La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 2781 à 2800 de 2962 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Incidence des paramètres climatiques et des distances sur la mortalité des porcs en cours de transport

Consulter le resumé

La mortalité des porcs pendant le transport est un problème multifactoriel.

Parmis 4 critères météorologiques (température, humidité, pression atmosphérique, vitesse d’air), c’est la température qui a la plus forte influence : lorsque la température est supérieure à 15° C

dès 6 h, ou 25° C à 14 h, le taux de mortalité augmente de 40%. Il est préférable de trier et de sortir les porcs avant embarquement sur des aires de stockage ou des quais, de les charger à jeûn et de les
PDF icon Incidence des paramètres climatiques et des distances sur la mortalité des porcs en cours de transport
1999

La main-d'œuvre des élevages porcins : des différences d’efficacité sensibles

Consulter le resumé

La main-d’œuvre représente désormais un poste majeur dans le coût de production du porc charcutier. La concentration des structures porcines, spectaculaire au cours des vingt-cinq dernières années, a été rendue possible par les évolutions techniques, associées à l’amélioration constante de la productivité de la main-d’œuvre.
1999

Elevages de porcs : la concentration s'accélère

Consulter le resumé

Une des plus sévères crises jamais rencontrées frappe l'élevage porcin, alors que d'importantes modifications structurelles ont accompagné la croissance française des dix dernières années.

Face aux contraintes et sous l'oeil attentif de la société, le modèle peut-il à l'avenir espérer les mêmes succès ?

L'observation des caractéristiques structurelles de la production est le point de deépart indispensable à toute réflexion sur les choix stratégiques.

PDF icon Elevages de porcs : la concentration s'accélère
1999

Identification des porcs du sevrage à l'abattage

Consulter le resumé

1999

Nitrogen and phosphorus consumption, utilisation and losses in pig production: France

Consulter le resumé

Although pig density in France (80 pigs produced/year/km2) is lower than on average in the European Union (140 pigs/year/km2), some regions with intensive animal production (720 pigs/year/km2) have to face environmental problems related to a surplus of animal manure. According to the legislation, the amount of nitrogen from animal manure should not exceed 170 kg/ha. The actual situation for nitrogen and phosphorus consumption, utilisation and losses in pig production in France is described in this paper.
1999

Existence and development of a Mediterranean type of pig production in France

Consulter le resumé

1999

France : bilan porc 98 - Plus de production mais plus d'import

Consulter le resumé

la production porcine française a encore augmenté en 1998 mais, cette fois, la consommation a suivi, stimulée par des prix plus faibles.

Plus agressif, le commerce européen a limité nos exportations et accru nos importantes. Malgré un marché mondial difficile, la France a réussi à accroître ses ventes vers les pays tiers.
PDF icon France : bilan porc 98 - Plus de production mais plus d'import
1999

Bilan porcin 1998 : hausse de la production, de la consommation et... des importations

Consulter le resumé

PDF icon Bilan porcin 1998 : hausse de la production, de la consommation et... des importations
1999

Résultats du 22ème test de contrôle des produits terminaux issus de différentes combinaisons de types génétiques de truies et de verrats parentaux agréés par le Ministère de l'Agriculture

Consulter le resumé

Les épreuves de contrôle des produits terminaux sont conduites sous l'autorité du Ministère de l'Agriculture en application de la réglementation sur l'agrément des Organisations de Sélection Porcine. Les résultats de ces épreuves sont des résultats officiels obtenus selon un protocole approuvé par le Comité consultatif porcin de la Commission Nationale d'Amélioration
PDF icon Résultats du 22ème test de contrôle des produits terminaux issus de différentes combinaisons de types génétiques de truies et de verrats parentaux agréés par le Ministère de l'Agriculture
1999

Intérêt, pour la qualité de la viande et le bien-être, du douchage dans le camion des porcs à l'embarquement

Consulter le resumé

Cette étude a permis de mesurer les conséquences d’un douchage de 5 min après chargement, sur la qualité de la viande, appréciée par la mesure du pH, ainsi que sur le bien être animal, apprécié par la

mesure des battements cardiaques et de la température corporelle.

En vue de limiter l’hyperthermie, le douchage s’est avéré une pratique à conseiller pour abaisser ponctuellement la température corporelle des porcs, juste après les efforts et le stress du chargement, dès que la température extérieure est supérieure à 10-15 °C.
PDF icon Intérêt, pour la qualité de la viande et le bien-être, du douchage dans le camion des porcs à l'embarquement
1999

Utilisation pratique à court terme de la connaissance du génome dans l'amélioration génétique porcine française

Consulter le resumé

Depuis la publication des premières cartes génétiques chez le porc en 1994 et 1995, la

connaissance du génome de cette espèce s'est accélérée : le génome est désormais quadrillé

par plus de 1000 marqueurs de diverses natures, pour lesquels des méthodes de typage sont disponibles de manière effective ou potentielle. Les perspectives d'utilisation de ces nouveaux outils se rapprochent donc et doivent être envisagées de manière concrète.
PDF icon Utilisation pratique à court terme de la connaissance du génome dans l'amélioration génétique porcine française
1999

Context and prospects of the European pig production

Consulter le resumé

1999

Colloque au Sima : pour mieux gérer les lisiers

Consulter le resumé

1999

Les litières biomaîtrisées en porcherie

Consulter le resumé

Les porcheries sur litière accumulée sont souvent des bâtiments aménagés les éleveurs utilisent de 40 à 80 kg de paille par porc ou 0,1 à 0,2 m3 de sciure. Les quantités mesuréest par porc engraissé sont de 331 kg et 0,74 m3 pour les litières paillées correspondant à 3,1 kg N, 2,5 kg P2O5 et 3,8 kg K2O, Le compostage des fumiers a montré que 3 retournements suffisent.
PDF icon Les litières biomaîtrisées en porcherie
1999

Nuisances olfactives : de la porcherie à l'épandage

Consulter le resumé

Depuis quelques années, le problème des nuisances olfactives émises par les élevages porcins sont à la base d'un nombre croissant de conflits entre proche voisinage et éleveurs de porcs. Des caractéristiques liées à la production mais aussi à des migrations de populations sont à la base de l'émergence récente de ce phénomène ancien. Si, à l'origine, les plaintes portaient essentiellement sur les odeurs émises au moment de l'épandage, les inquiétudes concernent maintenant les émissions liées au bâtiment d'élevage et au stockage.
PDF icon Nuisances olfactives : de la porcherie à l'épandage
1999

Grande distribution : de l'international à la région

Consulter le resumé

La grande distribution pense de plus en plus "global", mais agit localement. D'européenne, elle est devenue mondiale, en diversifiant ses implantations sur les continents. Ses centres de décision se sont concentrés, par alliance ou rachat des plus faibles.

Dans chaque pays, elle développe un maillage du territoire. Au plan des produits frais, elle mise sur le local, mettant en place des partenariats avec la production, pour séduire un consommateur très sollicité et régionaliser son image.
PDF icon Grande distribution : de l'international à la région
1999

Ateliers sur litière : composter à la ferme, tout un art !

Consulter le resumé

1999

Analyse statistique du taux de morts-nés

Consulter le resumé

1999

L'abattage en France : enjeux multiples

Consulter le resumé

L'abattage français des porcs affiche depuis plusieurs années une double concentration, géographique et industrielle; Très actifs à l'exportation, ses principaux pôles affrontent des concurrents étrangers de très grande dimension. Les exigences liées à la qualité et la traçabilité se renforcent.

Les régions de faible densité, qui cherchent à différencier et à garantir leurs produits, doivent disposer de partenaires performants pour l'abattage. Un défi parfois crucial et difficile.
PDF icon L'abattage en France : enjeux multiples
1999

Prix et consommation de matières premières en alimentation porcine : le poids des céréales

Consulter le resumé

La baisse du prix de l'aliment en 1998 n'a pas pu enrayer la chute du revenu des producteurs de porcs, confrontés à un prix de vente désastreux.

Les niveaux de l'aliment d'engraissement sont pourtant proches aujourd'hui de ceux constatés il y a presque vingt ans. Le rôle du marché céréalier a été central dans l'évolution des dernières années, avec des fortes répercussions sur les cours et les consommations en alimentation animale. La nouvelle baisse attendue du prix des céréales

(Agenda 2000) nous incite également à un examen rétrospectif.
PDF icon Prix et consommation de matières premières en alimentation porcine : le poids des céréales
1999

Pages