La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 561 à 580 de 1703 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Productions animales en Asie : le risque sanitaire, donnée essentielle du marché ?

Consulter le resumé

Tous les yeux sont rivés sur la montée en puissance de l’offre chinoise en produits animaux. Celle-ci, tout comme dans les autres pays asiatiques, reste liée à la maîtrise sanitaire des élevages. Devons-nous craindre de nouvelles crises ? L’U.E peut-elle tirer partie des efforts réalisés en terme de qualité et de traçabilité ?

PDF icon 2013chaumet-2.pdf
2013

Les contrats de commercialisation des porcs : Intérêt pour les éleveurs français

Consulter le resumé

Stratégie, Sérénité, Sécurité, Misez sur le triple S !
La production porcine connaît depuis 6 ans des difficultés. Dans ce contexte, les éleveurs doivent plus que jamais pouvoir assurer la pérennité de leur exploitation. Pour cette raison, le pôle porc de la Chambre Régionale d’Agriculture de Bretagne a décidé de consacrer sa 12ème Journée Régionale à la sécurisation économique des élevages porcins.

PDF icon 2013antoine.pdf
2013

Les contrats de commercialisation des porcs : intérêt pour les éleveurs français

Consulter le resumé

Stratégie, Sérénité, Sécurité, Misez sur le triple S !
La production porcine connaît depuis 6 ans des difficultés. Dans ce contexte, les éleveurs doivent plus que jamais pouvoir assurer la pérennité de leur exploitation. Pour cette raison, le pôle porc de la Chambre Régionale d’Agriculture de Bretagne a décidé de consacrer sa 12ème Journée Régionale à la sécurisation économique des élevages porcins.

PDF icon 2013antoine-2.pdf
2013

Virus de l’hépatite E dans la filière porcine : prévalence et maîtrise du danger

Consulter le resumé

Le nombre de cas d’hépatite E autochtones diagnostiquées en France a augmenté depuis la mise en place en 2002 d’un système de surveillance par le centre national de référence. Le virus est présent chez de nombreuses espèces animales et le porc est son principal réservoir. Lorsque l’animal est infecté, l’organe cible est le foie.

PDF icon bilan_2012web_23.pdf
2013

ACYVIA Analyse de cycle de vie dans les industries agro-alimentaires

Consulter le resumé

Les objectifs du projet ACYVIA sont de renseigner les bases de données d’Inventaire de Cycle de Vie sur les processus unitaires de transformation des productions agricoles en divers produits alimentaires pour permettre :
• aux agro-industriels d’engager des démarches d’éco-conception sur les sites de production,
• aux partenaires du projet de disposer de données représentatives du contexte français en vue de la réalisation d’Analyses du Cycle de Vie,

PDF icon bilan_2012web_28.pdf
2013

Méthodes de classement des carcasses

Consulter le resumé

La filière porcine française a pris la décision en 2011 de préparer un essai pour actualiser 3 méthodes de classement, CGM, CSB Image-Meater et méthode manuelle, et calibrer un nouvel appareil, le CSB H-I-Meater, version semi-automatique de l’Image-Meater.
La Commission européenne a d’abord refusé un protocole prévoyant de mesurer le TMP seulement par tomographie RX. Elle a imposé de rajouter un calibrage du tomographe par rapport à la dissection. Le nouveau protocole a été accepté en juin 2012.

PDF icon bilan_2012web_74.pdf
2013

Production de mâles entiers : utilisation en viande fraîche et salaison, détection des viandes odorantes à l’abattoir

Consulter le resumé

La déclaration de Bruxelles signée par les principaux pays producteurs début 2011 vise l’arrêt de la castration en 2018.

PDF icon bilan_2012web_73.pdf
2013

Le porc au Brésil

Consulter le resumé

Le Brésil inondera-t-il demain le marché international du porc ?
Ce travail s’appuie sur des analyses bibliographiques et statistiques, des entretiens avec des experts, et des visites chez des acteurs des différents bassins de production.

PDF icon bilan_2012web_68.pdf
2013

Oxydation des produits carnés : méthodes de mesure, moyens de maîtrise

Consulter le resumé

Une synthèse bibliographique de diverses études internationales a été réalisée sur les méthodes de mesure des oxydations lipidique et protéique des viandes et produits carnés. Disposer de méthodes pour quantifier les principales molécules formées lors de ces réactions permet une meilleure évaluation de l’état oxydatif des produits.

PDF icon bilan_2012web_72.pdf
2013

Surveillance et maîtrise des salmonelles dans la filière porcine

Consulter le resumé

La réglementation européenne prévoit la mise en place de dispositifs de surveillance et de lutte aux différents maillons de la chaîne de production, mais les autorités européennes reportent depuis 2009 la mise en place des programmes de contrôle des salmonelles dans la filière porcine.

PDF icon bilan_2012web_59.pdf
2013

Organisation des filières porcines dans l’Union européenne

Consulter le resumé

En concurrence sur le marché européen ou mondial, les filières porcines européennes présentent des modes d’organisation et de pilotage très variables, résultats de l’histoire, de leur culture… Ces différences expliquent une partie des écarts de compétitivité entre les bassins de production porcine.

PDF icon techporc_roussillon_n13.pdf
2013

Marché international du porc : Avantages et handicaps comparatifs des filières porcines françaises et européennes sur leurs concurrents

Consulter le resumé

Le déficit de compétitivité de la filière porcine française porte essentiellement sur le maillon de l’abattage-découpe, la France affichant au  niveau de l’élevage le coût de revient total le plus faible en élevage parmi les 5 principaux producteurs de porcs européens. Les facteurs en  cause sont multiples : effet de taille, investissements moindres, coût de la main d’œuvre, nature des relations entre les industriels de la  transformation et les distributeurs.

2013

Commerce français de porc 2012 : un bilan un peu meilleur

Consulter le resumé

Le commerce français de viande de porc est excédentaire en volume mais déficitaire en valeur. Le solde négatif est de 143 millions d’euros. Les pays tiers permettent de trouver une meilleure rémunération pour certains produits et de valoriser ceux qui n’ont pas de débouché au sein de l’Union européenne.

PDF icon techporc_van_ferneij_n13.pdf
2013

Effect of tasting and information on consumer opinion about pig castration

Consulter le resumé

Our research explored the relative importance of pig castration amongst other aspects of animal welfare, and the potential impact of information and sensory experiences on European Union (EU) consumers' preferences. The EU is considering a future ban on surgical pig castration by 2018 which may affect markets and consumers' preferences. We carried out an empirical study using consumer-level data obtained from questionnaires completed in a controlled environment by a total of 825 consumers.

2013

Identification of possible and relevant post mortem reference methods for carcass composition

Consulter le resumé

• CT can provide accurate measurements of carcass and body composition of the farm animals.
• CT has a recognized potential to be a primary reference, in particular for breeding purposes.
• Building an international CT based reference would improve the comparisons,  the market and the efficiency of the whole chains.

PDF icon daumas2013.pdf
2013

Fixer le prix du porc par contrat : expériences à l'étranger, enseignements pour la France

Consulter le resumé

Au niveau du maillon de la production porcine française, il existe de nombreux contrats tournant autour de la commercialisation des produits, soit issus de l’élevage, soit nécessaires à leur réalisation.

Mais, à l’heure actuelle, la vente des porcs charcutiers en France repose pour l’essentiel sur des ententes non contractuelles, car il existe peu d’engagements formels de production tant oraux qu’écrits. Elle repose plutôt sur des habitudes de fonctionnement.

La concentration géographique de la production porcine française, tout comme son organisation (groupements de producteur) limite le besoin de recourir aux contrats de garantie d’approvisionnement/ de débouchés de par la proximité de ses acteurs.

Du fait de la prédominance du système de naissage-engraissement en France, la fréquence de commercialisation des porcs permet aux éleveurs d’obtenir via cette régularité un lissage des prix de court à moyen terme. L’intérêt d’un contrat à prix fixe ou lissé est alors faible. Il pourrait s’avérer intéressant sur de plus longues périodes, pour gommer les variations du cycle du porc, mais ces contrats n’existent pas encore et présentent des difficultés de mise en œuvre.

Finalement, la standardisation élevée de la production rend les porcs relativement interchangeables ; c’est seulement dans le cas de productions spécifiques (bio, races locales, IGP, Label…) que le besoin de contrats s’est fait sentir.

Cependant, certains éleveurs y voient un intérêt pour une partie de leur production afin de protéger une marge sur une période relativement courte.

Des expériences étrangères montrent que les contrats permettent également de répartir le risque de prix sur plusieurs outils (Angleterre) ou garantir un prix plus élevé à des éleveurs en zone de faible densité porcine (Etats-Unis). Il s’agit également de garantir un débouché régulier pour les porcs (Etats-Unis).

Au-delà d’une contractualisation à prix fixé, intéressante sur des plages de temps importantes, des contrats aux modalités de fixation du prix basées sur un ou plusieurs prix de référence existent, dont les évolutions peuvent être encadrées ou non par des valeurs fixes (contrat « fenêtre », contrat « plancher »).

Les analyses et témoignages montrent que la production porcine française, par son mode d’organisation actuel mais aussi par sa culture orientée vers les marchés « spot », ne perçoit pas l’avantage qu’elle pourrait tirer à s’engager dans de tels contrats. Si ces pistes doivent se révéler intéressantes, elles nécessitent cependant un investissement de l’ensemble de la filière et une meilleure prise de conscience des possibilités qu’offrent les contrats.

Les travaux doivent également se poursuivre pour trouver un ou plusieurs systèmes adaptés à la France, tant sur les types de contrats, que les prix de référence. Le cœur du marché du porc se situant à l’aval de la filière porcine, il parait important de disposer de bonnes références de prix des pièces et de la carcasse reconstituée, qui soient reconnues par l’ensemble de la filière. Cela pourrait ensuite être un tremplin adapté pour initier des modes de commercialisation différents, soit avec des engagements de durées, soit avec des livraisons différées de courts (quelques semaines) à moyens termes (quelques mois).

56 pages

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2013

Impact of pig population (light or heavy) on computed tomography (CT) and dissection relationship for lean meat percentage measurement

Consulter le resumé

• According to the EU regulation (EC n°1249/2008), all pig carcasses must be classified according to an approved classification method. The approval of a classification method consists in a calibration trial against a lean meat percentage (LMP) measurement reference method.
• The latest version of the EU regulation considers three different LMP measurement methods: total dissection of the left half carcass, partial four joint EU dissection carried out according to the Walstra and Merkus method (Walstra and Merkus, 1996). Total LMP measurement with a computed tomography (CT) scanner may be used, provided that the CT method of choice has been shown by the user to be equivalent to total dissection.
• The objective of this work is to achieve a new step in the definition of the terms of use of the CT in a calibration trial.

PDF icon monziols2013.pdf
2013

Risque parasitaire associé aux produits à base de porc ou de sanglier

Consulter le resumé

Afin de mieux appréhender le risque associé à ces dangers parasitaires, une revue exhaustive des connaissances actuelles a été effectuée, mettant l’accent sur les aspects épidémiologiques, les moyens de diagnostic et les moyens prophylactiques. Ce travail devrait permettre la mise en place d’une démarche d’analyse des risques au sein de la filière porcine.

PDF icon bilan_2012web_22.pdf
2013

Renforcer la sécurité des produits du porc vis-à-vis des métaux lourds

Consulter le resumé

L’Ifip a étudié la cohérence entre les limites réglementaires en cadmium et plomb pour l’alimentation animale et pour les viandes porcines.

PDF icon bilan_2012web_18.pdf
2013

Ecobiopro : amélioration de la conservation de la viande grâce aux bactéries utiles

Consulter le resumé

La conservation des produits produits de la mer et des produits carnés résulte d’une stratégie de maîtrise de leur écosystème, c’est à dire des flores bactériennes présentes. Pour cela, le recours à des cultures protectrices visant à limiter le développement de bactéries indésirables est envisagé depuis quelques années mais n’a pas réellement abouti, en partie faute de connaissances sur les écosystèmes de ces produits.

PDF icon bilan_2012web_20.pdf
2013

Pages