La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 81 à 100 de 503 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Coûts de revient internationaux des différences de niveaux et de progressions

Consulter le resumé

Tech Porc (FRA), 2017, n° 33, janvier-février, p. 12-14, par Boris Duflot

En 2015 les coûts de revient du porc ont été compris entre 1,40 €/kg et 1,80 €/kg en Europe et entre 0,94 €/kg et 1,25 €/kg carcasse outre-Atlantique. Les prix des facteurs de production et les performances techniques expliquent les écarts entre les niveaux moyens des pays. En Europe, les coûts des élevages français sont plutôt bien situés, mais des concurrents connaissent une progression plus favorable.

PDF icon Tech Porc (FRA), 2017, n° 33, janvier-février, p. 12-14, par Boris Duflot
2017

Coûts de revient internationaux, les écarts entre bassins de production se réduisent

Consulter le resumé

En 2013, les élevages d'Outre-Atlantique s'avèrent toujours très compétitifs par rapport à l'Europe. Néanmoins, depuis 2007, les coûts de revient du porc se rapprochent entre les bassins de production mondiaux, en raison du resserrement des prix des aliments.

PDF icon techporc_duflot_n22_2015.pdf
2015

Covid-19 : les porcs non réceptifs

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Réussir Porc/ Tech Porc, 2020, n° 281, septembre, p. 58

Trois études, publiées en avril 2020, concluent sur la non-réceptivité des porcs au coronavirus responsable de la Covid-19 chez l’homme.

PDF icon Anne Hémonic, Réussir Porc/ Tech Porc, 2020, n° 281, septembre, p. 58
2020

Danemark : des exploitations porcines toujours plus grandes, spécialisées et exportatrices de porcelets

Consulter le resumé

Christine Roguet, Tech Porc (FRA), 2016, n° 28, mars-avril, p. 2-4

Le Danemark a connu ces dernières décennies une concentration et un agrandissement très rapides de ses exploitations porcines. Faute de rentabilité et sous la pression environnementale, l’engraissement a reculé dans le pays tandis que l’export de porcelets s’est envolé. Ces tendances devraient se poursuivre.

PDF icon Christine Roguet, Tech Porc (FRA), 2016, n° 28, mars-avril, p. 2-4
2016

De l'eau dans les préfosses pour moins d'émissions d'ammoniac

Consulter le resumé

Nadine Guingand, Réussir Porc / Tech Porc (FRA), 2019, n° 268, mai, p. 42-43

Avec le lisier flottant, réduire de 30 % les émissions d’ammoniac d’une porcherie d’engraissement est désormais possible.
Une technique simple et adaptable à toutes les configurations de bâtiments.

PDF icon Nadine Guingand, Réussir Porc / Tech Porc (FRA), 2019, n° 268, mai, p. 42-43
2019

De la paille sur caillebotis, oui, mais pas n’importe comment

Consulter le resumé

Valérie Courboulay, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2019, n° 267, avril, p. 24-26

L’Ifip a testé l’apport de paille en brins courts sur des caillebotis, couplé à la technique du lisier flottant pour en faciliter l’évacuation.

PDF icon Valérie Courboulay, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2019, n° 267, avril, p. 24-26
2019

De meilleurs résultats économiques avec une biosécurité renforcée

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 257, avril, p. 36-37

Plusieurs études, dont deux de l’Ifip, montrent un lien entre le niveau de biosécurité et les usages d’antibiotiques. Elles mettent aussi en lumière l’intérêt technico-économique des mesures mises en place.

PDF icon Isabelle Corrégé, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 257, avril, p. 36-37
2018

De nouveaux facteurs de risque du défaut "jambon déstructuré"

Consulter le resumé

Antoine Vautier, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 264, décembre, p. 36

L’Ifip a confi rmé l’existence d’un effet élevage sur la valeur du pH ultime(1). Ce critère permet de prédire le risque d’avoir des défauts de fabrication du jambon. Une enquête est en cours dans 16 élevages.

PDF icon Antoine Vautier, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 264, décembre, p. 36
2018

De nouveaux objectifs de sélection en lignée collective Piétrain

Consulter le resumé

Les objectifs de sélection de la lignée collective Piétrain ont été récemment réactualisés. Ils intègrent désormais de nouveaux caractères, notamment pour affiner le travail de sélection sur les aspects de qualité de viande.

PDF icon techporc_bouquet_n17_2014.pdf
2014

De nouvelles exigences pour sécuriser les élevages

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2019, n° 265, janvier, p. 20-22

L’arrêté biosécurité en élevage publié le 16 octobre dernier donne un à deux ans aux éleveurs pour mettre en place des mesures de biosécurité externe et désigner un référent.

PDF icon Isabelle Corrégé, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2019, n° 265, janvier, p. 20-22
2019

De nouvelles règles pour stocker les effluents d’élevage

Consulter le resumé

Pierre Quideau (CRAB) et Pascal Levasseur (IFIP), Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2019, n° 266, février-mars, p. 36-37

Le guide de calcul des capacités de stockage des effluents d’élevage a dernièrement fait l’objet d’une mise à jour. La pluviométrie est désormais prise en compte pour les fosses et fumières non couvertes.

PDF icon Pierre Quideau (CRAB) et Pascal Levasseur (IFIP), Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2019, n° 266, février-mars, p. 36-37
2019

Débats de société sur l'élevage : arguments et actions des groupements

Consulter le resumé

Dossier économie : perception sociétale de l'élevage porcin

Pollutions, bien-être animal, antibiotiques, industrialisation de l’élevage…: ces sujets font débat dans la société. Une enquête réalisée en 2013 met en lumière la vision des groupements de producteurs sur ces débats. L’environnement est perçu comme la première préoccupation de la société, devant le bien-être animal. Une stratégie collective de réponse aux attentes sociétales restent à trouver, à l’instar de ce qui s’observe dans d’autres pays.

PDF icon techporc_roguet2_n22_2015.pdf
2015

Défauts pétéchies : mise à jour des facteurs de risques

Consulter le resumé

Les défauts pétéchies et hématomes sont des épanchements de sang plus ou moins prononcés dans les muscles. Ils peuvent se retrouver après la transformation sous la forme de petites taches foncées sur les tranches de jambon cuit, ce qui en dégrade l’aspect. Ces dernières années, une augmentation nette de la présence de ces défauts a été observée.
L’Ifip fait le point dans cette étude sur leur importance et leurs facteurs de risques.

PDF icon techporc_vautier_n19_2014.pdf
2014

Dépenses de santé : le curatif continue à diminuer

Consulter le resumé

L’évolution des dépenses de santé dans les élevages naisseurs-engraisseurs et post-sevreurs-engraisseurs montre une diminution de plus de 40 % des dépenses curatives de 2004 à 2014.

PDF icon techporc_2015_correge.pdf
2015

Dépenses de santé : le poste curatif continue à diminuer

Consulter le resumé

Dossier spécial : santé de porcs

L'évolution des dépenses de santé dans les élevages naisseurs-engraisseurs et post-sevreurs-engraisseurs montre une diminution de plus de 40% des dépenses curatives de 2002 à 2012.

PDF icon techporc_correge_n16_2014.pdf
2014

Des aliments 100 % bio qui optimisent les apports d’acides aminés

Consulter le resumé

L’optimisation des apports en acides aminés en alimentation 100 % bio est possible, sans augmenter l’apport de tourteau de soja bio. Le concentré de protéine de luzerne peut être associé au tourteau de soja bio.

PDF icon techporc_alibert_n23_2015.pdf
2015

Des biscuits pour les porcs, ou comment valoriser des coproduits

Consulter le resumé

Les coproduits de la boulangerie, pâtisserie et biscuiterie constituent des matières premières énergétiques appréciées par les porcs. L'incorporation de la farine Delifeed® dans la ration des porcs a été testée à la station expérimentale de Romillé.

PDF icon techporc_gaudre_n17_2014.pdf
2014

Des chercheurs allemands testent l'identification RFID ultra haute fréquence

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 278, mai, p. 43

Une étude allemande démontre l’intérêt de la détection UHF (ultra haute fréquence) avec des puces RFID pour zoner le comportement de porcs charcutiers dans leur environnement.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 278, mai, p. 43
2020

Des contrastes régionaux entre l’élevage et l’abattage

Consulter le resumé

Bérengère Lécuyer, Réussir Porc / Tech Porc (FRA), 2019, n° 270, juillet-août, p. 14-15

Selon les régions françaises, les volumes abattus ne correspondent pas toujours au nombre de porcs produits. Cette situation refl ète des dynamiques de production et d’abattage contrastées.

PDF icon Bérengère Lécuyer, Réussir Porc / Tech Porc (FRA), 2019, n° 270, juillet-août, p. 14-15
2019

Des difficultés persistantes sur le marché du porc européen

Consulter le resumé

Estelle Antoine et Hervé Marouby, Tech Porc (FRA), 2016, n° 29, mai-juin, p. 12-14

En 2016, le marché mondial s’annonce très concurrentiel et le marché intérieur de l’Union Européenne est saturé. Le maintien de l’offre européenne à son niveau de 2015 viendra peser sur les cours du porc, en France comme dans le reste de l’UE. Le prix de l’aliment poursuivra sa lente baisse.

PDF icon Estelle Antoine et Hervé Marouby, Tech Porc (FRA), 2016, n° 29, mai-juin, p. 12-14
2016

Pages