La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1241 à 1250 de 1250 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Influence des conditions d'élevage sur les performances de croissance du porc et la qualité des viandes. 2. Caractéristiques du muscle et du tissu adipeux et qualités technologiques et organoleptiques du jambon sel-sec

Consulter le resumé

L'influence de l'élevage de porcs en semi plein air (hiver et été) par rapport à l'élevage en bâtiment fermé à 17°C ou 24°C, ainsi que l'effet du niveau alimentaire à 17°C, sont étudiés sur les caractéristiques des tissus musculaires et adipeux, et la qualité technologique et organoleptique du jambon sel-sec.

PDF icon Influence des conditions d'élevage sur les performances de croissance du porc et la qualité des viandes. 2. Caractéristiques du muscle et du tissu adipeux et qualités technologiques et organoleptiques du jambon sel-sec
1998
Dossier ambiance

Dossier "Ambiance" : Maîtrise de la ventilation + Le refroidissement évaporatif : cooling et brumisation en porcherie

Consulter le resumé

Dossier composé de deux dépliants

Maîtrise de la ventilation


Rappel des règles à suivre pour un bon fonctionnement de la ventilation. Inventaire des observations, influences des conditions météorologiques et du poids des porcs. Conseils pratiques de réglage de la température et du débit.

Édition 1997 - Ifip, INSA Rennes, Sodalec - 4 pages 21 X 29.7



Le refroidissement évaporatif : cooling et brumisation en porcherie. 

Deux techniques de cooling et de brumisation. Intérêt du refroidissement évaporatif sur les performances des animaux. Rentabilité économique pour les porcs en engraissement.

Édition 1998 - Ifip, TBD, Intertec, Sodalec, Fancom, Chambres d’Agriculture de la Marne et des Pays de la Loire - 4 pages 21 X 29.7

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1998

Contrôle des pertes avant le sevrage : savoir-faire dans le Finistère

Consulter le resumé

1998

Influence de la saison sur les performances de croissance du porc Large White placé en milieu tropical et en conditions d’élevage intensif

Consulter le resumé

Les performances de croissance de porcs Large White issues de données d’élevage du troupeau expérimental porcin INRA situé à la Guadeloupe, en zone intertropicale, ont été analysées en tenant compte des saisons les plus contrastées et du sexe. Les données enregistrées au cours de la période relativement fraîche et sèche (janvier à avril) ont été comparées à celles correspondant à la période plus chaude et plus humide (août à novembre).
PDF icon Influence de la saison sur les performances de croissance du porc Large White placé en milieu tropical et en conditions d’élevage intensif
1997

Développement d’une méthode rapide et non-invasive de cathétérisme jugulaire chez le porc : un outil de recherche accessible à l’industrie

Consulter le resumé

Une méthode rapide et non-invasive de cathétérisme jugulaire chez le porc a été mise au point et utilisée chez 30 porcelets de 6,2 kg, 24 porcs d’abattage à 46 et 84 kg et 9 truies multipares en lactation. L’animal est restreint sur une table en V (porcelets) ou par une corde qui entoure le groin (porcs d’abattage et truies). La veine est localisée à l’aide du système Vacutainer. Une tige métallique souple est introduite dans l’aiguille Vacutainer et par la suite jusque dans la lumière de la veine.
PDF icon Développement d’une méthode rapide et non-invasive de cathétérisme jugulaire chez le porc : un outil de recherche accessible à l’industrie
1997

La production porcine en Pologne : diagnostic et perspectives de développement

Consulter le resumé

Expertise et devenir de la production porcine en Pologne. Analyse d’élevages et d’entreprises. Rencontres d’éleveurs, gestionnaires, chercheurs, conseillers techniques, banquiers.

PDF icon rap_production porcine_pologne_1997 18,00 €
1997
Élevage porcin et bruit

Élevage porcin et bruit

Consulter le resumé

Évaluation de l’impact sonore des porcheries

Réglementation, sources sonores en élevage porcin, mesures des niveaux sonores engendrés par différentes sources, application à un cas de la méthodologie d’estimation du niveau sonore résultant, textes officiels.



Édition 1996 - Ifip, UGPVB - 36 pages 21 X 29.7

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1996
Les poussières en porcherie

Les poussières en porcherie. Synthèse bibliographique

Consulter le resumé

Caractérisation des poussières présentes en porcherie. Les techniques de mesure de la concentration. Les incidences sur l’état de santé des porcs et du personnel. Les poussières vectrices d’odeurs. Les différentes techniques de réduction.



Édition 1994 - 36 pages 21 X 29.7

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1994
Observation des ovaires et de l’utérus des truies de réforme

Observation des ovaires et de l’utérus des truies de réforme

Consulter le resumé

Connaissance du stade physiologique de la truie par l’examen de l’appareil génital. L’ovaire à ses différents stades (photos), le tractus génital et les anomalies observées sur l’ovaire (photos). Conclusions à l’examen des organes génitaux et conséquences sur la conduite d’élevage. Cycle œstral de la truie.


Édition 1994 - Plaquette 6 pages

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1994

Les poussières en porcherie : synthèse bibliographique

Consulter le resumé

Nadine Guingand, rapport d'études ITP, mars 1993, 59 pages.

Alors que le niveau d’empoussièrement de l’air extérieur se situe, selon les régions, aux alentours de 0.1 mg/m3, on observe des concentrations 10 à 100 fois supérieures en porcheries. Les porcs et le personnel travaillant dans les porcheries sont donc soumis à des niveaux d’empoussièrement élevés pendant des périodes plus ou moins longues. Les poussières en elles-mêmes n’apparaissent pas comme ayant une influence directe sur les performances zootechniques des animaux. Cependant, leurs associations avec des microorganismes conduisent à l’apparition de certaines pathologies respiratoires chez les porcs et le personnel travaillant dans les porcheries.
Le paramètre poussières doit être considéré à la fois d’un point de vue quantitatif mais aussi qualitatif. En effet, l’intensité des récupercussions liées aux poussières est aussi fonction de la taille des particules présentes dans l’ambiance des porcheries puisque cette taille conditionne le lieu de déposition des particules dans l’arbre respiratoire des animaux.
Du fait de leurs incidences sur l’état de santé des animaux et du personnel, différentes études ont été réalisées en vue de mettre au point des méthodes permettant de limiter le taux d’empoussièrement des porcheries.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1993

Pages