La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 61 à 69 de 69 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Evolution des modèles d'élevage de porcs en Europe, entre performance technico-économique et acceptabilité sociale

Consulter le resumé

L’évolution de la production porcine depuis 2000 est caractérisée par une concentration structurelle, très forte dans certains pays. Elle se traduit par une progression rapide des performances techniques du fait de la disparition des élevages les moins efficaces, de la spécialisation des exploitations, de la modernisation des bâtiments et de l’amélioration consécutive des conditions de travail du personnel et de vie des animaux. Alors que l'intensification de l’élevage de porcs s’est accentuée ces dernières années, des entretiens menés auprès d’associations environnementales et de protection animale mettent en lumière une remise en cause totale de ce modèle intensif. Il lui est reproché de multiples effets négatifs, sur l’environnement, le bien-être animal, la sécurité sanitaire, les conditions de travail des éleveurs et l’emploi. L’arbitrage entre les mécanismes économiques de marché et les demandes sociétales relève des politiques publiques. Les citoyens et les consommateurs ont aussi une responsabilité dans les évolutions.

PDF icon Christine Roguet et al., Colloque SFER,
2015

Les controverses sur l'élevage en France en 2013, signe d'un débat nécessaire avec la société

Consulter le resumé

visuel d''intervention.

L’élevage français a connu des évolutions structurelles et fonctionnelles importantes ces dernières années. Le cheptel s’est concentré dans des bassins de production, les élevages se sont agrandis et spécialisés, en même temps que disparaissaient de nombreuses petites structures, faute de rentabilité ou de candidats à la reprise (Rieu et Roguet, 2012). Les impacts sur l’environnement et la sensibilité croissante de la population aux conditions de vie des animaux ont conduit à une critique de plus en plus radicale des modes d’élevage, en particulier intensifs, de la part de différents acteurs. Dans ce contexte, l’enjeu est, pour les organismes de conseil aux acteurs des filières, d’évaluer avec objectivité les écarts entre les contraintes et souhaits des acteurs économiques et les attentes de la société dans toute sa complexité. Ces écarts peuvent être plus ou moins grands selon les filières et les sujets de controverses, et sont évolutifs. A cette fin, le groupe de travail « Acceptabilité sociale des élevages en France » du GIS Elevages Demain s’est donné pour objectifs de (1) recenser et analyser les controverses actuelles sur l’élevage en France, toutes filières animales considérées, (2) évaluer à quel point ces controverses pénètrent la société française et, au-delà, saisir la diversité et la robustesse des attentes de la société envers l’élevage pour en prévoir les contraintes, à moyen et long terme, sur le développement et les modalités des activités d’élevage, (3) identifier les mécanismes sociaux des controverses et mobilisations collectives pour aider les acteurs des filières à y prendre part activement en adaptant leur comportement et leur argumentation. Cet article présente le résultat de la première phase du travail, le recensement et l’analyse des controverses actuelles sur les élevages en France.

PDF icon roguet2014-pptjmstv.pdf
2014

Les controverses sur l'élevage en France en 2013, signe d'un débat nécessaire avec la société

Consulter le resumé

L’élevage français a connu des évolutions structurelles et fonctionnelles importantes ces dernières années. Le cheptel s’est concentré dans des bassins de production, les élevages se sont agrandis et spécialisés, en même temps que disparaissaient de nombreuses petites structures, faute de rentabilité ou de candidats à la reprise (Rieu et Roguet, 2012). Les impacts sur l’environnement et la sensibilité croissante de la population aux conditions de vie des animaux ont conduit à une critique de plus en plus radicale des modes d’élevage, en particulier intensifs, de la part de différents acteurs. Dans ce contexte, l’enjeu est, pour les organismes de conseil aux acteurs des filières, d’évaluer avec objectivité les écarts entre les contraintes et souhaits des acteurs économiques et les attentes de la société dans toute sa complexité. Ces écarts peuvent être plus ou moins grands selon les filières et les sujets de controverses, et sont évolutifs. A cette fin, le groupe de travail « Acceptabilité sociale des élevages en France » du GIS Elevages Demain s’est donné pour objectifs de (1) recenser et analyser les controverses actuelles sur l’élevage en France, toutes filières animales considérées, (2) évaluer à quel point ces controverses pénètrent la société française et, au-delà, saisir la diversité et la robustesse des attentes de la société envers l’élevage pour en prévoir les contraintes, à moyen et long terme, sur le développement et les modalités des activités d’élevage, (3) identifier les mécanismes sociaux des controverses et mobilisations collectives pour aider les acteurs des filières à y prendre part activement en adaptant leur comportement et leur argumentation. Cet article présente le résultat de la première phase du travail, le recensement et l’analyse des controverses actuelles sur les élevages en France.

Controversies on livestock farms in France in 2013, sign of a vital debate with society 

This article examines the social acceptability of livestock farms in France through the analysis of controversies. Controversies indeed attest different visions and expectations on livestock. Interviews were conducted with 31 participants from different social arenas (animal production professionals, employees of environmental or animal welfare NGO, journalists and retailers) to analyze topics of debate and arguments. The analysis leads to classify debates on livestock farms in France according to four major themes - environmental impact, animal welfare, sanitary safety, and functional and spatial organization of livestock - each of them with several items. They are not new, but their relative weight and the items change over time, due to the evolution of society and farming practices. This study shows a change in the nature of debates between protagonists, from conflict, in which the question was less to assert arguments than to impose opinions, to real controversies. We can see that what is challenging in these controversies and mobilizations, is the ability of a stakeholder to impose its rules, to assign meaning to a situation and to gain the confidence of his fellow citizens.

PDF icon roguet2014jmstv.pdf
2014
modèle d'élevages de porcs

Concentration spatiale et structurelle de la production porcine à l’échelle de l’UE ; Des modes d’élevage de porcs aujourd’hui contestés

Consulter le resumé

La concentration spatiale et structurelle de la production porcine (en particulier) est le résultat de choix politiques historiques :

PDF icon Concentration spatiale et structurelle de la production porcine à l’échelle de l’UE Christine ROGUET Pôle Economie - IFIP , PDF icon Des modes d’élevage de porcs aujourd’hui contestés
2014

Acceptabilité sociale de l’élevage

Consulter le resumé

Fiche n° 55 : Analyse des formes d'élevage

Cette étude, financée par le GIS Elevage Demain, vise à produire des connaissances objectives et précises sur les controverses concernant l’élevage en France, à identifier les obstacles et leviers à l’acceptation de cette activité et à dessiner les futurs possibles.
Le travail porte sur l’élevage, dans sa dimension structurelle (espèce, taille, conception) et fonctionnelle.
4 objectifs sont poursuivis :
- (1) évaluer l’état de la relation entre la société et l’élevage en France,
- (2) identifier les controverses qui touchent l’élevage français, leur sujets, les acteurs impliqués et leurs positionnements respectifs,
- (3) dégager des éventuels points de consensus ou d’opposition entre ces acteurs,
- (4) dessiner un panorama de l’élevage demain en France d’après les attentes différenciées.

PDF icon fiche_bilan2013_55.pdf
2014

Recensement et analyse des controverses sur l’élevage en France : Regards croisés de différents acteurs de la société

Consulter le resumé

L’élevage français a connu au cours du temps des évolutions structurelles et fonctionnelles importantes. Ses impacts sur l’environnement naturel et humain, et la sensibilité croissante de la population aux conditions de vie des animaux, ont conduit à une critique de plus en plus radicale des modes d’élevage, émanant de différents acteurs de la société. Dans ce contexte, le GIS Elevages Demain a choisi de consacrer un de ses groupes de travail à l’étude de l’acceptabilité sociale des élevages en France. Cette étude a pour objectif d’offrir aux parties prenantes des débats sur l’élevage, en premier lieu les éleveurs et leurs partenaires, une meilleure connaissance de la diversité et de la robustesse des attentes de la société envers l’élevage, toutes filières considérées, et une compréhension des mécanismes sociaux des controverses et des mobilisations collectives. Il s’agit aussi, pour les organismes de conseil aux acteurs des filières, d’évaluer avec objectivité les écarts entre ce que souhaitent les acteurs économiques et ce que la société, dans toute sa complexité, leur permettra. De cette compréhension, il est attendu non pas la suppression de toutes les contradictions, mais l’identification de pistes d’évolution vers les consensus possibles et ainsi le maintien d’un mouvement d’adaptation indispensable des élevages au contexte économique et social.
Cet article présente le résultat du recensement et de l’analyse des controverses sur l’élevage en France, réalisé sur les principales filières animales.

PDF icon delanoue2014gis.pdf
2014

Recensement et analyse des controverses sur l’élevage en France : Regards croisés de différents acteurs de la société

Consulter le resumé

L’élevage français a connu au cours du temps des évolutions structurelles et fonctionnelles importantes. Ses impacts sur l’environnement naturel et humain, et la sensibilité croissante de la population aux conditions de vie des animaux, ont conduit à une critique de plus en plus radicale des modes d’élevage, émanant de différents acteurs de la société. Dans ce contexte, le GIS Elevages Demain a choisi de consacrer un de ses groupes de travail à l’étude de l’acceptabilité sociale des élevages en France. Cette étude a pour objectif d’offrir aux parties prenantes des débats sur l’élevage, en premier lieu les éleveurs et leurs partenaires, une meilleure connaissance de la diversité et de la robustesse des attentes de la société envers l’élevage, toutes filières considérées, et une compréhension des mécanismes sociaux des controverses et des mobilisations collectives. Il s’agit aussi, pour les organismes de conseil aux acteurs des filières, d’évaluer avec objectivité les écarts entre ce que souhaitent les acteurs économiques et ce que la société, dans toute sa complexité, leur permettra. De cette compréhension, il est attendu non pas la suppression de toutes les contradictions, mais l’identification de pistes d’évolution vers les consensus possibles et ainsi le maintien d’un mouvement d’adaptation indispensable des élevages au contexte économique et social.
Cet article présente le résultat du recensement et de l’analyse des controverses sur l’élevage en France, réalisé sur les principales filières animales.

PDF icon delanoue2014gis-ppt.pdf
2014

Elevages intensifs et extensifs, visions et attentes de la société

Consulter le resumé

Acte du colloque « Elevages extensifs et intensifs, perceptions, pratiques, perspectives » des jeunes ethnozootechniciens, 26 novembre 2013, 7 pages, par Elsa Delanoue et Christine Roguet

Le GIS « Elevages Demain » est un Groupement d’Intérêt Scientifique dédié aux systèmes de production animale à hautes performances économiques, environnementales et sociétales (ruminants, porcs et volailles). Il rassemble les principaux acteurs de la recherche et du développement en élevage en France.
Dans un contexte de remises en cause fréquentes de l’élevage, il a défini la question de l’acceptabilité sociale de l’élevage comme un enjeu prioritaire. Un travail a été engagé pour apporter un éclairage approfondi sur les sujets de controverses concernant l’élevage en France. Ce travail, multi-filière, est centré sur les élevages en eux-mêmes (taille, fonctionnement, structure) et les observe à différentes échelles (atelier, exploitation, bassin de production, territoire).
Des entretiens ont été réalisés auprès de professionnels des filières d’élevage (interprofessions, éleveurs, techniciens, syndicats), d’associations environnementalistes et de protection animale, de journalistes et de distributeurs. L’analyse des propos recueillis conduit à classer les différents sujets de débat sur l’élevage en quatre grandes thématiques : l’impact sur l’environnement, le bien-être animal, la santé, et l’organisation de l’élevage. Le présent article détaille cette dernière thématique pour analyser la perception des systèmes intensifs et extensifs par ces acteurs.

PDF icon Acte du colloque « Elevage extensif et intensifs, perceptions, pratiques, perspectives », 26/11/2013, par Delanoue E et Roguet C
2013

Acceptabilité des élevages de porcs dans le nord de l’Europe : le cas des Pays-Bas

Consulter le resumé

* Dans le Nord de l’Europe:

- une mobilisation croissante pour le bien-être animal et contre l’agro-industrie

- pour la profession « WE NEED TO MOVE OR WE WILL BE MOVED »

* en France : un contexte très différent

- des mentalités, une sensibilité, une histoire

- Comparativement très peu de grands élevages

- Mais plus de difficultés à faire aboutir les projets

-> la nécessité de mieux connaître et d'évaluer le poids des différents sujets de controverses en France

PDF icon Acceptabilité des élevages de porcs dans le nord de l’Europe : le cas des Pays-Bas
2012

Pages