La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 6 de 6 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Attentes en matière d'élevage des acteurs de la sélection animale, des filières de l'agroalimentaire et des associations

Consulter le resumé

Le projet COSADD a été conduit de 2007 à 2009 pour identifier, tester des objectifs de sélection animale compatibles avec une perspective de développement durable, et cohérents avec les attentes des acteurs concernés. Au cours des années 2008 et 2009 nous avons réalisé des entretiens semi-directifs auprès d'une soixantaine d'acteurs de la sélection animale, des filières, de la distribution et des associations (de consommateurs, de protection des animaux ou de l'environnement). Les priorités et attentes des différents types d'acteurs ont été identifiées, à la fois dans une perspective générale, et en focalisant l'approche autour du développement durable. Les acteurs du secteur économique partagent un certain nombre de points de vue autour de la priorité à accorder aux enjeux économiques et de marchés, autour de la nécessité de produire des animaux faciles à élever, robustes et résilients. L'environnement et le bien-être animal sont considérés comme des demandes «extérieures», mais importantes. Des spécificités existent bien entendu par rapport à chaque espèce. Pour les acteurs des associations, la perspective est inversée. Les enjeux économiques sont compris, mais l'accent est mis sur les enjeux sociétaux. En définitive deux paradigmes ou modèles productifs apparaissent, avec la possibilité d'une agriculture duale combinant les deux modèles. L'un que l'on peut qualifier «d'écologiquement intensif» autour d'un élevage productif, tourné vers des marchés de masse et de hauts niveaux de consommation, avec le respect de normes strictes ; et un «alternatif et extensif» où l'on accepte une diminution de la consommation de viande pour promouvoir des signes de qualité et des systèmes extensifs.

2011

Contamination : Les micro-organismes pathogènes en agro-alimentaire

Consulter le resumé

Provoquant des dégradations organoleptiques ou nutritionnelles des aliments ou, plus grave, des intoxications ou intoxinations, les micro-organismes influant de manière négative sur les aliments sont nombreux et variés.

Tour d'horizon des bactéries, virus et autres micro-organismes pathogènes ou d'altération.
2009

Gisements d’effluents d’élevage, biomasse végétale et déchets agro-alimentaires pour la méthanisation

Consulter le resumé

Pascal Levasseur, bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 56

La connaissance fine des ressources en biomasse est une nécessité pour faciliter le développement de la filière méthanisation agricole. A ce titre, deux projets sont en cours de finalisation (fin mi-2018) : l’un sur la biomasse agricole (ELBA), l’autre sur les déchets des industries agro-alimentaires (ValorMap). Tous deux avaient pour objectif principal de réaliser une base de données spatialisée des gisements et de leurs potentiels méthanogènes.

PDF icon Pascal Levasseur, bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 96, fiche n° 56
2018

L'aérocontamination dans le secteur agro-alimentaire

Consulter le resumé

Toutes les familles de micro-organismes sont susceptibles d'être présentes dans l'air : bactéries, champignons, virus. Ces micro-organismes vont pouvoir sédimenter sur le produit et le contaminer, ce qui peut entraîner des pertes économiques (micro-organismes d'altération), mais également avoir des conséquences sur le plan de la santé humaine (micro-organismes pathogènes). Par ailleurs, l'inhalation de ces micro-organismes peut entraîner des manifestations pathologiques graves.
PDF icon L'aérocontamination dans le secteur agro-alimentaire
1998

La gestion des déchets gras. 2ème partie : comparaison des voies de traitement

Consulter le resumé

Les différentes solutions de traitement des déchets gras sont comparées en considérant à la fois les difficultés techniques, la faisabilité économique et l'intérêt environnemental. Tableau répertoriant les avantages et inconvénients des différents traitements.
PDF icon La gestion des déchets gras. 2ème partie : comparaison des voies de traitement
1999

La gestion des déchets gras. 3ème partie : présentation d'une expérience de combustion sur site

Consulter le resumé

Une installation combinée permettant le prétraitement des effluents, la récupération des graisses et leur destruction a été mis en place dans la société REL'ON. La partie combustion et production d'eau chaude du procédé est étudiée. La description des équipements, les caractéristiques du déchet à incinérer, les résultats sur l'incinération après trois ans de fonctionnement, les analyses des fumées et le bilan économique sont présentés. Des propositions pour une meilleure gestion des déchets gras sont rapportées.
PDF icon La gestion des déchets gras. 3ème partie : présentation d'une expérience de combustion sur site
1999