La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 361 à 380 de 636 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre croissant Année

Intégration de la variabilité des porcs en croissance dans la modélisation des besoins nutritionnels pour optimiser l'alimentation

Consulter le resumé

L'alimentation représente près de 70% des charges dans un élevage de porcs et contribue par ailleurs à l'impact environnemental de l’élevage porcin. De ces deux points de vue, il est donc crucial de valoriser au mieux l’aliment. Les connaissances sur la croissance du porc sont nombreuses et intégrées dans des modèles de prédiction des performances ou des besoins pour un individu moyen. Le changement d'échelle vers la modélisation des performances d’une population implique de caractériser sa variabilité, ce qui a été réalisé à partir de 1288 porcs issus de dix croisements. Un nouveau générateur de population virtuelle a été élaboré qui permet de disposer de populations de porcs virtuels utilisables pour simuler l'effet de la conduite alimentaire sur leurs performances de croissance et les rejets azotés.

La pertinence des résultats de simulation a été vérifiée par leur proximité avec ceux obtenus lors d'un essai in vivo. Ces résultats seront intégrés dans des démarches d'alimentation de précision.

2014

Inlfuence of a dynamic meal feeding approach on weaning performance and health of piglets

Consulter le resumé

Eric Royer et al., 68th Annual Meeting of the European Federation of animal Science, 28 août- 1er septembre 2017, Tallinn, Estonie, p. 318, session 29, p. 292, abstract

A total of 936 weaned piglets were used in three experiments to study the effects of a dynamic meal feeding at weaning piglets were affected by post-weaning colibacillosis and edema disease (ED) of Escherichia coli O141:K85 in Exp. 1 and 2, whereas this infection was controlled in Exp 3. In Exp. 1 and Exp. 2, a phase 1 diet was offered ad libitum with free access to hoppers (control), or given in long trouhgs seven times daily from 08:00 am to 7:30 pm in quantities adjusted each day to appetite (7M), or restricted (R-7M). In Exp.3, the treatments were (1) control, (2) eleven meals in troughs from 07:00 am to 10:30 pm with quantities adjusted after each meal to appetite (11M), and (3) 11M with a mixing strategy at weaning limiting the number of litters per pen (1M-FAM). The dynamic phase duration was 13, 9 and 10 d in Exp. 1, 2 and 3, respectively, after which, using only hoppers, all piglets received ad libitum the phase 1 diet to d 14. In Exp.1. a too restrictive adjustment of feed supply from d0 to 14 rsulted in lower ADFI for 7M or R-7M pigs than for control pigs (305, 294 and 349 g/d, respectively; P<0.001). However, ED outbreaks did not differ between treatments (mean=3% of piglets). In Exp 2, ADFI was reduced for 7M pigs (-4%; P>0.05) and for R-73 pigs (-8%; P=0.02) compared to  control poigs (279, 257 and 291 g/d, respectively), but was unaffected from 9 to 14. ED outbreaks from 12 to 15, resulted in an equal number of dead or sick pigs for 7M and R-7M treatments (7%), which was higher than for control (3%). In Exp.3, ADFI from d0 to 10 was similar for piglets offered 11M, 11M-FAM and control treatments (289, 270 and 283 g/d, respectively). Video monitoring showed that the number of animals with feeding intake by meal period was increased at d 1 for 11 M and 11M-FAM piglets compared to control piglets (75, 81 and 67%, respectively; P<0.01). By reproducing the behavior of suckling piglets, the distribution of meals in long troughs may biefty enhance the feed intake during the first two days after weaning. The study did not confirm that decreasing or distributing the feed intake may control the edema disease.

PDF icon Eric Royer et al., 68th Annual Meeting of the EAAP, 28 août- 1er septembre 2017, Tallinn, Estonie, session 29, p. 292, abstract
2017

Influence of the inclusion of standard tapioca meal in balanced diets on pig performance and health parameters

Consulter le resumé

Due to their high starch content, tapioca (cassava) roots (Manihot esculenta Crantz) are an excellent source of energy for pigs. However, lower inclusion rates in pig fattening diets are often proposed for standard tapioca pellets containing 62.5 % starch than for high quality tapioca meal or chips containing 70 % starch, as a result from higher ash and fi ber contents and lower energy digestibility. An experiment was undertaken to examine the effect of the tapioca pellet proportion in feed on pig performance and health condition of fattening pigs.

PDF icon royer2014.pdf
2014

Influence of some sow characteristics on within-litter variation of piglet birth weight

Consulter le resumé

Within-litter variation of piglet birth weight (BW0) is associated with an increased piglet mortality and a high variability in pig weight at weaning and weight or age at slaughter. Data collected in two experimental herds were used to quantify within-litter variability in BW0 and to assess the influence of factors mainly related to the sow. Within 24 h after birth, piglets born alive were individually weighed and stillborn piglets were collectively (first data set) or individually (second data set) weighed.
2008

Influence of mixing strategy on post weaning performances and agonistic behaviour of piglets

Consulter le resumé

Poster. Mixing litters at weaning in order to reduce the within-pen variability in body weight can be associated with aggressive behaviour during the post regrouping period. An experiment was undertaken to study the effects of grouping strategy after weaning on social behaviour and growth performance of piglets.
PDF icon Influence of mixing strategy on post weaning performances and agonistic behaviour of piglets
2011

Influence of feeding level and dietary energy content on performance and behaviour of entire male pig

Consulter le resumé

Nathalie Quiniou et al. 68th Annual Meeting of the European Federation of Animal Science, Tallin, Estonie, 28–31 août 2017, session 20, p. 217, abstract

 

 

PDF icon Nathalie Quiniou et al., 68th Annual Meeting of the EAAP, Tallin, Estonie, 28–31 août 2017, session 20, p. 217, abstract
2017

Influence of exposure time to low cadmium contamination in feed on retention in pig liver and kidney

Consulter le resumé

Kidney and liver are the critical animal organs affected by dietary exposure to Cadmium (Cd). A total of 36 female pigs (LWxLD x LWxPietrain) were used to evaluate tissue accumulation following low dietary contamination during the weaning and growing period or the whole fattening period. After weaning, pigs were blocked (mean initial weight 9.2 kg) and housed in plastic and stainless steel pens until slaughtering.
PDF icon Influence of exposure time to low cadmium contamination in feed on retention in pig liver and kidney
2012

Influence of adding 0.5 or 1% of benzoic acid to the feed of growing-finishing pigs on ammonia emission and performance

Consulter le resumé

Recent evolution of French regulation obliges pig breeders to annually declare ammonia emitted by their activities. In the calculation of emission, some techniques like scrubber, covers or additives are identified leading to the application of abatement factor. In a global program of studies concerning reduction of ammonia, ITP conducted an experiment concerning benzoic acid and the effects on ammonia and pig performance.
PDF icon Influence of adding 0.5 or 1% of benzoic acid to the feed of growing-finishing pigs on ammonia emission and performance
2005

Influence du taux de tourteau de colza dans l'aliment de 2e âge sur les performances du porcelet

Consulter le resumé

Des aliments 2ème âge contenant 3 % de tourteau de colza (Témoin) sont comparés à des aliments Tcolza contenant 15 % de tourteau dans des conditions d'élevage optimales (Opt) ou dégradées (Cd) (Exp.1), ou bien 12 % de tourteau à teneur modérée ou élevée en glucosinolates (Exp.2). Des aliments Témoin et Tcolza identiques à l'Exp.1 sont utilisés dans 6 élevages commerciaux (Exp.3). Les porcelets sont pesés individuellement après 14 jours de post-sevrage (Exp.1 et Exp.2) ou par case lors du changement d'aliment (Exp.3) afin de déterminer les performances de 2ème âge.
PDF icon Influence du taux de tourteau de colza dans l'aliment de 2e âge sur les performances du porcelet
2008

Influence du rang de portée et du nombre de porcelets allaités sur la production laitière des truies

Consulter le resumé

La production laitière des truies a fortement augmenté au cours de ces dernières années. Etienne et al. (2000) estiment ainsi qu'elle a doublé depuis 30 ans. La connaissance de la production laitière des truies est importante pour la détermination de leurs besoins nutritionnels, comme c'est le cas par exemple dans le logiciel InraPorc® (Dourmad et al., 2008). La production laitière des truies est par ailleurs très variable (Etienne et al., 2000).
PDF icon Influence du rang de portée et du nombre de porcelets allaités sur la production laitière des truies
2012

Influence des températures élevées sur les performances et le comportement alimentaire de la truie en lactation

Consulter le resumé

Les effets de la température ambiante (T) et de la teneur en protéines de l'aliment (CP) sont étudiés chez 24 truies multipares Large White. Les animaux sont répartis entre deux traitements thermiques et deux aliments suivant un dispositif factoriel 2x2. La température est maintenue constamment à 25°C ou varie au cours de la journée de ±4°C autour de 25°C. La teneur en protéines est de 14 ou 17%, les teneurs en acides aminés essentiels étant identiques dans les deux aliments. La photopériode est de 14 h de jour et 10 h d'obscurité. Le comportement alimentaire de 11 truies est mesuré.
PDF icon Influence des températures élevées sur les performances et le comportement alimentaire de la truie en lactation
1998

Influence de l’incorporation de 3% de chabasite dans l’alimentation des porcs charcutiers sur l’émission d’ammoniac et d’odeurs des porcheries

Consulter le resumé

Poster.

La chabasite est une roche volcanique de la famille des zéolithes qui sont des alumino‐silicates très largement utilisées dans l’industrie du fait de leurs propriétés physico‐chimiques.

Leurs très fortes capacités d’échanges cationiques les rendent intéressantes, entre autres, dans le domaine du traitement des eaux. L’utilisation de ces zéolithes dans l’alimentation des porcs en vue de réduire les émissions d’ammoniac au bâtiment a déjà fait l’objet d’essais (Guingand et al., 2000; Veldman et Van Der Aar, 1997).

PDF icon Poster JRP de Nadine Guingand et al.
2014

Influence de l’administration d’une spécialité composée d’acides organiques, de sels de sodium et de bioflavonoïdes sur l’excrétion de salmonelles par les truies

Consulter le resumé

Poster.
PDF icon Influence de l’administration d’une spécialité composée d’acides organiques, de sels de sodium et de bioflavonoïdes sur l’excrétion de salmonelles par les truies
2012

Influence de la température ambiante et de la concentration en nutriments de l'aliment sur les performances de lactation des truies selon le rang de portée

Consulter le resumé

Les effets, sur les truies et leur portée, de la température ambiante et de la concentration en nutriments de l’aliment sont étudiés au cours des trois premières lactations. Les animaux sont répartis entre deux salles différant par la température ambiante (20 vs. 26°C) et entre deux régimes différant par leur teneur en énergie nette (EN) et en acides aminés essentiels (régime B : 9,7 MJ et 8,5 g de lysine par kg ; régime H : 10,5 MJ et 9,1 g de lysine par kg). Le même traitement est appliqué pour chaque truie au cours des trois lactations.
PDF icon Influence de la température ambiante et de la concentration en nutriments de l'aliment sur les performances de lactation des truies selon le rang de portée
2001

Influence de la température ambiante et de la concentration en nutriments de l'aliment sur les performances de lactation de truies primipares

Consulter le resumé

Les effets de la température ambiante et de la concentration en nutriments de l'aliment sont étudiés chez 187 truies primipares Large White x Landrace. Les animaux sont répartis entre deux salles différant par la température ambiante (20 vs. 26°C) et entre deux régimes différant par leur teneur en énergie digestible (ED) et en acides aminés essentiels (Lot B: 13,5 MJ ED et 8,5 g de lysine par kg; Lot H: 14,4 MJ ED et 9,1 g de lysine par kg). Les truies sont alimentées à volonté entre le 5ième et le 26ième jour de lactation.
PDF icon Influence de la température ambiante et de la concentration en nutriments de l'aliment sur les performances de lactation de truies primipares
2000

Influence de la quantité d'aliment allouée à la truie en fin de gestation sur le déroulement de la mise bas, la vitalité des porcelets et les performances de lactation

Consulter le resumé

L’influence de la quantité d’aliment allouée en fin de gestation sur le déroulement des mises bas et les performances de lactation est étudiée sur cinq bandes de 24 truies pendant trois cycles de reproduction successifs. Pendant les 14 derniers jours de gestation, les truies reçoivent 1,65 (lot BAS) ou 2,1 fois (lot HAUT) le besoin énergétique d’entretien calculé à partir de la pesée réalisée à 9 jours de gestation : cela représente une différence moyenne de 780 g/j d’un aliment à 12,70 MJ d’énergie métabolisable /kg.
PDF icon Influence de la quantité d'aliment allouée à la truie en fin de gestation sur le déroulement de la mise bas, la vitalité des porcelets et les performances de lactation
2005

Influence de la nature de l'énergie allouée à la truie pendant la gestation et la lactation sur ses performances de lactation et celles de sa portée et sur la composition corporelle des porcs au sevrage et à l'abattage

Consulter le resumé

Une bande de 120 porcs charcutiers répartie en trois salles de 40 porcs chacune a été mise en expérimentation au sein de la station ITP de Villefranche de Rouergue. Deux niveaux d’apport d’acide benzoïque, 0,5 % et 1 %, ont été comparés à un témoin pour leur incidence sur les performances zootechniques et l’émission d’ammoniac. A l’entrée en engraissement, les porcs ont été mis en lots par poids et par sexe et pesés individuellement, ainsi que toutes les 6 semaines jusqu’au départ pour l’abattoir.
PDF icon Influence de la nature de l'énergie allouée à la truie pendant la gestation et la lactation sur ses performances de lactation et celles de sa portée et sur la composition corporelle des porcs au sevrage et à l'abattage
2005

Influence de la granulométrie sur les performances en post-sevrage et la digestibilité de quatre aliments à base d'orge, de blé, de maïs et de pois

Consulter le resumé

L'incidence de la finesse de mouture des matières premières sur les performances des porcelets en post-sevrage a été étudiée dans cinq essais. Quatre granulométries, réparties de 0,43 à 0,90 mm, ont été comparées : très fine (TF), fine (F), moyenne (M) et grossière (G). Les aliments monocéréales concernés étaient formulés à base d'orge, de blé et de maïs. Le dernier essai a concerné un aliment renfermant 35 % de pois. Les aliments ont été distribués en farine, à volonté, au nourrisseur dans les essais zootechniques.
PDF icon Influence de la granulométrie sur les performances en post-sevrage et la digestibilité de quatre aliments à base d'orge, de blé, de maïs et de pois
2000

Influence de l'incorporation de 3% de chabasite dans l'alimentation des porcs charcutiers sur l'émission d'ammoniac et d'odeurs

Consulter le resumé

Poster. La chabasite est une roche volcanique de la famille des zéolithes qui sont des alumino-silicates très largement utilisées dans l’industrie pour leurs très fortes capacités d’échanges cationiques. En production porcine, l’utilisation de chabasite pourrait permettre la réduction des émissions d’ammoniac et d’odeurs au bâtiment.

PDF icon jrp2014-environnement-guingand-poster.pdf
2014

Influence de l'exposition au chaud et de la réduction du taux de protéines dans l'aliment sur les performances des truies multipares en lactation

Consulter le resumé

Les effets de l’exposition au chaud (29 vs 20°C) et de la réduction du taux de matières azotées totales (MAT) sont testés sur 59 truies multipares croisées Large White x Landrace. Le régime témoin (R1) contient 17,6% de MAT et 0,96% de lysine ; les deux régimes expérimentaux (R2 et R3) sont moins thermogéniques en relation avec des teneurs plus faibles en MAT (respectivement 14,2 et 15,2%) et un enrichissement en matières grasses (R3).
PDF icon Influence de l'exposition au chaud et de la réduction du taux de protéines dans l'aliment sur les performances des truies multipares en lactation
2001

Pages