La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 4861 à 4880 de 4954 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Variation and trends for weight of individual carcase cuts

Consulter le resumé

The value of a pig carcase is determined by its weight, fatness level and muscularity but there are differences between genotypes in the weight of the loin, back leg, belly and shoulder. The results of this study show that selection on backfat and muscle depth in addition to estimated lean meat content does not improve conformation in the whole carcase.
PDF icon Variation and trends for weight of individual carcase cuts
2008

Variation du poids des porcelets à la naissance et incidence sur les performances zootechniques ultérieures

Consulter le resumé

A partir des données collectées sur les 6 premiers cycles de reproduction du troupeau de la station de Romillé, l’évolution du

poids individuel à la naissance selon la taille de la portée est analysée ainsi que les performances en post-sevrage. Les porcelets chétifs n’ont reçu aucune assistance alimentaire au-delà des 12 premières heures de vie.

PDF icon Variation du poids des porcelets à la naissance et incidence sur les performances zootechniques ultérieures
2001

Variation of piglet's birth weight and consequences on subsequent performance

Consulter le resumé

2001

Variation of piglets' birth weight and consequences on subsequent performance

Consulter le resumé

Data collected from 965 litters from the start of the Pig Research Station of ITP in July 1998 until October 2000 (12,041 piglets born) were used to evaluate the variation of piglets’ birth weight and its consequences on post-weaning performance. All piglets were individually weighed at birth and at 27 days of age (weaning) but only some of them were studied after weaning. Increasing litter size from ≤11 to ≥16 piglets results in a reduced mean birth weight from 1.59 to 1.26 kg, which corresponds to a mean decrease of 35 g per each additional piglet born.
2002

Veille économique internationale : faits marquants

Consulter le resumé

Fiche n° 3 : Economie de la filière

La filière porcine française est confrontée à une concurrence européenne et mondiale. Les filières des différents pays font régulièrement face à de nouvelles conditions techniques, économiques, réglementaires, sociétales. Ces changements ont un effet sur leur compétitivité.

Afin d’approfondir la connaissance des principales causes de la compétitivité de pays concurrents,

l’Ifip exerce une veille économique internationale systématique, afin de suivre ces mutations et :

informer la filière des nouveautés observées,

répondre aux demandes des organisations professionnelles, entreprises, écoles, centres de formation… ou des autres équipes de l’Institut,

entretenir une base de données sur la production et les échanges, la consommation, les réglementations et leurs effets, les structures de production et les entreprises, les prix et la compétitivité, des indicateurs économiques généraux.

La veille internationale qui vise les pays importants dans l’Union européenne et dans le monde s’appuie sur un réseau de contacts. Des voyages d’étude sont organisés. Des informations rapides sur les entreprises, la situation sanitaire et les nouvelles réglementations sont publiées en « Brèves » sur le site www.ifip.asso.fr, plusieurs fois par semaine.

PDF icon fiche_bilan2013_03.pdf
2014

Veille internationale : les faits marquants de 2018

Consulter le resumé

Elisa Husson, bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 30

Les entreprises de la filière porcine française sont confrontées à une forte concurrence internationale sur le marché européen et hors-UE.
La veille économique internationale de l’IFIP suit et analyse les évènements et les tendances les plus marquants du secteur porcin. Ceci afin d’informer les opérateurs français, de leur permettre de fonder leurs choix (organisation, investissements, stratégies, commercialisation) et d’anticiper les changements.
L’IFIP entretient des bases de données et documentaires sur le marché du porc (prix, production, échanges, consommation), les réglementations, les structures de production, les entreprises, les questions de société et l’économie.
L’expertise est nourrie par un réseau de contacts entretenu régulièrement.
PDF icon Elisa Husson, bilan 2018, éditions IFIP, avril 2018, p. 30
2019

Veille internationale : les faits marquants de 2019

Consulter le resumé

Jan-Peter Van Ferneij, Bilan 2019, éditions IFIP, mai 2020, p. 34

Les entreprises de la filière porcine française sont confrontées à une forte concurrence internationale, à la fois sur le marché européen, mais aussi sur le marché hors-UE. La « veille économique internationale » de l’IFIP suit et analyse les évènements et les tendances les plus marquants du secteur porcin. Ceci, afin d’informer les opérateurs français, de leur permettre de fonder leurs choix (organisation, investissements, stratégies, commercialisation) et d’anticiper les changements. L’IFIP entretient ainsi des bases de données et documentaires sur le marché du porc (prix, production, échanges, consommation), les réglementations, les structures de production, les entreprises, les questions de société et l’économie générale. L’expertise est nourrie par un réseau de contacts, entretenu régulièrement.

PDF icon Jan-Peter Van Ferneij, Bilan 2019, éditions IFIP, mai 2020, p. 34
2020

Veille sur la production de mâles entiers en Europe : détection et utilisation des viandes odorantes

Consulter le resumé

Patrick Chevillon, bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 79

En Europe près de 1/3 des éleveurs ne castrent plus les mâles avec un fort développement en Hollande, Allemagne et France entre 2009 et 2017 puis une stabilisation en 2015 et un léger développement en 2016 et 2017 à la demande de Supermarchés en Allemagne.
La déclaration de Bruxelles signée par les principaux pays producteurs début 2011 visait l’arrêt de la castration en 2018 sous conditions. Près de 25 % des producteurs en France produisent du mâle entier fin 2017 (groupe Cooperl principalement qui a stabilisé sa production de mâles entiers à 85 % de ses éleveurs).
En Europe, la Belgique développe une autre alternative « l’immunocastration » ainsi que l’Espagne sur des marchés de niche.
L’intérêt économique cité par ces pays s’établirait à 5 à 7 € par porc mâle entier avec la tentation pour les abattoirs de diminuer le prix d’achat : de 2 à 3 €/ porc depuis 2014.
L’Allemagne s’est engagée à arrêter la castration à vif au premier janvier 2019 aussi il faudra être attentif aux évolutions de marché. Les Danois fournisseurs de porcelets ont adoptés la castration sous anesthésie locale afin de fournir le marché allemand en porcelets.
Depuis 2014 l’IFIP a participé à plusieurs programmes de recherches Européens de la DG SANCO sur les attentes consommateur et la détection des carcasses odorantes dans le monde (CAMPIG, BOARCHECK et CASTRUM).
Depuis 2017 l’IFIP a rejoint et co-anime le réseau Européen IPEMA qui vise à échanger sur cette thématique des alternatives à la castration.
 La détection rapide des carcasses odorantes à l’abattoir reste un sujet d’intérêt majeur pour l’IFIP. Ces méthodes pourront d’ailleurs être utilisées en sélection génétique ou toutes autres études faisant le lien entre les conditions d’élevage et de préparation des porcs à l’abattoir et la fréquence de risque de carcasses odorantes.

PDF icon Patrick Chevillon, bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 79, fiche n° 42
2018

Veille sur les différents matériaux d'emballages

Consulter le resumé

La place des Unités de Ventes Consommateur Industrielle (UVCI) est de plus en plus grande dans les linéaires de GMS, comme le prouve le développement des espaces Libre Service dans les magasins, et bien que la viande fraîche conditionnée sous film reste encore très présente avec un conditionnement en arrière boutique. Les industriels innovent en apportant aux consommateurs des nouveaux emballages, plus vendeurs, plus attractifs et de plus en plus sophistiqués. Les innovations sont multiples :

• Emballages intelligents permettant de suivre la chaîne du froid ;

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2010

Veille sur les différents matériaux d’emballage

Consulter le resumé

Deux grandes catégories de conditionnements se distinguent en distribution : les barquettes conditionnées sur le lieu de vente et les conditionnements industriels sous atmosphère protectrice.

L’étude recense les principaux modes d’emballage des viandes, les dernières innovations et les matériaux utilisés.
PDF icon Veille sur les différents matériaux d’emballage
2010

Veille technique sur l'alimentation liquide des porcs

Consulter le resumé

L’alimentation liquide est le principal mode de distribution utilisé en engraissement et se développe également pour l’alimentation des truies et des porcelets.

Compte tenu de l’évolution constante des matériels ainsi que des enjeux techniques et économiques, l’Ifip propose une expertise technique.

La diffusion des résultats d’enquêtes en élevages ou d’études en stations permet de répondre aux demandes des professionnels sur la maîtrise des installations existantes et le fonctionnement des nouveaux équipements.
PDF icon Veille technique sur l'alimentation liquide des porcs
2011

Vente au détail : des circuits en pleine évolution

Consulter le resumé

Vincent Legendre, bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 59

Les circuits de commerce de détail ont fortement évolué ces dernières années, s’adaptant à des consommateurs qui diversifient leur fréquentation pour profiter des atouts de chaque canal. En 2017, l’IFIP a conduit une étude afin d’analyser les principales tendances des circuits dédiés à la consommation à domicile, leurs perspectives et les opportunités qu’ils offrent à la filière porcine.

PDF icon Vincent Legendre, bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 59, fiche n° 28
2018

Vente directe : s'adapter pour transformer

Consulter le resumé

2003

Ventilateurs économes : Les résultats sur le terrain

Consulter le resumé

Quelles sont les économies d'énergie réellement permises par les ventilateurs dits "économes" présents sur le marché ? L'Ifip a mis en place un suivi en élevages de trois modèles. Résultats : de 60 à 90% d'énergie épargnée et un investissement rentabilisé en trois ans.

2014

Ventilation avec sortie d'air centralisée : 6 questions pour y voir plus clair

Consulter le resumé

Avant de se décider à installer une sortie d'air centralisée, des questions se posent. En voici quelques-unes avec des éléments de réponse.
2008

Ventilation d'une porcherie d'engraissement par recyclage partiel de l'air ambiant

Consulter le resumé

Dans deux salles d'engraissement identiques sur caillebotis total, deux systèmes de ventilation ont été comparés. Les mesures portent sur les performances zootechniques et l'état sanitaire des animaux ainsi que sur la qualité de l'air ambiant.
PDF icon Ventilation d'une porcherie d'engraissement par recyclage partiel de l'air ambiant
1998

Vérification des systèmes de contrôle de la qualité microbiologique des aliments

Consulter le resumé

Le contrôle de la qualité microbiologique des aliments repose principalement sur des tests statistiques ; les plus utilisés sont des plans d'échantillonnage par attributs ; ils reposent sur des valeurs obtenues avec la loi binomiale.
1999

Verrats Piétrain ou Large-White*Piétrain : comparaison des performances de croissance, carcasse et qualité de viande de porcs charcutiers soumis à diverses durées de jeûne

Consulter le resumé

Cette étude a mis en évidence la grande proximité des deux types génétiques pour la croissance et l’efficacité alimentaire. Elle a confirmé l’avantage significatif des animaux issus de verrats Piétrain au niveau de la qualité de carcasse. Elle a permis de montrer que les deux types génétiques sont également très proches pour la qualité de viande. Les résultats obtenus au cours de la transformation des jambons devraient lever les doutes des opérateurs de l’aval de la filière, cars ils démontrent l’avantage des issus de verrats Piétrain sur le rendement final de fabrication.
PDF icon Verrats Piétrain ou Large-White*Piétrain : comparaison des performances de croissance, carcasse et qualité de viande de porcs charcutiers soumis à diverses durées de jeûne
2003

Vers l’autonomie énergétique de l’élevage avec la micro-méthanisation ?

Consulter le resumé

Pascal Levasseur, Bilan 2016, éditions IFIP, mai 2017, p. 99

La très petite méthanisation, d’une puissance électrique installée de moins de 80 kW, commence à se développer depuis quelques années seulement.

En 2014 et 2015, l’IFIP avait identifié et décrit 25 unités avec cogénération en fonctionnement.

En 2016, le nombre d’unités en service dépasse la quarantaine.

La rentabilité de ce type d’installation et sa contribution à l’autonomie énergétique d’un élevage porcin posent toujours question, de même que le mode de conduite le plus approprié.

PDF icon Pascal Levasseur, Bilan 2016, mai 2017, p. 99, fiche n° 60
2017

Vers un bâtiment d’élevage énergétiquement autonome

Consulter le resumé

Il est possible de réduire fortement les consommations d’énergie : -50 % sont « facilement » accessibles mais il existe une limite dans l’immédiat: le manque de rentabilité des économies d’énergie. Cependant, des aides diverses sont accordées : CEE, PPE.

C'est un pari sur l’avenir car un bâtiment est construit pour 20 ans au moins.

Les économies d’énergie peuvent devenir rentables à moyen ou long terme.

Pour appuyer votre réflexion :
PDF icon Vers un bâtiment d’élevage énergétiquement autonome
2012

Pages