La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 1298 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Elevages porcins de l'Ouest : comment gagner en autonomie protéique

Consulter le resumé

Didier Gaudré, nutritionniste pour porcs Ifip, Porc Mag (FRA), 2020, n° 554, juillet/août, p. 26

Les travaux du projet DY + Pig visent à aider la filière porcine à une gestion durable des ressources protéiques de l'aliment des porcs afin de réduire l'excrétion azotée et leur impact environnemental. Présentation.

2020

Bilan d'activité de l'IFIP-Institut du porc en 2019

Consulter le resumé

Au Sommaire :

PDF icon bilan_ifip_2019_web.pdf
2020

La température de confort évolue avec le poids

Consulter le resumé

Nathalie Quiniou (Ifip) et David Renaudeau (Inrae), Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 278, mai, p. 21

Dossier coups de chaleur :

Dès que la température est 1 à 1,5 °C plus élevée...

PDF icon Nathalie Quiniou (Ifip) et David Renaudeau (Inrae), Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 278, mai, p. 21
2020

Stratégies alimentaires en cas de canicule

Consulter le resumé

Nathalie Quiniou (Ifip) et David Renaudeau (Inrae), Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 278, mai, p. 22-23

Dossier coups de chaleur :

Une modification de la conduite alimentaire et des solutions nutritionnelles peut atténuer les effets délétères d’un pic de température.

PDF icon Nathalie Quiniou (Ifip) et David Renaudeau (Inrae), Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 278, mai, p. 22-23
2020

Le Covid-19 affectera peu le commerce mondial du porc

Consulter le resumé

Jan-Peter Van Ferneij, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 278, mai, p. 6-7

Selon l’Ifip, le commerce mondial du porc pourrait être peu affecté à long terme par la crise du Covid-19. Même si, pour certains, la dépendance à l’égard des exportations ou des importations est désormais considérée comme une vulnérabilité.

PDF icon Jan-Peter Van Ferneij, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 278, mai, p. 6-7
2020

Bilan des échanges porcins français : amélioration du solde commercial

Consulter le resumé

Elsa Husson, Baromètre Porc (FRA), 2020, n° 508, mai, synthèse du mois, p. 8

L’intensification des importations chinoises en 2019 a permis d’améliorer la balance commerciale française en volume et en valeur. Stimulée par la demande internationale, la hausse du prix du porc à la production en France et dans le monde, a fait rebondir la valeur des exportations françaises. Néanmoins, le solde commercial des échanges français de porc reste déficitaire en valeur.

PDF icon Elsa Husson, Baromètre Porc (FRA), 2020, n° 508, mai, synthèse du mois, p. 8
2020

L'alimentation du bétail, un débouché important pour les productions végétales

Consulter le resumé

Cécile Cordier, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 28

En 2015, les animaux d’élevage français ont consommé 34 millions de tonnes (Mt) de matières premières...

PDF icon Cécile Cordier, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 28
2020

L'efficacité digestive est un caractère héritable

Consulter le resumé

Alban Bouquet, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 24-25

Une sélection sur l’aptitude des porcs à digérer permettrait de produire des animaux qui valorisent mieux les rations et qui s’adaptent à une plus grande diversité des matières premières.

PDF icon Alban Bouquet, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 24-25
2020

Le coronavirus pèse sur les marchés des matières premières

Consulter le resumé

Manon Sailley, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 11

Après une période de stabilité au dernier trimestre 2019,..

PDF icon Manon Sailley, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 11
2020

80% des protéines dans les aliments porcs sont françaises

Consulter le resumé

Cécile Cordier, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 28-29

Les coproduits et les grains de céréales produits en France constituent l’essentiel des apports protéiques dans les rations de nos porcs, selon les travaux du GIS avenir élevages.

PDF icon Cécile Cordier, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 28-29
2020

Protéines européennes, une bonne idée pour le climat

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol (Ifip) et Florence Garcia-Launay (Inrae), Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 26-27

Utilisées en substitution à 10 % de soja brésilien, les protéines européennes ont une action positive sur le climat. Mais leurs émissions en ammoniac et les surfaces requises sont plus importantes.

PDF icon Sandrine Espagnol (Ifip) et Florence Garcia-Launay (Inrae), Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 26-27
2020

Le marché du porc britannique dans l'incertitude après le Brexit

Consulter le resumé

Elisa Husson, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 12-13

En février, le Royaume-Uni est officiellement sorti de l’Union européenne. Ce pays est un marché d’importance pour les exportateurs européens et les conséquences de ce retrait restent incertaines.

PDF icon Elisa Husson, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 12-13
2020
mémento de l'éleveur de porc par l'Ifip Institut du porc

Mémento de l'éleveur de porc (étudiants, enseignants, libraires)

Consulter le resumé

65,00 €
2020
couverture des 52e JRP

Journées de la Recherche Porcine 2020

Consulter le resumé

Le recueil des JRP permet la diffusion rapide des résultats de la recherche francophone sous forme d’articles de 6 pages ou 2 pages, comprenant tous un résumé en anglais.

Fichier en format PDF à télécharger.

107,00 €
2020

A PBPK model to study the transfer of α-hexabromocyclododecane (α-HBCDD) to tissues of fast- and slow-growing broilers

Consulter le resumé

Bertrand Méda (Inrae) et al., Food Additives & Contaminants : Part A, 2020, volume 37, numéro 2, février, p. 316-331

A physiologically based pharmacokinetic (PBPK) model was developed to investigate the production-specific factors involved in the transfer of α-hexabromocyclododecane (α-HBCDD) to broiler meat. The model describes growth and lipid deposition in tissues of fast- (FG) and slow- (SG) growing broilers from hatching to slaughter and simulates the exposure through the ingestion of contaminated feed or expanded polystyrene insulation material. Growth parameters were obtained from the literature while parameters relative to uptake, distribution, and elimination of α-HBCDD were adjusted using results of a previous experiment involving broilers exposed through feed throughout the rearing period or allowed to depurate before slaughter. The model was used to compare the two main edible tissues, breast and leg meat, as well as skin, and to investigate the variability within strain. Between strains and within strain, α-HBCDD assimilation efficiency (AE) is higher when the animals are slaughtered young or heavy. However, increasing slaughter age will lower α-HBCDD concentration in tissues, due to dilution. Based on fresh weight, the concentration of α-HBCDD in breast muscles and skin tends to be lower in SG than in FG broilers (-30 to +10%), while it is 10% to 80% higher in leg muscles. Compared to breast muscles, consuming leg muscles would elicit an exposure 9 and 16 times higher in FG and SG broilers, respectively. The consumption of skin together with muscles would multiply the exposure by up to 36 times compared to breast muscle alone. In case of acute exposure, the α-HBCDD concentration in tissues increased sharply, all the more since the animals are lighter in weight, and then decreased rapidly. In FG broilers, dilution through growth contributed for up to 37%, 28% and 97% to the decontamination of breast muscles, leg muscles and skin, respectively, depending on the duration of depuration before slaughter.

https://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1080/19440049.2019.1681596?needAccess=true#aHR0cHM6Ly93d3cudGFuZGZvbmxpbmUuY29tL2RvaS9wZGYvMTAuMTA4MC8xOTQ0MDA0OS4yMDE5LjE2ODE1OTY/bmVlZEFjY2Vzcz10cnVlQEBAMA==

2020

Crise sanitaire de FPA en Chine : porc et protéines : équilibres de marchés bouleversés

Consulter le resumé

Jan-Peter Van Ferneij, Porc Mag (FRA), 2020, n° 549, février, p. 44-45

Fin 2019, Abcis* a conduit avec d'autres experts du marché chinois, une étude sur l'iimpact de l'épidémie de fièvre porcine africaine, qui sévit en Chine et en Asie du Sud-Ouest, sur des marchés mondiaux des protéines. Cette analyse de la filière porcine chinoise propose des scénarios d'évolution de la filière chinoise et des marchés internationaux du porc et des protéines.

 

*Abcis est une société de services créee par l'Ifip, l'Idele et l'Itavi.

2020

La spectroscopie dans le proche infrarouge (NIRS) détermine avec précision la valeur nutritive des matières premières et des aliments pour porcs

Consulter le resumé

Samantha Joan Noel ( Aarhus University, Danemark) et al., 52e Journées de la Recherche Porcine (FRA), 4 et 5 février 2020, Paris, p. 105-106, poster

Poster.

L'ajustement de la variation de la valeur nutritive des aliments porcins est généralement effectué en utilisant les résultats d’analyse chimique et les valeurs moyennes de digestibilité des tables ou des équations disponibles. Cependant, à cause de l’effet des conditions de culture sur la composition des matières premières, les valeurs des tables sont insuffisamment précises pour déterminer les variations entre matières premières du même type (Just et al., 1983). Actuellement, les autres méthodes pour déterminer la valeur nutritive des aliments pour porcs à l’aide de modèles animaux ou de digestions in vitro sont longues et coûteuses. L’objectif est ici d’utiliser le spectre proche infrarouge (NIRS) de matières premières et aliments porcins combinée avec la modélisation pour développer des estimations rapides, peu coûteuses et précises de leur composition et valeur nutritive.

ENG

Poster.

Near-infrared spectroscopy (NIRS) accurately predicts the nutritive value of individual components and mixed diets for pigs

Accurate feed-quality information is of outmost importance, not only because feed accounts for at least two-thirds of the cost of livestock production, but also because accurate feed-quality information is critical for optimizing performance and minimizing the climate footprint of livestock production. Current methods to determine the nutritive value of pig feedstuffs are time consuming and expensive (animal models or in vitro digestions) or not accurate enough to determine variation among feedstuffs of the same type (table values). Here, we used near-infrared spectroscopy (NIRS) of 619 pig feedstuffs in combination with modeling to develop rapid, inexpensive and accurate estimates of the digestibility of macronutrients (energy (DE), organic matter (OM), protein, fat, crude fiber (CF), nitrogen free extract (NFE), dietary fiber (DF) and hemicellulose) as well as metabolizable energy. Prediction models were developed for cereals, alternative ingredients (e.g. cereal substitutes, protein concentrates, cereal by-products and grass meal) and mixed diets or all pig feedstuffs together as a whole. Models were tested using an independent set of samples (n=154). Overall models predicted the digestibility of macronutrients well (R2 = 0.70-0.87 for DM, OM, protein, fat, and energy). Moderately accurate predictions (R2 = 0.50-0.52) were made for CF and DF. The mean relative standard error was 5%, except for the digestibility of fat, CF, DF and hemicellulose (16-25%). NIRS estimates of DE were better than those using the current Danish in vitro method with enzymatic digestion of OM (R2 = 0.97 vs. 0.90, respectively), and NIRS estimates of ME were better than using table values (R2 = 0.94 vs. 0.89, respectively). Thus, NIRS provides more accurate estimates of the digestibility of feedstuffs than current estimation methods.

2020

Réduire les rejets azotés des porcs en croissance par un ajustement dynamique des apports en acides aminés au besoin et une diminution de la teneur en matières azotées totales de l'aliment

Consulter le resumé

Nathalie Quiniou et al., 52e Journées de la Recherche Porcine (FRA), 4 et 5 février 2020, Paris, p. 115-116, poster

Poster.

 

PDF icon Nathalie Quiniou et al., 52e Journées de la Recherche Porcine (FRA), 4 et 5 février 2020, Paris, p. 115-116, poster
2020

Analyse descriptive individuelle du comportement alimentaire, d’abreuvement et de la prise de poids journalière de porcelets sains logés en post-sevrage

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière et al., 52e Journées de la Recherche Porcine (FRA), 4 et 5 février 2020, p. 323-324, poster

Poster.

La détection précoce de pathologies est l’une des pistes à investiguer afin de réduire la consommation d’intrants en production porcine et de proposer des produits fidèles aux nouvelles exigences du consommateur. Le suivi du comportement alimentaire et d’abreuvement des porcelets en post-sevrage peut être utilisé pour concevoir ce type de modèle (Pijpers et al., 1991 ; Andersen et al., 2014). Des études préalables (Rousselière et al., 2016 et 2020 ; Marcon et al., 2018) ont permis le développement de trois automates spécifiquement dédiés à cet objectif : nourrisseur et abreuvoir connectés et système de pesée automatique. Tandis que les études précédentes étaient axées sur l’ingénierie et le mode de fonctionnement des automates, notre étude est ici davantage tournée vers les données collectées et leurs valeurs ajoutées. Avant d’analyser le comportement déviant des animaux malades, une analyse descriptive du comportement naturel des animaux sains est donc proposée.  

ENG

Individual data on drinking and feeding behaviour and daily weight gain of healthy weaned piglets

Poster.

At IFIP’s experimental facility in Romillé, France, trials were performed to collect individual drinking and feeding behaviour of two batches of 102 weaned piglets housed in six pens (17 piglets each). Each pen contained two connected feeders and one automatic weighing station located in front of a connected drinker. Animals were individually identified using Radio Frequency Identification (RFID) ear tags. All data collected (weight, feed and water consumption, frequency, duration and timestamp of each visit to an automaton) were stored in a database on a local network. An operator checked the health status of each piglet five days per week, with a specific focus on locomotor, respiratory and digestive disorders. This study concerned only animals that were in good health during the period concerned (1 st age (0-14 days post-weaning), 2 nd age (the following 25 days) and the total duration of postweaning), thus excluding pigs with any clinical signs, even slight, that could have changed their behaviour. In the post-weaning period, piglets consumed each day a mean of 9.5-10.5% and 3.8-4.6% of their body weight in water and feed, respectively. Nevertheless, consumption increased from the 1st to the 2nd age, and the means hid huge inter- and intra-individual variability: 40.7-61.4 % for the 1st age and 18.3-44.7% for the 2nd age

2020

Alimentation à volonté, individuelle et automatisée pour des porcelets en post-sevrage

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière et al., 52e Journées de la Recherche Porcine (FRA), 4 et 5 février 2020, Paris, poster

Afin de suivre au mieux le comportement et les performances individuels des porcelets sevrés tout en modifi ant le moins possible leurs comportements naturels, l’Ifip, en collaboration avec Asserva, a développé un nourrisseur connecté. Cet automate permet de nourrir les porcelets à volonté tout en récupérant des informations sur leurs comportements alimentaires individuels.

PDF icon Yvonnick Rousselière et al., 52e Journées de la Recherche Porcine (FRA), 4 et 5 février 2020, Paris, poster
2020

Pages