La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 1287 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Quels bâtiments d’élevage porcin pour demain ? Enseignements du projet GOPEI Occitanie « Elevages porcins : des solutions pour demain»

Consulter le resumé

Quels bâtiments d’élevage demain pour l’Occitanie ? Voici la question posée par Midiporc, l’interprofession porcine d’Occitanie, dans le cadre d’un projet GOPEI de cinq ans, financé par l’Europe.
Il s’agit de concevoir un ou des modèles d’élevage durables qui répondent conjointement aux attentes :
– des éleveurs. Ce sont les acteurs les plus importants à convaincre car ils seront aux commandes des élevages de demain : les éleveurs actuels doivent pouvoir se projeter dans une transformation progressive de leur outil de travail et les nouveaux éleveurs doivent avoir envie de s’installer ;
– de la filière qui représente le collectif et qui inclut les étapes de transformations jusqu’aux produits de consommation. La filière est le maillon qui relie les éleveurs aux consommateurs ;
– des consommateurs qui achèteront les produits issus de ces nouveaux élevages ;
– des citoyens afin d’améliorer leur représentation des élevages de porcs, notamment de ceux de leur région.
L’élevage de demain doit également se réfléchir dans un cadre réglementaire en constante évolution, notamment sur les questions de bien-être animal et de protection de l’environnement.

Editions Ifip-Institut du porc, 42 pages.

PDF icon Quels bâtiments d’élevage porcin pour demain ? Enseignements du projet GOPEI Occitanie « Elevages porcins : des solutions pour d
2021
Planning linéaire annuel ifip

Planning linéaire annuel

Consulter le resumé

Pour gérer la conduite de l’élevage au jour le jour !

Ce calendrier permet de gérer efficacement la conduite des bandes de truies : il permet en premier lieu de connaître exactement la date de mise bas des truies en notant leur date d'insémination. Il sert aussi à noter tous les soins apportés à la bande de truies et à leurs porcelets, jour par jour, sur toute une année. Véritable mémoire pour l'éleveur, il permet de visualiser d’un seul coup d’œil le programme des interventions à réaliser, de contrôler l’efficacité des groupages et la fréquence des retours, d’enregistrer les résultats techniques par bande et les performances de chaque truie... Pour les éleveurs, c'est un outil du quotidien que l'Ifip met à leur service depuis de nombreuses années...

Un support mural est nécessaire pour enrouler la bande d'enregistrement papier (3 mois visibles d'un coup) et nous donnons quelques conseils pour débuter l'utilisation du planning : Notice d’utilisation (pdf 600 ko) 

Édition 2022 utilisable du 1er décembre 2021 jusqu’au 31 janvier 2023 - format 53 x 390 cm - disponible à partir du 1er novembre 2021

35,00 €
2021

Le porc par les chiffres 2021-2022

Consulter le resumé

Nouveau : fichier pdf à télécharger !

Les chiffres clés les plus récents des filières porcines dans le monde et l’UE (production, consommation, cheptel...) et de la filière porcine en France ; les données utiles pour se repérer tout au long de l’année et à avoir toujours sous la main : un outil indispensable à tous !

25,00 €
2021

Midiporc et l'Ifip imaginent l'élevage de demain

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol et Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 291, septembre, p. 38-39

Un collectif piloté par l’interprofession porcine d’Occitanie a réfléchi à un nouveau concept d’élevage associant le bien-être animal, l’environnement, les attentes sociétales et la sécurité sanitaire, tout en maintenant les performances techniques.

Source : Réussir Porc

PDF icon Sandrine Espagnol et Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 291, septembre, p. 38-39
2021

Effet de l'augmentation des apports alimentaires en méthionine, thréonine et tryptophane au moment du sevrage sur les performances et l'état de santé de porcelets élevés dans des conditions d'élevage très dégradées

Consulter le resumé

Des travaux récents indiquent que la méthionine, la thréonine et le tryptophane peuvent influencer favorablement la santé digestive, la réponse à l’inflammation et le statut anti-oxydant des porcelets au sevrage. Dans cette optique, l’enrichissement en méthionine, thréonine et tryptophane de l’aliment de sevrage est testé dans cet essai mené à partir de porcelets élevés en conditions très dégradées d’élevage.

PDF icon Effet de l'augmentation des apports alimentaires en méthionine, thréonine et tryptophane au moment du sevrage
2021

Une méthode de mesure de particules adaptée aux élevages

Consulter le resumé

Nadine Guingand, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 290, juillet-août, p. 29

Dans tous les domaines, la qualité des données acquises par mesure repose essentiellement sur la méthode de mesure.

PDF icon Nadine Guingand, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 290, juillet-août, p. 29
2021

Réseau sur les impacts environnementaux des élevages : Maele

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 108

Les systèmes d’élevage sont fortement remis en cause par les consommateurs principalement sur des questions de bien-être des animaux, d’environnement, et/ou de modèles d’élevage jugés trop industriels. Dans un contexte où la question est celle de répondre aux attentes de la société (en termes d’environnement, de bien-être animal, …) et de niveau de compétitivité des élevages, l’enjeu est d’éviter les réponses partielles qui conduiraient à des transferts de pollution ou une délocalisation de la production et un accroissement des importations (avec des implications diverses sur l’environnement). Il ressort qu’une vision macroscopique est requise pour connecter les élevages aux systèmes agricoles et alimentaires. C’est ce que propose le RMT MAELE (MAcro ELevages Environnement). Ainsi, l’objectif opérationnel du RMT MAELE est d’évaluer les incidences environnementales de systèmes d’élevages en lien avec leur territoire et connectés à des systèmes alimentaires.

PDF icon Sandrine Espagnol, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 108
2021

Elevage de demain pour l'occitanie

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 81

La question de la filière porcine en Occitanie est la suivante : « Peut-on accroître durablement la résilience des exploitations porcines d’Occitanie par l’innovation ? ». En effet, si cette filière fait le constat d’atouts, notamment des débouchés sous signe officiel de qualité, une capacité de valorisation agronomique des effluents et un statut sanitaire préservé, l’élevage régional est cependant en diminution constante depuis 20 ans. Cette diminution affecte la totalité de la filière avec la mise en difficulté des filières d’aval et des outils de transformation pour s’approvisionner en porcs d’origine locale. Dans ce contexte, les acteurs de la filière porcine régionale souhaitent construire des itinéraires d’élevage permettant à la fois aux acteurs de la filière et aux parties prenantes jusqu’aux consommateurs, de se projeter dans un avenir désirable et durable. Midiporc a porté un projet qui avait pour objectif de définir pour l’Occitanie un modèle d’élevage de demain. L’IFIP a contribué aux réflexions, en apportant son expertise technique, en participant à des ateliers de co-design avec des éleveurs, des interlocuteurs de la filière et des consommations, et pour finir en construisant des modèles techniques d’élevage et en les évaluant.

PDF icon Sandrine Espagnol, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 81
2021

Transition vers un usage responsable des antibiotiques en élevage

Consulter le resumé

Christine Roguet et Anne Hémonic, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 62

Depuis 2019 et pour 4 ans, l’ifip participe au projet européen ROADMAP (Rethinking of Antimicrobial Decision-systems un the Management of Animal Production), coordonné par l’INRAE et associant 17 instituts de recherche de 9 pays européens (Belgique, Danemark, France, Italie, Espagne, Suède, Suisse, Pays-Bas, Royaume-Uni). L’objectif est d’analyser les facteurs socio-économiques associés à l’usage des antibiotiques, développer des stratégies de changement adaptées, proposer des scénarios de transition et en évaluer l’impact dans divers systèmes d’élevage en Europe et dans les pays du Sud. L’originalité du projet est la mobilisation  des sciences sociales et de l’économie aux côtés des sciences animales et vétérinaire pour mieux comprendre les systèmes  de décision en matière d’usages d’antibiotiques  tout au long des chaînes alimentaires et pharmaceutiques.

PDF icon Christine Roguet et Anne Hémonic, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 62
2021

Evaluation rétrospective de plan de réduction de l'usage des antibiotiques (Evalporc)

Consulter le resumé

Alexandre Poissonnet, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 63

La diminution de l’utilisation d’antibiotiques est en partie due à l’implication des éleveurs et des encadrants techniques dans des plans d’intervention s’articulant autour de différentes actions : biosécurité, vaccination ; nutrition, conduite d’élevage, traitements alternatifs, etc. Ces changements peuvent représenter une prise de risque pour l’éleveur. A ce titre, il est important de présenter l’efficacité technique et économique de plans d’intervention. A travers six cas d’étude, le projet Evalporc a évalué, de manière rétrospective, l’efficacité de plans d’intervention mis en place dans des élevages du groupement AGRIAL.

PDF icon Alexandre Poissonnet, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 63
2021

Améliorer la relation homme/animal au bénéfice de l'éleveur et de ses porcs (Rhaporc)

Consulter le resumé

Valérie Courboulay, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 57

L’objectif du projet Rhaporc est d’analyser la relation homme-animal (RHA) en élevage porcin, son importance pour l’éleveur, les animaux et les résultats de l’élevage, et de proposer des pistes aux éleveurs pour l’améliorer. Il s’appuie sur la construction d’outils permettant d’analyser les pratiques des éleveurs avec leurs animaux en les inscrivant dans le cadre contraint de l’élevage (temps de travail, ergonomie) et en les évaluant du double point de vue de l’homme et de l’animal. Le travail a été initié en 2017, pour une durée de 3,5 ans.

PDF icon Valérie Courboulay, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 57
2021

Développement de la production porcine biologique

Consulter le resumé

Laurent Alibert, Bilan dactivité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 58

Les activités de l’IFIP dans le secteur de l’agriculture biologique sont conduites en partenariat étroit avec l’Action Thématique Transversale “Agriculture Biologique” (ATTAB), pilotée par l’ITAB pour l’ACTA : elle vise à identifier et prioriser les besoins de recherche et conduire les actions adéquates pour lever les verrous techniques qui freinent le développement de l’Agriculture Biologique.

PDF icon Laurent Alibert, Bilan dactivité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 58
2021

Financement de la transformation des élevages

Consulter le resumé

Christine Roguet, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 55

Depuis toujours, les élevages de porcs évoluent en réponse aux demandes de société et des marchés qui se traduisent par des nouvelles normes réglementaires et des cahiers des charges privés. La transformation des pratiques ou des modes d’élevage nécessite des investissements qui impactent le coût de production. Sur le bien-être animal, préoccupation devenue majeure, les trois premières attentes des Français envers l’élevage sont l’accès à l’extérieur des animaux, l’interdiction de la contention individuelle et la rémunération du travail de l’éleveur (Fig). Dans ce contexte, l’ifip calcule les besoins d’investissement et les coûts générés par les évolutions attendues.

PDF icon Christine Roguet, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 55
2021

Qualité de l'air en élevage porcin : les particules en bâtiment d'élevage - Restitution de projet

Consulter le resumé

Nadine Guingand (Ifip), Solène Lagadec (CRAB) et Anne-Laure Boulestreau-Boulay (CRAPL), Webinaire " Qualité de l’air en élevage porcin : les particules en bâtiment d’élevage" du 18 juin 2021

visuels d'intervention.

Programme :
• D’où viennent les particules?
• Quelles sont les concentrations de particules mesurées en élevage?
• Quelles voies d’action pour réduire la concentration dans l’ambiance?
• Comment se protéger de l’exposition aux particules ?
• Quelles sont les perspectives réglementaires sur les particules?

PDF icon Nadine Guingand (Ifip), Solène Lagadec (CRAB) et Anne-Laure Boulestreau-Boulay (CRAPL), formation webinaire, 18 juin 2021
2021

Nettoyage-désinfection : en progrès mais peut mieux faire

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 289, juin, p. 32-33

L’Ifip a évalué les pratiques de nettoyage-désinfection des éleveurs à partir des données disponibles dans l’application Porcprotect.

PDF icon Isabelle Corrégé, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 289, juin, p. 32-33
2021

L'incidence environnementale des élevages doit être évaluée globalement

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 289, juin, p. 30-31

L’Ifip pilote un nouveau programme de recherche dont l’objectif est d’évaluer globalement les incidences environnementales de scénarios d’élevages pour demain.

PDF icon Sandrine Espagnol, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 289, juin, p. 30-31
2021

Une production porcine diversifiée à consolider

Consulter le resumé

Christine Roguet, Jimmy Balouzat (Ifip), et Hélène Rapey (Inrae), Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2021, n° 287, avril, p. 18-19

Dossier : Massif Central

L’élevage de porcs dans le Massif central est très majoritairement associé à des ateliers d’herbivores. Cette mixité présente des avantages. Mais des changements se dessinent à court terme.

PDF icon Christine Roguet, Jimmy Balouzat (Ifip), et Hélène Rapey (Inrae), Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2021, n° 287, avril, p. 18-19
2021

Le deep learning apprend à reconnaître les porcelets immatures

Consulter le resumé

Pauline Brenaut, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2021, n° 287, avril, p. 37

Le deep learning, ou apprentissage profond, s’appuie sur un réseau de neurones artificiels s’inspirant du cerveau humain.

PDF icon Pauline Brenaut, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2021, n° 287, avril, p. 37
2021

Difficile de sélectionner directement le taux de survie des porcelets

Consulter le resumé

Pauline Brenaut, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2021, n° 287, avril, p. 37

En réponse aux attentes sociétales, améliorer la survie des porcelets pendant la phase d’allaitement est, aujourd’hui, un enjeu majeur pour les schémas de sélection.

PDF icon Pauline Brenaut, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2021, n° 287, avril, p. 37
2021

A model to adapt pig buildings to climate

Consulter le resumé

Nathalie Quiniou (Ifip), Michel Marcon (Ifip) et Ludovic Brossard (Inrae), Pig Progress, 2021, volume 37, n° 2, avril, p. 52-54

Hotter summers and colder winters can both impair pig production. As a result, pig house designs which once used to be suitable are now being questioned. Adaptations in terms of barn structure, equipment and management need to be evaluated. In the PigSys project, IFIP and INRAE scientists developed a model-based tool for such multicriteria evaluation.

source : https://www.pigprogress.net/Home/General/2021/4/A-model-to-adapt-buildings-to-climate-721001E/

2021

Pages