La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 4921 à 4940 de 4954 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre croissant Année

A genetic and functional analysis of innate and adaptive immunity in pigs

Consulter le resumé

PDF icon A genetic and functional analysis of innate and adaptive immunity in pigs
2010

A field recombinant strain derived from two type 1 porcine reproductive and respiratory syndrome virus (PRRSV-1) modified live vaccines shows increased viremia and transmission in SPF pigs

Consulter le resumé

Julie Eclercy et al., Viruses, 2019, 23 mars, volume 11, n° 3, 13 pages

In Europe, modified live vaccines (MLV) are commonly used to control porcine reproductive and respiratory syndrome virus (PRRSV) infection. However, they have been associated with safety issues such as reversion to virulence induced by mutation and/or recombination. On a French pig farm, we identified a field recombinant strain derived from two PRRSV-1 MLV (MLV1). As a result, we aimed to evaluate its clinical, virological, and transmission parameters in comparison with both parental strains. Three groups with six pigs in each were inoculated with either one of the two MLV1s or with the recombinant strain; six contact pigs were then added into each inoculated group. The animals were monitored daily for 35 days post-inoculation (dpi) for clinical symptoms; blood samples and nasal swabs were collected twice a week. PRRS viral load in inoculated pigs of recombinant group was higher in serum, nasal swabs, and tonsils in comparison with both vaccine groups. The first viremic contact pig was detected as soon as 2 dpi in the recombinant group compared to 10 and 17 dpi for vaccine groups. Estimation of transmission parameters revealed fastest transmission and longest duration of infectiousness for recombinant group. Our in vivo study showed that the field recombinant strain derived from two MLV1s demonstrated high viremia, shedding and transmission capacities.

https://www.mdpi.com/1999-4915/11/3/296/pdf

2019

A dynamic model of ammonia emission and concentration in fattening pig buildings

Consulter le resumé

visuel d'intervention / workshop
PDF icon A dynamic model of ammonia emission and concentration in fattening pig buildings
2012

A dynamic model of ammonia emission and concentration in fattening pig buildings

Consulter le resumé

The control of gas emissions from livestock buildings, especially ammonia, is important to limit the environmental impact, which depends primarily on the total emission, and to improve the welfare and health of the animals and the stockmen, which is affected by the concentration in the air. Modelling is an essential tool for a global approach of the different processes involved in the emissions.
PDF icon A dynamic model of ammonia emission and concentration in fattening pig buildings
2007

A comparison of vitality and growth performance before weaning of crossbred piglets obtained from Piétrain or crossbred Large White x Piétrain boars and Large White x Landrace sows

Consulter le resumé

PDF icon A comparison of vitality and growth performance before weaning of crossbred piglets obtained from Piétrain or crossbred Large White x Piétrain boars and Large White x Landrace sows
2007

A co-elaborative tool to assess growing pigs welfare

Consulter le resumé

Valérie Courboulay et al., 7th International conference on the assessment of animal welfare at farm and group level (WAFL) 5-8 septembre 2017, De ReeHost-Ede, Pays-Bas, poster

Welfare assessment systems are mainly used by external auditors. Better commitment could be achieved if farmers could assess the welfare of their pigs and act to improve it. The French Interprofessional Pork Council is thus developping a project to build an animal welfare assessment tool with and for the farmers.

PDF icon Valérie Courboulay et al., WAFL 2017, 5-8 septembre 2017, De ReeHost - Ede, Pays-Bas
2017

A 5 year restrospective analysis of the rate of mount refusals among AI-boars

Consulter le resumé

Refusals to mount or the ejaculate disturb the management of AI centers, and repeated events may compromise productivity or boar longevity.
2012

? cual es la importancia real de las enfermedades en el coste de produccion ?

Consulter le resumé

2007

80% des protéines dans les aliments porcs sont françaises

Consulter le resumé

Cécile Cordier, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 28-29

Les coproduits et les grains de céréales produits en France constituent l’essentiel des apports protéiques dans les rations de nos porcs, selon les travaux du GIS avenir élevages.

PDF icon Cécile Cordier, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 28-29
2020

40èmes Journées de la Recherche Porcine 5 et 6 février 2008

Consulter le resumé

Pour les 40 ans du congrès, tous les textes en format PDF publiés depuis 1969 dans les recueils des JRP, ont été mis en ligne sur le site www.journeesrecherche-porcine.com et sont accessibles à tous, par année et session thématique.

Les prochaines Journées de la Recherche Porcine se tiendront à nouveau à Paris les 3 et 4 février 2009.
PDF icon 40èmes Journées de la Recherche Porcine 5 et 6 février 2008
2008

3ème journée d’échanges sur la filière porcine : Scénarios pour la compétitivité de la filière porcine francaise

Consulter le resumé

Mardi 6 décembre 2016 de 10h à 16h40 -Espace du Centenaire (Maison de la RATP) Paris 12

PDF icon cliquez ici pour télécharger le pdf
2016

30 ans après : une filière compétitive

Consulter le resumé

Dans les années 60, avec l'ouverture du marché commun agricole, la production porcine française a été confrondée à des partenaires plus compétitifs. Le déficit apparaît et se creusera durant plusieurs années.

A partir de 1970, plan public et mobilisation professionnelle se mettent en place. Trente ans plus tard et après bien des efforts, la filière porcine de notre pays a progressé dans tous les secteurs. Elle exporte en Europe et dans le monde.

Histoire d'une reconquête...
PDF icon 30 ans après : une filière compétitive
1998

2nd International symposium on energy and protein metabolism and nutrition, Vichy, 9-13 september

Consulter le resumé

Zoom sur quelques résultats récents de la recherche mondiale présentés au Symposium sur les métabolismes énergétique et protéique en nutrition animale organisé par l’INRA à Vichy en septembre 2007, plus particulièrement ceux relatifs à l’alimentation des porcs : gras intramusculaire, teneur en méthionine dans l’aliment post sevrage, iode et engraissement, énergie et insuline en fin de gestation, OMICS...
PDF icon 2nd International symposium on energy and protein metabolism and nutrition, Vichy, 9-13 september
2007

29e test des terminaux

Consulter le resumé

Le 29e test met en évidence des différences significatives pour les indices économiques de croissance, de carcasse et de qualité de viande.
2009

25 ans d'évolution des résultats techniques et technico-économiques

Consulter le resumé

2001

2007 : Résultats Porcs Bretagne

Consulter le resumé

L'année 2007 restera marquée à la fois par une baisse de prix du porc (- 0,12 €/kg de carcasse) et une hausse historique du coût de l'alimentation des porcs (+39 €/tonne). Heureusement, les éleveurs maintiennent leurs efforts pour améliorer leurs performances. Les progrès sont réguliers depuis 10 ans sur l'ensemble des critères techniques.
2008

2001-2008 : Professionnalisation de la production porcine malgré des bâtiments vieillissants

Consulter le resumé

Le traitement des données de l’enquête dans les élevages porcins du Service de la statistique et de la prospective (SSP-BSA) du Ministère de l’agriculture conduite fin 2008 a permis de mettre en avant certains indicateurs caractérisant l’évolution de la production porcine sur les 8 dernières années.
PDF icon tp1massabie11.pdf
2011

15 ans d'IA en sélection, quels résultats ?

Consulter le resumé

Le contrôle des produits terminaux a pour but de fournir des références officielles sur

les performances de croissance, de carcasse et de qualité de la viande des produits terminaux issus de différentes combinaisons

de types génétiques de truies et de verrats parentaux, produits par les Organisations de Sélection Porcine agréées.
PDF icon 15 ans d'IA en sélection, quels résultats ?
2001

11 500 élevages de porcs en France métropolitaine en 2010

Consulter le resumé

La France métropolitaine compte au total 22 300 exploitations élevant des porcs en 2010 contre 59 500 en 2000. Mais la production est principalement réalisée par 11 500 élevages détenant plus de 100 porcs ou 20 truies. Leur taille moyenne est passée de 900 à 1 200 porcs en dix ans. Le modèle naisseur-engraisseur est largement dominant. En dix ans, la France a perdu 7 % de ses effectifs porcins.

PDF icon techporc_roguet_n12_2013.pdf
2013

Un indicateur de compétitivité des filières porcines européennes pour les années 2010, 2011 et 2012 / A competitiveness index for national pig sectors in Europe, for years 2010, 2011 and 2012

Consulter le resumé

Les Cahiers de l'IFIP, 1(1), 29-46 -  La revue R&D de la filière porcine française - numéro 1 en accès libre

L’Ifip a développé, depuis 2010, un indicateur synthétique de la compétitivité des filières porcines européennes. La compétitivité est évaluée à travers 39 variables, regroupées en neuf thèmes représentant les maillons de la filière. L’indicateur de synthèse est la moyenne des indicateurs thématiques. Il est calculé pour l’Allemagne, l’Espagne, la France, le Danemark et les Pays-Bas.

Dans cet article, sont présentés les résultats de 2012, comparés à ceux de 2010 et 2011. Chaque variable est réduite en un indicateur adimensionnel, compris entre 0, minimum des pays pour cette variable, et 1, le maximum. L’indicateur de synthèse est lui-même compris entre 0 et 1. La France est en 2012 la moins compétitive (0,29), le Danemark obtenant le score le plus élevé (0,71). Les trois autres pays ont des résultats intermédiaires.

La France souffre d’un déficit de compétitivité dans l’industrie de la viande, qui se reflète dans les faibles performances commerciales. Elle est plutôt bien positionnée en élevage, mais avec des investissements faibles, de mauvais augure pour l’avenir. Les performances commerciales et industrielles allemandes compensent la légère baisse des performances économiques en abattage-découpe. 

Le Danemark bénéficie de structures d’élevages performantes et d’une industrie de l’abattage-découpe très structurée autour d’un leader qui valorise bien ses produits à l’exportation.

La baisse de la rentabilité d’exploitation des entreprises d’abattage-découpe, notamment celle de Vion, pèse sur la compétitivité des Pays-Bas.

L’Espagne poursuit depuis 2010 sa croissance à l’export grâce à une filière organisée et des produits compétitifs. Les performances économiques des principales entreprises et de la distribution soutiennent la filière. 

PDF icon Version française , PDF icon English version
2014

Pages