16

Avec l’avènement des nouvelles technologies, certaines innovations initialement destinées à d’autres secteurs d’activités (industrie, divertissement, etc.) peuvent trouver un nouvel essor en élevage : c’est le cas de la reconstruction 3D en production porcine.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 15-16
2017

Pesée automatique des porcelets en post-sevrage, un « détecteur » précoce de pathologies

Consulter le resumé

Michel Marcon, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 13-14

L’élevage a fait d’énormes progrès pour réduire l’usage de médicament en appliquant les règles du guide des bonnes pratiques d’hygiène. Pour aller encore plus loin, le concept de détection précoce de pathologies semble être une solution prometteuse. Il apparaît que la connaissance fine et, en routine, du poids des animaux sont la clé pour construire un outil d’alerte sur l’état sanitaire des porcelets.

PDF icon Michel Marcon, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 13-14
2017

Peser les porcelets jusqu’à 30 kg

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2019, n° 267, avril, p. 45

L’Ifip a codéveloppé et testé un dispositif de pesée permettant de récupérer automatiquement le poids des porcelets, de la naissance jusqu’à la mise à l’engraissement, lors de leur passage à l’abreuvoir.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2019, n° 267, avril, p. 45
2019

Petite méthanisation en élevage de porc : il faut encore réduire les coûts

Consulter le resumé

La petite méthanisation à la ferme permet de réduire de 20 à plus de 50 % les émissions directes de gaz à effet de serre d’une exploitation porcine. Les différents modèles simulés ne sont toutefois pas rentables dans les conditions économiques actuelles et hors situation particulière. Des efforts de réduction des coûts d’investissement sont notamment nécessaires.

PDF icon techporc_levasseur_n11_2013.pdf
2013

Peut-on utiliser des chaînes comme matériaux manipulables ?

Consulter le resumé

La mise à disposition de matériaux manipulables est une obligation réglementaire pour les animaux logés en groupe. Vers quelle solution se tourner pour répondre à cette demande ? L'Ifip évalue depuis plusieurs différents types de matériaux, dont des chaînes, pour les porcs à l'engrais. Cet article présente les résultats des derniers essais mis en place sur ce sujet.

PDF icon techporc_courboulay_n8_2012.pdf
2012

Phosphore : satisfaire les besoins pour maîtriser le coût alimentaire

Consulter le resumé

La formulation des aliments porcins repose depuis une dizaine d’année sur la digestibilité du phosphore. La prise en compte de la concentration énergétique de l’aliment, avec 0,22 g de phosphore digestible par MJ d’énergie nette en croissance, et 0,18 g en finition, permet d’ajuster les apports aux besoins, sans diminuer les performances.

PDF icon techporc_gaudre_n20_2014.pdf
2014

Plage de ventilation : 6°C en hiver, 4°C en été

Consulter le resumé

Michel Marcon, Tech Porc (FRA), 2016, n° 27, janvier-février, p. 22-23

Medibate est un outil de simulation qui permet de tester différents réglages du boitier de régulation et d’en évaluer alors l’incidence sur l’ambiance ou les performances techniques des animaux. Les simulations montrent qu’en climat breton, choisir une plage de 4 ou 6°C  a un faible impact énergétique et zootechnique. Le mieux est de privilégier 6°C l’hiver, et 4°C l’été.

PDF icon Michel Marcon, Tech Porc (FRA), 2016, n° 27, janvier-février, p. 22-23
2016

Plus de flexibilité pour les transformateurs à la ferme

Consulter le resumé

Arnaud Bozec, Réussir Porc  - Tech Porc (FRA), 2018, n°263, novembre, p.14

La réglementation sanitaire pour les ateliers de transformation à la ferme va évoluer fin 2018...

PDF icon Arnaud Bozec, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2018, n°263, novembre, p.14
2018

Porcs élevés sur paille et qualités des viandes : suivi approché depuis 2003

Consulter le resumé

Dossier spécial : porcs sur paille

TMP, G2, teneur en gras intramusculaire, comportement à la cuisson... de nombreuses caractéristiques des viandes varient selon le mode d'élevage sur paille ou sur caillebotis. Résumé des études conduites depuis 2003 à la ferme expérimentale des Trinottières (49) entre la Chambre Régionale d'Agriculture des Pays de la Loire et l'IFIP.

PDF icon techporc_chevillon_dubois_n5_2012.pdf
2012

Porcs sur litière : les performances en engraissement

Consulter le resumé

Dossier spécial : porcs sur paille
Les performances des animaux sont inférieures à celles de l'ensemble des naisseurs-engraiseurs français, et très variables entre élevages. Les écarts observés (IC etTMP) pèsent lourdement sur le résultat économique de l'atelier.

PDF icon techporc_badouard_n5_2012.pdf
2012

Porsim analyse les investissements en élevage porcin

Consulter le resumé

Alexia Aubry, Réussir Porc -Tech Porc (FRA), 2018, n° 263, novembre, p. 40-41

L’Ifip vient de sortir une version modernisée de Porsim, un outil d’évaluation économique et financière des projets conduits en élevage porcin.
Il est disponible sur le web.

PDF icon Alexia Aubry, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 263, novembre, p. 40-41
2018

Porsim de l'Ifip : disposer d'indicateurs clés avant d'investir

Consulter le resumé

Alexia Aubry, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 7-8

De nombreux éleveurs envisagent une extension, un changement d’orientation, ou une restructuration de leur élevage. Mais investir demande à appréhender mûrement les conséquences de cette décision sur la situation financière de l’élevage. Comment mesurer facilement la rentabilité d’un projet ? Comment analyser son impact sur la trésorerie globale de l’exploitation ? C’est ce que propose ce tout nouvel outil.

PDF icon Alexia Aubry, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 7-8
2017

Post-servrage, utilité d'un nourrisseur connecté

Consulter le resumé

Michel Marcon et Yvonnick Rousselière, Tech Porc (FRA), 2017, n° 35, mai-juin, p. 34-35

Dossier : l'élevage connecté : une réalité à moyen terme ?
 
Alors que les truies disposent de DAC ou de distributeurs d’aliment connectés, comme le Gestal, le Maternéo ou le Modulo-sec, il existe très peu de solutions « éleveurs » pour le post-sevrage. En partenariat avec l’Ifip, Asserva a mis au point une solution prometteuse, le Pigtrack. Toutefois, qu’est-ce qu’un nourrisseur connecté ? Pour quels usages mettre en place un tel équipement ?

PDF icon Michel Marcon et Yvonnick Rousselière, Tech Porc (FRA), 2017, n° 35, mai-juin, p. 34-35
2017

Precision feeding – tomorrow’s tool for cutting feed costs

Consulter le resumé

Individualized feeding of grower-finisher pigs should help reduce feed wastage by getting closer to the needs of each pig. This type of system has just been set up at the Romillé experimental pig farm in northwest France.

« Highlights » : The Ifip has just fitted its Romillé experimental pig farm with automatic feeders delivering individualized rations to grower–finisher pigs. This system – following a performance development phase – will be tested to assess the potential feed efficiency gains.

First results due at year-end The first batch of pigs was used to engineer and calibrate the device. The next batch will be used to compare multiphase individualized feeding against a dual-phase-type mean ration-based feed input. Two successive batches will be scheduled in to get the first results out at year-end. These trials are to be led under the Ademe-sponsored Reacctif projects tender.

PDF icon tech-porc-dac-ifip-2014.pdf
2014

Précisions sur l’élevage de précision

Consulter le resumé

Dossier Bâtiment : nouvelles technologies et élevage de précision

A l’ère du numérique, on entend beaucoup parler du big-data, des capteurs et des automates et plus généralement de l’élevage de précision. Mais globalement, quels sont les enjeux autour de ce concept et qu’est-ce que le monde de l’élevage peut en attendre ?

PDF icon techporc_marcon_n25_2015.pdf
2015

Prédire l’état de santé des porcelets, c’est possible !

Consulter le resumé

Michel Marcon, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 262, octobre, p. 34

L’Ifip a testé cet été un premier algorithme de machine learning pour prédire l’apparition d’une pathologie. Lorsque la machine annonce qu’un animal est malade, dans 82 % des cas elle ne se trompe pas.

PDF icon Michel Marcon, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 262, octobre, p. 34
2018

Premières références techniques sur les élevages bio

Consulter le resumé

Antoine Roinsard et Brigitte Badouard, Tech Porc (FRA), 2017, n° 35, mai-juin, p. 16-19

La production de porcs en élevages bio suscite un nombre croissant de demandes de références.
Grâce à la collaboration d’organisations de producteurs, nous avons pu rassembler les données d’élevages installés dans cette production et disposer d’indicateurs, qui ne sont pas encore des références, compte tenu du trop faible effectif mais dont la base pourrait s’élargir.

PDF icon Antoine Roinsard et Brigitte Badouard, Tech Porc (FRA), 2017, n° 35, mai-juin, p. 16-19
2017

Prendre en compte la douleur lors de la castration

Consulter le resumé

La révision 9 du cahier des charges VPF diffusée dès janvier 2011 avait introduit l'utiisation d'un analgésique lors de la castration afin de réduire la douleur chez le porcelet. Cette mesure est entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2012. Une décision assumée par la profession. Henri de Thoré, éleveur chargé du bien-être animal pour les organisations professionnelles porcines (UGPVB, FNP, Inaporc, Coop de France), s'en explique.

PDF icon techporc_courboulay01_n5_2012.pdf
2012

Pages