La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 161 à 180 de 1253 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre croissant Année

Reproductrices : quels sont les facteurs de leur longévité ?

Consulter le resumé

Brigitte Badouard, Porc Mag (FRA), 2019, n° 540, mars, p. 23

Après l’étude des résultats nationaux GTTT 2015, l’Ifip constate que la longévité des truies en élevage dépend de leurs performances, surtout en début de carrière, des risques d’accidents et  des choix de conduite de l’éleveur. Détails.

2019

Reproduction des truies en groupes (fiche technique) : bases physiologiques de la reproduction et lien avec la conduite des truies en groupes

Consulter le resumé

PDF icon Reproduction des truies en groupes (fiche technique) : bases physiologiques de la reproduction et lien avec la conduite des truies en groupes
2010

Reproduction : une bonne conduite s’impose

Consulter le resumé

Sylviane Boulot (IFIP) et Catherine Calvar (CRAB), Tech Porc (FRA), 2016, n° 30, juillet-août, p. 13-15

Dossier Conduite : conduite en bandes

A la faveur de mises aux normes ou d’agrandissements, beaucoup d’élevages ont modifié leur conduite : nombre de bandes, âge et jour de sevrage… Quand il s’agit de bien piloter la reproduction, certaines conduites ne donnent pas droit à l’erreur !

PDF icon Sylviane Boulot et Catherine Calvar, Tech Porc (FRA), 2016, n° 30, juillet-août, p. 13-15
2016

Répondre aux demandes sociétales et maintenir la compétitivité : exemple de stratégies mises en place par les filières allemandes et néerlandaises

Consulter le resumé

visuels présentés, le 4 décembre 2015, 18 pages, par Christine Roguet

PDF icon visuels d'intervention, le 4 décembre 2015, 18 pages, par Christine Roguet
2017

Rentabilité des élevages de porcs : quels leviers d'action ?

Consulter le resumé

La forte hétérogénéité des coûts de production entre élevages porcins constitue la première marge de progrès de la rentabilité et renforce l’intérêt d’analyser des systèmes performants techniquement et économiquement dès lors qu’ils sont reproductibles. La mise en évidence de leviers techniques, économiques, financiers et structuraux, passe par l’analyse de la composition du coût de production et de l’origine des écarts entre les élevages les plus et les moins performants.
PDF icon Rentabilité des élevages de porcs : quels leviers d'action ?
2004

Renouvellement des truies : les différentes techniques

Consulter le resumé

2006

Renouvellement des truies : léger avantage à l'autorenouvellement

Consulter le resumé

Démonstration de l'avantage économique de l'autorenouvellement des truies, quelle que soit la manière dont il est réalisé et la taille de l'élevage. Présentation d'une méthode de calcul.
2006

Rencontre éleveurs de porcs Québec – Rhône-Alpes

Consulter le resumé

PDF icon Rencontre éleveurs de porcs Québec – Rhône-Alpes
2010

Reliable estimation of antimicrobial use and its evolution between 2010 and 2013 in French swine farms

Consulter le resumé

Anne Hémonic et al., Porcine Health Management, volume 4, n° 8, 11 oages

Background: There has been a strong implication of both the French swine industry and the national authorities on reducing the use of antimicrobials in swine production since 2010. The annual monitoring of antimicrobial sales by the French Veterinary Medicines Agency (Anses-ANMV) provides estimates but not detailed figures on actual on farm usage of antimicrobials in swine production.
Results: In order to provide detailed information on the 2010 and 2013 antimicrobial use in the French swine industry, the methodology of cross-sectional retrospective study on a representative sample of at least 150 farms has been elected. The analysis of the collected data shows a strong and significant decrease in antimicrobial exposure of pigs between 2010 and 2013. Over three years, the average number of days of treatment significantly decreased by 29% in suckling piglets and by 19% in weaned piglets. In fattening pigs, the drop (− 29%) was not statistically significant. Only usage in sows did increase over that period (+ 17%, non-significant), which might be associated with the transition to group-housing of pregnant sows that took place at the time. Also, over that period, the use of third- and fourth generation cephalosporins in suckling piglets decreased by 89%, and by 82% in sows, which confirms that the voluntary moratorium on these classes of antimicrobials decided at the end of 2010 has been effectively implemented.
Conclusions: The methodology of random sampling of farms appears as a precise and robust tool to monitor antimicrobial use within a production animal species, able to fulfil industry and national authorities’ objectives and requirements to assess the outcome of concerted efforts on antimicrobial use reduction. It demonstrates that the use of antimicrobials decreased in the French swine industry between 2010 and 2013, including the classes considered as critical for human medicine.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5902966/pdf/40813_2018_Article_84.pdf

2018

Relations homme animal : les manipulations en élevage

Consulter le resumé

Les modifications structurelles des élevages s’orientent vers des modèles d’élevage de taille importante, demandeurs de main d’œuvre salariée, avec un recrutement élargi à des publics parfois non issus du milieu agricole. Ces personnes doivent être formées, pour l’accomplissement de leur travail au quotidien mais aussi vis-à-vis des exigences réglementaires relatives au bien-être des animaux.
PDF icon Relations homme animal : les manipulations en élevage
2010

Relations entre les pratiques d’induction de mise-bas et les performances de reproduction des truies en fonction des stratégies de sevrage

Consulter le resumé

Poster. 

L’induction de mise bas est une pratique répandue en raison des bénéfices variés attendus : meilleure organisation du travail et de la conduite en bandes, surveillance accrue des mises bas pendant la journée, réduction des pertes en maternité, gestion facilitée des porcelets surnuméraires, âge et poids des porcelets au sevrage plus homogènes... Par contre, des pratiques inadéquates peuvent affecter le poids de naissance et la viabilité des porcelets (Olson et al., 2009), voire la lactogénèse maternelle (Foisnet et al., 2011). Compte tenu des taux élevés de porcelets immatures chez les truies prolifiques, les risques liés au raccourcissement de la gestation sont souvent évoqués.

L’objectif de cette étude est d’évaluer les pratiques de déclenchement des mises bas dans les élevages (fréquence, modalités) et leur impact sur la durée de gestation et les performances de reproduction, selon les stratégies de sevrage.

PDF icon Poster JRP de Sylviane Boulot et al.
2014

Relations entre les pratiques d'induction de mise-bas et les performances de reproduction des truies en fonction des stratégies de sevrage

Consulter le resumé

Poster. L’induction de mise bas est parfois remise en cause en lien avec le taux élevé de porcelets immatures dans les troupeaux prolifiques.

• Avantages : Meilleure surveillance, ➚ mise bas de jour, ➘ mort-nés, santé des truies, adoptions facilitées, âges et poids de sevrage plus homogènes...

• Inconvénients : En cas de mauvais usage (dose, timing) : ➘ poids naissance et viabilité, perturbation lactogénèse, coûts

PDF icon jrp2014-beareproconduite-boulot-poster.pdf
2014

Relation entre maîtrise de l'ambiance et performances en post sevrage et engraissement - Résultats d'une enquête de terrain

Consulter le resumé

Deux séries d’enquêtes ont été menées auprès d’éleveurs par la Chambre d’Agriculture du Lot. Les performances techniques ont été mises en relation avec différentes mesures concernant la maîtrise de l’ambiance. Pour chaque élevage, outre les éléments concernant l’aire de vie, il a été fait un relevé de la qualité de l’isolation, des puissances de chauffage et du diamètre des ventilateurs.

En engraissement, comme en post sevrage, les meilleures performances sont associées, en premier lieu, au maintien d’une température ambiante correcte.
PDF icon Relation entre maîtrise de l'ambiance et performances en post sevrage et engraissement - Résultats d'une enquête de terrain
2004

Relation entre l'usage des antibiotiques et les performances technico-économiques en élevage de porcs

Consulter le resumé

L'objectif de cette étude est d'analyser les relations entre les quantités d'antibiotiques utilisées et les performances technico-économiques des élevages.
2012

Régulation thermique chez le porc : mécanismes et limites

Consulter le resumé

Rappel sur la physiologie du porc et conseils pour réguler la chaleur dans la porcherie.
2005

Réglementations environnementales dans quelques pays de l’UE : évolutions récentes

Consulter le resumé

Boris Duflot, Bilan 2016, éditions IFIP, mai 2017, p. 39

Les règlementations pour la protection de l’environnement sont régulièrement accusées d’entraîner des distorsions de concurrence. Les directives sont décidées à l’échelle européenne. Mais leur transcription en droit national peut en effet prendre des modalités diverses entrainant l’application plus ou moins contraignante pour les producteurs. Les règlementations de plusieurs pays majeurs de la production porcine européenne ont évolué durant les dernières années, dans un arbitrage entre économie et protection de l’environnement : installations classées en France, gestion des effluents en Allemagne ou au Danemark, émissions gazeuses des élevages dans toute l’UE. Une étude de l’IFIP a comparé, en 2016, les points les plus contraignants sur le développement des élevages de porcs dans les 5 principaux pays producteurs européens (Allemagne, Espagne, France, Danemark, Pays-Bas).

PDF icon Boris Duflot, Bilan 2016, mai 2017, p. 39, fiche n° 11
2017

Réglementations environnementales : vers une harmonisation dans l’UE ?

Consulter le resumé

Tech Porc (FRA), 2017, n° 34, mars-avril, p. 8-10, par Boris Duflot et Elodie Cagnat

Les réglementations environnementales évoluent dans les principaux pays producteurs de porcs en Europe. En matière de gestion des effluents ou de procédures d’autorisation d’exploiter, les situations de la France et des pays du nord de l’Europe semblent converger lentement.

PDF icon Tech Porc (FRA), 2017, n° 34, mars-avril, p. 8-10, par Boris Duflot et Elodie Cagnat
2017

Réglementation relatives à la protection animale et à la protection de l'environnement aux USA

Consulter le resumé

Christine Roguet, colloque : les filières animales aux Etats-Unis dans la perspective d'un accord de libre-échange avec l'UE, 14 janvier 2016, à  Paris, visuels d'intervention

PDF icon Christine Roguet, colloque RMT filières animales, 14 janvier 2016, Paris, visuels d'intervention
2017

Réglementation environnementale : le BREF élevages en dix points

Consulter le resumé

BREF, IPPC, IED, MTD… voici dix points pour faire le point sur l’évolution de la réglementation européenne concernant les élevages de porcs.
PDF icon Réglementation environnementale : le BREF élevages en dix points
2011

Regards croisés entre éleveurs et citoyens français : vision des citoyens sur l’élevage et point de vue des éleveurs sur leur perception par la société

Consulter le resumé

Elsa Delanoue et al., Inra Productions Animales (FRA), 2018, volume 31, n° 1, juin, p. 51-68

Aujourd’hui les activités d’élevage suscitent de nombreux débats dans la société. Dans le cadre du projet ACCEPT, des enquêtes qualitatives (focus groups, entretiens) et quantitatives (questionnaires) ont permis d’identifier les attentes des citoyens français vis-à-vis de l’élevage, ainsi que le regard que portent les professionnels de l’élevage sur ces attentes.

Le regard que la société française porte sur l’élevage évolue du fait des transformations sociales et de l’évolution importante des systèmes de production. Face à ces enjeux, différents travaux d’analyse des points de vue des acteurs de l’élevage, des filières et de la société ont été conduits sur l’élevage et les remises en cause dont il fait l’objet. Une analyse sociohistorique permet de souligner l’ancrage historique de ces préoccupations et leurs évolutions. À partir d’enquêtes qualitatives et quantitatives et d’un cadrage théorique en sociologie des controverses, nous montrons, d’une part, que les attentes des citoyens envers l’élevage sont variées mais qu’une sensibilité envers le bienêtre des animaux est en passe de se généraliser, et d’autre part, que ces attentes sociétales commencent à être considérées sérieusement par le monde de l’élevage dans l’adaptation de ses pratiques. Cinq visions pour l’élevage de demain, portées par différents profils d’acteurs, coexistent : les abolitionnistes, les alternatifs, les progressistes, les compétiteurs et les indifférents. Les stratégies des filières pour répondre à ces préoccupations sociales et améliorer les relations entre la société et l’élevage dans sa globalité passent par la mise en oeuvre de chartes de bonnes pratiques ou de démarches de démarcation sur le mode de production. Plus globalement, cet article illustre l’intérêt du recours aux méthodes et concepts de la sociologie des controverses pour comprendre les débats autour de l’élevage et nourrir la réflexion des acteurs sociaux impliqués.

https://productions-animales.org/article/view/2203/4580

Social acceptability of French livestock production: debated issues and controversies on livestock production, points of view of multiple stakeholders

The way the French society looks at livestock farming is changing because of social changes and the significant development of production systems. To meet these challenges, many analyses of the views of livestock farming actors, sectors and the society have been conducted on livestock farming and its reconsiderations. A socio-historical analysis underlines the historical ground of those concerns and their evolution. Based on both qualitative and quantitative studies and with the sociology of controversies as theoretical framing, we first show that the citizens’ expectations on livestock farming are diverse but that a sensitivity for animal welfare is becoming widespread. In addition, we also show that the livestock farming sector is taking these social expectations more and more into account in the adaptation of its practices. Five visions on the livestock farming of the future, supported by different types of actors, coexist: abolitionists, alternatives, progressives, competitors and the unconcerned. Livestock farming sector’s strategies to answer those social concerns and improve the relationship between society and livestock farming can be the implementation of good practice guidelines or demarcation on the production system. More globally, this paper illustrates the benefits provided by methods and concepts of sociology of controversies to understand debates on livestock farming and to provide input for the reflection of all the social stakeholders concerned.

https://productions-animales.org/article/view/2203/4580

2018

Pages