La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 601 à 620 de 4765 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

CharcutiSim©, un outil prévisionnel pour s’installer en circuit court de commercialisation

Consulter le resumé

La réflexion et l’envie de s’installer en circuits court de commercialisation sont en vogue depuis quelques années chez de nombreux éleveurs de porcs. Cependant, il est difficile de dimensionner et d’imaginer son projet afin de réaliser le bon choix. Le site web interactif CharcutiSim© de l’Ifip se propose d’accompagner les porteurs de projet dans l’exercice de simulation de leur future installation de transformation et vente de leurs produits à la ferme.

PDF icon CharcutiSim©, un outil prévisionnel pour s’installer en circuit court de commercialisation
2012

Chargement des porcs : bien concevoir son quai d'attente (2ème partie)

Consulter le resumé

2001

Chargement des porcs : les règles d'un bon quai d'attente (1ère partie)

Consulter le resumé

2001

Charte pour les bâtiments en montagne et prototypes de bâtiment

Consulter le resumé

L’objectif est, en premier lieu, de proposer une charte pour tout projet concernant des bâtiments d’élevage porc en zone de montagne et soumis à une demande de permis de construire (construction ou agrandissement).

Ce cadre doit permettre d’inscrire la production porcine dans une démarche de construction respectueuse de son environnement.

En second lieu, un prototype de bâtiment adapté à la zone de montagne et respectant cette charte a été proposé ; son coût de construction a été estimé pour un atelier naisseur avec vente vers 7 ou 25 kg.
PDF icon Charte pour les bâtiments en montagne et prototypes de bâtiment
2010

Chauffage de la soupe : quel intérêt ?

Consulter le resumé

2008

Chauffage en maternité, tests en élevage

Consulter le resumé

Le principe de régulation par sonde infra rouge associée à un capot a été testé dans deux élevages. A chaque fois, une salle témoin a permis d'estimer le gain potentiel. Un premier bilan a été fait après un an de fonctionnement.

PDF icon techporc_massabieb_n15_2014.pdf
2014

Chemical and nutritional value of organic feedstuffs: A need to address in monogastric feeding

Consulter le resumé

A. Roinsard et al., 68th Annual meeting of the european federation of animal science (EAAP), Dubrovnik, Croatie, 27-31 août 2018

As it is mandatory since January 2019 to feed organic pigs and poultry with 100% organic feeds in the EU, a better knowledge of the nutritional value of organic raw materials is, more than ever, a key for farmers to develop efficient nutrition systems for organic livestock farming. Studies are being conducted in the French CASDAR programme SECALIBIO to compare organic raw materials to conventional ones, to establish the composition and nutritional value of organic feeds, and to evaluate their variability. A database of 6,577 samples of 94 organic raw materials, most of them commonly used in monogastric feeding (soybean meals, maize, faba bean, etc.), was constituted using data from the French Feed Database of the AFZ, from previous research programmes and from feed companies participating in SECALIBIO. In vivo digestibility trials on pigs and poultry were conducted to evaluate the specificities of organic raw materials and provide new data (for forage peas for example). The variability of organic raw materials was generally comparable to that of conventional ones. However, the fat content of organic sunflower (6.2 to 25.2% MS) and soybean (5.37 to 22.6% MS) meals varied a lot due to processing technologies, and it was suggested to delineate categories with consistent crude protein and fibre content. In connection with it, for poultry, the digestibility of protein could vary a lot for sunflower (76.5-83.0%) and soybean (74.4-87.32%) meals.
Organic soybean meals was reported to have a lower lysine/crude protein ratio than the conventional one (5.75 vs 6.14%): further investigations will determine the impact of this difference on feed formulation. The first practical result of this study will be the creation of specific tables of composition and nutritional value of organic feeds for pigs and poultry which represents a key for farmers to develop an efficient nutrition system in organic farming.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2018

Chine : le maïs. Un enjeu stratégique

Consulter le resumé

Hervé Marouby, Baromètre Porc (FRA), 2017, n° 476, juin, synthèse du mois, p. 8

En Chine le maïs est le pivot de l’alimentation animale et a aussi des utilisations industrielles développées.
Après une longue période de soutien aux producteurs, la politique agricole a changé en 2016. Les prix de marché ont baissé, améliorant la compétitivité de la nutrition et des productions animales, alors que les importations de viandes et produits laitiers se sont fortement accrues ces dernières années.

PDF icon Hervé Marouby, Baromètre Porc (FRA), 2017, n° 476, juin, synthèse du mois, p. 8
2017

Chine : le maïs. Un enjeu stratégique

Consulter le resumé

Baromètre Porc (FRA), 2017, n° 476, juin, p. 8, synthèse du mois par Hervé Marouby

 En Chine le maïs est le pivot de l’alimentation animale et a aussi des utilisations industrielles dévelop­pées. Après une longue période de soutien aux producteurs, la politique agricole a changé en 2016. Les prix de marché ont baissé, améliorant la compétitivité de la nutrition et des productions animales, alors que les importations de viandes et produits laitiers se sont fortement accrues ces dernières années.

PDF icon Baromètre Porc (FRA), 2017, n° 476, juin, p. 8, synthèse du mois par Hervé Marouby
2017

Chine : vers plus de concentration

Consulter le resumé

Baromètre Porc (FRA), 2017, n° 475, mai, p. 8, synthèse du mois, par Jan-Peter Van Ferneij

La production porcine chinoise reste dominée par des exploitations de petite taille. Mais plusieurs très grandes entreprises projettent d’accroitre sensiblement leur cheptel dans les prochaines années, renforçant la concentration. Après un article sur la dynamique de la production, de la consommation et des importations (Baromètre Porc, n°471), cette synthèse traite des structures de production

PDF icon Baromètre Porc (FRA), 2017, n° 475, mai, p. 8, par Jan-Peter Van Ferneij
2017

Chronopart in catheterized commercial sows in conventional herds: Physiological, biochemical and hormonal follow-up in "easy" farrowing and "difficult" farrowing sows

Consulter le resumé

PDF icon Chronopart in catheterized commercial sows in conventional herds: Physiological, biochemical and hormonal follow-up in "easy" farrowing and "difficult" farrowing sows
2010

Chumbo e cádmio, um risco controlado no gado suíno

Consulter le resumé

Eric Royer, Albéitar (ESP), 2016, n°5, septembre-octobre, p. 58-63, en version portugaise

Os riscos de contaminação por metais pesados que superam os valores máximos regulamentados para o consumos humano são escassos, mas a legislação torna-se mais rigorosa.

2016

Chute des cours : que se passe-t-il ?

Consulter le resumé

2003

Cinétique de chute du pH entre 18 et 72 h post-mortem : comportement des jambons bruts et désossés

Consulter le resumé

Cette étude a permis de donner des indications précises de l'évolution du pH sur une période qui intéresse particulièrement les opérateurs industriels: la période de 18 à 72 heures post-mortem.

PDF icon Cinétique de chute du pH entre 18 et 72 h post-mortem : comportement des jambons bruts et désossés
2008

Cinétique de chute du pH entre 18 et 72h post mortem : comportement des jambons bruts et désossés

Consulter le resumé

Cette étude a permis de donner des indications précises de l'évolution du pH sur une période qui intéresse particulièrement les opérateurs industriels : la période de 18 à 72 h post mortem. Après la phase de décroissance post mortem, le pH remonte légèrement (de +0,03 à +0,04) avant de se stabiliser. Cette remontée d'une amplitude juste supérieure à la précision reste une tendance systématique. Cette lègère remontée a lieu à un délai post mortem variable en fonction des abattoirs, en général entre 18 et 27h.

PDF icon Cinétique de chute du pH entre 18 et 72h post mortem : comportement des jambons bruts et désossés
2009

Cinétique de la contamination microbiologique de la machine à soupe après nettoyage-désinfection

Consulter le resumé

Une étude conduite dans 2 élevages, a évalué l’influence du nettoyage désinfection sur la contamination microbienne de la machine à soupe et son évolution. Toutes les 4 semaines, un nettoyage désinfection de la soupière, des canalisations et descentes a été effectué. Une évaluation de la contamination due au circuit a été réalisée à partir de mesures d’ATP et d’analyses bactériologiques sur de l’eau d’empreinte propre au départ et mise en circulation.

PDF icon Cinétique de la contamination microbiologique de la machine à soupe après nettoyage-désinfection
2003

Cinétique de réfrigération en abattoir et qualité des viandes

Consulter le resumé

La maîtrise de la chaîne du froid, de la réfrigération des carcasses après abattage au stockage réfrigéré des produits est essentielle pour assurer la qualité et la sécurité des produits remis aux consommateurs.

Derrière cette obligation de résultats encadrée depuis plus de 15 ans par des recommandations professionnelles, il existe une diversité de pratiques entre les entreprises, tant sur les systèmes de réfrigération et les paramètres utilisés, que sur la façon dont est gérée globalement la chaîne du froid jusqu’au produit remis au consommateur.

PDF icon Cinétique de réfrigération en abattoir et qualité des viandes
2010

Cinétique de réfrigération et qualité de viande de porc : effets sur l'exsudat, la texture et la fréquence des jambons déstructurés

Consulter le resumé

La cinétique de réfrigération de la carcasse est souvent mentionnée comme un facteur d’influence majeure de la qualité de viande, mais son effet sur le pH ultime et notamment sur la fréquence de jambons déstructurés n’est pas aussi clair. Certains facteurs de risque ont été jusqu’alors clairement identifiés, mais il est possible que le procédé de refroidissement ait une influence significative sur la fréquence d’apparition du défaut. Dans cette étude, deux cinétiques de réfrigérations distinctes et leurs effets sur les critères de qualités de viande ont été suivis.

PDF icon Cinétique de réfrigération et qualité de viande de porc : effets sur l'exsudat, la texture et la fréquence des jambons déstructurés
2010

Cinétique de réfrigération et qualité de viande de porc : effets sur l'exsudat, la texture et la fréquence des jambons déstructurés

Consulter le resumé

Poster. La cinétique de réfrigération de la carcasse est souvent mentionnée comme un facteur d’influence majeure de la qualité de viande, mais son effet sur le pH ultime et notamment sur la fréquence de jambons déstructurés n’est pas aussi clair. Certains facteurs de risque ont été jusqu’alors clairement identifiés, mais il est possible que le procédé de refroidissement ait une influence significative sur la fréquence d’apparition du défaut. Dans cette étude, deux cinétiques de réfrigérations distinctes et leurs effets sur les critères de qualités de viande ont été suivis.

PDF icon Cinétique de réfrigération et qualité de viande de porc : effets sur l'exsudat, la texture et la fréquence des jambons déstructurés
2010

Cinquante années d’amélioration génétique du porc en France : bilan et perspectives

Consulter le resumé

50es Journées de la Recherche Porcine, 6 et 7 février 2018, Paris, p. 61-74, par Jean-Pierre Bidanel (INRA) et al.

Cette synthèse fait le point sur les principales évolutions de l’amélioration génétique du porc en France depuis la loi sur l’élevage de 1966. Elle évoque rapidement les 20 premières années, qui ont fait l’objet d’une synthèse en 1986, puis décrit plus en détail les évolutions ultérieures, notamment l’arrêté de mars 1994 et ses conséquences organisationnelles. Les objectifs de sélection, initialement limités aux caractères de production, se sont complexifiés avec la prise en compte de la qualité de la viande, puis de la prolificité et enfin des aptitudes maternelles des truies. En termes d’outils, la mise en place d’une évaluation génétique basée sur la méthodologie du BLUP - modèle animal au milieu des années 1990 et le développement de l’insémination artificielle ont profondément changé le travail des sélectionneurs. Une nouvelle évolution majeure, la sélection génomique, est actuellement en cours de mise en place. La sélection a conduit à des améliorations importantes des performances pour les principaux caractères de l’objectif de sélection depuis 1970 : plus de 200 g de gain moyen quotidien, - 0,5 point d’indice de consommation, plus de 12 points de taux de viande maigre dans la carcasse, jusqu’à près de six porcelets nés vifs par portée supplémentaires. Ces évolutions favorables ont réduit l’empreinte environnementale de la production, mais ont également eu des effets défavorables : une augmentation de la mortalité des porcelets avant sevrage et une plus grande hétérogénéité des performances. Les enjeux pour l’avenir en termes d’objectifs d’amélioration génétique (prise en compte de caractères liés au bien-être, à la robustesse et à l’adaptation, …), de méthodes et d’outils (sélection génomique, phénotypage fin, modifications ciblées du génome) sont ensuite discutés.

Fifty years of pig breeding in France: outcomes and perspectives

This synthesis reviews the main changes that have occurred in the pig breeding sector in France since the 1966 Breeding Act. It briefly discusses the first 20 years, which were the subject of a review in 1986. It describes subsequent changes in more detail, in particular the March 1994 decree on pig selection and its organisational consequences. Breeding goals, initially limited to production traits, have then integrated meat quality traits, sow prolificacy and maternal abilities. Regarding tools, implementation of genetic evaluation based on the BLUP animal model in the mid-1990s and development of artificial insemination profoundly changed breeders’ work. A new major change, genomic selection, is currently being implemented. Large genetic gains have been obtained since 1970 for the main components of the breeding goal: they have exceeded 200 g/d for on-test average daily gain, -0.5 points for feed conversion ratio and 12 percentage points for carcass lean content, and approached six additional piglets born alive per litter. These gains have reduced environmental impacts of pig production but also had some detrimental effects: an increase in piglet pre-weaning mortality and greater heterogeneity of performances. Issues for future breeding goals (e.g. inclusion of traits related to welfare, robustness and adaptation), methods and tools (e.g. genomic selection, fine phenotyping, genome editing) are then discussed.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2018

Pages