La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 381 à 400 de 1663 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Situation économique des élevages de porcs en Allemagne - La crise est-elle la même pour tous ?

Consulter le resumé

La restructuration des élevages va se poursuivre : disparition des moins performants, agrandissement des meilleurs par construction, rachat ou location, -2,8% de truies (-4% à l’est) et +1% de porcs l’engrais (-0,2% à l’est) entre mai 2014 et mai 2015. Au-delà de cette crise, des enjeux économiques et sociétaux… 

  • Nouvelles contraintes : Nitrates, laveur d’air, permis de construire…surcoûts, blocage
  • Essoufflement, perte de sens nvellesorientations pour redonner du sens et des perspectives
  • Demande sociale, répercutée par les distributeurs : plus de bien-être animal, d’origine régionale, de traçabilité et de durabilité des produits (Exemple : Initiative Tierwohl)

…amènent la filière porcine allemande à repenser sa stratégie 
-> Evolution du modèle d’élevage : modèle naisseur-engraisseur plus adapté pour répondre aux nouvelles demandes.  Les conditions d’élevage, logement et pratiques, évoluent. La vitesse et l’ampleur de ces évolutions sont encore difficiles à évaluer.
-> Evolution des relations dans la filière : filière plus intégrée avec liens d’intensité variable (Ex : Tönnies créé une société de négoce de bétail)

PDF icon Intervention Christine Roguet Space 2015
2015

Thermal imaging use for heat treatment qualification : the case of singeing

Consulter le resumé

Thierry Lhommeau et al., FAIM IV : fourth annual conference on body and carcass evaluation, meat quality software and treaceability, 22-23 septembre 2015, Edimbourg, écose, poster

Singeing is dedicated to improving the visual aspect and reducing surface bacterial contamination of pig carcasses. However more needs to be discovered about the variability of the surface temperatures reached after singeing within a production day and on the different parts of the carcasses. Thermal imaging is now widely developed. This study aimed at assessing if and how this technology could be used to study surface temperatures reached after singeing.

PDF icon Thierry Lhommeau et al., FAIM IV , Edimbourg, Ecosse, poster
2015

Definition of standards ofr anatomical specifications of French cuts of pork meat

Consulter le resumé

Poster.

The proportion of carcasses cut into the French pork slaughterhouses is now very important and is still increasing.
To assess the cuts fl ows it is needed to have standards of pork cuts. This would avoid any confusion when describing all the specifi c meat cuts that could be recorded in the French market.
Moreover, these standards could be helpful to re-normalize a French industrial cutting for grading and marketing carcasses based on the quality of the cuts.

PDF icon vautier2015faim.pdf
2015

La filière porcine en Allemagne : panne ou pause passagère

Consulter le resumé

Après avoir augmenté durant plus de dix ans, la production porcine allemande s’est stabilisée depuis 2011. La croissance est allée de pair avec des changements dans la répartition géographique du cheptel et un fort accroissement des importations de porcs vivants, dans un contexte d’intensification des échanges. Une conjonction d’opportunités et de choix politiques a soutenu le développement. Il se heurte aujourd’hui à une forte critique sociale et une rentabilité dégradée.

PDF icon bpn205-456-rieu.pdf
2015

Infos Viandes fraîches et produits transformés - Septembre 2015

Consulter le resumé

Actualités de l'Ifip

Côtes de porc : un bon paramétrage du raidissage empêche le noircissement des os (Arnaud Bozec)

Agenda : L'Ifip expose le Porc dans tous les états à Paris : thème : Produits du porc : créer plus de valeur ! le 8 décembre 2015 à Paris

Les Cahiers de l'Ifip : Abonnez vous aux Cahiers, la revue R&D de la filière porcine française en ligne !

L'Ifip et Aérial étudient l'impact du procédé d'abattage sur la contamination des carcasses de porc par Yersinia enterocolitica (Carole Feurer)

Les consommateurs sont satisfaits par les steaks hachés de porc mâle entier dès lors qu'ils sont très peu odorants (Patrick Chevillon)

Biopréservation : quelles pratiques actuelles sur les marchés en Europe et aux USA ? (Carole Feurer)

Comment les abattoirs détectent-ils les carcasses odorantes de porcs non castrés ? (Patrick Chevillon)

Salmonelles : la persistance de certaines variétés dans la filière porcine s'explique-t-elle par des propriétés particulières ? (Bastien Fremaux)

Vient de paraître :

- Le porc par les chiffres - édition 2015

- Bilan d'activité 2014 de l'IFIP

Veille réglementaire (Martine Carlier) :

- étiquetage, denrées non préemballées, dénomination, allergènes

- truffes, brisures de truffes, noms usuels

- signes d'identification de la qualité et de l'origine

PDF icon newsletter_aval_sept_2015.pdf
2015

Impact of the slaughter process on the pork carcasses contamination by Yersinia enterocolitica

Consulter le resumé

Poster.

In 2013, Yersiniosis was the third most frequently reported zoonosis in Europe with 6,471 confirmed human cases (EFSA & ECDC, 2015). Pig is considered to be the primary reservoir for the human pathogenic types of Y. enterocolitica; mainly for biotype 4 (serotype O:3) and biotype 2 (serotype O:9 and O:5,27) to a lesser extent. Pigs do not develop clinical signs, but carry Y. enterocolitica in the oral cavity, on the tongue and tonsils, in lymph nodes and they excrete the bacteria in their feces (Nesbakken et al., 2003). The carcasses and offal may become contaminated during slaughtering process (fecal contamination from gastrointestinal content during evisceration, cross contaminations through equipment, personnel and environment of the slaughterhouse) (Frederiksson-Ahomaa et al., 2001, Nesbakken et al., 2003). According to the literature, some slaughtering practices and inspection procedures may increase the frequency of contamination of offal and carcasses.
The aim of the study was to evaluate the impact of different handling practices of the tongue on the contamination of the carcasses by Y. enterocolitica on the slaughter line: tongue removed with the pluck set vs tongue left intact inside the head. This study has also allowed us to gather data regarding the contamination of pig carcasses by Y. enterocolitica in France.

PDF icon feurer2015safepork.pdf
2015

Impact of the slaughter process on the pork carcasses contamination by Yersinia enterocolitica

Consulter le resumé

The aim of the study was to evaluate the impact of the tongue handling practice on the contamination of the pork carcasses: the tongue removed with the pluck set (3 slaughterhouses) vs the intact tongue inside the head (3 slaughterhouses). A total of 1920 pigs from 120 different farms were sampled both on their tonsils and carcass surfaces over a one year period. The individual prevalence of Y. enterocolitica on tonsils and carcasses was unexpectedly low and estimated respectively to be 5.7% [4.7-6.9] and 0.6% [0.3-1.0] from the pooled samples. The presence of Y. enterocolitica on the carcasses was statistically linked to its presence on tonsils. It was nearly five times higher on pigs with positive tonsils, than on pigs with negative tonsils.

Despite the experimental design, we were not able to confirm that the removal of the tongue on the slaughter line had a significant impact on the carcass contamination with Yersinia enterocolitica.

These results confirm that cross contaminations occur during the slaughtering process and that good hygiene practices are necessary to limit the transfer of Y. enterocolitca from the tonsils, or the feces, to the carcasses.

PDF icon feurer2015safepork2.pdf
2015

Panorama du commerce international du porc : commerce mondial 2014

Consulter le resumé

L’année 2014 a été marquée par l’absence de la Russie, à partir de février pour les exportateurs européens et à partir d’août pour l’Amérique du Nord. Seul le Brésil a augmenté ses exportations vers la Russie mais au détriment des expéditions vers l’Ukraine. La crise sanitaire nord-américaine de DEP (diarrhée épidémique porcine), a conduit à une baisse des exportations, à cause du recul des disponibilités et d’une perte de compétitivité due au prix national très élevé.
L’UE a profité de cette situation pour augmenter ses exportations vers les pays asiatiques, Japon, Corée et les Philippines surtout. L’offre de viande de porc dans ces y pays était moins soutenue, en raison de problèmes sanitaires. Les importations chinoises totales étaient en léger recul (-3%), mais les expéditions de l’UE, tous produits confondus, ont progressé de 6%. Hong Kong reste une plateforme de commerce de viande, dont les destinations autres que la Chine se sont développées en 2014.

PDF icon Panorama du commerce international du porc : commerce mondial 2014
2015

Production porcine dans l'UE : chiffres clés (septembre 2015) - EU pig production: key figures (September 2015)

Consulter le resumé

Production porcine dans l’UE : chiffres clés
EU pig production: key figures

Présentation générale - General information

Union européenne : cheptel porcin en 2014 - European Union: 2014 pig herd

Bilans d'approvisionnement porcin en 2014 - Pig supply balance, 2014
Autoapprovisionnement - Self-sufficiency
Consommation par habitant - Per capita consumption

Commerce intra-communautaire (UE à 28) de viandes, produits et sous-produits de porc en 2014 - EU 28 (intra EU trade), pork meat, products and by-products in 2014
Exportations de viandes, produits et sous-produits de porc des pays de l’UE vers les pays tiers en 2014 - EU 28 exports (extra EU trade), pork meat, products and by-products in 2014

PDF icon Production porcine dans l'UE : chiffres clés (septembre 2015) - EU pig production: key figures (September 2015)
2015

Development of high throughput methods to predict pork quality at industrial scale

Consulter le resumé

Abstract.

This project aimed at providing new precocious and non-invasive predictors of pork quality usable in abattoirs, in order to orientate use of carcasses and cuts and optimize their economic value. For this purpose, the project included development, testing and validation of various methods under industrial conditions on both purebred and crossbred pigs. Usual meat quality traits (ultimate pH, colour, drip loss) were available on the Longissimus muscle (LM) from 2,679 carcasses. In addition, Magnetic Resonance Imaging (MRI) technology was used to estimate the LM intramuscular fat (IMF) content and marbling. Image analysis method was automated to improve measurement rate (70 samples scanned per hour) and ensure data traceability. This automatic image processing was validated on a large scale (2,679 samples). MRI was also used to study the representativeness of IMF content determined at the 13th rib to assess average IMF of the whole LM (38 entire loins scanned). Results showed high repeatability and good predictive ability of LM average IMF content with determination at the 13th rib level (R²=0.88). Near Infrared Spectroscopy (NIRS) was used to predict the LM cooking yield. NIRS measurements were recorded on 157 fresh loins, of which 98 were individually processed to estimate cooking and slicing yields and structural defects. NIRS technology could predict slicing losses caused by paste-like and cohesion defects on processed loin slices. Finally, the expression level of 22 genes previously identified as quality biomarkers was quantified on LM samples taken early after slaughter on the same 157 carcasses to validate these biomarkers differentiating 3 pork quality categories: low, acceptable and extra technological and sensory quality levels.

PDF icon 66th EAAP, Varsovie, Pologne, 31 août-04 septembre 2015
2015

Nirs prediction of intramuscular fat content of pork loins : effect of the acquisition surface

Consulter le resumé

Poster.

The French pork production is mainly intented to a meat processing market, and the “jambon cuit supérieur” is a major product. Recently visible+NIR spectroscopy has been presented as an alternative for the prediction of the cooking yield of hams, but on the other hand, no selection is practiced on the loin when intended to the fresh meat market. The sorting of pork meat on the intramuscular fat content using a subjective quotation has been well studied in the past, but some recent work showed promising results with objective methods like NIR spectroscopic calibrations. The aim of the present work is to confirm the feasibility of the NIRS prediction of the intramuscular fat content on unground Longissimus muscle, and to test the effect of the size of the measurement area.

PDF icon vautier2015icomst-poster.pdf
2015

Visible and near infrared spectroscopy for PSE-like zones classification at different post mortem times

Consulter le resumé

The ability of visible and near infrared spectroscopy (VIS-NIRS) to predict PSE-like zone classification was examined on 150 deboned hams at 5 post mortem times (12, 16, 20, 24 and 36 h pm). Four probes were used to investigate the accuracy. Two of our probes were prototypes. Partial Least Squares Discriminant Analysis (PLSDA) was used to determine the prediction models from spectrums recorded on semimembranosus muscle. Surface probes gave better results than inserted probes. The best probe showed moreover a good accuracy whatever the pm times was when measuring (78 to 86 % good prediction in external validation as the 24 h pm model was used). Its false negative/false positive ratios were favorable at the early pm times (12 to 20 h pm). So an early PSE-like zones prediction is possible using VIS-NIRS.

The prototype probe inserted showed good results (82,9% good prediction in external validation) and would deserve additional validation on bone-in hams, as industrials need.

PDF icon lhommeau_2015icomst.pdf
2015

Nirs prediction of intramuscular fat content of pork loins : effect of the acquisition surface

Consulter le resumé

The objective of this study was to develop calibrations for the prediction of intramuscular fat content of pork loins, based on visible + near infrared spectroscopy (350-1800nm) measured on ungrounded muscle. A total of 100 loins were randomly selected, intramuscular fat level was graded using the NPPC scale and spectrums were acquired at the center of the sample (bone in pork chop located at the last rib level). Two kind of spectrums were acquired on loins and included in the calibration data sets: single spectrums and averaged spectrums (4 adjacent spectrums). The reference intramuscular fat content of the samples was determined by chemical analysis. Calibration by cross-validation showed a satisfying accuracy for the single spectrum database (R²c=0.74) and more precise results for averaged spectrums (R²c=0.85). External validation results (n=26) revealed a sharp decrease in the correlation between observed/predicted intramuscular fat (r=0.46, single spectrum database), but a better accuracy was obtained with averaged spectrums (r=0.58). These data are consistent with the strategy of developing a dedicated probe with a larger measurement window.

PDF icon vautier2015icomst.pdf
2015

Visible and near infrared spectroscopy for PSE-like zones classification at different post mortem times

Consulter le resumé

Poster.

The defect of PSE-like zones is a major cause of slicing losses in the French “jambon supérieur” cooked ham process. VIS-NIR spectroscopy is now known as a reference method for meat composition assessments and for predicting the meat quality parameters such as ultimate pH, color, texture, or drip loss. The aim of this study was to investigate the NIRS ability to predict PSE-like class of deboned hams at different post mortem times. The use of new probes was planned in order to improve the prediction models.

PDF icon lhommeau2015icomst-poster.pdf
2015

Acceptation par le consommateur de steaks de porcs issus de mâles entiers

Consulter le resumé

Dossier mâle entier : élevage, abattage et consommation

Lorsque les teneurs en composés odorants dans le gras de porc sont faibles, les consommateurs ne distinguent pas les viandes de mâles entiers et de mâles castrés. Un élément essentiel quand on sait que la qualité, le prix et le goût déterminent principalement l'achat de porc.

PDF icon techporc_chevillon_n24_2015.pdf
2015

Mâles entiers : plus de TMP réparti différemment

Consulter le resumé

Dossier mâle entier : élevage, abattage et consommation

Les mâles entiers sont plus maigres et moins musclés que les mâles castrés et surtout que les femelles. Leurs parties antérieures sont plus développées. Leur composition de carcasse spécifique justifie de s'interroger sur l'intérêt d'un classement différencié.

PDF icon techporc_daumas_n24_2015.pdf
2015

De la graine de lin dans les aliments pour porcs charcutiers

Consulter le resumé

Fiche n° 076 : facteurs de productivité des élevages 

La graine de lin extrudée est une matière première utilisée dans l’aliment pour porc charcutier dans l’objectif d’enrichir les produits en acides gras oméga 3. Il est alors recommandé d’incorporer des antioxydants dans l’aliment pour prévenir la péroxydation de ces acides gras.
Ce sujet a fait l’objet d’une étude avec différents antioxydants, dont les résultats ont été présentés dans le compte-rendu 2014 de l’Ifip.
La présente fiche apporte des résultats sur les performances zootechniques obtenues sans ou avec de la graine de lin extrudée dans l’aliment, et incorporation d’antioxydants réalisée en routine lors de l’étude : 24 ppm de vitamine E et 0.3 ppm de sélénium sous forme minérale.
La graine de lin extrudée est apportée en mélange (70%) avec du son de blé (30%), à hauteur de 3% de ce mélange dans l’aliment fini.
Les caractéristiques nutritionnelles de ce mélange sont établies à partir des données disponibles sous Evapig (www.evapig.com).
La formulation des aliments est réalisée ensuite sur la base d’une même teneur en énergie nette (9,50 MJ/kg), et d’une même teneur en acides aminés digestibles pour les aliments avec ou sans graine de lin extrudée (Tableau 1).

Dans la station du GIE Grand Sud, à Villefranche de Rouergue, 40 porcs, logés à 5 par case, et alimentés de façon libérale avec de la farine humidifiée à l’auge ont été étudiés.

PDF icon fiche_bilan2014_076.pdf
2015

Noircissement des os : évaluation des facteurs de risques chez le porc

Consulter le resumé

Fiche n° 049 : gestion et amélioration des qualités technologiques des produits

Afin d’optimiser la conservation des viandes et leur attractivité visuelle, le conditionnement sous atmosphère protectrice s’est développé depuis une quinzaine d’années.
L’utilisation d’oxygène vise à suroxygéner la myoglobine du muscle afin de lui donner une couleur attractive lors de l’acte d’achat.
Le revers de ces mélanges gazeux est de favoriser les phénomènes oxydatifs notamment à la surface de la moelle osseuse. Dès 4 jours de conservation, des distributeurs observent un phénomène de ternissement voire de noircissement des os. Cette altération de la couleur d’une partie du produit occasionne des méventes importantes pour des industriels du secteur et laisse craindre des pertes de parts de marché.
Les travaux réalisés en 2009 par l’IFIP avaient pour objectif de dégager des pistes sur l’origine du phénomène de noircissement et de mettre en évidence les process influents. Dans la continuité, les travaux réalisés en 2014 visent à trouver des solutions techniques et opérationnelles directement transposables dans l’industrie de la viande.
Il s’agit d’identifier et de mieux cerner quelques uns des facteurs de risque favorisant l’apparition du défaut, tout particulièrement lors de la phase du process de préparation des UVCI, à savoir le raidissage et le tranchage des UVCI.

PDF icon fiche_bilan2014_049.pdf
2015

Méthodes de classement des carcasses

Consulter le resumé

Fiche n° 054 : gestion et amélioration des qualités technologiques des produits

La Commission européenne a lancé une refonte de la réglementation sur la classification des carcasses de porcins, bovins et ovins et sur la déclaration des prix.
Concernant les porcs, un des points centraux des discussions porte sur la définition du critère de classement.
La coexistence de 2 références : le TMP et le taux de muscle de la carcasse est source de distorsions.
De plus, leur mesure par dissection manuelle ou tomographie RX (scanner) est un point de divergence. Le statut de la tomographie devrait être éclairci. La difficulté est que, contrairement à la dissection manuelle, il n’y a pas eu d’accord jusqu’à présent sur une procédure européenne de dissection virtuelle par scanner.
Tant que le scanner ne sera pas reconnu comme référence primaire, il faudra le calibrer par rapport à des dissections, avec le risque de devoir refaire des dissections à chaque actualisation de méthodes de classement ou calibrage de nouvelles méthodes.
Aussi, l’objectif de développer une référence européenne de mesure du % de muscle par scanner a été inscrit dans le réseau européen FAIM sur l’imagerie animale des animaux d’élevage.

PDF icon fiche_bilan2014_054.pdf
2015

Améliorer la qualité sensorielle des viandes fraîches de porc par un tri sur le gras intramusculaire de la longe

Consulter le resumé

Fiche n° 052 : gestion et amélioration des qualités technologiques des produits

La valorisation de la longe de porc par un tri en abattoir des longes de différentes qualités sensorielles est une voie nouvelle à expertiser (Programme IFIP VARSOL).
L’objectif premier de cette étude est de réaliser une évaluation de la variabilité de la présence de lipides intramusculaires (LIM) sur l’offre nationale des produits de la longe et de vérifier les taux de lipides à partir desquels il est possible d’établir une différentiation sensorielle par un jury expert.
Le second objectif s’attache à estimer la faisabilité d’un tri industriel des viandes selon leur taux de LIM à l’aide d’un appareil de type NIRS (spectroscopie en proche infra rouge).
Le troisième objectif vise à analyser des filières porcines espagnoles et canadiennes qui préservent une part de leur production avec des viandes plus persillées.

PDF icon fiche_bilan2014_052.pdf
2015

Pages