La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 121 à 140 de 663 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre décroissant

Note de conjoncture Aliment - juin 2006

Consulter le resumé

Note de conjoncture Aliment - juin 2006

PDF icon juin06.pdf
2006

Note de conjoncture Aliment - juillet 2006

Consulter le resumé

Note de conjoncture Aliment - juillet 2006

PDF icon juillet06.pdf
2006

Feed type impact on ulcers prevalence in fattening pigs

Consulter le resumé

The aim of this study is to compare pars oesophagia ulcer prevalence regarding feed type dispensed in fattening period.
PDF icon Feed type impact on ulcers prevalence in fattening pigs
2006

Note de conjoncture Aliment - août 2006

Consulter le resumé

Note de conjoncture Aliment - août 2006

PDF icon aout06.pdf
2006

Incorporation de 10 % de tourteau de colza dans l'aliment de gestation et impact sur les performances de mise-bas

Consulter le resumé

Deux aliments de gestation sont formulés pour être iso-énergétiques sur la base de l’énergie nette (9.01 MJ/kg) et présentent

des teneurs en acides aminés digestibles identiques (5,0 g de lysine). L’aliment

COLZA contient 10 % de tourteau de colza, 11 % de pois et 19 % de pulpe de betterave alors que l’aliment TEMOIN ne contient ni tourteau de colza, ni pois et seulement 7 %

de pulpe. Les autres matières premières utilisées, à des taux différents selon l’aliment, sont le blé, l’orge, le tourteau de soja et le tourteau de tournesol.
PDF icon Incorporation de 10 % de tourteau de colza dans l'aliment de gestation et impact sur les performances de mise-bas
2006

Note de conjoncture Aliment - septembre 2006

Consulter le resumé

Note de conjoncture Aliment - septembre 2006

PDF icon septembre06.pdf
2006

La continuité du profil en matières premières de l'aliment entre la gestation et la lactation influence-t-elle la consommation spontanée de la truie après la mise-bas ?

Consulter le resumé

Six bandes de truies sont mises en essai afin d’étudier les effets de la cohérence du profil en matières premières entre les aliments de gestation et de lactation sur la prise alimentaire et les performances de lactation. Les truies sont réparties entre 4 lots. Des matières premières réputées pour leur effet sur l’appétence (pois, tourteau de colza, pulpe de betterave) sont incorporées dans l’aliment de gestation G-1 et de lactation L-1. Les aliments G-0 et L-0 ne contiennent ni pois ni tourteau de colza et 3 fois moins (G-1) ou pas du tout (L-1) de pulpe.
PDF icon La continuité du profil en matières premières de l'aliment entre la gestation et la lactation influence-t-elle la consommation spontanée de la truie après la mise-bas ?
2006

Note de conjoncture Aliment - octobre 2006

Consulter le resumé

Note de conjoncture Aliment - octobre 2006

PDF icon octobre06.pdf
2006

Note de conjoncture Aliment - novembre 2006

Consulter le resumé

Note de conjoncture Aliment - novembre 2006

PDF icon novembre06.pdf
2006

Point réglementaire sur le bien-être des porcs

Consulter le resumé

L’objet de cet article est de présenter les principaux éléments des directives bien-être. Les textes complets sont publiés au journal officiel (JO des 27/01/94, 15/04/00 et 22/01/03).
PDF icon Point réglementaire sur le bien-être des porcs
2006

Note de conjoncture Aliment - décembre 2006

Consulter le resumé

Note de conjoncture Aliment - décembre 2006

PDF icon decembre06.pdf
2006

Note de conjoncture Aliment - janvier 2007

Consulter le resumé

Note de conjoncture Aliment - janvier 2007

PDF icon janvier07.pdf
2007

Mise au point d'un modèle d'études des alternatives à l'usage des antibiotiques à visée digestive en post-sevrage

Consulter le resumé

L’incidence de conditions d’élevage dégradées en post-sevrage est évaluée dans 2 stations expérimentales (Romillé et Villefranche de Rouergue) sur un effectif de 1775 porcelets. Les porcelets sont introduits dès le sevrage (28 jours) dans des locaux dont la préfosse n’a pas été nettoyée, mis en conditions de sur-densité animale modérée et privés de tout usage d’antibiotique. Ils sont comparés à des animaux logés dans des conditions optimales sur un ensemble de quatre bandes par station.

PDF icon Mise au point d'un modèle d'études des alternatives à l'usage des antibiotiques à visée digestive en post-sevrage
2007

Analyse par modélisation de la variation des performances d'un groupe de porcs en croissance en fonction de l'apport de lysine et du nombre de phases dans le programme d'alimentation

Consulter le resumé

A partir des données de performances d’une population de 192 porcs, le modèle InraPorc® a été utilisé pour déterminer les courbes individuelles de besoin en lysine. Les conséquences de l’utilisation de différentes stratégies alimentaires (c.a.d., 1, 2, 3 ou 10 régimes différents) et différents apports en lysine (compris entre 70 et 130 % du besoin moyen) ont été testées par simulation sur les performances entre 65 jours d’âge et l’abattage à 110 kg de poids vif. Pour les
PDF icon Analyse par modélisation de la variation des performances d'un groupe de porcs en croissance en fonction de l'apport de lysine et du nombre de phases dans le programme d'alimentation
2007

Incidence zootechnique d'une augmentation modérée de la complémentation vitaminique de l'aliment distribué entre 12 et 30 kg de poids vif

Consulter le resumé

L’essai a consisté à comparer deux niveaux de complémentation vitaminique de l’aliment 2ème âge distribué entre 12 et 30 kg de poids vif. Le niveau témoin présente une composition vitaminique proche ou inférieure selon le cas aux recommandations de l’INRA proposées en 1984, alors que le niveau supplémenté couvre au minimum ces recommandations de référence, voire les dépasse pour un certain nombre de vitamines jugées d’un intérêt particulier (A, E, K, B1, B2, B5 et PP).
PDF icon Incidence zootechnique d'une augmentation modérée de la complémentation vitaminique de l'aliment distribué entre 12 et 30 kg de poids vif
2007

Effets de la teneur en phosphore digestible de l'aliment distribué entre 12 et 30 kg de poids vif sur les performances zootechniques

Consulter le resumé

La période de croissance-finition est à l’origine d’une part importante des rejets phosphorés et une majorité d’études y a été consacrée (Castaing et al., 2003). Ainsi, l’apport en phosphore des matières premières et les besoins des porcs peuvent être estimés par les coefficients de digestibilité apparents avec et sans phytase endogène fournis par les tables INRA-AFZ (2004), et l’approche factorielle décrite par Jondreville et Dourmad (2005).
PDF icon Effets de la teneur en phosphore digestible de l'aliment distribué entre 12 et 30 kg de poids vif sur les performances zootechniques
2007

Note de conjoncture Aliment - février 2007

Consulter le resumé

Note de conjoncture Aliment - février 2007

PDF icon fevrier07.pdf
2007

Incidence zootechnique de la teneur en lysine digestible par unité d'énergie nette de l'aliment distribué entre 12 et 25 kg de poids vif

Consulter le resumé

Les effets de la modification du ratio lysine/énergie de l’aliment distribué entre 12 et 25 kg de poids vif sont évalués sur 360 porcelets. Quatre ratio exprimés sous la forme du rapport entre la teneur en lysine digestible (g) et la concentration en énergie nette (MJ) de l’aliment sont comparés : 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 g/MJ EN. La concentration énergétique des aliments expérimentaux est identique (9,7 MJ EN).
PDF icon Incidence zootechnique de la teneur en lysine digestible par unité d'énergie nette de l'aliment distribué entre 12 et 25 kg de poids vif
2007

Note de conjoncture Aliment - mars 2007

Consulter le resumé

Note de conjoncture Aliment - mars 2007

PDF icon mars07.pdf
2007

Note de conjoncture Aliment - avril 2007

Consulter le resumé

Note de conjoncture Aliment - avril 2007

PDF icon avril071.pdf
2007

Pages