La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 361 à 380 de 517 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Méthanisation et incinération des issues de cadavres d’animaux

Consulter le resumé

La filière porcine française est confrontée à la question d’optimiser la gestion des cadavres de porcs. Des procédés alternatifs au transport ont été testés : ainsi des biodigesteurs ont ainsi été expérimentés à la station expérimentale de Romillé (voir thématique correspondante) avec des difficultés de gestion et notamment d’hygiénisation des hydrolysats issus de ces biodigesteurs.

Par ailleurs, la méthanisation agricole poursuit son essor, favorisé par la hausse des tarifs d’achat de l’électricité obtenue en 2006 et les nouveaux tarifs en préparation.
PDF icon Méthanisation et incinération des issues de cadavres d’animaux
2010

Méthasim : calculateur de la rentabilité d’un projet de méthanisation

Consulter le resumé

En France, l’agriculture est un secteur dans lequel la méthanisation présente des possibilités de développement intéressantes car les ressources en matière organique, bien que dispersées, sont importantes.

Cependant, pour envisager une unité de méthanisation, l’éleveur doit faire preuve d’une réelle motivation et supporter des coûts de diagnostic et d’étude sans être certain de pouvoir aboutir. Pour faciliter l’émergence des projets les plus rentables, l’IFIP a réalisé un logiciel permettant de calculer la rentabilité des projets de méthanisation.
PDF icon Méthasim : calculateur de la rentabilité d’un projet de méthanisation
2010

Méthodes d'échantillonnage et d'analyse des lisiers de porcs : enquête en élevage

Consulter le resumé

Une enquête téléphonique a permis de faire le point sur les différentes méthodes d’échantillonnage et d’analyse pratiquées en élevage de porcs. 97 % des éleveurs, sur les 61 élevages contactés, cherchent à connaître la composition de leur lisier en effectuant leurs propres analyses. L’échantillonnage est réalisé, dans 66 % des cas, par le prélèvement de la fraction surnageante d’un lisier brassé. L’homogénéisation du lisier avant et/ou pendant l’épandage est mis à profit pour le prélèvement d’un échantillon.
PDF icon Méthodes d'échantillonnage et d'analyse des lisiers de porcs : enquête en élevage
2004
Mieux connaître les lisiers de porc

Mieux connaître les lisiers de porc

Consulter le resumé

Compositions, volumes et analyses des lisiers

Les constituants minéraux, références de volume et de composition, facteurs de variation de la composition et des volumes, échantillonnage et méthodes d’analyses.



Édition 1999 - 32 pages 21 X 29.7

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1999

Mieux valoriser les effluents d'élevage

Consulter le resumé

Pascal Levasseur, Réussir Porc/ Tech Porc, 2020, n° 281, septembre, p. 55

Les instituts techniques (Ifip, Idele, Itavi et Arvalis) ont produit un document de référence composé de 32 fiches couvrant les déjections
de l’ensemble des productions animales : porcs, bovins, ovins, caprins, volailles et lapins.

PDF icon Pascal Levasseur, Réussir Porc/ Tech Porc, 2020, n° 281, septembre, p. 55
2020

Mise au point d'une méthode de mesure simplifiée des émissions d'ammoniac et de gaz à effet de serre (CH4, N20) d'un bâtiment de porcs à l'engrais

Consulter le resumé

L‘objectif de l‘étude est la mise au point d‘une méthode de mesure simplifiée des émissions d‘ammoniac et de GES d‘un bâtiment fermé en ventilation dynamique abritant des porcs à l‘engrais (Guingand et al., 2010; Guingand et al., 2011). La mise au point d‘une méthode simplifiée, basée sur des mesures ponctuelles doit permettre de combiner réduction du temps et coût de réalisation sans pour autant altérer la précision des données acquises.

2015

Mise au point d'une méthode de mesure simplifiée des émissions d'ammoniac et des gaz à effet de serre des bâtiments d'élevage de porc en engraissement

Consulter le resumé

L’objectif de cette étude est de mettre au point une méthode de mesures, simple et fiable, applicable à un grand nombre d’élevages porcins afin de contribuer à l’amélioration des connaissances sur les facteurs d’émissions pour l’ammoniac et les gaz à effet de serre. Des mesures ont été réalisées en continu sur deux bandes de porcs charcutiers tant sur le volet émissions gazeuses que sur les paramètres zootechniques et environnementaux.
PDF icon Mise au point d'une méthode de mesure simplifiée des émissions d'ammoniac et des gaz à effet de serre des bâtiments d'élevage de porc en engraissement
2011

Mise au point de l’outil TARA pour dimensionner et optimiser le fonctionnement d’un laveur d’air

Consulter le resumé

Solène Lagadec (CRAB) et al., 53es Journée de la Recherche Porcine (FRA), 2021, 1er, 2, 3 et 4 février 2021, p. 347-352

L’efficacité du lavage d’air sur la réduction des émissions d’ammoniac peut varier de 17 à 70 %. Elle dépend de plusieurs éléments de conception (dimensionnement du laveur, type de maillage, système d’arrosage) et des conditions opératoires. Un outil (dénommé TARA) a été développé pour répondre à la demande croissante des éleveurs et techniciens concernant la mise en place et/ou le suivi de fonctionnement des laveurs d’air. Il s’agit d’un modèle de prédiction des flux azotés en amont et aval d’un module de lavage d’air à l’eau, permettant soit, de dimensionner un laveur dans le cadre d’un projet d’installation soit, d’optimiser l’efficacité d’une unité de lavage déjà en fonctionnement. Dans le cadre d’une installation d’un nouvel équipement, et selon le taux d’abattement d’ammoniac souhaité, l’outil permet de dimensionner les différentes composantes du laveur : surface et hauteur de maillage, volume de stockage des eaux de lavage et débit d’arrosage. Pour des unités de lavage déjà en place, l’outil permet de déterminer l’efficacité du laveur à partir de ses caractéristiques (débit d’air maximum à traiter, surface et volume de maillage, charge en NH3 dans l’air entrant…). Le modèle permet aussi de calculer sur une base annuelle la quantité d’eau chargée à évacuer et d’identifier les leviers d’action permettant d’améliorer l’efficacité de traitement de l’ammoniac. Dans les deux situations, cet outil permet de calculer les quantités annuelles d’ammoniac et de protoxyde d’azote émises ainsi que les quantités d’azote dans les eaux en sortie de laveur. Enfin, l’outil TARA est simple d’utilisation, développé sur le logiciel Excel®, et repose à la fois sur des lois de l’absorption physique entre un gaz et un liquide ainsi que sur de données acquises en élevage, notamment pour établir la fréquence de renouvellement des eaux de lavage.

Implementation of the TARA tool to size and optimize operation of an air scrubber

An air scrubber’s efficiency in reducing ammonia emissions, which can range from 17-70 %, depends on design parameters (size of the scrubber, the type of packing, sprinkler system) and operating conditions. To meet the growing demand from pig farmers and technicians regarding setting up and/or monitoring air scrubbers in operation, the TARA tool was developed. It predicts nitrogen flows upstream and downstream of an air scrubber that uses water, and allows one to size an air scrubber as part of an installation project or to optimize the efficiency of a scrubber already in operation. When setting up new equipment, based on the expected ammonia abatement rate, the tool helps to size the parts of the scrubber: packing surface and height, washing-water storage volumes and watering flow. For units already in operation, the tool estimates their efficiency based on their characteristics (maximum airflow to be treated, packing surface and volume, NH3 load in the incoming air, etc.). The tool also calculates the volume of NH3-loaded water that needs to be disposed of each year and helps identify ways to improve its efficiency in processing ammonia. In both situations, it calculates annual quantities of ammonia and nitrous oxide emitted and of nitrogen in the water that leaves the scrubber. Last, the TARA tool is easy to use, developed using Excel® software, and based on the laws of physical absorption between gas and liquid and on data acquired on pig farms, which enables it in particular to estimate how frequently the washing water needs to changed.

2021

Mise au point d’une méthode de mesure des particules adaptée aux élevages de porcs

Consulter le resumé

Solène Lagadec (CRAB) et al., 52e Journées de la Recherche Porcine (FRA), 4 et 5 février 2020, p. 343-344, poster

Poster.

L’élevage contribue à la production de particules dans l’atmosphère (3,6% des particules totales – CITEPA, 2019). Cependant, la littérature met en évidence des différences conséquentes dans les facteurs d’émission de particules mesurés par catégorie animale, dont une part est imputable à la diversité des méthodes de mesure mises en œuvre (EMEP, 2009 – Seedorf, 2004 – Costa et Guarino, 2009). Les objectifs de cette étude étaient (i) de dresser un état des lieux des protocoles utilisés dans la bibliographie et des équipements de mesures associés (ii) d’établir un cahier des charges des contraintes spécifiques à l’élevage de porc français et (iii) de mettre au point, à partir des étapes précédentes, complétées par des avis d’experts, et par des mesures en élevage, un protocole adapté.

ENG

Development of a field protocol for measuring particles suitable for piggeries

Poster.

Livestock production emits particles into the atmosphere. The literature shows large differences among emission factors for a given pig category, probably related to measurement methods. The aim of this study was to develop a measurement protocol adapted to pig production conditions in France. The study was composed of three steps: (i) analyzing metrology equipment adaptable to farm conditions, (ii) identifying specific conditions related to measurement of particles in pig housing and (iii) developing a practical protocol based on the information collected. The first two steps led to the choice of an optical measurement method because it can provide continuous measurements, as well as the number of particles and mass concentration. To validate the conversion between the number of particles and mass, a gravimetric method with a simple filter was also selected. After several tests on an experimental pig farm, the main points of the protocol were defined: 24 h of continuous sampling in the middle of the room/corridor to capture diurnal and nocturnal dynamics. To calculate the emission factor per fattening pig, three periods were considered (12-20, 43-52 and 76-84 days of fattening), with simultaneous measurement of CO2 concentration to allow the ventilation rate to be calculated. This protocol is currently being applied on commercial pig farms in western France for the second phase of the project.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2020

Mise en place d'un réseau environnemental d'éleveurs porcins

Consulter le resumé

Des indicateurs techniques de gestion environnementale des ateliers porcins, testés par une centaine d'éleveurs, sont proposés à la filière, en complément de la Gestion Technico-Economique (GTE) et de la Gestion Technique des Troupeaux de Truies (GTTT).
PDF icon Mise en place d'un réseau environnemental d'éleveurs porcins
2012

Modeling of gaseous emission in pig production

Consulter le resumé

Visuels de Jean-Yves Dourmad et al., International Symposium on Emissions of Gas and Dust from Livestock (EMILI), Saint-Malo, France, 21-24 mai 2017

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2017

Modelling of manure production by pigs and NH3, N2O and CH4 emissions. Part I: animal excretion and enteric CH4, effect of feeding and performance

Consulter le resumé

A mathematical model was developed from literature data to predict the volume and composition of pig’s excreta (dry and organic matter, C, N, P, K, Cu and Zn contents), and the emission of greenhouse gases (CH4 and CO2) though respiration and from the intestinal tract, for each physiological stage (post-weaning and fattening pigs and lactating and gestating sows). The main sources of variation considered in the model are related to animal performances (feed efficiency, prolificacy, body weight gain, etc.), to water and nutrient intakes and to housing conditions (ambient temperature).
2010

Modelling of manure production by pigs and NH3, N2O and CH4 emissions. Part II: effect of animal housing, manure storage and treatment practices

Consulter le resumé

A model has been developed to predict pig manure evolution (mass, dry and organic matter, N, P, K, Cu and Zn contents) and related gaseous emissions (methane (CH4), nitrous oxide (N2O) and ammonia (NH3)) from pig excreta up to manure stored before spreading. This model forms part of a more comprehensive model including the prediction of pig excretion.

2010

Modelling of manure production by pigs. Effect of feeding, storage and treatment on manure characteristics and emissions of ammonia and greenhouse gazes

Consulter le resumé

PDF icon Modelling of manure production by pigs. Effect of feeding, storage and treatment on manure characteristics and emissions of ammonia and greenhouse gazes
2007

Moins de paille e engraissement : quelles conséquences ?

Consulter le resumé

La production sur litière en porcs répond aux attentes sociétales en termes de bien-être. Les disponibilités en paille sont toutefois limitées. Réduire les quantités de paille par porc charcutier provoque une augmentation des émissions de gaz et d'odeurs.

PDF icon techporc_guingand_n14_2013.pdf
2013

Moins d’ammoniac et de particules dans l’air, comment faire ?

Consulter le resumé

Solène Lagadec et al., Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 32-34

Dossier : ammoniac et particules dans l'air : mieux connaître pour mieux prévenir

Bien gérer l’ambiance dans les salles, évacuer fréquemment les déjections et limiter l’utilisation d’asséchants, telles sont les solutions identifiées dans l’étude AIR Éleveur pour réduire l’exposition des travailleurs à l’ammoniac et aux particules. Pour compléter ces résultats, voici d’autres techniques pour limiter la mise en suspension des particules ou réduire la teneur en ammoniac dans l’air.

PDF icon Solène Lagadec et al., Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 32-34
2017

Multi-objective formulation is an efficient methodology to reduce environmental impacts of pig feeds

Consulter le resumé

Florence Garcia-Launay et al., 10es International Conference on Life Cycle Assessment of Food 2016, Dublin, Irlande du Nord, Royaume-Uni, 19-21 octobre 2016, 8 pages

The production of pig feeds has a major contribution to climate change, energy use and land occupation impacts of the animal product. Nonetheless, the traditional least-cost (LC) feed formulation methods minimize the cost of the feed mix, without consideration of its environmental impacts. The objective of this study was to estimate the potential mitigation of environmental impacts calculated by Life Cycle Assessment through a multi-objective formulation of pig feeds, in the French context. The linear programming problem built searches the best feed formula under nutritional constraints with a multi-objective function including an economic price index (price of the feed mix relative to LC formulation) and an environmental impacts index (environmental impacts relative to LC formulation). A weighting coefficient between price and environment (α) ranging from 0 to 1 was included. Growing and finishing feeds were formulated with two scenarios of feed ingredients availability (current limited LIM, increased NLIM) and 4 scenarios of feed ingredient prices. When increasing αfrom 0 to 0.5, the environmental indexes of the growing and finishing feeds dropped down to -10% in LIM and down to -17 to -20% in NLIM scenario, respectively. Concomitantly, the average feed price increased by 1.5% in LIM and 1.7% in NLIM. For α higher than 0.5, the environmental index was almost no further reduced. At α=0.5, all the impacts considered were reduced relatively to LIM-LC, excepted for land occupation in NLIM. The low-impact feeds incorporated higher proportions of pea and wheat middlings and lower proportions of meals (rapeseed and sunflower) than LC formulated feeds. The multi-objective formulation of pig feeds is an efficient methodology to find low-impact feeds according to a given economic scenario. Improving the availability of some feed ingredients (pea, co-products of wheat…) at the territory level would allow (at same feed’s nutritional composition) further reduction of pig feeds impacts relatively to the current French context. Multi-objective formulation can provide a decision support tool to the feed industry to produce low-impact feeds for the pig production chain.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2016

Multiobjective formulation is an effective method to reduce environmental impacts of livestock feeds

Consulter le resumé

Florence Garcia-Launay et al., British Journal of Nutrition, 2018, volume 120, n° 11, décembre, 12 pages

Environmental and economic performances of livestock production are related largely to the production of complete feeds provided on commercial farms. Formulating feeds based on environmental and economic criteria appears a suitable approach to address the current challenges of animal production. We developed a multiobjective (MO) method of formulating feed which considers both the cost and environmental impacts (estimated via life cycle assessment) of the feed mix. In the first step, least-cost formulation provides a baseline for feed cost and potential impacts per kg of feed. In the second, the minimised MO function includes normalised values of feed cost and impacts climate change, P demand, non-renewable energy demand and land occupation. An additional factor weights the relative influence of economic and environmental objectives. The potential of the method was evaluated using two scenarios of feed formulation for pig, broiler and young bulls. Compared to baseline feeds, MO-formulated feeds had lower environmental impacts in both scenarios studied (&‡22;2 to &‡22;48 %), except for land occupation of broiler feeds, and a moderately higher cost (1–7 %). The ultimate potential for this method to mitigate environmental impacts is probably lower than this, as animal supply chains may compete for the same low-impact feed ingredients. The method developed complements other strategies, and optimising the entire animal production system should be explored in the future to substantially decrease the associated impacts.

https://www6.inra.fr/ecoalim/content/download/3235/33130/version/1/file/multiobjective_formulation_is_an_effective_method_to_reduce_environmental_impacts_of_livestock_feeds_BJN_2018.pdf

2018

Nitrogen and phosphorus consumption, utilisation and losses in pig production: France

Consulter le resumé

Although pig density in France (80 pigs produced/year/km2) is lower than on average in the European Union (140 pigs/year/km2), some regions with intensive animal production (720 pigs/year/km2) have to face environmental problems related to a surplus of animal manure. According to the legislation, the amount of nitrogen from animal manure should not exceed 170 kg/ha. The actual situation for nitrogen and phosphorus consumption, utilisation and losses in pig production in France is described in this paper.
1999

Nouveaux défis de la qualité de l’air en élevages de porcs : Etat des lieux et perspectives

Consulter le resumé

visuel d'intervention.

PDF icon guingand2014-zoopole.pdf
2014

Pages