La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 181 à 200 de 391 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre croissant Année

Les bonnes pratiques d’injection intramusculaire

Consulter le resumé

Les injections intramusculaires sur les porcs sont une pratique relativement courante en élevage pour administrer des médicaments vétérinaires : des vaccins surtout mais aussi ponctuellement des antibiotiques ou des anti-inflammatoires par exemple. Une injection de bonne qualité doit répondre à plusieurs critères : sécurité de l’éleveur, de l’animal et aussi du consommateur de viande de porc, prise en compte de la douleur de l’animal et bien sûr réussite du traitement administré.
PDF icon Les bonnes pratiques d’injection intramusculaire
2012

Les audits biosécurité en élevage

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Tech Porc (FRA), 2017, n° 36, juillet-août, p. 32-33

La biosécurité est la base de la maîtrise de la santé en élevage et c’est un prérequis à toute démarche de réduction des antibiotiques. La mise en oeuvre des mesures de biosécurité est très variable selon les élevages et des axes de progrès persistent. La réalisation d’un audit biosécurité permet à l’éleveur de faire le point sur ses pratiques et de mettre en place des mesures de progrès.

PDF icon Isabelle Corrégé, Tech Porc (FRA), 2017, n° 36, juillet-août, p. 32-33
2017

Les antibiotiques, ce n’est pas automatique chez le porc

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° .257, avril, p. 20-21

Le porc français n’est pas accro aux antibios.
Dans le cadre du plan Ecoantibio, il s’est même distingué, avec une baisse record d’utilisation des antibiotiques de 41% en cinq ans.

PDF icon Anne Hémonic, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° .257, avril, p. 20-21
2018

Les aiguilles cassées : une problématique qui concerne toute la filière

Consulter le resumé

La présence de morceaux d’aiguilles cassées dans les produits de porc (viandes fraîches, Unité de Vente Consommateur) est une situation rare mais dont l’impact est important.

Depuis 2008, un test de détectabilité existe au sein de la filière porcine française.
PDF icon Les aiguilles cassées : une problématique qui concerne toute la filière
2012

Le traité transatlantique va-t-il prendre l’eau ?

Consulter le resumé

Estelle Antoine, Tech Porc (FRA), 2016, n° 32, novembre-décembre, p. 15-17

Lancées en 2013, les négociations sur l’accord de libre-échange entre les Etats-Unis et l’Union européenne peinent à avancer sur certains dossiers. Dans le secteur agricole, appellations d’origine, principes de précaution et bien-être animal sont au coeur des débats.
Initialement attendue pour le début de 2017, la conclusion du traité se voit repoussée d’un an au moins.

PDF icon Estelle Antoine, Tech Porc (FRA), 2016, n° 32, novembre-décembre, p. 15-17
2016

Le syndrome de 2ème portée au 1er plan des préoccupations

Consulter le resumé

Avec des manifestations plus ou moins marquées, le syndrome de deuxième portée est présent dans 80 % des élevages français. Guilhem Poudevigne, de Technivet, Sylvie Chastant-Maillard, de l’ENV Toulouse, Sylviane Boulot, de l’Ifip, et Nicoline Soede, de l’université de Wageningen, précisent les manifestations de ce syndrome et les moyens de l’éviter.
PDF icon Le syndrome de 2ème portée au 1er plan des préoccupations
2011

Le scanner à rayons X scrute les carcasses

Consulter le resumé

Les méthodes d'imagerie, traditionnellement utilisées en médecine, s'invitent dans le monde agricole. Ainsi, le scanner à rayons X est de plus en plus utilisé pour obtenir de manière précise la teneur en muscle des carcasses de porcs. Il a notamment joué un rôle primordial dans l'étalonnage de l'Image Meater, le nouvel appareil de classement utilisé par Uniporc.

PDF icon techporc_monziols_n15_2014.pdf
2014

Le risque salmonelle évalué en FAF

Consulter le resumé

Deux enquêtes, française et danoise, montrent que le risque salmonelle n'est pas augmenté lorsque l'aliment est préparé en FAF. Cependant les efforts doivent être poursuivis vis-à-vis de l'hygiène et de la lutte contre les oiseaux.

PDF icon techporc_royer_n21_2015.pdf
2015

Le respect de la conduite en bandes est indispensable à la maîtrise sanitaire

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Tech Porc (FRA), 2016, n° 30, juillet-août, p. 16-18

Dossier Conduite : conduite en bandes

La bonne gestion de la conduite en bandes est la base de la maîtrise sanitaire de l’élevage.
Limiter les mélanges entre bandes et entre portées améliore la santé des animaux et les performances techniques.

PDF icon Isabelle Corrégé, Tech Porc (FRA), 2016, n° 30, juillet-août, p. 16-18
2016

Le prix perçu par les éleveurs de porcs en Europe

Consulter le resumé

Dans des pays aux coûts de production relativement proches, le prix payé au producteur est un facteur essentiel des résultats économiques des exploitations et par-delà, de la compétitivité des filières. La France occupe une position intermédiaire parmi les principaux pays producteurs européens. Mais cette situation n'est pas figée.

PDF icon techporc_antoine_n5_2012.pdf
2012

Le prix de l'aliment assez favorable

Consulter le resumé

Hervé Marouby, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n°255, janvier, p. 24

Après une tendance à la baisse ces dernières années, le prix de l'aliment est resté stable en moyenne en 2017.

PDF icon Hervé Marouby, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n°255, janvier, p. 24
2018

Le porc « engagé Ecoantibio »

Consulter le resumé

Dossier spécial : Biosécurité

Les campagnes de sensibilisation sur les antibiotiques et l’antibiorésistance sont bien connues en médecine humaine, avec notamment le slogan «les antibiotiques, c’est pas automatique». Des démarches similaires de sensibilisation sont également importantes à mener en médecine vétérinaire. La filière porcine vient de produire un flyer destiné aux éleveurs et, de façon plus générale, à tous les acteurs intervenant en production porcine.
L’objectif : communiquer sur leur engagement dans la démarche Ecoantibio.

PDF icon techporc_hemonic_n18_2014.pdf
2014

Le porc n'est pas en compétition alimentaire avec l'homme

Consulter le resumé

Didier Gaudré, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 264, décembre, p. 12-13

La production porcine peut être productrice nette de protéines. C’est notamment le cas quand le porc consomme des coproduits et des tourteaux non consommables en alimentation humaine.

PDF icon Didier Gaudré, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 264, décembre, p. 12-13
2018

Le porc fermier plein air «respectueux» Lur Berri à base de Duroc

Consulter le resumé

Patrick Chevillon, Tech Porc (FRA), 2017, n° 38, novembre-décembre, p. 46-48

Lur Berri et Arcadie ont osé avec succès l’utilisation de verrats Duroc purs pour une production de porcs plein air. L’objectif est de produire une viande fraîche et des charcuteries sèches à la hauteur du patrimoine gastronomique du Sud-Ouest. Serge Pinquie, le responsable filière porcs de Lur Berri, revient sur ce choix génétique. Louis Massabeau, Directeur des abattoirs Arcadie de Bayonne, nous décrit les plus de cette viande.

PDF icon Patrick Chevillon, Tech Porc (FRA), 2017, n° 38, novembre-décembre, p. 46-48
2017

Le panel Inaporc analyse les traitements antibiotiques

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2019, n° 267, avril, p. 36-37

Entre 2010 et 2016, l’usage des antibiotiques a fortement baissé sur les porcs de la naissance à l’abattage. Mais ils a peu évolué sur les truies.

PDF icon Anne Hémonic, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2019, n° 267, avril, p. 36-37
2019

Le nouveau BREF est arrivé

Consulter le resumé

Nadine Guingand, Tech Porc (FRA), 2017, n° 35, mai-juin, p. 36-37

Les conclusions du BREF Élevage ont été publiées le 21 février 2017 au Journal officiel de l’Union européenne. Après un processus de révision de près de 9 ans, ce document va mobiliser les éleveurs IED pour les quatre prochaines années. Un tour d’horizon des nouveautés du BREF et des conséquences sur les élevages de porcs français.

PDF icon Nadine Guingand, Tech Porc (FRA), 2017, n° 35, mai-juin, p. 36-37
2017

Le nez humain permet de détecter des carcasses odorantes, mais pas toutes...

Consulter le resumé

Certaines carcasses de mâle entier dégagent des odeurs à la cuisson. Pour mesurer la fiabilité de la technique du nez humain, l'Ifip a sélectionné sept testeurs, qui ont évalué 1205 carcasses de mâle entier entier chimiquement caractérisées sur l'odeur par analyse du taux de scatol et androsténone à l'Inra. Les testeurs se sont trompés en moyenne sur 23 % des carcasses.

PDF icon techporc_chevillon_n15_2014.pdf
2014

Le local d'attente et le quai d'embarquement : les points essentiels

Consulter le resumé

Fiche sanitaire n° 3

PDF icon techporc_fiche_sanitaire_n15_2014.pdf
2014

Le led, l’éclairage économe en énergie

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 271, septembre, p. 52-53

L’éclairage à leds gagne du terrain en production porcine, aussi bien en rénovation intérieure qu’en construction neuve.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 271, septembre, p. 52-53
2019

Le courant passe entre nous !

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Tech Porc (FRA), 2017, n° 36, juillet-août, p. 20-22

Les courants parasites se font de plus en plus présents en élevage avec l’essor de la mécanisation et de l’automatisme. Ils peuvent avoir des conséquences allant de la simple agitation jusqu'à l’apparition de troubles comportementaux en passant par d’éventuelles pertes de croissance… Petite mise au point sur les courants parasites et le bon fonctionnement d’une installation électrique et des équipements.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Tech Porc (FRA), 2017, n° 36, juillet-août, p. 20-22
2017

Pages