La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 41 à 60 de 99 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

La conduite des truies en groupe augmente-t-elle les risques de troubles de la reproduction dans les élevages français ?

Consulter le resumé

L’objectif de l’étude est d’analyser les performances et les troubles de reproduction (venues en chaleur tardives, infertilité, causes de réforme) des truies logées en groupe en les comparant dans un premier temps à ceux de truies placées en contention individuelle et dans un deuxième temps en évaluant les effets du système de logement en groupe et de la conduite des truies sur ces paramètres. Deux questionnaires d’enquêtes ont été adressés en 2009 et 2010 aux groupements de producteurs pour recenser les élevages conduisant leurs truies en groupe sur toute ou une partie de la gestation.
PDF icon La conduite des truies en groupe augmente-t-elle les risques de troubles de la reproduction dans les élevages français ?
2011

La conduite des truies en groupes augmente-t-elle les risques de troubles de reproduction dans les élevages français ?

Consulter le resumé

L’objectif était d’analyser les performances et les troubles de reproduction des truies logées en groupe comparées à celles en contention individuelle puis à évaluer les effets du système de logement en groupe et de la conduite.

2 enquêtes réalisées en 2009 et 2010 via les groupements de producteurs ont recensé les élevages conduisant leurs truies en groupe en gestation.

Sur 641 élevages recensés, 2 échantillons conduisant les truies en groupe ont été retenus.
PDF icon tp2boulot11.pdf
2011

La détection de verrats porteurs d'anomalies chromosomiques - Utilisation du système d'information BLUP

Consulter le resumé

Une anomalie chromosomique portée par un verrat peut potentiellement induire une

baisse de prolificité importante chez ses conjointes. La détection de tels verrats, qualifiés d’hypoprolifiques, se basait historiquement sur l’analyse des données du programme GTTT.

Une nouvelle stratégie consistant à exploiter le système d’information développé dans le cadre de l’évaluation génétique

BLUP – modèle animal a été mise en place en complément du dispositif existant.
PDF icon La détection de verrats porteurs d'anomalies chromosomiques - Utilisation du système d'information BLUP
2000

La longévité des truies dans les troupeaux français analysée à partir des bases de données nationales

Consulter le resumé

Brigitte Badouard, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 116

La longévité des truies en élevage dépend à la fois de leurs performances, principalement en début de carrière, des risques d’accidents et des choix de conduite.
Les réformes prématurées ont un impact économique important, mais les enjeux sanitaires et sociétaux (bien-être animal) sont à prendre en compte. La longévité moyenne des truies a été appréhendée à partir de la population des truies réformées en 2015 dans la base de données de Gestion Technique.
En y associant les caractéristiques d’élevage connues dans la base de données, des facteurs explicatifs ont été identifiés pour expliquer la forte variabilité observée.
PDF icon Brigitte Badouard, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 116
2019

La prolificité des truies françaises en 1995-1996 : un spectaculaire bon en avant

Consulter le resumé

La productivité des truies, mesure en nombre de porcelets sevrés par truie productive et par an, est un des facteurs déterminants de la rentabilité d’un élevage. Cette productivité dépend elle-même de la taille des portées à la naissance, laquelle explique à elle seule la moitié des écarts de productivité observés entre les tiers supérieur et inférieur des élevages suivis en Gestion Technique des Troupeaux de Truies.
1998

Le dispositif de références techniques et économiques des élevages de porcs français

Consulter le resumé

Les données de nombreux élevages français,

détenant la moitié des truies du pays,

sont rassemblées dans une base de données

gérée par l’IFIP.

PDF icon Le dispositif de références techniques et économiques des élevages de porcs français
2011

Le renouvellement des truies - Résultats d'enquêtes et simulations

Consulter le resumé

L'augmentation de la taille des ateliers porcins, l'environnement sanitaire des élevages et la volonté de réduire les coûts de revient amènent les éleveurs et techniciens à s'interroger sur les différentes pratiques de renouvellement des troupeaux de truies. Cette étude vise à identifier l'importance des différents modes de renouvellement, décrire les pratiques, apprécier les résultats techniques et chiffrer les coûts de production.
PDF icon Le renouvellement des truies - Résultats d'enquêtes et simulations
2007

Les conduites s’adaptent aux tailles d’élevages et aux besoins d’organisation

Consulter le resumé

Brigitte Badouard, Tech Porc (FRA), 2016, n° 30, juillet-août, p. 19-20

Dossier Conduite : conduite en bandes

Les pratiques des élevages évoluent : en 2015, près de la moitié des élevages ont adopté une conduite différente de la conduite «classique» en sept bandes sevrées toutes les trois semaines. Les performances diffèrent entre les conduites, mais elles correspondent aussi à des tailles de troupeaux différentes.

PDF icon Brigitte Badouard, Tech Porc (FRA), 2016, n° 30, juillet-août, p. 19-20
2016

Les pratiques de réforme diffèrent-elles dans les élevages conduisant les truies gestantes en groupe ?

Consulter le resumé

Poster. La mise en groupe des truies est souvent l'occasion de modifications importantes, et amène à s’interroger sur les performances futures, en particulier la longévité et les problèmes d’aplombs (Hémonic et al., 2011). Il existe peu d’études sur les réformes des truies dans les différents logements en groupe (Pluym et al., 2011).

PDF icon jrp-2013-bienetre09.pdf
2013

Les pratiques de réforme diffèrent-elles dans les élevages conduisant les truies gestantes en groupe ?

Consulter le resumé

Poster. La mise en groupe des truies est souvent l’occasion de modifications importantes, et amène à s’interroger sur les performances futures, en particulier la longévité et les problèmes d’aplombs. L’objectif de ce travail est d’analyser les fréquences et les causes de réforme excessives, selon les caractéristiques des élevages.

PDF icon Les pratiques de réforme diffèrent-elles dans les élevages conduisant les truies gestantes en groupe ?
2013

Les références technico-économiques des élevages de porcs en France

Consulter le resumé

Le dispositif des références en production fournit depuis plus de 40 ans les indicateurs essentiels sur l’atelier porcin. Malgré les difficultés des producteurs, la participation aux dispositifs se maintient et la représentativité des références est préservée dans les dispositifs de GTTT et de GTE.

PDF icon bilan_2012web_77.pdf
2013

Les références technico-économiques sur les élevages de porcs en France

Consulter le resumé

Fiche n° 58 : Analyses des formes d'élevage

Le dispositif des références en production fournit depuis plus de 40 ans les indicateurs essentiels sur l’atelier porcin. Malgré les difficultés des producteurs, la participation aux dispositifs se maintient et la représentativité des références est préservée dans les dispositifs de GTTT et de GTE. Les méthodes utilisées doivent continuellement s’adapter au contexte des ateliers porcins.
Mais aujourd’hui surtout, le dispositif doit offrir de nouveaux services aux éleveurs et répondre plus rapidement à leurs attentes en utilisant les nouvelles technologies disponibles.
C’est pourquoi a été lancé un projet de mise à la disposition de l’éleveur, par internet, d’outils utilisant les données de gestion de son élevage et des références (ou moyennes collectives) diverses.
Par ailleurs, une amélioration de la gestion du poste ‘aliment’, a été réalisée pour intégrer la diversité des situations de fabrication d’aliment à la ferme et gérer plus finement les types d’aliment distribués par catégorie d’animaux.
En 2013, 2 nouveaux éditeurs de logiciels, Farme’o et Le Gouessant, ont demandé leur agrément pour approvisionner les bases de données nationales.

PDF icon fiche_bilan2013_58.pdf
2014

Logement en groupe des truies gestantes : analyse des résultats GTTT

Consulter le resumé

En 2009, un questionnaire a permis de collecter des informations techniques sur les élevages conduisant les truies en groupe. Les enquêtes ont référencé près de 600 élevages ayant au moins 80 % des gestantes confirmées en groupe sur plus de 4 000 élevages avec truies de la base IFIP (soit 14 % d’élevages conduisant les truies en groupe).

Les systèmes dominants utilisent une alimentation à l’auge, avec ou sans bat-flanc ou au réfectoire.
PDF icon Logement en groupe des truies gestantes : analyse des résultats GTTT
2009

L’étalement de la mise à la reproduction des cochettes en élevage biologique : impacts technico-économiques

Consulter le resumé

Poster présenté par Alexia Aubry et al., aux 50es Journées de la Recherche Porcine, le 6 et 7 février 2018, Paris, poster

La synchronisation hormonale des cochettes est interdite en production biologique, ce qui peut générer dans certains cas un étalement important de leur mise à la reproduction. L’objectif de cette étude est d’évaluer l’incidence économique de la présence de cochettes décalées dans les élevages en production biologique, en identifiant d’abord les critères de reproduction les plus impactants économiquement, puis en explorant la variabilité entre élevages de l’incidence économique calculée.

PDF icon Poster de Alexia Aubry et al., 50es JRP, 6 et 7 février 2018, Paris
2018

L’hyperprolificité a-t-elle des conséquences défavorables sur les résultats techniques et économiques des troupeaux de truies français ?

Consulter le resumé

Poster. L’augmentation de la prolificité a entraîné une hausse de la mortalité périnatale. Les poids à la naissance faibles et hétérogènes et les besoins élevés des truies peuvent également avoir des impacts ultérieurs.

L’objectif de ce travail est d’évaluer l’ensemble des conséquences des prolificités élevées sur les performances techniques et économiques des élevages de production français.
PDF icon L’hyperprolificité a-t-elle des conséquences défavorables sur les résultats techniques et économiques des troupeaux de truies français ?
2010

L’hyperprolificité a-t-elle des conséquences défavorables sur les résultats techniques et économiques des troupeaux de truies français ?<br /><br />Reproduction results and economic performance in sow herds of constrasting prolificacy levels.

Consulter le resumé

L’augmentation de la prolificité a entraîné une hausse de la mortalité périnatale. Les poids à la naissance faibles et hétérogènes et les besoins élevés des truies peuvent également avoir des impacts ultérieurs.

L’objectif de ce travail est d’évaluer l’ensemble des conséquences des prolificités élevées sur les performances techniques et économiques des élevages de production français.

The development of hyperprolific sows has been associated with a dramatic increase in perinatal mortality.
PDF icon L’hyperprolificité a-t-elle des conséquences défavorables sur les résultats techniques et économiques des troupeaux de truies français ?<br /><br />Reproduction results and economic performance in sow herds of constrasting prolificacy levels.
2009

L’outil pour la Gestion Environnementale des Elevages Porcins : GEEP

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol, bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 30

L’outil GEEP propose aux éleveurs un outil opérationnel pour un réel pilotage technique des impacts environnementaux.
L’outil GEEP est accessible, (1) à tout éleveur déjà impliqué dans un suivi de ses performances technico-économiques (GTE) et souhaitant suivre en complément ses performances environnementales ; (2) à tout conseiller souhaitant accompagner des éleveurs dans cette démarche (relais GEEP).
L’outil, co-construit au sein d’un réseau d’élevages et d’OP, propose 9 indicateurs de performances environnementales quantitatifs : consommations d’eau et d’énergie, émissions d’ammoniac et de gaz à effet de serre, rejets d’azote et de phosphore, production de déchets.
Ces indicateurs sont complémentaires des indicateurs de la Gestion Technico- économique (GTE) et de la Gestion Technique des Troupeaux de Truies (GTTT). Leur format (indicateur quantitatif, exprimé dans une unité commune) permet la comparaison entre élevages.
Une interface web (https://geep.ifip.asso.fr/) permet un calcul annuel des indicateurs environnementaux et l’identification de bonnes pratiques environnementales pour progresser.
Le réseau est « privé » : les données et résultats d’indicateurs individuels sont confidentiels et les résultats collectifs ne sont accessibles qu’aux membres du réseau.

PDF icon Sandrine Espagnol, bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 30, fiche n° 5
2018

Managing highly prolific sows

Consulter le resumé

Hyperprolific sows are the main characteristic of French swine breeding herds and has been/is always the object of research and reflection, as well as the object of criticism and controversy (these extreme and opposing positions are voiced even within one country such as France). That the debate is controversial forces us to question ourselves. One way to refrain from doing so would be to reject the question of hyperprolificacy, claiming that it is not part of one's culture and practices. In the face of such criticisms, the best we can do is to attempt to analyze them.
PDF icon Managing highly prolific sows
2009

Mise en place d'un réseau environnemental d'éleveurs porcins

Consulter le resumé

Des indicateurs techniques de gestion environnementale des ateliers porcins, testés par une centaine d'éleveurs, sont proposés à la filière, en complément de la Gestion Technico-Economique (GTE) et de la Gestion Technique des Troupeaux de Truies (GTTT).
PDF icon Mise en place d'un réseau environnemental d'éleveurs porcins
2012

Porc performances 2000 : 1er semestre

Consulter le resumé

Après une année catastrophique en 1998, une année médiocre en 1999, le premier semestre 2000 a connu une hausse des cours permettant à la majorité des éleveurs de renouer avec la rentabilité.
2000

Pages