La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 361 à 380 de 729 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Clients aujourd'hui, concurrents demain : la Russie entre relance et menaces

Consulter le resumé

Alors que la Russie patiente aux portes de l'OMC, l'industrialisation de son élevage porcin stimule une production que menace cependant la peste porcine africaine.
2011

Evolution des structures de production et de transformation dans les filières porcines : la place de la France en Europe

Consulter le resumé

visuel d'intervention.
PDF icon Evolution des structures de production et de transformation dans les filières porcines : la place de la France en Europe
2011

Attentes en matière d'élevage des acteurs de la sélection animale, des filières de l'agroalimentaire et des associations

Consulter le resumé

Le projet COSADD a été conduit de 2007 à 2009 pour identifier, tester des objectifs de sélection animale compatibles avec une perspective de développement durable, et cohérents avec les attentes des acteurs concernés. Au cours des années 2008 et 2009 nous avons réalisé des entretiens semi-directifs auprès d'une soixantaine d'acteurs de la sélection animale, des filières, de la distribution et des associations (de consommateurs, de protection des animaux ou de l'environnement). Les priorités et attentes des différents types d'acteurs ont été identifiées, à la fois dans une perspective générale, et en focalisant l'approche autour du développement durable. Les acteurs du secteur économique partagent un certain nombre de points de vue autour de la priorité à accorder aux enjeux économiques et de marchés, autour de la nécessité de produire des animaux faciles à élever, robustes et résilients. L'environnement et le bien-être animal sont considérés comme des demandes «extérieures», mais importantes. Des spécificités existent bien entendu par rapport à chaque espèce. Pour les acteurs des associations, la perspective est inversée. Les enjeux économiques sont compris, mais l'accent est mis sur les enjeux sociétaux. En définitive deux paradigmes ou modèles productifs apparaissent, avec la possibilité d'une agriculture duale combinant les deux modèles. L'un que l'on peut qualifier «d'écologiquement intensif» autour d'un élevage productif, tourné vers des marchés de masse et de hauts niveaux de consommation, avec le respect de normes strictes ; et un «alternatif et extensif» où l'on accepte une diminution de la consommation de viande pour promouvoir des signes de qualité et des systèmes extensifs.

2011

Appui aux organismes de sélection et aux centres d’insémination artificielle

Consulter le resumé

L’IFIP est financé par le Ministère de l’Agriculture pour fournir un encadrement technique aux Organismes de Sélection Porcine (OSP) et aux Centres d’Insémination Artificielle.

Cet appui se traduit notamment pour les OSP membres du dispositif collectif d’amélioration génétique, par l’animation des Livres Généalogiques Porcins Collectifs auxquels adhèrent les Organismes de Sélection ADN, Gène +, Nucléus, Bretagne Porc Sélection, France Sélection, CPPR.
PDF icon Appui aux organismes de sélection et aux centres d’insémination artificielle
2010

Gestion des flux d’informations génétiques

Consulter le resumé

Cette action, de type transversal, coordonne la circulation des performances vers les bases de données nationales génétique (BANAPOG) et GTTT via des fichiers normalisés au format XML contenant des Vecteurs Standards d’Information (VSI) ainsi que les règles de gestion associées. Ces fichiers permettent également la diffusion des valeurs génétiques aux utilisateurs, la consolidation des données entre les élevages de sélection et leur structure ou les mouvements des reproducteurs (bordereaux de livraison).
PDF icon Gestion des flux d’informations génétiques
2010

Les modèles d’élevages de porc en France et à l’étranger

Consulter le resumé

Quels modèles d’élevages de porcs privilégier pour demain en France, car compétitifs et rentables, respectueux des réglementations et répondant aux souhaits des éleveurs ?

Les travaux de l’IFIP sur les élevages de porcs, en France et dans le monde, visent à éclairer les décisions stratégiques des acteurs professionnels et politiques français.

Ainsi, en 2006, l’IFIP fait état du vieillissement des porcheries en France, faute de croissance et d’investissements suffisants.

PDF icon Les modèles d’élevages de porc en France et à l’étranger
2010

Les races porcines en France. Les races sélectionnées. Les races locales

Consulter le resumé

Affiche représentant les différentes races sélectionnées et les races locales

Poster
PDF icon Les races porcines en France. Les races sélectionnées. Les races locales
2010

Développement des outils de la sélection génomique

Consulter le resumé

L’IFIP coordonne et assure le suivi de projets de recherche sur le thème de la génomique, à l’interface entre les professionnels de la sélection regroupés au sein de BIOPORC et les organismes de recherche.

L’action est prioritairement conduite auprès des opérateurs responsables de la diffusion du progrès génétique, mais l’acquisition de nouvelles connaissances sur le génome de l’espèce porcine et le développement d’outils de sélection grâce à la génomique présentent un intérêt pour l’ensemble de la filière.
PDF icon Développement des outils de la sélection génomique
2010

Le commerce mondial du porc et des produits du porc

Consulter le resumé

Même si la France ne présente qu’un léger excédent de 5 % au bilan de son approvisionnement en viande porcine, les importations correspondent à 25 % de la production et les exportations sont proches de 30 % en volume. Ces échanges reposent sur de multiples combinaisons entre pays et produits et de nombreuses entreprises françaises participent activement au commerce de la viande et des produits de porc.

PDF icon Le commerce mondial du porc et des produits du porc
2010

Animation technique pour le compte de l’Agence de la Sélection Porcine

Consulter le resumé

L’Agence de la Sélection Porcine (ASP), organe de représentation des professionnels de la génétique, est amenée à traiter des dossiers techniques à la demande de ses adhérents ou du Ministère chargé de l’Agriculture (Directions Générales de l’Alimentation (DGAL) ou des Politiques Agricole, Agroalimentaire et des Territoires (DGPAAT)). Depuis le 1er janvier 2005, une convention de partenariat lie les deux structures : l’ASP confie l’animation et/ou la maîtrise d’œuvre de ses dossiers à l’IFIP.
PDF icon Animation technique pour le compte de l’Agence de la Sélection Porcine
2010

Genetic variability, structure and assignment of Spanish and French pig populations based on a large sampling

Consulter le resumé

The Spanish and French pig populations share the common practice of quasi systematic paternity control of pure breed and composite line males. Ten microsatellite markers are in common between Spain and France controls, among the 17 markers used in France and the 13 used in Spain. After the adjustment of allele sizes, it is possible to merge the two datasets and to obtain a set of 5791 animals, including the vast majority of the males in the Duroc, Landrace, Large White and Piétrain French and Spanish breeds. Twelve French composite lines are also available.
2010

Evaluation génétique des populations porcines

Consulter le resumé

Les meilleurs animaux d’une génération sont sélectionnés parmi les candidats à la sélection pour devenir de futurs reproducteurs.

Le potentiel génétique d’un animal est évalué en considérant ses propres performances ainsi que celles de tous ses contemporains et apparentés.

Chaque mois, les valeurs génétiques des animaux des populations collectives et de certaines populations autonomes sont calculées conjointement par l’INRA et l’IFIP.
PDF icon Evaluation génétique des populations porcines
2010

Encadrement des stations publiques de contrôles de performances

Consulter le resumé

Les textes réglementaires du 08/11/1995 définissent le rôle des stations publiques de contrôles de performances :

1) garantir la fiabilité de la collecte des données et la qualité des protocoles mis en œuvre,

2) obtenir des références publiques objectives sur les Populations Animales Sélectionnées et sur les divers types génétiques.

L’IFIP, en partenariat avec l’INRA, a été missionné par le Ministère en charge de l’Agriculture pour assurer l’encadrement technique des stations de contrôle des performances.
PDF icon Encadrement des stations publiques de contrôles de performances
2010

Suivi des prix du porc payés aux producteurs en Europe

Consulter le resumé

De nombreux prix du porc sont disponibles en Europe, mais ils reflètent rarement la réalité des prix perçus par les éleveurs.

De ce fait, les opérateurs français concernés s’estiment insuffisamment informés sur le niveau relatif des prix du porc dans les principaux bassins de production européenne.

L’objectif de cette étude, une actualisation d’un travail déjà mené en 2000, était :

• d’identifier s’il existe des écarts durables entre les prix payés aux éleveurs en France, en Allemagne, en Espagne, au Danemark et aux Pays-Bas ;

PDF icon Suivi des prix du porc payés aux producteurs en Europe
2010

Refonte de la base nationale génétique Banapog

Consulter le resumé

Outil indispensable pour l’évaluation génétique et support d’études pour la recherche de nouveaux caractères à sélectionner, la base nationale génétique BANAPOG est le centre névralgique des données génétiques.

Initiée en 2006, la base génétique a été mise en production en novembre 2010.
PDF icon Refonte de la base nationale génétique Banapog
2010

Production porcine au Danemark : restucturation, performance, environnement

Consulter le resumé

Le Danemark mérite une attention particulière, en porc :



1) Grand comme 1,6 fois la Bretagne, il produit autant de porcs que la France entière et sa production a cru de 20% ces 10 dernières années.



2) Son modèle de production et ses structures d’élevages ont radicalement changé en 10 ans.



3) Les performances techniques de ses élevages sont parmi les meilleures au monde.


PDF icon Production porcine au Danemark : restucturation, performance, environnement
2010

Conservation des ressources génétiques : cryobanque nationale et appui aux races locales

Consulter le resumé

L’IFIP participe au programme de conservation des ressources génétiques in situ (gestion des animaux vivants) et ex situ (adhésion au GIS Cryobanque Nationale).

Ce programme vise à préserver la variabilité génétique intra-race et à limiter l’augmentation du taux de consanguinité tant pour les races locales que pour les races en sélection.
PDF icon Conservation des ressources génétiques : cryobanque nationale et appui aux races locales
2010

Deciphering the genetic control of innate and adaptive immune responses in pig: a combined genetic and genomic study

Consulter le resumé

Improving animal robustness and resistance to pathogens by adding health criteria in selection schemes is one of the challenging objectives of the next decade. In order to better understand the genetic control of immunity in French Large White pigs, we have launched a program combining genetic and genomic studies not focussing on any particular pathogen.
2010

Amélioration génétique des qualités maternelles

Consulter le resumé

L’accroissement de la prolificité des truies constatée depuis 30 ans a certes permis d’augmenter nombre de porcelets sevrés par portée, mais a également conduit à une dégradation de la survie des porcelets en allaitement et une augmentation de la compétition alimentaire au sein de la portée.

Le projet APTIMAT a pour objectif de :

1) optimiser le travail des sélectionneurs en facilitant les pesées et l’enregistrement des données
PDF icon Amélioration génétique des qualités maternelles
2010

État des lieux de la filière et du marché du porc Bio en France et en Europe

Consulter le resumé

PDF icon État des lieux de la filière et du marché du porc Bio en France et en Europe
2010

Pages